Prostitution : vers des amendes pour les clients

Prostitution : vers des amendes pour les clients

La mission d’information de l’Assemblée sur la prostitution réfléchit à la création d’amendes pour les clients de prostituées afin de leur faire prendre conscience qu’ils « encouragent la traite des personnes », a déclaré aujourd’hui sa présidente, Danielle Bousquet (PS).

Créée en juin dernier, cette mission, dont le rapporteur est Guy Geoffroy (UMP), a quasiment achevé ses travaux. Après de nombreuses auditions et des déplacements à l’étranger (Belgique, Pays-Bas, Suède et prochainement Espagne), ses membres doivent encore rencontrer les ministres Roselyne Bachelot (Solidarités), Michel Mercier (Justice) et Brice Hortefeux (Intérieur).

La mission remettra début avril son rapport qui doit déboucher sur une proposition de loi commune PS-UMP. « Il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre Guy Geoffroy et moi sur les objectifs », confie Danielle Bousquet, qui craint toutefois que leur texte ne puisse être voté avant les échéances de 2012.

« Ce sont les clients qui sont à l’origine du système prostitutionnel. Ils le perpétuent, ils en sont co-responsables. Il faut donc leur dire: A chaque fois que vous payez une femme ou un homme, vous encouragez la traite des personnes, la commercialisation des corps et les profits des proxénètes et des mafias, qui s’élèvent à des milliards d’euros. On estime que ces profits sont équivalents à ceux issus du trafic d’armes dans le monde », souligne l’élue des Côtes-d’Armor.

« Il faut donc éduquer les jeunes à l’idée qu’on n’achète pas le corps de quelqu’un d’autre, responsabiliser le client en mettant des amendes », à l’instar de ce qui se pratique en Suède depuis dix ans, ajoute Danielle Bousquet. source : le Figaro.fr

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Emile Répondre

    Bravo à Jean Baud…
    Un immense progrès…le croyez-vous ?
    Il est indispensable pour fustiger le racisme et la xénophobie et qu’en vertu des ‘Droits de l’Homme et des Barbares’, que ceux-ci puissent s’exprimer en laissant libre cours à leurs pulsions morbides, passer leurs envies perverses sur les petites filles ou les petits garçons et enfin transformer nos villes en immenses cloaques sexuels ou le coït sauvage fera la loi.
    Quel programme alléchant pour un barbare et de plus, cautionné par nos géniaux édiles !

    Emile

    11/02/2011 à 1 h 57 min
  • Daviet Répondre

    Tout a fait d’accord avec les deux précédents rédacteurs. je n’ajouterais que ma conclusion: un proxénete vit du travail de sa prostituée.En France le premier proxénète c’est l’état et ceux qui nous gouvernent,qui vivent en nous taxant chaque jour un peu plus, confortablement à nos crochets. Voir les rémunérations et indemnités diverses de nos représentants.

    10/02/2011 à 21 h 44 min
  • rambaud Répondre

    il semblait pourtant que la réouverture de maisons closes auraient permis de plus être vigilants autour de la prostitution, et surement évité attaques et viols de femmes de tout âge par des individus dépassés par leur libido.

    mais il vaut mieux du sordide de l’événementiel ainsi l’on détourne le peuple des vrais problémes de fond la situation critique de la france, et sa mise à mort par les politiques de tout bords qui savent s’acoquiner quand le besoin s’en fait sentir……..

    10/02/2011 à 8 h 13 min
  • jean BAUD Répondre

    je me disais il y a fort peu de temps que Marthe Richard,laquelle avait initié la fermeture des maisons closes au siécle dernier,n’avait curieusement pas fait d’émules.Pourtant,en fermant les claques oû certains,venaient évacuer leurs excédents pour les plus inoffensifs,voire apaiser leurs pulsions anormales pour les plus dangereux,elle avait fait émerger et se multiplier toute une panoplie d’individus violeurs,voire meurtriers sanguinaires et récidivistes,complaisamment traités par ce qui nous tient lieu de systéme judiciaire,et dont nos faits divers étalent visiblement avec délice les atrocités.C’est donc chose faite avec la proposition élaborée conjointement par le PS et l’UMP à grands renforts de voyages dans la communauté,voyages effectués et à venir,aux frais du contribuable sinon de l’endettement.A noter que PS et UMP savent se retrouver sur un pareil sujet,alors qu’il y a l’urgence et le feu dans quasiment tous les domaines dans ce malheureux pays…Mais peut être qu’en cette période de disette des recettes fiscales il est opportun de se substituer aux proxénétes et c’est tant pis pour la moralité…Cest affligeant!il faut tout mettre en oeuvre pour que cette loi n’aboutisse pas…

    09/02/2011 à 17 h 12 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *