Présidentielle : vers un premier tour désespérant ?

Présidentielle : vers un premier tour désespérant ?

Le premier tour de l’élection présidentielle française aura lieu dans quelques jours et, sauf si les sondages s’avèrent faux, il s’annonce désespérant, et conduira sans doute à un second tour qui ressemblera à celui de 2017.

Emmanuel Macron fera face à Marine Le Pen, et l’emportera vraisemblablement.

Il semble évident que Marine Le Pen, malgré sa tentative de se dédiaboliser, ne pourra pas l’emporter : la diabolisation et la peur du fascisme et de « l’extrême droite » continuent à fonctionner en France, bien qu’elles soient des stratagèmes très usagés.

Emmanuel Macron, lui, n’aura pas eu à faire campagne, aura réussi à éviter tout examen de son bilan, pourtant catastrophique, et à éviter de trop parler de ses projets et de la situation du pays.

Une fois réélu, il aura les mains libres pour faire ce qu’il entend faire.

L’abstention sera sans doute très élevée, car de nombreux Français se détournent de la politique et se résignent à être gouvernés par des gens qu’ils n’ont pas choisis, et qui ne les représentent plus.

Il y aura vraisemblablement des remous dans le pays, comme je l’ai déjà noté, car Macron sera une fois encore élu par défaut, et une fraction de ceux qui se détournent de la politique et se résignent restent encore capables de révolte, malgré tout, mais il traitera les remous comme il a traité la crise des gilets jaunes : par le mépris et la répression extrême.

Il n’y aura pas de recomposition de la politique française, mais plutôt une continuation de la décomposition.

À gauche, le parti socialiste est mort, le gauchisme écologiste reste assez bien implanté, et diffuse sur un mode radical des inquiétudes dont Macron peut s’emparer pour dire, sur un mode « raisonnable », qu’il faut lutter contre le « changement climatique ».

Le principal mouvement de gauche restera la France Insoumise, un mouvement lui-même gauchiste qui mêle marxisme, tiers-mondisme, multiculturalisme et ouverture complice à l’islam, et qui n’a aucune chance d’arriver au pouvoir.

À droite, le mouvement Les Républicains est à l’agonie.

Certains de ses dirigeants tenteront peut-être de le faire survivre.

Ses principaux dirigeants vont sans doute rallier Macron.

Quelques-uns d’entre eux rejoindront peut-être Reconquête le parti d’Éric Zemmour, mais ce dernier, qui pensait pouvoir recomposer la droite, n’y est pas parvenu.

Il lui aurait fallu pour cela devancer nettement Marine Le Pen et être au deuxième tour.

Il ne devancera pas Marine Le Pen, qui est parvenue à garder ses électeurs, et, si Reconquête pèse suffisamment pour continuer à exister, son poids est très insuffisant pour qu’Éric Zemmour en fasse le parti de la droite conservatrice.

Si le mouvement Les Républicains est à l’agonie, le Rassemblement national, lui, est susceptible de survivre.

Il y aura, en somme, sur la gauche, essentiellement un mouvement gauchiste protestataire qui ne peut arriver au pouvoir et, sur la droite, deux mouvements qui ne peuvent arriver au pouvoir, eux non plus – avec peut-être, sur leur flanc, un résidu de ce qui fut naguère le parti gaulliste.

Cela signifie que la démocratie en France se trouve réduite à l’état de simulacre, et que le pays est dominé par un vague conglomérat centriste, plutôt à gauche, qui se donne pour but de dissoudre la France dans l’Europe de l’Union européenne : une structure technocratique fonctionnant comme une nomenklatura et se chargeant de réduire les populations à l’état de plèbe travaillant, consommant, dotée de libertés de plus en plus réduites, surveillée, punie si elle s’écarte du chemin tracé par la nomenklatura, dépossédée de ses repères identitaires et culturels, plongée pour cela dans la peur de l‘insécurité, de la pollution et de la maladie et dans le multiculturalisme que l’islamisation fait avancer.

Les débats qui subsisteront en France seront des simulacres, tout comme la démocratie.

L’information restera largement aseptisée, ce qui est logique en ce contexte.

L’économie française continuera à décliner, et la France restera le pays où les prélèvements obligatoires et les dépenses gouvernementales sont les plus élevés du monde développé, ce qui signifiera une asphyxie lente et sûre.

Désespérant, oui.

J’aimerais que les sondages soient faux. Je crains qu’ils ne soient exacts.

Partager cette publication

(7) Commentaires

  • Laure Tograf Répondre

    L’article datant déjà, la supputation de l’auteur quanT au succès de monsieur jupiter s’est avérée exacte. Maintenant ce dernier semble se pourlécher à l’idée d’un nouveau débat style 2017 avec MLP , persuadé qu’il est de pouvoir la mettre à terre sans coup férir. Il va naturellement l’attaquer sur son principal point faible : l’économie et là, franchement, même un débutant dans ce domaine pourrait la démonter direct. MLP ferait donc mieux de refuser le débat à l’instar de Chirac le roi fainéant envers le père LE PEN. Ce qui n’empêche d’ailleurs pas de pouvoir lui renvoyer les coups avec le creusement de la dette de 600 milliards supplémentaires (le covid à bon dos). Mais le plus beau est que jupiter n’ayant en réalité fait aucune campagne de pré-élection, se décide maintenant à aller voir un peu chez ceux « qui ne sont rien » : exemple dans le Nord. Et là il excelle dans ce qu’il peut présenter de plus répugnant dans le mépris par son attitude ricanante et ses propos, envers une simple citoyenne qu’il prend totalement pour une conne et ne s’en cache même pas. Il ajoute l’arrogance à sa suffisance habituelle. A vomir. Et nous l’aurons sur les bretelles pour 5 ans de plus;;;sauf si le Seigneur, prenant pitié de nous, – Kyrie eleison – l’enlève à notre affection. Je parierais plutôt sur Belzébuth en ce cas.

    12 avril 2022 à 0 h 19 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Mardi, n’ en doutons pas,  » Les 4 Vérités  » vont nous sortir un  » article  » de l’ exilé au Nevada nous expliquant pourquoi un Français sain d’ esprit et … d’ âme ne doit surtout pas voter M. Le P. une véritable sorcière, anti-sémite, de Salem !

    11 avril 2022 à 13 h 29 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    au delà de vos  » ressentiments  » personnels VOTEZ UTILE pour éliminer l’ adversaire pour ne pas dire l’ ennemi !

    10 avril 2022 à 8 h 40 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    La dernière d’ Onfray sur Emmanuel Macron :
     » il faut faire appel à un pédopsychiatre « 

    7 avril 2022 à 9 h 15 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Le péché  » originel  » d’ Eric Zemmour c’ est d’ avoir cru que LES Droites que l’ on connait étaient réconciliables
    NON IL FAUT UNE NOUVELLE DROITE NI ARRIEREE NI  » PROGRESSISTE  » ( à la façon  » socialo-centriste ) UNE NOUVELLE DROITE RAISONNABLEMENT MODERNE
    C’ est cela que veulent les gens honnêtes et certainement pas d’ une nouvelle  » Association de Mal… Faisants  »
     » Les 4 Vérités  » devraient militer pour cela et se séparer de ses  » taupes  » !

    6 avril 2022 à 18 h 05 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    il faudra bien qu’ un jour  » Les 4 Vérités  » si elles veulent conserver son lectorat mettent en sourdine ce suppôt de l’ Impérialisme Financier Américain et … autre !

    6 avril 2022 à 14 h 03 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Guy Millière , pourtant Emmanuel Macron est plus qu’ americano et israélo compatible !
    Prêt à sacrifier tout ce qui reste de la  » particularité  » culturelle française sur l’ autel de la Phynance Internationale et Apatride
    Que demandez vous de plus ?

    5 avril 2022 à 13 h 43 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *