Présidentielles : enfin, l’entente à droite ?

Posté le avril 25, 2012, 12:00
4 mins

Sur le papier, Nicolas Sarko­zy est, contrairement à ce que disent les sondages, non pas largement vaincu, mais vainqueur de peu.
La somme des électorats de l’UMP et du FN est supérieure à la somme de l’ensemble des électorats de gauche.
Cependant, l’hypothèse d’une défaite du président sortant reste la plus vraisemblable pour deux raisons.

Tout d’abord, Nicolas Sarkozy est l’objet d’un rejet important de la part d’une bonne part de l’électorat – y compris de l’électorat de droite.
Et, surtout, autant il paraît parfaitement normal au PS d’accepter les voix des tortionnaires communistes, autant l’UMP hésite à s’allier avec l’électorat nationaliste. Comme si l’entente à droite était plus choquante que l’entente à gauche !
Pour ma part, après avoir longuement hésité, j’ai finalement voté pour Marine Le Pen au premier tour.
Pourtant, je considère qu’elle a fait une mauvaise campagne : pas assez populiste et un peu trop gauchiste (marxiste en économie, jacobine en matière d’État) à mon goût.

Comme, au premier tour, on choisit, et que je n’adhérais pas à de nombreux points du programme, j’ai longtemps pensé voter blanc.
Si j’ai finalement voté Marine, c’est pour une raison simple : je voulais que Nicolas Sarkozy sache qu’il existait, à sa droite, un certain nombre d’électeurs (plus important que je ne le croyais) estimant que, dans son bilan, le compte n’y était pas, en matière de sécurité et d’immigration. À quoi j’ajouterai : en matière de libération économique.

Le résultat du premier tour est donc une excellente nouvelle : non seulement, la droite résiste globalement mieux que les médias nous l’annonçaient, mais, en plus, elle se « droitise ».
Pour le second tour, il n’y a pas 36 solutions. Il faut réussir enfin l’alliance UMP-FN. C’est-à-dire que l’UMP doit abandonner des circonscriptions au FN, de manière à ce que ce parti, représentant près de 20 % des Français, ait enfin un groupe (quand les Verts, qui représentent 10 fois moins, en ont déjà un !).

Jamais cette union n’a été aussi indispensable. Et jamais les circonstances n’ont été aussi favorables : Nicolas Sarkozy n’a pas les absurdes tabous de Jacques Chirac et, s’il est élu, ce sera son dernier mandat. Or, faute de cette alliance, il peut éventuellement remporter la présidentielle (j’en doute, mais c’est possible), mais certainement pas les législatives où il y aura d’abondantes triangulaires. Il est temps de sortir du piège mitterrandien !

33 réponses à l'article : Présidentielles : enfin, l’entente à droite ?

  1. quinctius cincinnatus

    09/05/2012

    @ Jaurès

    hé bien dites donc vos " fréquentations " sont peu variées !

    Répondre
  2. François

    30/04/2012

      Je me souviens que la dernière fois qu’un homme politique de droite a "raconté une blague", il est passé devant les tribunaux…
     
     

    Répondre
  3. Jaures

    30/04/2012

    Oeilderaison, c’est tout ? Ca fait 3 semaines que cette vidéo circule. La lettre dont plaisante Hollande au cours de ce repas n’a jamais été écrite. Vous pariez qu’on peut  surprendre n’importe qui racontant une blague sur les Noirs ou les handicapés à la cantine ? Les meilleures histoires anti communistes m’ont été racontées par des membres du Parti et les plus terribles sur les fonctionnaires par des profs.
    La seule chose qui compte, c’est la parole publique et l’action menée.
    Hollande a obtenu 45% des suffrages en Corrèze au 1er tour.

    Répondre
  4. Oeildevraicon

    29/04/2012

    Spécialement destiné à Jaures et ses certitudes gauchistes.

    Une vidéo à tomber par terre : chers électeurs, François Hollande vous dit merde

    29 avril 2012 | Classé dans: VIDEOS | Posté par: Jean-Patrick Grumberg

      Une vidéo à tomber par terre : chers électeurs, François Hollande vous dit merde

    Cette vidéo hallucinante n’est pas un montage. Elle a été dénichée par l’UMP, quels affreux Jojos.

    Elle montre le cynisme de François Hollande, son mépris du peuple et son penchant naturel, pavlovien, pour manipuler l’opinion.

    Vous allez le découvrir méprisant les gens modestes aux petits revenus qui bénéficient du RSA. Vous allez voir à quel point Hollande les considère comme des demeurés, et pire, comment il se moque de leur débilité.

    Machiavel va être élu Président de la république Française, 40 millions de cocus, et vous et vous et vous.

    Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
    © Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info

    http://www.dreuz.info/2012/04/une-video-a-tomber-par-terre-chers-electeurs-francois-hollande-vous-dit-merde/

    Répondre
  5. ozone

    29/04/2012

    Quand l’euro va finir de crever ce sont les faits qui vont agir en démontrant qui avait les vues les plus justes.

    L’Espagne est au bord du gouffre,l’UE va nous exiger  de livrer les "garanties",de l’argent que nous n’avons pas,se sera le point tournant

    Répondre
  6. Jaures

    29/04/2012

    Yannis, ce que vous dîtes est inexact. Les sondages n’ont jamais, depuis la candidature du président, donné une avance considérable à Hollande et seul un sondage, une fois et 3 semaines avant le premier tour a donné Melenchon devant Le Pen. Un sondage n’est qu’un sondage: il donne une tendance à un moment donné. Il est tout à fait envisageable que 2 ou 3% des électeurs se soient décidés dans les dernières semaines à gauche, plutôt vers Hollande, à droite plutôt sur Le Pen. Mais l’ordre d’arrivée pressenti est exactement celui prévu.
    Par ailleurs, c’est Marine Le Pen elle-même qui a accusé la gauche d’être "ultra libérale" (voir les extraits de son programme dans mon premier commentaire). Rien d’étonnant dés lors que la droite "classique" se porte plutôt vers un socialiste que sur un frontiste.

    Répondre
  7. Yannis54

    29/04/2012

    Si 51% de gens votent pour un parti et 49% pour un autre parti B, ce seront ces 51% de gens qui auront le monopole du pouvoir… les 49% restants ne seront pas représentés. 
    Hollande dit que quand il prendra le pouvoir, il "rassemblera la gauche et les écologistes", alors que même pas 3% des Français ont voté pour Eva Joly. Par contre, ceux qui auront voté pour Sarko (qui seront beaucoup plus nombreux) n’auront aucun représentant. Est-ce que vous trouvez celà "démocratique" ? Moi non.

    Les sondages prédisaient que Mélenchon aurait plus de voix que Le Pen et c’est le contraire qui s’est produit. Ils prédisaient aussi qu’Hollande aurait une avance considérable sur Sarkozy au premier tour et en fait ils sont au coude à coude (même pas 2% d’écart). C’est dire.
    Peut-être que parmi eux il y a des sondeurs fortement politisés, qui projettent leurs désirs sur la France… qu’ils aimeraient bien que la France soit gouvernée par un gouvernement de gauche.
    Mais peut-être qu’ils se trompent… peut-être qu’au second tour, c’est la droite qui va gagner…

    J’aimerai bien vous rappeler que l’engouement pour François Hollande est surtout le fait de gauchistes qui sont persuadés que Sarko est un "horrible facho", et certainement pas de gens de droite qui considèrent – à juste titre peut-être ? – que Sarkozy n’est pas assez libéral.

    Attention, je n’ai jamais dit que Sarko était parfait… Je comprend qu’on puisse être déçu par le bilan de Sarko… Mais ce n’est pas une raison pour le remplacer par pire que lui.

    Le remplacement de Sarkozy par Hollande ne nous mènera certainement pas vers plus de libéralisme, mais vers plus de bureaucratie, plus d’assistanat, et vers une aggravation de la crise économique.

    Hollande prétend que "nous n’avons pas à imiter l’Allemagne"… fort bien, mais que propose-t-il à la place ? La politique de Merkel a eu au moins le mérite de limiter les dégâts… Rien ne nous dit qu’il en sera de même pour celle de Hollande.

    J’aimerai bien vous rappeler que ceux qui, actuellement, diabolisent Sarkozy actuellement, sont les mêmes que ceux qui diabolisaient Le Pen il y a 10 ans.
    Aujourd’hui ils diabolisent Sarko en le présentant comme un "pétainiste". Comme si la gauche avait le monopole de l’humanisme, et comme si s’éloigner du dogme de gauche, c’était être un nouveau Pétain. Ils détestent Sarko, non pas pour son manque de libéralisme, mais à cause de sa politique "sécuritaire", parce que Sarkozy a décidé de lutter contre la racaille, et parce qu’il veut que les criminels aillent en prison. Pour eux, c’est un "horrible facho".
    Est-ce du fascisme de considérer que les criminels doivent aller en prison ? Je ne pense pas. Est-ce "pétainiste" que de vouloir lutter contre l’antisémitisme, et considérer qu’un tueur antisémite comme Merah n’a rien à foutre chez nous ? Je croyais que Pétain était contre les juifs, pourtant…

    Autre chose qui me frappe : lorsqu’il y a un second tour Chirac/Le Pen… alors là toute la France (plus précisément 82% de son électorat) se mobilise pour faire barrage à Le Pen qui serait, soit-disant, un "horrible facho, comparable à Hitler"…
     Quand la droite se retrouve face à Le Pen, tout le monde vote massivement pour elle.
    Par contre, quand la droite se retrouve face à François Hollande, alors là y’a plus personne. Les mêmes qui appelaient à voter massivement contre Le Pen ne voient aucun mal à ce que notre pays soit gouverné par un président profondément anti-libéral. Bizarre, non ?
    Déjà pour moi comparer Le Pen à Hitler c’est de mauvaise foi… c’est aussi idiot (et malhonnête) que de comparer François Hollande à Staline.
    Prétendre que Le Pen aurait fait la même chose qu’Hitler s’il était arrivé au pouvoir, c’est de la pure parano… ça relève du délire d’interprétation… (interpréter les discours de Le Pen pour le faire passer pour un nazi)… et ça n’a rien de réaliste.
    Sans parler des manifestations anti-Le Pen… Perso je trouve que c’est culpabilisant, que ça culpabilise ceux qui ont voté FN.

    La gauche fait miroiter à ses électeurs l’utopie d’un monde bisounours (qui est impossible), (cf. son spot de campagne sur "l’égalité", qui est plus que débile)… alors que si elle arrive au pouvoir, ce sera peut-être même tout le contraire qui se produira.
    Ce qui me choque le plus dans cet engouement pour François Hollande c’est que les Français ne se rendent pas compte que son programme une utopie, et qu’on est en train de les berner. Les Français préfèrent réver et avoir la tête dans les nuages plutôt que de s’adapter aux dures réalités…
    Malheureusement, la réalité les rattrapera et elle fera très mal.

    Répondre
  8. Yannis54

    29/04/2012

    @clapotis : Qu’on soit déçu par le bilan de Sarkozy, je veux bien le croire… mais de là à voter Hollande, ça je comprends vraiment pas.

    Sarkozy est certes imparfait, mais l’arrivée au pouvoir de Hollande nous mènera au désastre. Celà nous mènera inévitablement à un système socialiste, avec de la bureaucratie et des taxes à n’en plus finir.

    Dans une semaine nous avons le choix entre : réélire un président – certes imparfait – de manière à faire barrage à Hollande, ou bien laisser Hollande prendre le pouvoir.

    Répondre
  9. HOMERE

    28/04/2012

    Allez….vous l’aurez votre Hollande chéri….mais Marine Le Pen ? jamais !! continuez, vous êtes sur la mauvaise voie.Persiter dans l’erreur n’à jamais conduit à obtenir la vérité….je vous ai donné la solution :

    1 Virez le barbon,

    2 Virez la fille du barbon,

    3 Relookez le FN en revisitant ses statuts : Abandon de la sortie de l’Euro, abandon des thèses marxistes….

    3 Recrutez des personnalités connues et reconnues….

    Enfin vous faites ce que vous voulez….moi ce que je vous en dit !!!!

    Répondre
  10. oumtri

    28/04/2012

    SarköFig de samedi, page 3 : « Le président-candidat estime, sans y croire, que le chef du Modem aurait tout à gagner à le rejoindre ». Traduction : « le sortant, qui en aurait désespérément besoin, a très peur que François Bayrou ne l’appuie pas », à moins que ce soit : « Le sortant aurait tant voulu faire le bonheur de François Bayrou ! » Le flûteur chargé de charmer les oreilles des centristes est Fillon.

    Répondre
  11. dissident

    27/04/2012

    a l instant je lis Baroin dans Le Figaro, "il n y aura jamais d alliance etc etc", bon repnse normale venant de lui je parle aux inities, aucun lecteur ici ne semble interesse par ca mais le fond du probleme c est  le serment d allegeance en 1986 de la part de l UDF RPR envers le BNAI BRITH organisation etrangere a la FRANCE et entrainant un refus dQUEN alliance a droire quelles qu en soient les consequences pour notre pays

    Répondre
  12. neti

    27/04/2012

    Monsieur Rouxel,

    De toute manière, c’est ridicule de dire qu’il y a une différence entre l’UMP et le PS et qu’il faudrait choisir l’un plutôt que l’autre, si ce n’est que l’UMP est probablement pire que le PS: l’UMP et le PS sont deux partis socialistes et mondialistes acquis aux mêmes idées sur l’essentiel : l’immigration sans limite pour servir les intérêts des multinationales qui veulent faire baisser les salaires, avec son corolaire qui est de faire disparaitre les français de souche (1) au profit d’un peuple indifférencié et "métissé" (2), Une étude publiée en 2009 révélait que l’UMP et le PS avait un vote identique dans 97% des cas. 

    Sarkozy pense et agit comme un socialiste mondialiste: en 5 ans, il a doublé l’immigration légale, il a augmenté fortement le déficit et la dette de l’Etat, faisant passer la dette de l’Etat de 1200 milliards d’Euros à 1800 milliards en seulement 5 ans. Il a plus que doublé en 5 ans la dette de la France, ce qui est plus que les 14 ans des 2 septennats de Chirac/Jospin. Le déficit n’a jamais été aussi important depuis qu’il dirige l’Etat. Sarkozy, c’est la faillite de l’Etat assuré dans quelque année, encore plus vite ou aussi vite que le PS. (3). Sarkozy n’a rien fait pour réduire la criminalité, pour redonner de la liberté dans l’enseignement à l’école, pour défendre la famille, pour défense la religion catholique etc. 

    Donc, il n’y a aucune raison de voter pour l’UMP, plutôt que le PS.

    Le programme de Marine Le Pen par contre est très différent de celui de celui de Sarkozy:

    – Elle seule propose de mettre fin à l’immigration illimitée imposée par l’UMP (20.000 maximum par an);
    – elle seule propose la solution efficace pour résoudre le problème de la dette, en sortant de l’Euro comme le pensent tous les économistes sérieux, en permettant à la France d’emprunter auprès de la Banque de France sans intérêt comme c’était le cas avant la loi Pompidou-Giscard de 1973, qui fait qu’on doit rembourser tous les ans 50 milliards d’intérêt aux banques. 
    – elle seule propose de mettre fin à cette loi absurde du regroupement familiale;
    – elle seule veut aider les petites entreprises et les petites exploitations agricoles;
    – elle seule veut réformer en profondeur cette machine à gaz qu’est notre système de Sécu, en mettant fin aux fraudes innombrables, à la corruption de cet organisme, à l’aide médicale d’Etat …
    – elle seule veut réduire les dépenses et les gaspillages de l’UE.

    etc….

    Alors monsieur Rouxel, si vous prétendez que le programme de Marine Le Pen était mauvais, c’est que vous êtes mal informé et influencé par les idées fausses des grands médias. 

     —————————————————————–

    (1) : "je pense que les français attendent une France d’après (…), une France où l’expression "français de souche" aura disparu" (Sarkozy, livre "témoignage", 2006)

    (2) : "Quel est l’objectif ? (…) relever le défi du métissage que nous adresse le XXIème siècle." (discours de Sarkozy à Palaiseau en décembre 2008)

    (3) : http://ladettedelafrance.blogspot.fr/2012/04/la-dette-publique-de-la-france-seleve.html

     

     

    Répondre
  13. chlouma

    27/04/2012

    Au premier tour, près de 60% des électeurs ont choisi de voter pour un prometteur professionnel qu’ils ont ainsi porté au second tour, au lieu de voter pour François Bayrou qui n’a pas l’habitude de mentir. Eh bien, que ces électeurs s’attendent à être bernés, ça ne saurait tarder.

    Répondre
  14. dzerdja

    27/04/2012

    Un incident grave à exploiter est-il en cours d’organisation pour se produire avant le 6 mai ?

    Répondre
  15. omerti

    27/04/2012

    Sarközy les a abandonnés à leur triste sort en les insultant, et leur demande maintenant leurs voix. Compte là-dessus, guignol.

    Répondre
  16. clapotis

    27/04/2012

    Résumons-nous : Le programme de Hollande a des aspects très contestables. Celui de Sarközy a l’air meilleur, mais son prometteur est tout sauf crédible. Conclusion : essayons Hollande. Sarkö, on connaît, trop.

    Répondre
  17. zelidja

    27/04/2012

    Pas rédigé par un humain : ~ Osez faire face à vos responsabilités. Qu’est-ce qui ne va pas dans votre pays, chez ses hommes de gouvernement, dans ses lois, dans la vie de son peuple ? Réfléchissez-y dans le calme, et que tout cela fasse ensuite l’objet de vos requêtes devant Dieu. Vous verrez alors changer des hommes que vous n’aurez jamais approchés. Des lois seront votées pour lesquelles vous aurez prié, et des abus disparaîtront. Mais oui ! Elargissez votre horizon. Il s’agit de servir généreusement et de contribuer au salut de tous. Peut-être n’êtes-vous pas en état de quitter votre chambre, mais cela ne vous empêchera pas de pouvoir devenir une des forces les plus agissantes pour le bien de votre pays et du monde.

    Répondre
  18. Magne

    27/04/2012

    François Fillon explique qu’il ne peut y avoir « le moindre accord entre le FN et la droite » en raison d’une « incompatibilité de valeurs ». Entente à droite ?

    Répondre
  19. umilti

    27/04/2012

    Les sondages : un chiffre concerté grossièrement et résolument mensonger au milieu d’autres chiffres exacts. Au premier tour, le gros mensonge était le gonflement de Mélenchon au niveau de Marine Le Pen. Méthode dite du poison dans la confiture.

    Répondre
  20. dissident

    26/04/2012

    il ne s agit pas d accord mais a mon sens d eviter les triangulaires au 2eme tour des legislatives qui ameneraient ou ameneront une chambre rose rouge introuvable, la reponse a la question que je osais suite a l article de mr Rouxel arrive deja si on suit les declarations de Juppe et Fillon dignes heritiers du chiraquisme devastateur : pas d entente a droite, donc plutot des ministres post staliniens que quelques depeutes frontistes !  NB cerise sur gateau pourri de la fausse droite : selon Lucca de  la droite populaire, Hollande devra son election a mme Le Pen, fermez le ban !

    Répondre
  21. ozone

    26/04/2012

    Non et non….

    Elle ne s’est pas trompée en prenant l’ultralibéralisme pour cible,regardez les anglais,lois laborales minimum,facilité de licenciement et a peu prés tout ce que demande le MEDEF,ils sont en recession quand même,ou seraient t’ils sans une banque nationale?

    Au fond de la Thamise?

    Une union pour quoi faire?

    Vous voyez Marine Le Pen arriver a un accord avec la politique UE de l’UMP?ou Sarkozy sortir de l’euro?

    Le mépris exprimé ces jours a l’encontre du FN et de ses électeurs par Sarkozy et sa bande ferait vomir une pierre….

    Répondre
  22. terio

    26/04/2012

    Il paraît certain que si Sarközy état d’aventure réélu, il se croirait autorisé à continuer de se comporter comme un fou puisque dans son esprit c’est ce type de conduite qui l’aurait fait réélire.

    Répondre
  23. ouifli

    26/04/2012

    Pour le missile fou qu’est devenu Sarközy, on voit deux possibilités : il s’écrase au sol ou explose en vol. Si par hasard il était réélu, tous ceux qui l’ont vu fou sauraient que c’est un malade capable de tout …et de rien.

    Répondre
  24. Anonyme

    26/04/2012

    La France n’est ni à droite ni à gauche et les responsables politiques ne sont pas propriétaires des voix. C’est un jeu politique de se répartir les postes, de se soucier du destin des hommes politiques. Mais qui parlera enfin, des problèmes concrets et notamment des seniors ? Qui parlera du coût exorbitant des maisons de retraite ? Du statut des grands-parents au lieu de parler tout le temps des banlieues, de la finance ou de la mondialisation. Qui s’adressera enfin aux seniors ? Et non pas aux partis ou aux journalistes ?

    Répondre
  25. Jaures

    26/04/2012

    On peut se demander en quoi consisterait " l’alliance à droite". Car il suffit de constater, en lisant le programme du FN qu’il y aurait presque plus de point communs entre Mme Le Pen et Melenchon qu’entre le FN et l’UMP. Billevesées? Comme je l’écris ailleurs, que trouve-t-on dans le programme du FN ? Je cite:
    "La tranche supérieure de l’impôt sur le revenu sera portée de 46%"
    "La fiscalité des dividendes sera revue pour que les revenus du capital ne soient plus favorisés par rapport aux revenus du travail."
    "en créant trois types de taux unique d’IS de 15%, 25% et 34% avec un partage des recettes pour 2/3 pour le budget de l’Etat et 1/3 pour le budget des Collectivités"
    "L’objectif doit être fixé de revenir le plus rapidement possible au principe de 40 annuités de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. L’âge légal sera progressivement ramené à 60 ans "
    "Une renégociation des Traités européens sur la question des services publics mettra fin au dogme de « la concurrence libre et non faussée»
    " l’application des directives européennes de libéralisation des services publics sera gelée"
    "une remunicipalisation du service public de l’eau."
    "nationalisation, même partielle et temporaire, des banques de dépôts en difficulté"
    "abaissement de 20% de la TIPP compensé par une surtaxe des superprofits des grands groupes pétroliers et gaziers."
    "les salaires devront être indexés sur l’inflation" …
    Toutes ces mesures pourraient être défendues par un candidat de gauche, voire d’extrême gauche. Et je passe sur des mesures qu’elle est seule à proposer comme la sortie de l’euro.
    Quel électeur de droite libérale peut se retrouver en un tel programme ? Sur un seul point, peut-être, et encore, pas tout l’UMP: l’immigration. Mais quel est le bila de Sarkozy depuis 10 ans comme ministre puis président: il y a eu autant d’entrées que les 10 années précédentes. Pourquoi agirait-il différemment une fois réélu ? Et puis quoi ? Les libéraux sont ils prêts, pour quelques immigrés de moins, à remettre la retraite à 60 ans et à indexer les salaires sur les prix ?

    Répondre
  26. unilo

    26/04/2012

    A une semaine d’indiquer sa position pour le vote du second tour, François Bayrou s’en est pris vivement mercredi au président-candidat, en ciblant ses récentes prises de position sur le Front national. Il l’a accusé d’en valider le discours.

    Répondre
  27. HOMERE

    26/04/2012

    Il est bien évident que les positions du FN en matière économique,Européenne et fiscale sont incompatibles avec celles de l’UMP…..l’accord éventuel porterait sur es questions de société,d’identité et d’immigration.Reste à savoir si Sarkozy sera élu ou non.Dans ce dernier cas, il est quasi évident que les cadres de l’UMP vont recentrer le parti pour s’éloigner du FN….la probabilité de recréer un axe de type RPR/UDF est très grande,et s’effectuera au détriment de MLP qui retombera dans les % historiques du FN (8 à 9%) .L’échec de Hollande en tant que Président, qui se profile, remettra notre pays dans la "norme" des pays socio démocrates de type ultra consensuel, c’est à dire mou du genou,avec les deux extrêmes traditionnels…..on en sortira pas !!

    L’occasion de constituer une droite nationale est par contre, historique.On constatera si les deux "leaders" de cette droite en profiteront,ou pas….c’est à dire si Sarkozy est élu ou non….là on en sortira !!

    Répondre
  28. quinctius cincinnatus

    26/04/2012

    après lecture attentive , évaluation d’un lecteur :
    article court mais assez bien documenté
    la conclusion n’est , elle , pas dans la logique de ce qui précède et devrait être ainsi formulée :
    N.S. veut ( une nouvelle fois ) siphonner les voix F.N. sans rien en échange parce qu’il est " viscéralement " hostile à tout ce qui est national …il restera toujours un "cosmopolite " plus proche de Hollande que de nous  ( les nationalistes )

    Répondre
  29. Guillermo

    26/04/2012

    Dire que MLP a fait une mauvaise campagne demande à être précisé.  Quand on apprécie le chiffre d’affaire d’un vendeur, il faut regarder ce qu’il avait à vendre.

    Je pense que Marine est une candidate plutot moyenne et qu’elle a fait une campagne à sa mesure. 

    Si Gollish avait été à la place de Marine, j’ai tendance à penser qu’il aurait fait nettement mieux. (C’est bien pire pour Eva Joly : elle a fait 2% quand n’importe quel autre aurait fait 8% ou 10%).   Gollnish présente mieux que MLP, explique mieux et ne serait pas fourvoyé à accepter un débat totalement hors de propos, avec Mélenchiure, le postilloneur de service.  L’intéret de ce débat était de faire jubiler les journaleux.

    Je note aussi que Marine a fait un mauvais score en Bretagne, sa région d’origine. C’est un peu impardonable même si l’immigration y est relativement faible.

    En fait, les idées sont là bien au delà des 18% engrangés par Marine. Beaucoup d’électeurs comprennent enfin qu’on s’est foutu d’eux. 

    Ils en ont marre de l’immigration incontrolée, de l’incivilité permanente, de l’insécurité qui s’y rattache directement et dont on s’efforce de dire qu’elle n’a rien à voir.  Ils ont ont plus qu’assez encore de l’impunité des plus gros délinquants. 

    Ils en ont marre d’une Justice pénale qui les scandalise d’avantage à chaque affaire et qui ne les protège plus comme elle ne revêt plus aucune exemplarité.   

    Signe que le pays marche complètement sur la tête : les plus grandes affaires criminelles se traitent par des ‘marches blanches’ ("Plus jamais ça !"), et par l’exigence d’avoir des ‘réponses’ de la part de l’assassin.   Tout pour éluder la lâcheté et qu’on ne remarque pas combien la peine est dérisoire.

    Bien des Français en ont marre au fond de la collaboration d’une bonne partie de classe politique. 

    Ils en ont marre d’avoir moins de droits que les pièces rapportées, que ce soit pour le logement, grace aux mairies collabo, à l’hopital sous l’écoeurement du personnel soignant, etc … . 

    Ils en ont marre des salauds de maires collabos qui placardent des affiches : "Ce n’est pas parce que vous n’avez pas de papier, que vous n’avez pas droit à un avocat".

    En somme ils en ont marre d’être les colonisés de nos anciennes colonies pour reprendre l’appréciation tellement perspicace portée par Vladimir Poutine sur la France.

    Dans ces conditions, je trouve que le score de Marine (autour de 18%) est plutôt faible.

     

    Répondre
  30. Pierre

    26/04/2012

    Je partage absolument toute l’analyse de Monsieur Rouxel. Et les mêmes inquiétudes pour notre pays. L’avenir de nos enfants ne me paraît pas radieux, surtout avec l’immigration-invasion et ses conséquences désastreuses. L’épisode tragique de Toulouse ne sera sans doute pas, hélas, un cas isolé. Ces gens-là ne nous aiment pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

    Répondre
  31. dissident

    26/04/2012

    enfin, sur le reste de votre article, vous dites Marine a fait une mauvaise campagne", eh bien jusqu ou serait elle allee si elle en avait fait une bonne! surement que MELENCHON  qui a fait 8pour cent de moins que mme Le Pen en a fait une bonne a ce compte ;ENFIN , et je suis d accord avec vous le fn serait trop jacobin et anti liberal en economie, mais vous savez monsieur Rouxel dans les annees 80, le fn etait liberal en economie, anti etatiste et conservateur sur les problemes de societe et les francais, surtout les francaises devrais je dire n ont pas vote pour lui en grande majorite

     

    Répondre
  32. dissident

    26/04/2012

    je sais qu en 1986, dans le dos de la majorite des francais la future majorite chiraquiste s etait fait litteralement hara kiri en s engageant aupres des forces occultes a ne jamais s allier avec le front national faisant ainsi le jeu de la gauche et de l extreme gauche, si on met a part les legislatives de 1988, ou il y a eu retrait des candidats fn ou udf rpr mais sans desistement, ce pacte diabolique a perdure emepechant la representation a l assemble nationale de millions d electeurs faussant les resutats parfois comme en 1997  ou une minorite de gauche et d extreme gauche s est retrouvee majhoritaire en sieges par la grace des triangulaires consequenc e justement du refus d entente a droite ; nous allons bientot etre fixes s i l interet national ajoute a l interet electoral brisent ce serment d allegeance de la "droite" la plus bete du monde envers les forces occultes qui veulent detruire la France

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)