Que va-t-il se passer maintenant ?

Que va-t-il se passer maintenant ?

Je réponds tout de suite à la question : rien. François Hollande va poursuivre tranquillement son bonhomme de chemin, commémorant par ci par là, tenant de temps en temps une solennelle conférence de presse dont plus personne ne se souvient 3 jours après. Mais, surtout, voyageant beaucoup, non par le train, comme il l’avait annoncé au début de son quinquennat, mais par avion, dans l’Airbus présidentiel (Air Sarko One), luxueusement aménagé par Sarkozy aux frais du contribuable.

Après l’île de Mayotte, nouveau département intégralement musulman qui vient d’enrichir « l’empire », Hollande devrait visiter l’île de Saint Pierre et Miquelon dans l’Atlantique nord, les îles Kerguelen près du Pôle Sud, peuplées de pingouins, puis, après cela, les centaines d’îles de la Polynésie dans le Pacifique, peuplées de Canaques et de Papous. « La Polynésie, dit François Hollande, ce sera pour mon deuxième quinquennat… On verra ! » En attendant, le chômage, l’immigration musulmane, l’insécurité et les impôts sont au plus haut.

Sans doute, le retour de Sarkozy pourrait lui faire regagner quelques points dans les sondages tant Sarkozy est impopulaire. Il est populaire chez les 268 341 adhérents de l’UMP – et encore à 75 % – mais il « se heurte à un scepticisme qui demeure fort chez l’ensemble des Français », vient de résumer le directeur de l’Ifop. Pour autant, le camarade Hollande n’a guère de chances pour 2017. Les socialistes n’en veulent plus. « Il a trahi, disent-ils, il va nous faire perdre. Il faut en trouver un autre. »

À droite, dans un bazar indescriptible, on cherche un homme neuf, aux idées fortes et originales. Et on l’a trouvé : c’est Sarko qui trépigne jour et nuit depuis 2 ans pour retourner à l’Élysée. Sarkozy va tout changer, sous le signe de la transcendance. Il va réaliser la transcendance générale, gauche-droite, et créer une nouvelle formation transcendantale, le PTGD, le parti de la transcendance gauche-droite, dans un esprit de rassemblement républicain, c’est-à-dire qu’on ne touchera pas aux « acquis du socialisme ». On conservera le mariage gay, l’ISF bien sûr, les 35 heures, une fiscalité écrasante. Comme l’a dit assez bien une porte-parole du PS : « Nicolas Sarkozy a dit en 2007 : j’ai changé ; en 2014, j’ai compris. Ce que l’on comprend, c’est qu’il ne change pas. » Comme le dit Franck Tapiro, spécialiste de la communication : « On prend le même et sarko-mmence ! » Il va sans dire que ce programme comprend une ouverture à gauche avec, par exemple, le maintien en qualité de garde des sceaux de Christiane Taubira, ce qui faciliterait le dialogue entre les accusateurs et l’accusé. Sarkozy, je le rappelle, est concerné par de multiples affaires judiciaires et mis en examen depuis le 1er juillet pour « corruption active, trafic d’influence actif et recel de violation du secret professionnel » On ne peut oublier aussi qu’en matière de politique étrangère, Sarkozy a lancé le « printemps arabe » qui s’est révélé une catastrophe criminelle en Libye, en Syrie, en Irak, etc. Sans parler de ceux, tout aussi criminels, qui, depuis 50 ans, ont facilité l’arrivée en France de millions d’immigrés musulmans qui, demain, créeront chez nous une guerre civile dévastatrice.

Quant à l’autre prétendant au trône de France, Alain Juppé, « le meilleur d’entre nous », droit dans ses bottes, il a le même programme que Sarkozy et il l’a fait savoir très explicitement. Il n’y aura pas de changement, sauf peut-être en matière d’impôt. Lorsqu’il a été nommé Premier ministre en 1995, le jour même de sa nomination, le « meilleur d’entre nous », sans perdre une minute, a augmenté l’ISF de 10 % dans l’espoir de se rendre populaire ! Il pourrait recommencer et, ainsi, faire en sorte que la croissance ne reparte jamais et que le chômage continue d’exploser comme la dette. Petit point d’originalité cependant : Juppé réprouve l’islamophobie, tout en reconnaissant ne rien connaître au coran, ni à la charia. Après que quelques Français auront été égorgés, peut-être fera-t-il quelques progrès dans la connaissance de « l’islam républicain », a-t-il dit, « religion de paix et de tolérance » pour ceux qui n’auront pas encore été égorgés ! Enfin, dans un esprit de « rassemblement », Juppé a réaffirmé sa totale opposition au FN ; ce qui n’empêchera nullement Marine Le Pen d’arriver en tête en 2017. Ce jour-là, ce sera terrible. On sonnera le tocsin dans toutes les églises de France et, aussitôt, les frères ennemis se retrouveront pour faire barrage à la candidate Le Pen. L’UMPS se reformera. Le front républicain de la démagogie, des copains et des affaires de toute nature sera vent debout et on aura finalement à la tête de l’État un Sarkozy ou un Juppé qui ne changeront rien.

Ceci dit, je ne suis pas sûr que le programme de Marine Le Pen consistant à sortir de l’Union européenne et à abandonner l’euro soit accueilli très favorablement par la majorité des Français. Non pas que les Français adhèrent à l’UE et à son énorme et ruineuse administration (50 000 fonctionnaires), mais un fond de prudence leur fait penser que la France seule pourrait être en butte à l’hostilité de Bruxelles, à un renchérissement considérable de l’énergie, à de nombreuses mesures de rétorsion, bref qu’elle serait isolée alors qu’elle est déjà affaiblie par un changement de population qui fait peu à peu de la France un pays afro-musulman.

La vérité est que, tant que l’on conservera le système, dont profitent les innombrables « politichiens de la démocrassouille », comme disait le général de Gaulle, le pays continuera à s’enfoncer dans le déclin économique et dans la décadence morale. Les discours n’y changeront rien.

Le jour où le chef d’État, le nôtre, déclarera : « À compter de ce soir minuit, les prélèvements obligatoires seront dans leur ensemble diminués de 30 % et les 630 milliards annuels de transferts sociaux seront diminués d’autant. » Ce jour-là, on pourra accorder la confiance à un président qui incarnerait la raison, le courage et la sagesse.

 Christian Lambert

 

 

Partager cette publication

(18) Commentaires

  • Toni Répondre

    Qu a ton a perdre dit mr le syndicaliste ?

    A mon avis plus grand chose, juste que lui et ses collègues nous ont mis dans un merdier inextricable et que on demande juste d être tranquille pour procéder au nettoyage.
    Merci pour la grève air France mr le syndicaliste et merci a babar qui attend que les autres fassent les réformes pour lui …
    En ce sens une certaine France est un pays de connards.

    03/10/2014 à 7 h 49 min
  • BAYLE Répondre

    Une seule solution pour nous sorite de l’ornière : un nouveau Bonaparte ! et vite !

    02/10/2014 à 17 h 25 min
    • Jaures Répondre

      Vous êtes un nostalgique de Waterloo ?

      02/10/2014 à 17 h 43 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ah bon ? vous avez VRAIMENT besoin d ‘un  » CHEF  » d’ un  » Führer  » , d’un » Duce  » , d’ un  » Conducator  » ? bref d’un  » Dictateur  » ? tout cela n ‘ a qu’ un temps qui peut apparaître positif, ensuite vient l’ effondrement, la catastrophe ! redevenez plutôt un citoyen … comme le sont les Suisses !

      03/10/2014 à 9 h 09 min
  • thellier jean louis Répondre

    rapprochez vous de Xavier Kemlin…..

    02/10/2014 à 11 h 33 min
  • dissident Répondre

    la catastrophe arrivera; la messe est dite c est juste, le seul probleme on en a pas la date exacte

    02/10/2014 à 2 h 27 min
    • Jaures Répondre

      « la catastrophe arrivera; ».
      On dit toujours que la catastrophe est pour demain.
      Comme disait R.Devos: » Est-ce que c’est toujours en reportant à demain la catastrophe qu’on pourrait avoir le jour même que nous l’éviterons ? »

      03/10/2014 à 12 h 01 min
  • dissident Répondre

    comment faire confiance a Fillon, quelqu un qui n ose meme pas regarder une camera en face

    02/10/2014 à 2 h 25 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Vous en conviendrez, les choix sont, quand même, réduits parmi ceux qui possèdent  » l’ expérience  » ! ainsi j ‘aime bien Le Maire, mais, si je lui reconnait un Q.I. largement suffisant, je doute encore de son  » habilité  » politique , car en politique il faut AUSSI être  » habile  » … Quant aux nombreux autres , qui se gonflent du jabot, leur nom n’ est pas même inscrit sur ma feuille de match ! pas même remplaçants !

      02/10/2014 à 14 h 05 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    hé bien , après deux ans et demi de politique . » autruchienne  » pour des raisons autant dogmatiques qu’ humanitaires électoralistes , Hollande va devoir s’ atteler à ce qui aurait du être fait par … Sarkozy et à ce que voulait François Fillon !

    01/10/2014 à 14 h 45 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Précisions pour être ( en partie ) en accord avec la réponse que Monsieur Christian Lambert fait à sa propre question

       » rien ne sera fait  » ( par Hollande -Valls ) SAUF QUE DE RALENTIR l’ accélération des dépenses publiques … mais là aussi il y aura toujours des  » impondérables  » qui sont cependant bien connus et bien identifiés parce que régulièrement récidivants : faible croissance ( ou croissance nulle ) faible inflation , dépenses  » imprévues comme par exemple la dotation pour les  » opérations extérieures  »

      donc ces deux là feront bien ce que Sarkozy a empêché que Fillon fasse ( pour des raisons de lobbying ) mais le fond du problème ne sera jamais abordé : le manque d’efficacité, d ‘efficience, de responsabilité de l’ Etat, d’autant que si les Français déplorent ce fait, ils en sont , du moins le croient ils, d’ une façon ou d’ une autre les bénéficiaires

      ce que disait en son temps Bossuet est toujours ( et sera toujours ) actuel :

       » les Français déplorent les effets , dont ils chérissent les causes  »

      N . B. ( sur la politique européenne de laquelle nous dépendons )

      au décours de son second mandat Mme Merkel connaitra rapidement des  » tensions  » avec le patronat allemand, car il ne suffit pas de  » refiler  » la patate chaude à la Commission de Bruxelles, c. à d. le soin de tancer et peut être même de » punir  » une France qui non seulement ne respecte pas les engagements qu’ elle exigeait naguère des autres , mais qui de plus n ‘a rien perdu de sa légendaire arrogance , il faudrait aussi qu’ elle tape du poing sur la table ( ce que demande les  » patrons  » allemands ) et qu’ elle cesse d’être aussi obstinément et bêtement, américanophile ( traité trans-atlantique de commerce qui met l’ U.E. à la merci de la Justice américaine et des cabinets d’ avocats américains ) sinon même la R.F.A. sera en difficultés et cela dès 2017 !

      01/10/2014 à 19 h 56 min
  • zézé Répondre

    oups : …sur ce qui faudrait faire..

    01/10/2014 à 14 h 27 min
  • zézé Répondre

    Est-on si sûr de cela ? que notre pays serait isolé ? qui aime Hollande, Sarko, Juppé à l’extérieur ? ont-ils du poids ? à part avec Obama dont Hollande est son caniche …donc la France ! Ahhhhh!!!! que l’assiette au beurre est alléchante !!!!! ces roitelets, qui profitent de l’argent du con tribuable…. pas beau ça ? Mais si on sort de l’Europe, que l’on rejette l’euro, que l’on sort de l’OTAN, bref que l’on redevient ce pays qui était florissant, sans tous ces profiteurs bruxellois, le sénat en moins que d’économies réalisées…. d’après certains experts, cela est possible ; alors qu’attendons-nous ? nous allons encore une fois revenir à droite, mais quelle droite ? une droite socialiste ! beurk ! à gauche : on voit ce que cela donne…. alors ? Je n’ai pas de solution, n’étant pas « instruite » comme d’autres sur ce qui faudrait, mais au moins suffit-il d’essayer autre chose, qu’a-t-on a y perdre ?

    01/10/2014 à 14 h 27 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les reportages télévisés montre que pour Obama et malgré tous les efforts du bon élève Hollande est .. transparent !

      01/10/2014 à 14 h 47 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        montrent !

        01/10/2014 à 20 h 52 min
    • Jaures Répondre

      « qu’a-t-on a y perdre ? »
      Vous le saurez quand vous l’aurez perdu.

      01/10/2014 à 17 h 28 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Plutôt que de se disperser et que de perdre son temps en discussions aussi vaines que stériles sur : l’ Islam, le retour de Sarko, le 5 Octobre ,etc … je vous invite à lire du …. concret :les propositions de François Fillon sur le site du  » Figaro  » … oui je sais Fillon n’ a pas de charisme et c’ est JUSTEMENT pour cela qu’ il me plait … lui au moins est SERIEUX !

    01/10/2014 à 14 h 14 min
  • vozuti Répondre

    La bande des copains et des coquins, représentée par l’umps,continuera son pillage jusqu’à l’effondrement du système.
    juppé et sarko pensent qu’il reste encore de quoi croquer et ils se disputeront les restes.
    Les français comprendront qu’ils se sont fait rouler lorsqu’ils auront le couteau sous la gorge.Ceux qui ont essayé de leur ouvrir les yeux n’ont rencontré que mépris et incrédulité,alors inutile d’insister;la messe est dite.

    01/10/2014 à 13 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: