Pourquoi ne pas importer les Tea parties ?

Pourquoi ne pas importer les Tea parties ?

Ce numéro des « 4 Vérités » revient naturellement sur la large victoire des Républi­cains aux élections américaines de mi-mandat.

À mon sens, la principale révélation du scrutin tient à l’essor des Tea parties, dont nous reparlerons au cours des prochains mois.

Tous les commentateurs, ou presque (à l’exception notable d’Alain Dumait qui a publié un article sur un « tea party à la française », que l’on peut lire sur son site ou sur celui des « 4 Vérités »), se sont empressés de dire que ce mouvement serait impensable en France.

Je n’en suis pas du tout con­vaincu. Malgré des résistances fortes – qui viennent de l’extrême gauche, du centre bayrouiste et du FN –, notre vie politique, marquée à la fois par le scrutin majoritaire et par le quinquennat, tend à devenir de plus en plus bipartisane.

Or, c’est précisément le bipartisme qui est la condition nécessaire d’un mouvement comme les Tea parties. Les deux « partis de gouvernement » (démocrates et républicains aux États-Unis, UMP et PS en France) deviennent de plus en plus des « attrape-tout » et perdent donc inévitablement toute identité idéologique. Ils ont inévitablement tendance à gouverner au centre. Et rien ne ressemble davantage au centre-droit que le centre-gauche !

Ce vide idéologique ouvre un boulevard à des mouvements qui ne souhaitent pas se constituer en partis, mais souhaitent imposer leurs idées à l’ensemble de la classe politique.

C’est ce qui s’est passé avec les Tea parties. Il est peu probable que ce mouvement ait les moyens (ni la volonté) de devenir un tiers parti. En revanche, je ne serais pas surpris qu’il soit en mesure, au cours des années à venir, de barrer la route à des candidats trop éloignés de sa plate-forme de gouvernement.

Or, cette capacité de « veto » est à la portée des associations libérales et conservatrices françaises (Contribuables Associés, Sauvegarde retraites, Avenir de la culture, SOS éducation…). Chacune de ses associations, à elle seule, pourrait sans doute faire battre deux ou trois candidats aux élections législatives.

Si ces associations s’accordaient, il est évident qu’elles auraient un poids politique considérable : elles seraient capables de représenter plusieurs centaines de milliers d’électeurs, et surtout un noyau homogène d’électeurs, capable de forcer les candidats de droite à se « droitiser » et de faire hésiter les candidats de gauche avant d’émettre des propositions démagogiques.

C’est ce qu’ont fait les Tea parties lors des élections et, plus encore, lors des primaires. Rien ne s’oppose à ce que nous en fassions autant…

Partager cette publication

(7) Commentaires

  • Gilles2 Répondre

    Les tea parties (devant lesquelles s’extasie Guy Millière) ne sont jamais que la déclinaison du poujadisme aux Etats-Unis, avec toutes ses composantes (hostilité à l’impôt, esprit provincial, peur des moeurs nouvelles, notamment en matière sexuelle, chauvinisme, etc.), le tout discrètement alimenté par des milliardaires tels que les frères Koch, les frères Wyly, Fox News et autres média de caniveau…

    14/11/2010 à 15 h 16 min
  • ozone Répondre

    Grepon

    "il faudra se faire a l’idée qu’il y à en fondement la "reindustrialisation",donc du protectionisme."

    Peut étre je ne me suis pas bien exprimé,mais cette remarque va pour les "teas partys",ce sont les élites intéllos et affairistes de Washington qui appuient en majorité la globalisation.

    Clement

    "Les réactions précédentes le montrent bien: les "ouvriers vont payer les pots cassés"

    Non,ils vont payer la note que leur laisse le capital,ne déformez pas mon propos.

    "Les Tea Party aux USA furent parfois violentes ces dernières années "

    Comme celle de Timothy Mc Ve ?

    12/11/2010 à 19 h 57 min
  • grepon Répondre

    "il faudara se faire a l’idée qu’il y à en fondement la "reindustrialisation",donc du protectionisme."

    Oui, et par la passee, chute de l’economie mondiale, montee de nationalismes et revendications haineuses tutti-frutti, expansion d’armees, commencement des conquetes pour guarantir acces au materies premieres (c’est logique le moment que vous adopter un modele "somme zero" pour le monde qui vous entoure), et puis bonne grosse guerre avec hecatombe et genocides a la cle.

    Si vous voulez un meilleur sort, il faudra pousser pour "fair trade", tout en faisant efforts pour liberer les forces productive de votre propre pays.    En France, la protectionisme a lui seul ne ferait rien pour votre problem de haine contre tout organisation bati sur le profit pour les investisseurs.  C’est presque comique chez vous.   Meme dans vos ecoles d’affaire le profit gros est appelle le "Resultat de l’Exploitation".    Diabolisant les gains des entreprises vous a mene la ou vous etes, en declin monotone, et monotone que pour l’instant.    A un moment donne personne ne pretera pluys rien a votre gouvernement, et ce moment vient tres vite.   Les 62 ans vous a gagner peut-etre 62 jours, alors que tout le loi du travail et des pans entier de reglementations doivent etre abbatu pour eviter a ce que le gouvernement fait FAILLITE sur une liste de droits acquis, au lieu de couper dedans judicieusement.

    11/11/2010 à 19 h 25 min
  • Clément Répondre

     

    depuis 15 ans, des associations telle que Renaissance 95 – la Voix des Français ont tenté de réveiller les citoyens (et ceux de droite en particulier) pour qu’ils s’insurgent contre le déni de justice que représentait la politique imposée par les gouvernants.

    jamais cela n’a atteint le niveau d’engagement des Américains. Parce que la liberté n’est pas une valeur des Français d’aujourd’hui!!! Seule la sécurité leur est chère!

    Les réactions précédentes le montrent bien: les "ouvriers vont payer les pots cassés" en oubliant que les "ouvriers" ont voté depuis 50 ans pour cette folie de la perte de la liberté contre un plat dee lentilles!!

    Si des Français voulant être libres – c’est à dire décidés pour eux-mêmes sans obligations imposés par l’état –  se réveillaient ils auraient beaucoup d’autres "compatriotes" contre eux!!!

    Les Tea Party aux USA furent parfois violentes ces dernières années (Contestation lors de Towns hall) et vindicatives tout au moins.

    Quand verra-t-ojn des Français s’indigner VRAIMENT contre la lie de la société que sont les politiques au sens général?

     

    11/11/2010 à 18 h 01 min
  • ozone Répondre

    "Le Monde à changé"….Tarte a la créme des libéraux,surtout quand il s’agit de convaincre les ouvriers qu’ils doivent la fermer et payer la note que leur laisse le capital.
    Mais il y à du vrai,par exemple la destruction du capitalisme industriel par les exigences financiéres du "marché" avec pour corollaire les délocalisations massives et le remplacement  des emplois industriels par des petits boulots de m……,et ce dans le meilleur des cas.
    Et dans ces entrefaits arrivent les "teas partys" et les libéraux d’applaudir a se rompre les phalenges,bien sur,surtout en France,ils retiennent que le truc des impots,mais si le mouvement prend de l’ampleur il faudara se faire a l’idée qu’il y à en fondement la "reindustrialisation",donc du protectionisme.
    C’est comme ça.

    11/11/2010 à 15 h 06 min
  • HOMERE Répondre

    On peut considérer Résistance Républicaine comme un genre de Tea Party sans autant de moyens bien entendu et sans ligne politique assurée.Leur "repas républicains" est un genre de manif de ce type d’action qui peut être un ancrage pour des idées à développer. Il y a là une réunion de talents et de volontés remarquables qui servent le débat hors des ressussés médiatiques convenus et alignés sur des thèses officielles de tous bords.Eux,au moins,ne restent pas à blablater inutilement..ils agissent !

    A bon entendeur !

    11/11/2010 à 10 h 51 min
  • Gato Répondre

    Il serait intéressant d’en savoir plus au sujet de "qui" finance les "Tea Parties" afin de savoir dans la main de qui ils mangeront. Pour l’instant ils ne semble pas être des "démolisseurs" du système, donc prudence et recul sur l’évènement.

    10/11/2010 à 13 h 28 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: