Programme du FN

Posté le février 09, 2016, 9:48
2 mins

Non, M. Potrat (n° 1029), ce n’est pas parce qu’il est désormais le premier parti chez les ouvriers qu’il en est conclu que le Front national est devenu un parti de gauche. C’est exactement l’inverse : c’est parce que son programme économique et social est très à gauche qu’il attire beaucoup d’ouvriers.

Quand on défend le maintien de la retraite à 60 ans ; quand on se propose de porter le SMIC à 1 200 euros ; quand on prône le renforcement du rôle de l’État et donc, au minimum, le maintien du nombre de fonctionnaires ; quand on envisage le retour à une monnaie nationale à seule fin de recouvrer la précieuse liberté de creuser des déficits déjà abyssaux et de refaire marcher la planche à billets… cela s’appelle bien un programme de gauche.

En revanche, rien sur les 35 heures, rien sur les économies budgétaires et l’État-providence, rien sur la réforme des régimes de retraite, rien sur l’ISF, rien sur les charges et la TVA sociale, absolument plus rien qui pourrait s’apparenter à des mesures relevant des idéaux de la droite libérale.

Mais rassurons-nous ; si le FN arrivait au pouvoir, il ferait exactement la même chose que ses amis gauchistes de Syriza ont faite en Grèce : il n’appliquerait pas une seule ligne de son programme trompeur, parce que Marine Le Pen n’est pas plus folle qu’Alexis Tsipras. Reste à s’interroger sur l’honnêteté intellectuelle de démagogues qui ramassent des voix avec des programmes qu’ils savent parfaitement irréalisables.

75 réponses à l'article : Programme du FN

  1. DE SOYER

    19/02/2016

    Le FN ne s’intéresse pas et n’est pas compétent en économie (cf. mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir »). Pour lui l’élaboration d’un « programme économique » est un exercice obligé, donc, quitte à écrire un « programme économique », autant y mettre un peu (ou beaucoup) de démago, çà fait du bien par où çà passe!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/02/2016

      je vais finir par acheter votre livre !

      comme vous, j’ estime que les électeurs des couches véritablement  » populaires  » du F.N. sont des ignares pour tout ce qui concerne l’ économie ; ils seraient donc les premiers déçus avec un retour massif vers Mélanchon-Shavez … et comme d’ autre part, le libéralisme ( à visage humain ) est congénitalement incompatible avec un secrétaire général qui sort de l’ E.N.A. … oublions donc le F.N. jusques à quand Marion y mette un peu de  » jugeote  » … économique

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/02/2016

        Chavez !

        Répondre
  2. Philippe

    15/02/2016

    Je crois que l’auteur de cet article devrait lire le programme du FN, ça lui éviterait beaucoup d’approximations et de caricatures
    Et non, le FN n’est pas l’ami des gauchistes de Syriza. Il faudrait peut-être écouter ce que raconte le FN sur ce sujet.
    Syrisa dès le début avait annoncé vouloir rester dans l’Euro. le FN avait alors expliqué qu’il ne pourrait pas dans ces conditions appliquer son programme, qu’il ne pourrait rien négocier, ce qui s’est produit.
    C’est pourquoi la sortie de l’Euro est prévue par le FN. C’est une énorme différence, en plus du programme économique qui n’est pas le même.

    Répondre
  3. BRENUS

    13/02/2016

    Les 4V , ce n’est pas le « dialogue des carmélites » mais le dialogue des jojojacky. Autres incultes, allez balayer la cour.

    Répondre
    • Jacky Social

      13/02/2016

      « Socialism has been tried on every continent of the globe. In light of its results, it is time to question the motives of [its] advocates. »
      ~ Ayn Rand

      Répondre
  4. Raspoutine

    12/02/2016

    [email protected] le Pape François et le chef de l’Eglise orhtodoxe de Russie , ensemble pour faire face à l’Islam des ténèbres!

    Répondre
  5. Jacky Social

    12/02/2016

    L’etat juste selon Jaures: Files d’attente, Pénuries, Destruction du commerce, Restrictions de la liberté d’entreprendre, Contrôles bureaucratiques, Prix fixés arbitrairement par l’Etat, Disparition des produits de base, Développement du marché noir, Corruption, Criminalité, Contrôle des changes, Inflation ouverte mais deguisee, Effondrement de l’offre ou absence de l’offre, Récession et recul du PIB, Statistiques économiques reelles non publiées, Contrôle total de la banque centrale par le gouvernement, Déficit budgétaire abyssal, Libertés économiques inexistantes (et donc Libertes tout court inexistantes).
    En plus, Jaures voit en Luther l’un des inspirateurs du national socialisme, ce qui n’est pas faux. Cependant, il faut savoir que Jaures (le vrai, pas la lopette de service) a ecrit un bouquin sur « Les Origines du Socialisme Allemand ». Et devinez quoi: l’un des chapitres du livre s’intitule « Les premiers linéaments du socialisme allemand chez Luther, Kant, Fichte et Hegel : Luther ». Ben merde ! Interessant, non? Et non on croyait que socialisme et nazisme n’avaient rien a voir. Et pourtant, c’est un grand theoricien francais du socialisme qui montre que les idees de Luther ont servi le socialisme AUSSI. Creuser un peu les sujets dont parle Jaures en donnant des lecons est tres interessant. Souvent d’ailleurs les choses se retournent contre lui avec ses idess touts faites de ses lectures « officielles » devoyees. J’en ris encore.

    Répondre
    • Jaures

      12/02/2016

      Vous devriez rire moins et réfléchir d’avantage.
      Qui Martin Luther a-t-il le plus inspiré ? Je vous réponds: l’Eglise luthérienne (Luthérianisme) dont les pays où elle est le plus développée sont la Norvège, la Finlande ou l’Allemagne qui sont, comme chacun sait, des pays stalino-nazis.
      Ce qui a inspiré Hitler c’est « Des juifs et leurs mensonges ». Le reste de l’oeuvre de Luther est d’ordre théologique.

      Répondre
      • Jacky Social

        12/02/2016

        Mon cher Jaures, vous devriez donner moins de lecons. Soit vous avez tort de dire que Luther a inspire le national socialisme, soit vous avez raison. Ou alors y aurait-il deux Jean Jaures? C’est vous qui etes venu avec Luther. Dans son livre « Les Origines du Socialisme Allemand », Jean Jaures a parle de l’oeuvre de Luther dans son entierete et pas juste d’un seul livre. Et puis quelle importance? Vous n’avez retenu que ce qui vous arrangeait, comme d’habitude. N’essayez pas vos sophismes avec moi. Vous vous etes pris les deux pieds dans le tapis, avec vos demi-verites et vos exagerations. En fait, les pays scandinaves ne sont pas des pays Nazis, effectivement. Ils sont juste socialo-fascistes, comme le reste de l’Europe, a quelques vagues nuances et quelques taxes debiles pres. Mais l’Allemagne, elle, etait tout de meme lutherienne et est devenue nazie entierement. Et il n’empeche que votre ideologue Jaures a ecrit « Les Origines du Socialisme Allemand » et que l’un des chapitres du livre s’intitule « Les premiers linéaments du socialisme allemand chez Luther, Kant, Fichte et Hegel : Luther ». Donc votre reponse confirme bien ce que j’ai ecrit. On dirait que vos ecrits se retournent contre vous, mon bon Jojo d’amour. Continuez, c’est de plus en plus drole. Ne virez pas quand meme pas dans le grotesque. Enfin, c’est vous qui voyez.

        Répondre
        • Jaures

          12/02/2016

          Quel sens ont donc les mots avec vous qui taxez les pays scandinaves de « socialo-fascistes » ?
          Pour le reste, oui on peut trouver dans les écrits proches de l’Humanisme de Luther des éléments que l’on retrouvera dans la pensée socialiste. De même, Luther fut précurseur d’éléments du féminisme (reconnaissance du divorce, éducation pour les filles, possibilité pour les femmes d’enseigner,…). Et l’Eglise Luthérienne est la première à célébrer les mariages gay religieux.
          Bref, on peut chez Luther trouver les prémices d’un peu tout puisqu’il était un homme de réforme.
          Hitler fait bien autre chose puisqu’il se réfère à un seul ouvrage violemment antisémite et qu’il en suit les préconisations à la lettre. Les 3 références d’Hitler sont explicitement nommées dans « Mein Kampf »: Martin Luther, Frédéric II et R.Wagner.
          Ce n’est pas pour cela que les musiciens inspirés par Wagner et les spectateurs de Bayreuth sont de dangereux nazis.

          Répondre
          • Jacky Social

            12/02/2016

            @Jaures: vous avez nie tres explicitement il y a quelques semaines le lien entre socialime et nazisme (en cela vous avez egalement insulte le Christianisme), alors que votre ideologue Jaures a servi, meme involontairement, les deux « causes » nauseabondes. Maintenant en ce qui concerne le socialo-fascisme, je vais vous expliquer le sens que ces deux mots ont ensemble. Evidemment, en Europe, les fascisme italien, espagnol, slovaque et autres ont disparu et ce mot a pris un autre sens, celui de l’embrigadement de force, celui de la camisole de force etatiste. Ainsi lorsque je parle de socialo-fascisme, je parle essentiellement d’economie car sans libertes economiques, il n’y a pas de libertes tout court. Et une grande refrence en la matiere est Thomas Sowell qui y est alle de ses repliques chez Glenn Beck sur Foxnews (la chaine d’info la plus regardee aux USA) ou tout devient tres clair (cette video est sur Youtube – GlennBeck with Thomas Sowell part 1 : « Le socialisme, c’est lorsque l’etat possede les moyens de production. Le fascisme, c’est lorsque les hommes politiques se melent de la gestion des entreprises privees ». Selon Sowell, Obama, ne pouvant appliquer directement le socialisme (le travail de sape ne se fait pas un jour), a applique un programme economique essentiellement fascistoide aux USA, notamment au travers de l’Obamacare. Par ailleurs, depuis la fin de la WWII, l’Europe n’a fait qu’accomplir le programme social d’Hitler qui voulait un securite sociale universelle imposee et dirigee par l’etat. Nihil novo sub sole. Mais au moins, chez moi, les mots ont un sens precis. Ce n;est pas comme votre « laicite », ou personne n’est d’accord dans les debats televises, ainsi que Quinctius nous l’a fait remarquer pas plus tard qu’hier.

          • Jaures

            12/02/2016

            Evidemment, il n’y a aucune référence dans « Mein Kampf » au socialisme. Les seuls dont se réclame Hitler sont les personnalités que j’ai citées: il n’y est question ni de Marx, ni de ceux qui l’ont précédé (parfois même très antisémites comme Proudhon).
            Et je ne vois pas en quoi dire cela serait « insulter le christianisme » puisque Hitler n’était pas chrétien mais panthéiste.
            Quant au fascisme, tous les dictionnaires associent ce mot à « autoritaire », « violent », « arbitraire », dictatorial ».
            Quand on connait un peu la vie dans les pays scandinaves où la qualité de vie, la liberté de la presse, la lutte contre la corruption et la démocratie sont exemplaires, on se demande ce que les mots valent pour vous.
            Cela dit, vous écrivez ce que vous voulez, cela n’a aucune importance.

          • Jacky Social

            12/02/2016

            Vous etes en train de vous contredire. Le pamphlet d’Hitler n’a pas le monopole de la pensee nazie ou de ce qui l’a inspire. Vous n’avez certsinement pas lu l’anthologie de tous les ecrits et les discours qui ont inspire le nazisme.
            Jaures: Quant au fascisme, tous les dictionnaires associent ce mot à « autoritaire », « violent », « arbitraire », dictatorial ».
            JS: Exactement que ce sout dans votre democrassie populire ou das une regime totalitaire. Persone n’a le monopole d’un comportement fasciste, fusse-t-il legal.
            Jaures: « Quand on connait un peu la vie dans les pays scandinaves où la qualité de vie, la liberté de la presse, la lutte contre la corruption et la démocratie sont exemplaires, on se demande ce que les mots valent pour vous ».
            JS: il faut connaitre aussi le caractere scandinave et ces peuplades n’ont pas la meme grille de lecture. Il s’agit de gens fiers. Quant a la corruption, il s’agit surtout de references basees sur la perception et non sur la realite qui est vraiment tres differente (pour des raisons culturelles, la corruption prend differents formats et s’expriment sous differents angles. Ce qui est corruption chez l’un est parfaitement normal chez l’autre et vice-versa – les pas scandinaves ont leurs us et coutumes et la corruption est ailleurs, notamment dans les marches publics internationaux). Quant a la qualite de vie, elle s’y est beaucoup deterioree. A part en Norvege, les scandinaves quittent leurs paradis socialistes par dizaines de milliers chaque annee, ce dont vos media ne parlent evidemment pas.
            Jaures: « Cela dit, vous écrivez ce que vous voulez, cela n’a aucune importance ».
            JS: vous avez pose des questions, j’y ai repondu. Sinon, il est fache, le petit monsieur? Quand on vous insulte, ca ne va pas. Quand on ne vous insulte pas, ca ne va pas non plus. Vous vouliez du debat, non? Ou alors ne voulez-vous debattre que lorsque vous avez le dernier mot?

          • Jacky Social

            12/02/2016

            @Jaures: Oui, vous avez insulte le Christianisme en disant que Luther avait inspire le national-socialisme en essayant de demontrer tres laborieusement mais sans grand success que le Christianisme est une ideologie, alors que Luther nest meme pas un des Pere de l’Eglise. De meme que le capitalisme ne sont pas des ideologies.

          • Jaures

            12/02/2016

            Alors si Luther n’est pas un des pères de l’Eglise, en quoi ai-je insulté le christianisme ?
            Quant à la référence à Luther, elle est d’Hitler lui-même: « Luther était un géant, il a vu les juifs comme nous le faisons aujourd’hui » (« Mein Kampf »).
            Et Mein Kampf est le seul ouvrage théorique d’Hitler. Tout le reste est discours de circonstance.

          • Jacky Social

            12/02/2016

            @Jaures: « Alors si Luther n’est pas un des pères de l’Eglise, en quoi ai-je insulté le christianisme ? »
            JS: parce que vous en avez fait une reference afin de decredibiliser le Christianisme. Dites ce que vous voulez, car croyant a la Liberte, je ne vais pas vous le reprocher, mais après ne reniez pas ce que vous avez dit.
            Jaures: « Quant à la référence à Luther, elle est d’Hitler lui-même: « Luther était un géant, il a vu les juifs comme nous le faisons aujourd’hui » (« Mein Kampf ») ».
            JS: Et c’est tout? Et de ca,vous faites un penseur du nazisme? C’est pas la grande forme ces jours-ci, mon Jaures.
            Jaures: « Et Mein Kampf est le seul ouvrage théorique d’Hitler. Tout le reste est discours de circonstance ».
            JS: je ne suis pas tout a fait d’accord. On ne tire pas un pamphlet comme ce torchon en le sucant de son pouce. Je possede un ouvrage fort interessant que j’ai trouve dans une poubelle de bouquiniste a Bruxelles il y a pres de 30 ans: « Thus spake Germany » (« spake » est du vieil anglais) est une antologie de toute la pensee allemande jusqu’a Mein Kampf. Il est clair que c’est un livre de propagande anti-allemande, pas juste anti-nazie, mais il est neanmoins bien fait car il est difficile d’ignorer ces references dont certaines valent vraiment le detour. Hitler n’a fait que reprendre pas mal de themes qui etaitent monnaie courante chez pas mal d’intellectuels allemands au moins depuis la Renaissance. Et donc faire de lui, le seul penseur du nazisme, c’est peu court. Certes, Mein Kampf est au nazisme ce que Das Kapital au marxisme, sauf que Marx avait sans doute plus d’imagination.

          • Jaures

            12/02/2016

            Quand Hitler fait référence à Luther, c’est moi qui décrédibilise le christianisme ?

          • Jacky Social

            12/02/2016

            @Jaures: oui, parce que a l’epoque vous n’avez pas presente les choses comme ici, Du moment que cela servait vos « arguments », tout etait bon. Vous jouez sur les mots. Vous faites des sophismes. Qu’est-ce je me fous de Luther et du reste. Je ne suis meme pas protestant et encore moins lutherien. Tout cela, Jaures, ce n’est pas vraiment tres honnete intellectuellement de votre part. Mais bon, on vous connait. Donc on ne va pas non pas en faire un drame. Mais on le saura pour la prochaine fois. Bon weekend.

  6. Jacky Social

    11/02/2016

    @Jaures: « En 2001, Enron fait faillite: les salariés ont perdu leurs assurances santé et leur capital retraite (fonds de pension de l’entreprise).
    En 2009, le Chicago Transit Authority fait faillite. Les retraités ne touchent plus rien depuis 2013.
    Les exemples comme cela pullulent ».
    JS: Vous nous sortez toujours les memes exemples. A cote de cela, il y a plein de fonds de pension qui fonctionnent bien. TOUS LES ETATS SOCIALISTES SONT EN FAILLITE ET NATIONALISENT LEURS DETTES. L’etat est un escroc. Vous Jaures voulez le beurre et l’argent du beurre. Des semaines de 15 heures (avec un break de 2 heures toutes les dix minutes), de grosses pensions garanties, des 13, 14 et 15eme mois, des droits etc. Et qui paient cela? Vous comprenez des lors que les entreprises ont bien raison de se tirer. Quant a Enron et autres, le socialisme et/ou l’etatisme ambiant oblige les societes a prendre des risques inconsideres voir malhonnetes. On l’a vu avec les politiques socialistes de Carter et de Clinton sur les subprimes. Quand l’etat s’en mele, c’est jamais bon et ca finit TOUJOURS mal. L’etat ne doit pas se meler d’economie. Cela retombe toujours sur le contribuable.
    Jaures: « Vos contrats ne valent rien: si l’entreprise ou le fonds de pension font faillite personne ne sera plus responsable de rien ».
    JS: cher monsieur Jaures de Ciudad Jaurez, les contrats ont force de lois (vous devriez aimer ca). Et c’est a l’etat a faire respecter la loi lorsque le justiciable fait appel a ses services, vous savez ces « bons services » publics que nous payons tres cher pour une qualite tres, tres approximative (pour rester poli).
    Jaures: « Les cotisants lésés se sont retrouvés pensionnés…par l’Etat qui les a pris en charge pour ne pas qu’ils crèvent de faim ».
    JS: effectivement, une des premieres choses que l’on doit apprendre aux bonnes gens est DE NE JAMAIS METTRE TOUS SES OEUFS DANS LE MEME PANIER. Mais beaucoup ne comprennent pas cela. Il y a un travail d’information a faire. Souvent, celui-ci n’est pas bien fait, car vos banquiers de province qui investissent ensuite dans des structures plus grandes ne sont eux-memes pas au courant ou sont incompetents. Investir est un travail. Un peu comme acheter une voiture. On se renseigne, on compare, on negocie, on etudie avant de prendre une decision. On sent bien que vous etes installe dans un univers sans risque. Car c’est ca le 21eme siecle. J’y suis pour rien si dans vos ecoles francaises, ces usines a cancres, on prefere enseigner aux jeunes gens les hauts preceptes du maxisme et ses echecs economiques, sociaux, politiques et moraux que l’on porte aux nues plutot qu’apprendre a se debrouiller dans la vie. Il y a de grandes remises en question a effectuer. Ce que vous vous refusez a faire pour des raisons essentiellement et purement dogmatiques.

    Répondre
    • Jaures

      11/02/2016

      « Vous nous sortez toujours les memes exemples »
      Vous plaisantez ou quoi ? Il y en a des dizaines !
      Inutile d’en citer encore et regardons les pertes globales de capitalisation des fonds de pension en 2008.
      En Irlande, par exemple, les fonds de pension ont perdu 35 milliards de dollars, un tiers de leur capitalisation. Cela veut dire des dizaines de milliers de salariés privés de leur capital retraite (chiffres OCDE 2008).
      Aux Etats-Unis, c’est 1/4 de la capitalisation qui s’est envolée.
      Vous pourriez dire « c’est le jeu: ils ont perdu ». Sauf qu’à l’arrivée, c’est l’Etat honni qui vient à la rescousse:le gouvernement US a injecté 22 milliards pour sauver les assurances (plan Paulson).
      Il ne s’agit pas de choisir « comme une voiture »: ce sont les économies d’une vie qui sont en jeu, une vieillesse passée dans un confort minimum ou dans la misère.
      Les seuls gagnants à tout coup dans votre système, ce sont ceux qui se gavent tant que l’argent affluent et abandonnent le navire quand il coule laissant les cotisants ruinés.
      Allez profiter de votre système là où il existe, je garde le mien.

      Répondre
      • Jacky Social

        11/02/2016

        @Jaures: Le systeme fonctionne tres bien dans l’immense majorite des cas. Si on parlait un peu des aventures tragi-comiques des syndicats et de l’etat en bourse. Les exemples sont frappants. Faites-nous aussi une liste des « exemples qui pullulent » dont vous vous gaussez. Vous accusez. Vous venez avec Enron. Sortez-nous aussi Goldman Sachs. « Sauf qu’à l’arrivée, c’est l’Etat honni qui vient à la rescousse:le gouvernement US a injecté 22 milliards pour sauver les assurances (plan Paulson) ». Vous confondez avec le bail-out obamien, un bail-out scandaleux. « ce sont les économies d’une vie qui sont en jeu, une vieillesse passée dans un confort minimum ou dans la misère »: la classe moyenne americaine retraitee vit beaucoup mieux que les p’tits pensionnes scrogneugneux europeens qui n’ont pas assez de leur pension minable pour se payer un savon. Vous n’avez aucun argument. C’est comme si j’allais dire, il y a des accidents sur le periph, supprimons les voitures. Si le quart des economies americaines avaient disparu de cette maniere-la, les USA n’existeraient plus. Vous n’auriez pas besojn d’Obama pour le travail de sape. Arretez Jaures. Vous deconnez et vous le savez. En plus, si je ne veux a etre affilie a votre etat, c’est encore mon affaire. En quoi est-ce un crime? Mais vous haissez la liberte, sauf pour vos bougnoules et vos pedes. Vous etes un vrai totalitaire. Pour moi, l’influence de l’etat dans ma vie devrait etre encore moindre que celui de l’Eglise catholique dans la votre. C’est vous dire. Allez Jaures, bon careme equitaaaaable et duraaaaable. Un grand bonjour a vos sans-dents. Vive le culte de la pauvrete, de la misère, de l’envie et de la mediocrite. Je ne vrepinds sur ce theme. Il est tard et il y a un bon film a la tele. A ciao bonsoir. Le systeme est moribond et disparaitra de lui-meme. C’est comme ca.

        Répondre
  7. Raspoutine

    11/02/2016

    [email protected] JoJo ne connait rien en retraite p^rivée; il est un planqué de la fonction publique !

    Répondre
    • Jacky Social

      11/02/2016

      Oui, Raspiutine, mais bon Jaures croit qu’il a raison. Les deputes europeens sont deja dans un systeme par capitalisation et s’y trouvent tres bien. Pourquoi pas nous? Les USA ne veulent pas de l’Obamacare, copie-colle du dogme socialo-fasciste europeen. Pourquoi devrions-nous continuer a le subir?

      Répondre
  8. Magne

    10/02/2016

    « Marine Le Pen parle de « nos compatriotes musulmans » quand Marion Maréchal-Le Pen juge « qu’en France on ne se promène pas en djellaba ».

    Attention la « djellaba » n’est pas un habit musulman ,  » l’habit ne fait pas le moine « Jaurès . On peut -être Copte et porter la djellaba , et vous – même Jaurès pouvait la porter .

    Répondre
    • Jaures

      11/02/2016

      Je suis bien d’accord avec vous. Dans son rejet de la djellaba MMLP inclue la religion et la culture. Elle précise bien que la France est de culture « greco-romano-chrétienne ».
      On serait enclin à lui demander si le port de la kippa lui parait tout autant inconcevable en France et jusqu’où va sa tolérance en matière de tenue vestimentaire.
      Avant même d’approfondir les autres points qui lui semblent aussi inconcevables dans « sa » France.

      Répondre
  9. mauvaisedent

    10/02/2016

    Ce texte me fait rire. La gauche n’a jamais été pour les ouvriers, elle s’est juste servie d’eux de tous temps. On peut mème remarquer qu’ils ont plus reçu de la droite que de la gauche et cela en tous temps. La politique on l’analyse ou on en fait pas.

    Répondre
    • Jaures

      10/02/2016

      Les ouvriers n’ont jamais rien reçu de quiconque.
      Tout ce qu’ils ont obtenu le fut par la lutte.
      Rien n’a jamais été donné spontanément. Rien.

      Répondre
      • Jacky Social

        10/02/2016

        Ouaip, Jojo, par le chantage et la violence, ce que vous appelez « lutte ». Ke se bowe. Pourtant, c’etait contraire aux lois. Mais tout cela est legitime, bien entendu. Le probleme des ouvriers, c’est qu’ils n’ont pas compris ou le socialisme les menait. Quant a dire que rien n’a jamais ete donne sponanement. Elle est bien bonne, mon Jaures de Lapalissade. Et l’etat, il donne spntanement (a part aux migrants)? Et vous, vous donnez spontanement? Soit vous etes naïf dans vos constatations, soit vous etes vraiment tout a fait con. Je n’ose faire le choix entre les deux car tout concorde pour substantifier les deux a parts egales. C’st affligeant, mon Jojo d’amour.

        Répondre
        • Jaures

          10/02/2016

          Nous sommes d’accord, Jacky. Rien ne s’obtient spontanément. C’est pourquoi il faut lutter.
          Sans luttes, il y aurait encore des enfants au travail, des journées de 10 heures, pas de congés payés, pas de retraite, ni hygiène ni sécurité,…
          Tout cela a été obtenu par la lutte, la grève, la négociation,…
          Vous parlez de chantage ? Mais qu’en est-il quand on dit à des ouvriers que s’ils ne renoncent pas à tel ou tel avantage on déménagera l’usine où les salaires sont bas et les journées plus longues ?

          Répondre
          • Jacky Social

            11/02/2016

            @Jaures: et non, on n’est pas d’accord. Celui qui empoche tout et qui est le veritable exploiteur, c’est l’etat. Quand allez-vous comprendre ? Rien ne s’obtient spontanement, car il faut travailler. Il est facile de demander aux autres de payer et d’exciter la jalousie et l’envie. Il n’y a pas de repas gratuit, sauf dans votre monde, Jaures. Rien n’est jamais acquis, ni dans la connaisance, ni dans un statut. D’ou mon pseudo qui se moque de ceux qui croient que tout leur est du. Je n’engagerais jamais du personnel en France et n’y investirais pas une semelle non plus. Comme ca, les acquis, vos ouvriers l’auront dans le cul. Mais ils ont de la chance, vous serez la pour les plaindre. Il est temps que e business prenn sa revanche et il sait etre tres cruel, lui, le business.

          • Jaures

            11/02/2016

            Avec votre état d’esprit, vous devriez investir en Arabie-Saoudite: là bas pas de droits acquis (d’ailleurs pas de droits du tout, les salariés, majoritairement étrangers, y sont de quasi esclaves).
            Vous y seriez très à votre aise.

          • Jacky Social

            11/02/2016

            @Jaures: Pas besoin d’aller en Arabie seoudite. On y est deja. C’est vous et vos complices qui les avez importes.

          • Jaures

            12/02/2016

            Il faudrait savoir ! En Arabie-Saoudite, à Kinshasa, en Corée du Nord ?
            Si un pays cumulait ces tares, j’aurais grand soin de l’éviter.
            Que diable faites-vous ici ??

      • Raoul Villain

        10/02/2016

        « Nous sommes socialistes, nous sommes les ennemis du système capitaliste tel qu’il existe c’est-à-dire basé sur l’exploitation de ceux qui sont économiquement faibles avec ses salaires injustes et l’estimation de la valeur de l’être humain qu’il établit à partir des seuls critères de richesse et de patrimoine plutôt que celles de responsabilité et de performance, nous sommes déterminés à détruire ce système par tous les moyens. » (Adolf Hitler, discours du 1er mai 1927)

        Répondre
        • Jaures

          11/02/2016

          Votre citation est juste. Hitler s’adressait alors, le 1er mai, à un parterre d’ouvriers dont il connaissait les références.
          Mais doit-on croire Hitler ? Ainsi, dés 1923, son premier soutien est Fritz Thyssen, l’homme le plus riche d’Allemagne; géant industriel qui réunira autour du futur chancelier les capitalistes les plus puissants d’Allemagne comme Emil Kirdorf ou Alfred Hugenberg qui deviendra son ministre des finances.
          Enfin, pour vous convaincre de la sincérité des discours d’Hiltler, voici ce qu’il proclamait le 21 mai 1935:
          « L’Allemagne nationale-socialiste désire la paix du plus profond de ses convictions idéologiques. Elle veut la paix à cause de cette simple constatation : aucune guerre ne pourrait apporter de remède aux malheurs de l’Europe […] Que pourrais-je souhaiter d’autre que le calme et la paix ? […] L’Allemagne a besoin de paix, et veut la paix ! »
          Sans commentaire.

          Répondre
          • Jacky Social

            11/02/2016

            Il ne faudrait pas croire Hitler. Et pourquoi pas? Il a toujours fait ce qu’il a dit, lui. C’est bien la le malheur. Mais on devrait croire des Obama, des Hollande, des Valls, des Sapin (de Nowel?), des Macaron, sur parole. C’est confondant de mauvaise foi.

          • Raoul Villain

            11/02/2016

            « Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante ». (L’Humanité, 4 juillet 1940)

            A la Libération l’Humanité tentera de dissimuler ce détail gênant parmi bien d’autres.

            C’est un peu ce que fera Jaurès en cas de défaite islamiste.

          • Jaures

            11/02/2016

            « Il ne faudrait pas croire Hitler. Et pourquoi pas? Il a toujours fait ce qu’il a dit, lui. » écrit Jacky.
            A croire que vous êtes incapable de lire plus de 3 lignes.
            Lisez la citation de mon post précédent: » Que pourrais-je souhaiter d’autre que le calme et la paix ? » (21 mai 1935).
            Il a fait ce qu’il a dit ?

            « L’Humanité » n’a jamais caché que le PCF, comme l’ensemble des Français, était traversé par un courant pacifiste. De même à ce moment, une semaine après l’armistice, se pose pour le PCF la question de savoir qui est l’ennemi: l’occupant ou le gouvernement qui a interdit le Parti et sa presse, a emprisonné élus, dirigeants et militants, a conduit la France à la défaite.
            Pour Duclos, le premier ennemi est Vichy. Pour Tillon, c’est l’occupant et les collaborationnistes. Le débat, difficile dans la clandestinité sera vite tranché puisque les premières actions de résistance débutent en août 1940.
            Pour les collaborationnistes, le temps de la trahison est également précoce puisque ce sont des policiers français qui interpellent Georges Vigor en septembre. Il sera fusillé l’année suivante.
            Dés octobre 1940, le PCF lance les « O.S » (organisations spéciales) chargées de récupérer du matériel militaire pour s’en prendre à l’occupant. Marcel Paul est l’organisateur de cette collecte. Lui aussi sera arrêté puis déporté sur dénonciation.

          • Jacky Social

            11/02/2016

            @Jaures: « Que pourrais-je souhaiter d’autre que le calme et la paix ? » Ben oui, l’idee etait de construire un reich de mille ans avec calme et paix. Pour arrive a cela, il y avait bien quelques « lutles » a mener. Hitler a pratique un capitalisme d’état. L’URSS n’a pas fait autre chose avec Jean-Baptiste Doumingue et Armand Hammer. Et Sarkollande ont fait et font de meme. Et Poutine idem. Ce capitalisme-la n’est pas le capitalisme, mais une oligarchie d’intrigants liberticides. Il ne faut pas confondre.

          • Le Ket

            11/02/2016

            @ Jaurès : et le premier soutien du PCF en France fut Gaston Doumeng (maire de Noé), milliardaire qui bâtit sa fortune en revendant les montagnes de beurre de la CEE à la Russie…comme quoi, l’argent n’a pas d’odeur ni de patrie.

            On le voit tous les jours : quand les bourses se cassent la gueule, il n’y a pas que des perdants, il y a ceux qui ont anticipé et se remplissent les poches ! Idem en politique .

      • Raspoutine

        10/02/2016

        [email protected] inexact – les salariés on toujours été mieux traités par la Droite et le Centre que par la gauche – Les dirigeants sociailstes ont toujours méprisés l’ouvrier, qu’il soit manoeuvre ou ingénieur !

        Répondre
        • Jacky Social

          11/02/2016

          @Rapoutine: et en plus, c’est vrai. Vous avez tout a fait raison.

          Répondre
        • Jaures

          12/02/2016

          Pouvez-vous étayer cette affirmation ?
          Sous quels gouvernements de droite, les salariés ont-ils obtenu spontanément (sans un fort mouvement social) de nouvelles avancées ?
          Quels exemples vous conduisent à cette affirmation ?
          Par contre, j’ai de nombreux exemples de droits nouveaux obtenus sous un gouvernement de gauche (ou par des ministres de gauche sous un gouvernement d’union nationale comme en 1945): congés payés, réduction du temps de travail, lois Auroux,…

          Répondre
      • Raoul Villain

        10/02/2016

        SFIO: Savoir fabuler l’innocent ouvrier. Jaurès (Version 2016) est un digne héritier.

        Répondre
    • Jacky Social

      10/02/2016

      Effectivement et Jojo est bien place pour le savoir, lui qui vit sur le compte des petites gens sans rien faire, a part cracher sa bile sur ce site a longueur de journee depuis une dizaine d’annees.

      Répondre
  10. A.F

    10/02/2016

    Vu l’état de l’économie française, avec l’euro et le mondialisme sans frontières, il est plus exact de parler « d’ex-ouvriers » au chômage, car il n’y a plus guère d’industries dans ce pays.

    Répondre
  11. Raùs

    10/02/2016

    Il faudra bien en finir avec l’UMPS –

    Répondre
  12. JEAN MARIE

    10/02/2016

    Concernant la retraite a 60 ans le FN dit que le minimum des cotisations est de 40 années pour obtenir la retraite a taux plein , les personnes pourront s ‘ ils le veulent prendre leur retraite a 60 ans mais s ‘ il n ‘ ont pas cotisé les 40 années leur retraite ne sera pas a taux plein voilà c ‘ est simple , et réaliste il me semble .

    Répondre
    • Jaures

      10/02/2016

      Il n’est pas impossible de revenir à la situation antérieure: 40 ans de cotisation (41,5 aujourd’hui) et départ à 60 ans (62 aujourd’hui), à condition de préciser le financement.
      Qui cotisera et combien pour cette avancée sociale ?
      Cela n’est pas précisé dans le programme du FN.

      Répondre
    • Jacky Social

      10/02/2016

      @Jean-Marie: la meilleure solution est la privatisation pour casser le monopole etatiste et liquider le PS et tous les Jaures qui en profitent. Une mise en concurrence serait olus que salutaire afin d’assainir les finances publiques. Quant au systeme de retraite, il faut casser ce qui n’est en realite qu’une honteuse pyramide de Ponzi. Tout se tient. Afin de soi-disant suppleer au deficit de generations futures, lisez « il n’y a plus assez de cons pour payer la gabegie et sauver le socialisme », alors on fait venir des migrants qui ne travailleront pourtant jamais et donc ne cotiseront jamais a l’arnaque de 1945. En Belgique, seuls 5 % des migrants travaillent et ne font evidemment pas des jobs a haute valeur ajoutee. Dans 10 ans, les retraites vaudront 200 euros au pouvoir d’achat (deja immense – merci l’etat spoliateur) d’aujourd’hui. Le pitre de service, notre mouche du coche de la CGT, l’homme lige du PCF, va tout nier en bloc comme d’habitude, dogmes obligent.

      Répondre
      • Jaures

        10/02/2016

        Je vous ai déjà expliqué que la retraite par répartition n’a rien à voir avec la pyramide de Ponzi. Ou alors, tous les systèmes d’assurance sont des pyramides de Ponzi.
        Pourquoi vous entêtez-vous à appeler une chaise un lavabo ?
        Et si dans 10 ans les retraites valent plus de 200€, battrez-vous votre coulpe en avouant que vous avez dit n’importe quoi ?
        Remarquez, votre mentor, Guy Millière, affirmait il y a 10 ans que le niveau de vie en France serait dans dix ans (aujourd’hui) celui de Kinshasa.
        Vous avez suivi ses cours ma parole !

        Répondre
        • Raoul Villain

          10/02/2016

          Au vu de vos compétences il préférable de réserver vos « explications » aux éminents membres de votre section locale de la CGT.

          Répondre
        • Jacky Social

          10/02/2016

          @Monsieur Jaures: Oui, mais je m’en fous. Votre explication ne tient absolument pas la route. Comme si vos elucubrations avaient une quelconque influence sur moi. Avec les assurances, on a un contrat volontaire. Avec l’etat, cela n’existe pas. Ensuite, l’etat suit le schema de la pyramide de Ponzi en se reposant sur la generation ou le client qui vient en bout de chaine. C’est le meme schema et le meme plan foireux que Ponzi ou Madoff, la prevue, on veut faire venir des migrants pour combler le trou. Il faut sauver le socialisme a tout prix. Et moi, rien a branler. Ni des autres, ni des pauvres. La solidarite est un acte volontaire. Rien ne vous empeche de rester avec l’etat et de vous faire rouler. Vous etes libre. On n’enrechit pas les pauvres en appauvrissant les riches. Cela ne diure pas. Il faut etendre le gateau et cela est possible, sauf dans les tetes de noeud paralysees par le socialisme.

          Répondre
          • Jaures

            11/02/2016

            C’est totalement faux. La retraite est un système par répartition: les cotisations payent les prestations. Comme toute assurance.
            Et d’autres assurances sont obligatoires (automobiles, scolaire,…). Et la retraite n’est pas seulement celle de du CNAV: il y a les complémentaires et les assurances privées qui la complètent.
            Le système Madoff c’était payer des dividendes imaginaires avec les nouveaux investissements (pyramide de Ponzi). Cela s’est effondré quand tout le monde a voulu reprendre sa mise en même temps. Les cotisations ne sont pas imaginaires et il est impossible que tout le monde parte à la retraite en même temps. Le système est pérenne car en cas de déséquilibre, il suffit d’augmenter les cotisations, baisser les pensions ou augmenter l’âge de départ.
            Pour le reste, que vous n’ayez « rien à branler » des autres, on l’avait compris. Vous êtes un éternel ado, mon Jacky, prompte à dénigrer le système de solidarité mais, dés que vous aurez un problème, je doute que vous refusiez l’assistance de médecins et chirurgiens compétents aux frais de la collectivité.

          • Jacky Social

            11/02/2016

            @Jaures: « C’est totalement faux. La retraite est un système par repartition »
            JS: C’est bien ce qu’on lui reproche. on veut un systeme par capitalisation. Les deputes europeens ont deja adopte ce systeme pour eux-memes. Alors qui se fout de qui, Jaures?
            Jaures: « les cotisations payent les prestations ».
            JS: ce n’est pas exact. Les prestations ne sont pas facturees au meme prix pour tous. Ou est l’egalite? La medecine est un business juteux comme les autres. Quand vous achetez une bouteille de lait, on ne vous demande pas de la payer plus cher parce que vous gagnez plus et on ne la donne pas au SDF. C’est le meme prix pour TOUT LE MONDE. C’est cela l’egalite, pas l’egalitarisme (qui est le contraire de l’egalite).
            Jautres: « Le système Madoff c’était payer des dividendes imaginaires avec les nouveaux investissements (pyramide de Ponzi) ».
            Jacky Social: c’est exactement ce qu’il se passe avec l’etat. Celui-ci est en faillite et emprunte a tour de bras, ce qui lui permet de me pas perdre la face. Il y a belle lurette que l’etat ne peut rembourser. Il y a donc une madoffisation de la secu et des retraites. De plus, les retrates par repartition sont inclues dans le budget annuel de l’etat et ne sont pas mise de cote pour ceux qui ont paye. Il n’y a pas de contrat. On ne sait pas combien on aura car les governements bloquent les retraites regulierement pour des raisons budgetaires. On roulent ainsi les gens. Si vous ne connaissez rien aux finances publiques, taisez-vous. En plus, toujours pour des raisons budgetaires, l’etat utilise l’argent des retraites our remfluer (bail out) d’autres postes de depenses, ce qui est par ailleurs illegal. C’est tout ca qui ne va pas du tout. Entre l’etat et les banques, a choisir, je fais confiance aux banques.
            Jaures: « Le système est pérenne car en cas de déséquilibre, il suffit d’augmenter les cotisations, baisser les pensions ou augmenter l’âge de depart ».
            JS: c’est une perle ceci, Jaures, et je vous en remercie. C’est exactement la qu’est l’arnaque! « Il suffit d’augmenter les cotisations (ce qui reste insuffisant et c’est la faillite qui est perenne) et de baisser les pensions: ah bon et de quel droit (on croyait qu’il y avait des droits acquis)? Et c’est vous qui donnez des lecons sur les entreprises qui exploitent les ouvriers. Et ben mon vieux, ca ne va plus du tout.
            Jaures: « à dénigrer le système de solidarité »
            JS: je denigre ce qui ne fonctionne pas mais que l’on s’obstine a nous imposer pour raisons purement dogmatiques, crapuleuses et imbeciles. On m’oblie a acheter des services mediocres pour un prix mirobolant. C’es comme si je vous obligeais a m’acheter un kilo de patates de chez moi chque jour a 100 euro. Les acheteriez-vous? Non, bien sur. Alors je vous dirais: « c’est la loi ». Sans doute, mais c’est illegitime
            Jaures: « vous aurez un problème, je doute que vous refusiez l’assistance de médecins et chirurgiens compétents aux frais de la collectivité ».
            JS: il faut sortir de France, mon Jojo d’amour. L’assurance d’état rembourse les frais de moins en moins bien, car c’est la faillite et il n’y a pas de contrat. L’etat fait donc ce qu’il veut tout le temps et de maniere arbitraire. L’etat ne gere rien. Une assurance privee est bien moins chere et bien plus efficiente.
            Gardez vos certitudes quant a votre systeme spoliateur. Vous me rappelez la parabole: Est-ce l’homme qui est fait pour la secu ou la secu qui est faite pour l’homme? Ca tourne a vide, mon Jojo d’amour.

          • Jaures

            11/02/2016

            Ne dîtes pas « on veut », dîtes « je veux ».
            Je n’ai pas vu de manifestations ni de pétitions demandant le remplacement du système actuel par un système par capitalisation. Les gens ne sont pas idiots: celui qui a placé ses économies à la bourse pour sa retraite en l’an 2000 a perdu près de 40% de son capital (pas les spéculateurs qui eux gagnent à la hausse et à la baisse).
            D’ailleurs, quand vous dîtes qu’on ne sait pas ce qu’on touchera à la retraite, c’est exact, mais c’est valable pour tous les systèmes: quand la bourse s’effondre, les revenus des fonds de pension également.
            En 2008, des milliers de petits retraités britanniques et irlandais se sont retrouvés ruinés quand nos parents et grand-parents continuaient de toucher leur pension. Les retraites dépendent d’un contexte: durée de vie, taux de chômage, taux de croissance,…Il est normal que leur organisation soit ajustée.
            L’endettement de la France n’est absolument pas dû aux retraites. Ce système n’est déficitaire que depuis 2005 et à un niveau faible (1,2% en 2014). Cette situation devrait s’équilibrer (sauf si M Le Pen remet la retraite à 60 ans).
            Enfin, quand vous dîtes  » Une assurance privee est bien moins chere et bien plus efficiente. », le système américain montre le contraire: plus cher (près du double qu’en Europe) et moins performant (malgré Obamacare, plus de 30 millions d’Américains non couverts, free clinics pour les pauvres).

          • Jacky Social

            11/02/2016

            Jaures: « Ne dîtes pas « on veut », dîtes « je veux » ».
            JS: Non, nous sommes tout un group a vouloir cela. Il y a bien plus de gens qui sont favorables a mon systeme que vous ne croyez. Le tout est de faire comprendre cela. Nous ne voulons que la liberte de choix tut en respectant la votre Qu’est-ce qui vous fait si peur?
            Jaures: « Je n’ai pas vu de manifestations ni de pétitions demandant le remplacement du système actuel par un système par capitalisation ».
            JS: Cela ne veut rien dire. Beaucoup ne comprennent pas la difference. Et le mot « capitalisation » fait peur (la gauche s’est bien debrouillee pour diaboliser le mot). Il n’y a que les petts ouvriers qui manifestent, tous bien manipules par les syndicats. Les tonneaux vides font toujours plus de bruits. Je n’ai pas de vu non plus de manifestations, ni de petitions pour faire venir les migrants (les manifs qui ont eu lieu etaient soit des contre-manifs anti-Pegida ou des manifs pour qu’ils restent, mais pas pour les faire venir). En ce qui concerne, la secu, nous attendons la fin du systeme qui est impayable. Nous avons deja pris des dispositions en ce sens,
            Jaures: « Les gens ne sont pas idiots »
            JS: c’est vous qui le dites. Disons que les gens sont souvent trop occupes pour se faire une opinion. En general, il ne faut pas les deranger.
            Jaures: quitter la secu et reprendre ses billes en ne payant plus ou moins d’IPP ne signifie pas placer ses economies en bourse. Pour jouer en bourse, il faut etre riche. Tres riche et rien a perdre. Je n’ai achete qu’une seule action dans ma vie. Le capitalisme et la bourse sont deux choses tres differentes. Je ne suis pas riche, je gagne mon argent chaque jour et donc je ne jouerai certainement jamais le fruit de mon travauil en bourse. Ceux qui le font n’ont qu’a assumer. C’est leur probleme, pas le mien. La bourse, c’est etre pret a gagner, mais aussi a perdre. C’est un creneau tres special.
            Jaures: « celui qui a placé ses économies à la bourse pour sa retraite en l’an 2000 a perdu près de 40% de son capital (pas les spéculateurs qui eux gagnent à la hausse et à la baisse) ».
            JS: et alors, qu’est-ce ca vient faire? Il n’y a pas que la Bourse d’un cote et l’Etat de l’autre. D’autant plus que l’etat et les syndicats jouent en bourse aussi et aussi avec l’argent des autres. Pas de lecons a recevoir de ces cons.
            Jaures: « D’ailleurs, quand vous dîtes qu’on ne sait pas ce qu’on touchera à la retraite, c’est exact, mais c’est valable pour tous les systèmes: quand la bourse s’effondre, les revenus des fonds de pension également ».
            JS: c’est totalement inexact. Parce que dans le second cas, il y a un contrat avec des modalities bien claires decidees d’un COMMUN ACCORD AVEC DES OBLIGATIONS DE PART ET D’AUTRE et non a sens unique comme avec l’etat qui impose son produit avec ses lois totalitaires (pas d’issue). C’est comme etre a bord d’un avion en perdition et avoir un parachute, mais etre interdit de sauter parce que les autres n’ont pas de parachutes. Bref, c’est le nivellement par le bas.
            Jaures: « En 2008, des milliers de petits retraités britanniques et irlandais se sont retrouvés ruinés quand nos parents et grand-parents continuaient de toucher leur pension. Les retraites dépendent d’un contexte: durée de vie, taux de chômage, taux de croissance,…Il est normal que leur organisation soit ajustée ».
            JS: ceci doit etre regule au sens professionnel du terme. Pas de populisme ! Il ne faut pas melanger actifs toxiques et le reste. Jouer sur les actfs toxiques fait partie du role de la banque, mais celle-ci ne doit pas y mettre toutes ses billes. Cela a ete corrige et est facilement gerable. Par ailleurs, les banques islandaises (ISLANDE) sont toujours en train de renflouer les epargnants britanniques. Et donc les choses ne s’arretent pas la, surtout avec la garantie du gouvernement islandais. Les affaires sont reparties.
            Jaures: « L’endettement de la France n’est absolument pas dû aux retraites. Ce système n’est déficitaire que depuis 2005 et à un niveau faible (1,2% en 2014). Cette situation devrait s’équilibrer (sauf si M Le Pen remet la retraite à 60 ans) ».
            JS: le systeme social francais est en faillite depuis bien plus longtemps. Ca n’a rien a voir. Les difficulties ont deja commence dans les annees 70. Alors ils ont fait comme vous avez dit plus haut (augmenter les cotisations, bloquer ou baisser les retraites, mais on ne renflouent pas un panier perce comme l’etat socialiste francais).
            Jaures: Enfin, quand vous dîtes » Une assurance privee est bien moins chere et bien plus efficiente. », le système américain montre le contraire: plus cher (près du double qu’en Europe) et moins performant (malgré Obamacare, plus de 30 millions d’Américains non couverts, free clinics pour les pauvres).
            JS: les impots sont beaucoup moins lourds aux USA, surtout avec tous les loopholes et uis il y a eu les ffets benefiques du Reagan et du Bush Tax Cuts. Alors pourquoi toujours revenir avec le systeme americain? Les Americains qui ne sont pas couverts sont des gens qui n’ont pas a l’etre (des etudiants, des dependants, des gens entre deux statuts, etc.). Obamacare, c’est le systeme europeen. Si Ted Cruz devient president, il annulera l’Obamacare. Pour moi, c’est ca l’enjeu: si les Americains ne veulent pas de ce systeme inique, pourquoi nous Europeens devrions-nous nous contenter de ce systeme ringard et perime qui nous est impose? Il est temps de progresser, mon Jojo d’amour. Chacun est libre de gerer sa vie comme il l’entend, cad en adulte responsable. Et donc en assumant, bien entendu. Les lois iraient ben ce sens. Il est facile de nationaliser le revenus des gens et puis de nationaliser les risques et les erreurs des autres.

          • Jaures

            11/02/2016

             » quand la bourse s’effondre, les revenus des fonds de pension également ».
            JS: c’est totalement inexact. »
            En 2001, Enron fait faillite: les salariés ont perdu leurs assurances santé et leur capital retraite (fonds de pension de l’entreprise).
            En 2009, le Chicago Transit Authority fait faillite. Les retraités ne touchent plus rien depuis 2013.
            Les exemples comme cela pullulent. Vos contrats ne valent rien: si l’entreprise ou le fonds de pension font faillite personne ne sera plus responsable de rien. Les cotisants lésés se sont retrouvés pensionnés…par l’Etat qui les a pris en charge pour ne pas qu’ils crèvent de faim.
            Voilà la réalité du système par répartition.

        • Jacky Social

          10/02/2016

          En ce qui concerne le niveau de vie de la Fwance, Jojo, oui, il est effecivement au niveau de celui-ci de Kinshasha, si pas plus bas, EN VALEUR REELLE. Mais le socialisme est magique et sa dette abyssale. D’ou la crise financiere d’ailleurs. Je crois que les « belles annees », les « rotten 20’s », sont encore a venir. Sauf si on change de politique fiscale et economique et si on reforme selon mes methodes. Les votres, on les connait et c’est la deconfiture lamentable. Comme l’URSS. L’horloge tourne. Tic-tac, hein Jaures. Tic-tac.

          Répondre
          • Jaures

            11/02/2016

             » le niveau de vie de la Fwance, Jojo, oui, il est effectivement au niveau de celui-ci de Kinshasha ».
            Mon pauvre Jacky ! Vous ne survivriez pas 1 an dans les conditions d’un congolais (90% de la population vit avec moins de 1,25 dollar/jour) !
            Vous devenez pathétique.

          • Jacky Social

            11/02/2016

            @Jojo: ben oui, quand on emprunte, c’est facile. C’est vous qui etes pathetique. Vous n’aimez pas l’argent, sauf celui des autres. Vous n’aimez pas les banques, mais vous etes bien content d’y emprunter. Vous n’aimez pas les riches, mais vous voudriez qu’on vous paie un sejour a Capacabana. Dans l’hypocrisie, vous faites tres fort, mon Jojo d’amour. Il est vrai qu’elle n’a pas d’odeur, elle, l’hypocrisie.

  13. Tricot

    09/02/2016

    je suis d’accord avec le FN sur tous les points SAUF sur le programme économique et de nos jours on ne peut pas faire une impasse sur ce sujet. On l’a vu avec la Grèce (2% du PIB zone euro) que ça nous plaise ou non, on ne pourra pas sortir de l’euro. C’est ficelé. Aujourd’hui il y en France 13200 centenaires et 550000 personnes de 90 ans. Qui d’une retraite à 60 ans.?
    c’est suicidaire, le FN ne peut pas, comme les autres partis, vendre une illusion.

    Répondre
    • Jaures

      10/02/2016

      Si le programme économique du FN est « une illusion », qui vous dit que le reste ne l’est pas pareillement ?

      Répondre
      • Jacky Social

        10/02/2016

        On pense notamment au programme du PS, du PCF, de l’UMPS, du LRPS.

        Répondre
        • Jaures

          10/02/2016

          Donc maintenant le LRPCPSFN…

          Répondre
          • Jacky Social

            10/02/2016

            OUI, c’est a peu pres ca. Allezon vous un 10 sans chicaner. Vous apprenez vite, quand vous voulez Jaures.

  14. PIGIS Yves

    09/02/2016

    Rejeter le FN, c’est assurer la continuité de la politique UMPS !
    Grâce à ces deux partis jumeaux on est assuré de passer le flambeau aux islamistes dans une ou deux décennies, puisque le programme des commissaires européens consiste à pérenniser l’immigration sous toutes ses formes et à brader le droit de vote !
    L’islamisation de l’Europe qui s’installe de moins en moins insidieusement éclatera démocratiquement (loi du nombre) et certainement sans possibilité de retour dans un très proche avenir !

    Répondre
    • Jaures

      10/02/2016

      Le FN n’est absolument pas clair sur l’Islam.
      Marine Le Pen parle de « nos compatriotes musulmans » quand Marion Maréchal-Le Pen juge « qu’en France on ne se promène pas en djellaba ».
      Le FN propose des mesures qui visent à perturber la vie des musulmans (moratoire sur les mosquées, pas de salles pour les fêtes religieuses musulmanes,…). Qui pense que ce type de mesures aurait la moindre efficacité contre une religion quelle qu’elle soit (un catholique cesse-t-il de l’être si on ferme son église ?).
      Cela rendrait sans doute l’islam français moins visible mais aussi plus largement hostile, clandestin et fermé.

      Répondre
      • Raspoutine

        11/02/2016

        [email protected] si le FN ne vous parait pas clair sur l’islam, vous au moins vous crachez sur le christianisme; ça au moins c’est clair !

        Répondre
        • Jaures

          12/02/2016

           » vous au moins vous crachez sur le christianisme; »
          Pouvez-vous citer un exemple ? Un seul ?

          Répondre
          • Jacky Social

            12/02/2016

            Mauvaise foi, quand tu nous tiens. Vous n’etes videmment pas aussi neutre et tolerant sur le Christianisme que vous voulez le laisser entrendre. Vos posts sur les articles traitant du sujet sont extremenent violents. C’est votre droit. Mas ne niez pas ensuite.

          • Jaures

            12/02/2016

            Je ne suis neutre sur rien, mais réfléchir sur le christianisme ce n’est pas « cracher dessus ».
            Encore une fois, citez-moi des propos christianophobes que j’aurais écrit ou des analyses que je n’aurais pas étayées d’exemples précis.

  15. 09/02/2016

    C’est sur , il vaut mieux rester avec ceux qui détruisent le pays depuis 1974 , qui l’ont conduit dans la dette , l’immigration invasion , le chômage , la pauvreté , l’insécurité , la perte de notre culture etc etc …Je ne sais si le programme appliqué du FN donnerait de beaux fruits ou non , en revanche je sais pour être né en 1948 , que notre Pays est à l’agonie dans tous les domaines du fait d’une gestion calamiteuse de la Droite comme de la Gauche ; mais y a t’il encore une différence ? les récentes élections semblent nous prouver que non , alors surtout ne changez rien , continuez comme ça , vos enfants et petits enfants vous en remercieront .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)