Primaires : bonnet blanc et blanc bonnet

Primaires : bonnet blanc et blanc bonnet

Les débats des primaires devraient nous permettre de choisir notre prochain président de la république.
Première remarque : Les candidats sont pratiquement identiques :
Aucun n’a jamais travaillé dans une entreprise. Ils sortent, pour la plupart, de l’administration et ignorent ce qu’est une obligation de résultat. Ils n’ont jamais investi un centime de leur poche dans une entreprise dont ils auraient eu la responsabilité, ni, encore moins, créé un seul emploi marchand.
Cette bande de copains-coquins a la mainmise sur les partis politiques, toutes couleurs con­fondues, exclusivement réservés à leur caste. Dans ces partis, ils sont assurés des lendemains, de leur avenir, de leur droit au pouvoir.

Lorsqu’ils accèdent à ce pouvoir, ils ont la garantie d’une totale irresponsabilité. En cas de mauvaise gestion ou de gros pépins, l’État assumera. Ils sont assurés de l’immunité et peuvent tout se permettre.
Ils se sont, sans scrupule, attribué des salaires et des retraites mirobolants exempts d’impôts, garantis par l’État – le tout accompagné d’une multitude de petits et gros avantages.

Ils ont verrouillé l’accès au pouvoir, de manière à ce que les plus compétents de nos chefs d’entreprises, ceux qui créent de la richesse, qui ont réussi à la force du poignet, ne puissent y accéder.

Personne d’autre que ceux de leur sérail ne peut y parvenir. D’ailleurs, les « intrus » y seraient mal vus par ces aristocrates de la fonction publique préférant s’acoquiner avec des membres d’un autre parti qui, comme eux, sont employés à des emplois bidons obtenus par copinage et magouilles leur permettant de vivre en parasites aux crochets de la société.

Nos valeureux chefs d’entreprises voudraient-ils accéder au pouvoir qu’ils ne le pourraient pas.
Ils ne peuvent pas, à la fois, consacrer leur temps à la conduite des affaires de l’État et à leurs entreprises. S’il est possible de remplacer un haut fonctionnaire par un autre ou même de ne pas en mettre du tout, sans que ça ne change rien à l’affaire, il en va tout autrement pour un chef d’entreprise.

Pour la conduite d’un État, il ne peut pas y avoir d’identité de vue entre des créateurs et des destructeurs de richesses.

Malheureusement, ce sont ces derniers qui détiennent le pouvoir.

Tous les prétendants à la fonction présidentielle sont au moins députés. Donc tous sont, plus ou moins, responsables de l’état de faillite qui est actuellement celui de la France. Pour se faire élire ou réélire, ils font des promesses de réformes qu’ils savent ne pas pouvoir tenir. D’ailleurs, pourquoi n’ont-ils pas fait ces réformes alors qu’ils avaient le pouvoir ?

Pour garder le pouvoir et les super-privilèges qui vont avec, ils sont capables de nous trahir et de vendre la France à l’islam. Nous pouvons dans un avenir proche nous retrouver dans l’état où sont tous les pays islamiques.

J’ai entendu Monsieur Juppé, le favori des sondages, parler d’un islam de France, comme s’il pouvait y avoir un islam de ci ou de ça. Il y a un seul islam avec son coran et sa loi, la charia. On s’y soumet ou on l’interdit et on lui fait la guerre, il n’y a pas d’alternative.

Dans tous les pays où règne l’islam, c’est la tyrannie, la misère, la guerre, la révolution, le sous-développement, la surpopulation. Il suffit de regarder dans quel sens coule l’immigration.

Monsieur Juppé et toute votre bande de fripouilles, les Fran­çais, les vrais, ne veulent ni de vous ni de l’islam !

Dans vos discours, vous balancez entre la crainte de perdre les voix des islamistes à qui vous avez donné la nationalité française et qui ne s’intègrent pas, la peur de perdre les voix des Français qui refusent de se faire islamiser par votre faute, et la peur qu’éclate une révolution qui se précise de plus en plus et dont vous seriez les premières victimes.

Devant ce péril, vous proposez tous de renforcer les effectifs des forces de l’ordre qui défilent dans les rues. Vous pouvez en mettre 10 000 de plus que ça ne résoudra pas le problème. Ils ont les pieds et les poings liés par les lois que vous avez votées. Idem pour la justice qui ne fait qu’appliquer ces lois.

Une fois de plus, vous nous enfumez. Vous n’êtes que des incapables !

Partager cette publication

(18) Commentaires

  • Claude roland Répondre

    C’est ça la tragédie française. On en est depuis des décennies à voter pour le moins pire au lieu du meilleur ! Et c’est tellement ancré que ça ne choque plus personne ! Cela démontre la dérive de ce pays.
    Les Américains ont élu pour la première fois un homme qui n’est pas un politicien professionnel, mais qui est un gestionnaire d’entreprise. Rien de plus logique. un pays, c’est une entreprise en plus grand. Nous, nous élisons des gens qui ne savent rien de la gestion d’une entreprise sauf rare exception. Et on trouve drôle de se faire rouler dans la farine à chaque fois !
    Tout ce qui intéresse la plupart de nos politiciens de touxs bord, c’est comment satisfaire leur égo surdimensionné : acquérir le pouvoir qui va de paire avec le fric. La Nation, ils s’en foutent. Pire que Louis XIV : Après eux le déluge !
    Et la majorité des Français sont béats devant eux…
    Que peut devenir un tel peuple si ce n’est esclave…

    14/11/2016 à 12 h 11 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Dans un monde binaire, …… ou que l’on pense être tel, …… on dit mécaniquement : « de deux choses l’une ! »

    Dans un monde complexe, …… le monde réel, …… on dit plutôt lucidement : « de trente-six choses l’une ! »

    La politique étant l’art de choisir entre de multiples inconvénients celui qui nous semble le moins pire, je dirais qu’au stade actuel de mes observations et de mes réflexions je souhaite que le « troisième homme » finisse second au premier tour de la primaire de droite, puis premier au second tour !

    Ce scenario aura peut-être quelque chance d’éloigner un tantinet le spectre du surgissement de dame Marine au second tour des présidentielles en mai 2017 !

    Si Juppé était le bénéficiaire de la ‘’sélection militante‘’ ! …… le ‘’facilitateur‘’ de l’essor de l’islam en France, …… le virtuose des combinatoires de la politique, de la diplomatie et de l’économie, …… j’en tremblerais d’avance pour l’avenir de la France !

    14/11/2016 à 8 h 24 min
  • Gérard Pierre Répondre

    [ … les « intrus » y seraient mal vus par ces aristocrates de la fonction publique … ]

    On en a eu la preuve avec Francis Mer qui, du 7 mai 2002 au 30 mars 2004, fut ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de Jacques Chirac. Les ‘’propriétaires‘’ de la fonction politique, …… le qualifiant au passage de « issu de la société civile », ce qui dans leur bouche est toujours péjoratif, …… s’ingénièrent, jour après jour, à lui savonner la planche, et son successeur, Nicolas Sarkozy, ne fut pas le moins empressé à passer les savonnettes !

    Il est vrai que, pour cette classe d’irresponsables plus avide de prébendes que de résultats, Francis Mer représentait un danger insupportable : il risquait de réussir là où tous avaient toujours échoué jusque là ! …… En effet, partant d’une sidérurgie française exsangue, atomisée, au bord de la banqueroute après le fameux ‘’plan acier 1984‘’ du ministre d’alors (un certain Fabius) il avait réussi l’exploit d’en avoir fait le n° 2 mondial de l’acier au début de ce siècle, et surtout, d’en avoir fait une activité financièrement rentable.

    Vous imaginez un tel homme d’expérience mettant, avec le temps nécessaire, de l’ordre dans les finances de la France ? …… IMPENSABLE ! …… une véritable insulte pour nos zélus de la part de quelqu’un qui n’avait jamais affronté le suffrage universel … [entendez par là : quelqu’un qui n’avait jamais pratiqué le mensonge et les promesses démagogiques pour obtenir un poste] !

    Aujourd’hui, les profiteurs s’amusent entre eux ! …… La presse complice et servile nous a déjà ‘’vendu‘’ Alain Juppé comme prochain président de la république, comme elle tenta de ‘’vendre‘’ dame Hillary aux électeurs américains ! …… On sait ce qu’il en advint outre Atlantique, tout comme on peut déjà pressentir ce qui risque d’en advenir, chez nous, en France française, lors des élections présidentielles de mai prochain : … UN MÊME PHÉNOMÈNE DE REJET MASSIF, … au profit de « l’impensable » !

    Les sourds et les aveugles, comptez vous ! …… LES MUETS AVEC MOI !

    11/11/2016 à 15 h 02 min
  • BMN Répondre

    noter également que JF POISSON est le seul ayant effectivement travaillé en entreprise et même été patron.

    09/11/2016 à 16 h 10 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      oui mais l ne fat pas même 5 % des intentions de vote et là il ne s’ agit pas d’une blague sondagière … pour le moment soyez pragmatique

      N.B. 1 Hillary Clinton a éliminé Bernard Sanders et c’ est une des raisons pour laquelle elle a été éliminée par Donald Trump

      N. B. 2 qui en France va profiter de l’ avertissement américain ? … Arnaud Montebourg qui pour avoir  » vécu » en Saône et Loire département dévasté a su depuis longtemps pour qui il fallait politiquement s’ engager

      09/11/2016 à 20 h 05 min
  • BMN Répondre

    F. Fillon a montré amplement qu’il fait parti du système, et RIEN ne pourra changer avec lui.
    *la première preuve en est qu’il a été au pouvoir pendant 5 ans avec Sarkozy, et qu’ils ont déroulé le tapis rouge à Hollande !!
    * extrait du livre de P de Villiers :  » …. Un peu plus tard, lorsque j’interrogerai François Fillon sur le dîner qu’il a donné en 2011 pour les membres du Bilderberg à Matignon, il aura cette réponse candide : Ce sont eux qui nous gouvernent !… »
    * voter par conviction JF POISSON est une œuvre de salut public.

    09/11/2016 à 16 h 04 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les électeurs de Poisson se compteraient dans un bocal !

      soyez pragmatique, ne soyez pas idéaliste et donc … stupide !

      09/11/2016 à 20 h 08 min
    • Gérard Pierre Répondre

      Je crains fort que vous ne rêviez éveillé !

      11/11/2016 à 15 h 08 min
  • Boutté Répondre

    Comme l’ont démontré les Socialistes l’idée même de primaire est une erreur . Comme d’habitude la droite amourachée de la gauche se précipite dans ce piège qui conduit à choisir le plus inconsistant des candidats, celui qui ne fâche personne !

    09/11/2016 à 9 h 42 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je ne pense pas, car je ne suis pas  » bonapartiste « , que la primaire soit une erreur ; par contre ce qui est une erreur c’ est celle du … casting fait de  » vedettes  » qui se détestent !

      bref je vote pragmatique je vote François Fillon !

      09/11/2016 à 13 h 56 min
  • vozuti Répondre

    juppé et clinton,les 2 calamiteux ministres des affaires étrangères en 2011 qui se sont acharnés sur la Libye et la Syrie avec les résultats que l’on connait,les 2 défenseurs de l’immigration forcenée et de l’islam,les 2 candidats les plus antipathiques et qui personnifient le plus la corruption, ont tous les 2 été choisi par l’oligarchie pour accéder à la présidence.
    malgré leur inaptitude,le soutient inconditionnel de l’ensemble des médias leur permet d’être élus d’avance.

    08/11/2016 à 20 h 10 min
    • vozuti Répondre

      clinton dégagée,grosse surprise,les américains n’ont pas obéit à l’oligarchie.
      après les anglais et leur brexit,peut-être que les français vont se réveiller aussi pour dégager juppé.

      09/11/2016 à 9 h 57 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        à nous … d’ informer loyalement les gens; ne laissons pas la désinformation au Media

        09/11/2016 à 13 h 58 min
        • Gérard Pierre Répondre

          Voulez-vous dire : « désinformons nous-mêmes » ?

          11/11/2016 à 15 h 11 min
          • quinctius cincinnatus

            je m’ attendais à cette remarque mais si vous aviez  » bien  » lu vous auriez lu :  » à nous d’informer LOYALEMENT les gens  » …

            13/11/2016 à 20 h 42 min
          • Gérard Pierre

            J’avais bien lu, c’est pourquoi j’ai cru pouvoir oser cette petite taquinerie sans arrière pensée polémique !

            14/11/2016 à 8 h 04 min
          • quinctius cincinnatus

            je pensais aussi que vous aviez  » bien lu  » car vos propos sont toujours rédigés clairement et sont sans aucunes ambiguïtés , mais j’ ai tenu quand même à bien préciser ma pensée ( ou ce qui en tient lieu ! ) pour éviter chez  » certain(s)  » toute interprétation  » déviante  » ou  » partisane « 

            14/11/2016 à 8 h 41 min
  • Claude roland Répondre

    Juppé, c’est le loufiat du prochain service. Cet homme traînant carrément une batterie de cuisine est connu à Bordeaux pour être « Mr combien pour moi » par les entreprises locales.
    Les musulmans l’apprécient à tel point qu’il l’appellent « le bouclier de l’islam » tant il est collabo. D’autres l’appellent « Ali de Bordeaux ». Juppé s’est déjà « couché ».
    Bref, Juppé, ça sera la collaboration approfondie, l’accommodement, la soumission, et donc à terme la partition de la république avec des enclaves musulmanes sous la charia. De Villiers à raison car il est bien renseigné. La Partition dérange Hollande mais il s’en fout car ça ne se fera pas sous sa présidence… En d’autres termes, avec Juppé, la France est achevée, une balle dans la tête. Mais comme la plupart des Français sont idiots et ne savent pas réfléchir seuls sans les médias, on y va tout droit sauf miracle divin.

    08/11/2016 à 14 h 35 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: