Pourquoi la gauche a déjà gagné les régionales

Posté le décembre 11, 2015, 12:15
51 secs
6a00d83451619c69e201bb089cada4970d

Entre les régions qui devraient être conservées par le PS (Bretagne, Aquitaine…) et celles où les candidats LR se prostituent politiquement (PACA, NPDC) pour acquérir les soutiens de la gauche face à l’hydre du FN, nous pouvons dire que la gauche a gagné, tant sur le plan idéologique qu’électoral, les élections régionales.

Or, les résultats du premier tour nous montrent que la France est clairement à droite. Les bons résultats de Bruno Retailleau et Laurent Wauquiez indiquent que lorsque les candidats LR s’assument à droite, ils récoltent les suffrages de leurs électeurs.

Si Nicolas Sarkozy avait une once d’intelligence politique, il aurait déjà comprisle piège dans lequel François Hollande l’a enfermé. La contre-performance de son parti résulte de son alliance au centre avec des partis qui ne représentent plus rien, comme l’UDI, et qui sont idéologiquement marqués à gauche, et de la promotion de candidats manquant de conviction comme Dominique Reynié.

Or une alliance gagnante-gagnante entre LR et FN permettrait de faire perdre la gauche dans toutes les régions. Mais ce n’est pas le cas, et Nicolas Sarkozy compte poursuivre dans son impasse :

« Oui, et je continuerai de plaider pour l’union avec les centristes et pour le refus de toute alliance avec le Front national. »

Michel Janva (Le Salon Beige)

14 réponses à l'article : Pourquoi la gauche a déjà gagné les régionales

  1. DESOYER

    16/12/2015

    La paresse intellectuelle des Français n’y est pas pour rien. Ils sont incapables de s’extraire des querelles de chapelles.

    Répondre
  2. DESOYER

    16/12/2015

    Cette confrontation FN/LR laissera des traces. La paresse intellectuelle des Fr

    Répondre
  3. Tabz

    14/12/2015

    Personnellement, je ne vote pas pour un parti dont la n° 2 (NKM) m’a traité de « connard ».

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/12/2015

      vous pourrez bientôt voter pour lui, N. K.-M. a été  » purgée  » … d’ accord il reste Sarko, Balkany, Coppé , Juppé-Media et quelques autres qu’ on voudrait bien ne plus voir … qu’ au fond des oubliettes de la politique !

      Répondre
  4. Raspoutine

    12/12/2015

    La Gauche aurait déjà gagné les éjections ? Qui perd gagne ? Ah, mais n’exagérons pas; car plus rien ne sera comme avant ! Le Soleil se lève pour les bons Français; les portes des ténèbres s’ouvrent pour les traîtres, ces anti-France !

    Répondre
    • Raspoutine

      12/12/2015

      erratum : la Gauche aurait déjà gagné les « élections »…

      Répondre
    • Francis BOCQUILLET

      13/12/2015

      Le FN n’étant plus un parti de droite.. IL présente un programme economique très à gauche. Il est donc normal que les Républicains refusent toute alliance avec ce nouveau FN . Autrefois avec le programme libéral du père Le Pen l’alliance était possible s’il n’avait pas dérapé régulièrement .

      Répondre
  5. Kikounache

    12/12/2015

    Au deuxième tour de l’élection régionale (demain !), on nous demande d’abandonner nos convictions pour reporter nos voix sur un(e) autre candidat(e), soit de voter contre nos convictions… Ce scrutin régional n’est en réalité qu’un tour de chauffe pour la présidentielle de 2017. Tout désistement des électeurs du FN affaiblirait ce parti qui, je le rappelle, est le premier parti de France. La magouille électorale qui vise à vider le FN de ses voix ne peut que fausser la volonté affirmée des Français d’en finir avec les magouilleurs de droite comme de gauche… La France se meurt mais compte encore bon nombre d’électeurs lucides. Dans quelques années de « nouveaux électeurs PS » auront atteint l’âge de voter pendant que beaucoup d’électeurs lucides auront disparus… Les uns remplaçant les autres, la majorité aura alors changée de camp et, au nom de la trop fameuse « démocratie » (qui pour l’occasion se révèlera bien pratique), la France deviendra une République islamique… Voilà ce qui attend nos enfants s’ils ne comprennent pas très vite qu’il faut réagir aujourd’hui. Demain il sera peut-être trop tard. Mon vote au deuxième tour sera donc identique au premier afin d’enfoncer le clou et rester droit dans mes bottes. Et personne ne pourra me reprocher d’avoir renié mes convictions « sur ordre ».

    Répondre
  6. marcel

    12/12/2015

    les républicains sont des prostitués, qui couchent avec le PS! ils ont tellement peur de laisser leur place, peur que leurs magouilles soient découverte, peur de perdre tous les avantages financiers légaux ou non! ils ont peur que les français apprennent tous ce qu’ils ont pu faire de leur temps et de notre argent sans jamais rendre de comptes ! la panique les rend fou, certain nous parlent de guerre civile , le bras tremblant, d’autre voudraient voir disparaitre la « race blanche » ! ils sont fous ces politiciens !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  7. Ebeyer

    12/12/2015

    La gauche est a l agonie , a l image du pays et de ses politiques . Quand on voit l energie deployee de toutes parts pour faire tomber le FN , que ce soit par les medias qui recoivent tant de commentateurs soit disant de gauche , souvent des bobos d ailleurs qui n ont pasde problemes de fric , et les politiques , aussi bien de droite , qui se posent tous comme le rempart a l extreme droite , qui agitent tant d epouvantails , on se rend compte alors qu ils n ont plus que ca , qu ils ne sont plus credibles , tant par leur politique passee pour la droite , que par la politique actuelle de la gauche , qui pour masquer son incapabilite , cherche a redorer son blason en se posant en defenseur de la republique, qu ils bafouent pourtant tous les jours avec leur justice pro racaille et anti francaise , et dont ils se servent allegrement pour museler les Francais. Au lieu de mettre tant de force et d energie a eradiquer le vote FN, ils devraient regarder leur bilan en face , ca les aiderait peut etre a comprendre pourquoi le FN est si haut. Idem pour les LR , qui pensent qu en se posant comme la seule alternative , les gens ne voient pas que sans la gauche , eux aussi son foutus . Les plus beaux dans tous ca , ce sont les gauchards qui vont voter a droite pour contrer le FN. Alors ceux la , non contents d etre cocufier par le gouvernement et sa politique catastrophique en terme d’emplois , d economie et de justice , ils vont en plus aller voter a droite comme des moutons , faisant encore le jeu de la mascarade socialiste. Bravo la gauche , plus carpette que ca tu meurs !!!

    Répondre
  8. BRENUS

    11/12/2015

    En PACA, dans certaines communes, ou seuls restent en lice l’UMP et le FN, sur les affiches officielles dans les rues , le sieur sieur Estrosi n’est pas hésité à faire appuyer la photo de sa tronche par un bandeau supplémentaire indiquant simplement « RESISTANCE »;. Il ne manque pas d’air ce blaireau, surtout dans une commune où le FN a fait plus de 50 % au premier tour. Même s’il passe au second tour, de part la collusion avec les votes gauchistes et autres bouffeurs de gamelle, il est déjà rapé car les conseillers FN qu’il sera obligé de se goinfrer vont le marquer à la culotte. Il ne lui reste plus qu’à inviter ses sbires à une grande chasse aux blancs comme son homologue UMPS Barto. Dans cette région au sang chaud et comportant un grand nombre de chasseurs équipés de fusils comparables aux armes de guerre, si ça pête, il vaudra mieux baisser les oreilles.

    Répondre
  9. Claude Roland

    11/12/2015

    Joresse toujours dans sa bulle…

    Répondre
  10. Jaures

    11/12/2015

    Certes, la stratégie de Sarkozy n’est pas dans une alliance avec le FN mais dans un marquage à droite pour remporter avec l’apport d’électeurs du FN la primaire pour la présidentielle.
    Par ailleurs, il ne peut s’allier avec un parti qui se définit comme antilibéral avec des propositions économiques dirigistes sur les prix et les salaires. On constate d’ailleurs que la base électorale de LR (entrepreneurs, cadres, retraités) vote peu FN.
    Mais du côté du FN, il n’y a pas plus de volonté d’alliance mais un objectif: faire exploser LR pour ramasser les miettes.
    Les deux partis sont d’ailleurs en concurrence frontale sur ces élections et n’ont aucun intérêt à un rapprochement.

    Répondre
    • Raùs

      12/12/2015

      il faut laisser la chance aux patriotes; les bons, les vrais !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)