Qui a incendié Notre-Dame de Paris?

Posté le avril 23, 2019, 9:48
6 mins

Au moment où ce texte paraîtra, cela fera dix jours que Notre-Dame de Paris aura été largement détruite par un incendie.

La thèse de l’accident restera la thèse officielle, et strictement rien ne permet pour l’heure de dire que ce qui s’est passé n’a pas été un accident.

Vu l’état des lieux, il sera sans doute impossible de prouver quoi que ce soit.

Cela restera donc officiellement un accident.

Je suis prêt à l’admettre éventuellement.

Mais quand bien même il s’agirait réellement d’un accident, quand bien même il n’y aurait pas derrière l’incendie un geste criminel, la question que j’ai placé en titre de cet article reste pertinente.

L’incendie a eu des responsables, et il importe de les incriminer.

Ceux-ci peuvent être des ouvriers qui montaient l’échafaudage destiné à servir à la restauration du bâtiment, mais les responsables essentiels sont ailleurs.

La mairie de Paris, tout en sachant que la cathédrale était l’un des deux monuments, avec la tour Eiffel, qui attirait le plus grand nombre de visiteurs à Paris n’en avait pas moins cessé de contribuer au financement du maintien du bâtiment en bonne condition.

C’était une décision de la gauche sous Delanoë et reconduite depuis. La gauche parisienne avait des choses plus intéressantes à subventionner : Paris plage par exemple.

L’État français, propriétaire des lieux depuis le vote de la loi de 1905 confisquant les biens de l’Église se montrait un peu plus généreux et donnait chaque année une somme totalement insuffisante pour que la cathédrale ne se détériore pas.

Dès lors que la laïcité est, depuis plus d’un siècle, la religion officielle de la France, il n’y avait pas à attendre que l’État consacre une somme importante de l’argent qu’il prend chaque année aux contribuables au maintien du bâtiment en bonne condition.

Et ce n’était pas un secret, la cathédrale se détériorait.

Des visiteurs étrangers le remarquaient et publiaient des articles alarmistes sur le sujet.

Ils notaient que, bien avant l’incendie désastreux, des souscriptions étaient lancées par des associations non gouvernementales aux fins de recueillir des fonds pour sauver la cathédrale.

Ils soulignaient, choqués, que la France n’entretenait pas ses monuments historiques, dès lors que ceux-ci étaient des monuments religieux.

Je le dis dans ces conditions : les incendiaires de la cathédrale sont, avant tout, les gens de gauche qui tiennent la ville de Paris, mais aussi les gouvernements français successifs depuis longtemps.

Dès lors, avoir vu Anne Hidalgo venir s’inquiéter de l’incendie a été une scène imprégnée d’une profonde hypocrisie.

Avoir vu Macron venir dire que la cathédrale Notre-Dame était un «bien précieux» de tous les Français a été un moment vomitif.

L’avoir entendu dire ensuite que la cathédrale serait rebâtie «en cinq ans» suscitait le dégoût: il faudra, tous les spécialistes s’accordent sur ce point, beaucoup plus que cinq ans pour rebâtir la cathédrale.
Certains parlent de plusieurs décennies.

Avoir vu Macron ajouter que la cathédrale rebâtie serait «plus belle» ajoutait de l’obscénité à son discours : un édifice réparé après avoir subi des détériorations très graves ne peut pas être plus beau que l’édifice original, car il n’est plus pleinement ce dernier, mais un assemblage où les éléments d’origine se mêlent à des pièces rapportées.

Au point où il en était, Macron aurait pu dire que la cathédrale serait plus belle et plus neuve.

Cela aurait poussé l’obscénité un peu plus loin. Il l’a presque fait en parlant de l’ajout possible d’un «geste moderne».

Des milliers de gens sont venus prier devant la cathédrale et ce fut un moment émouvant, mais l’émotion ne doit pas faire oublier ce que je viens d’écrire.

Elle ne doit pas faire oublier que le christianisme, qui a fondé la France et lui a donné ses valeurs s’effondre dans le pays.

Les églises, les cathédrales et les basiliques sont vides l’essentiel du temps.

Notre-Dame de Paris se détériorait, mais toutes les églises, toutes les cathédrales, toutes les basiliques se détériorent en France.

Des églises sont rasées ou saccagées chaque année. Si ce qui vient d’arriver à Notre-Dame suscitait un réveil, un immense malheur aurait au moins apporté cela. Je crains que ce ne soit pas le cas.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

32 réponses à l'article : Qui a incendié Notre-Dame de Paris?

  1. Hilarion

    25 avril 2019

    Qui ne se souvient des hystériques Femens qui avaient entrepris d’endommager les cloches neuves entreposées au sol. N’était-ce pas une entreprise symbolique de destruction de la cathédrale. Destruction, fort heureusement, hors de la portée de ces malades. Mais qui croyez vous qui fut condamné par la “justice”? Et bien ce furent les membres du personnel de la cathédrale intervenus pour stopper les déprédations, d’une manière jugée trop musclée. Le mur de Berlin est tombé. Pas celui des c…

    Répondre
  2. LEVITTE MYRIAM

    24 avril 2019

    Après la pluie le beau temps et après la rigueur, la grâce. Le Talmud affirme qu’après un incendie, on s’enrichit.
    Pourquoi ? Parce que ce monde est tridimensionnel, fondé sur le triptyque amour ( hessed) rigueur ( guevoura) et miséricorde
    ( tipheret). L’amour du premier jour a créé l’eau et la lumière ; la rigueur du second a engendré la division.
    La miséricorde du troisième a réunifié les précédents dans une dimension plus haute.
    Après l’incendie du symbole emblématique de Paris, attendons nous à une forme d’enrichissement supérieure
    surtout que, symboliquement, c’est arrivé le 11 nissan, anniversaire de la naissance du Rabbi de Lubavitch,
    qui a affirmé plusieurs fois que les murs de l’exil sont en train de brûler.
    Je proposerais cependant que les centaines de millions d’euros déjà récoltés soient davantage consacrés
    à l’intégration des milliers de sdf qui peuplent aujourd’hui les trottoirs de France… @Israel Goldberg

    Répondre
    • Gérard Pierre

      25 avril 2019

      Il est bon que, de temps à autre, nos frères et sœurs aîné(e)s dans la foi rappellent aux Chrétiens, dont je suis, le sens des textes du Premier Testament que le Second (qui fut légué aux autres peuples de l’Univers afin d’étendre l’Alliance), …… n’abroge en rien.

      Pour ma part, je vous en remercie.

      Pour ce qui est de la dernière phrase de votre développement, il convient de rappeler, comme je l’ai d’ailleurs fait à la suite d’un autre article sur ce même site, que Notre-Dame de Paris est une Œuvre à la fois anonyme et collective. Notre-Dame a été construite PAR des pauvres et POUR des pauvres, afin de les accueillir.

      À l’époque où furent construites les Cathédrales, un bâtiment qui les jouxtait était systématiquement érigé afin de les recevoir. Il avait le nom d’Hôtel-Dieu. À Paris, c’est devenu un hôpital.

      Votre souhait n’est donc pas incompatible avec l’idée qui a initialement prévalue à l’érection de l’édifice.

      Répondre
    • christophe GUYON

      27 avril 2019

      Myriam, en tant que Catholique et Traditionaliste, votre discours m’émeut.Je ne suis pas sûr que la kabbale puisse nous être d’un grand secours dans cette occurrence.De plus les Catholiques ont totalement perdu le sens du symbole. Pas un sur 100 n’a lu ni Guenon, ni Schuon et moins encore Evola.Je crains donc que le Zoar ne leur soit étranger. Factuellement, une chose est sure, cet incendie le jour du compte rendu du “grand débat” tombe fort bien pour restaurer une “union nationale” factice,mise à mal par les gilets jaunes, les rumeurs et Eric Zemmour !

      Répondre
  3. Vincent

    24 avril 2019

    Comme pour le scandale du sang contaminé je vous parie qu’il n’y aura jamais de coupables ni même de responsables , même si l’on arrivait à trouver des preuves d’attentat !

    Répondre
  4. Gérard Pierre

    24 avril 2019

    Dans l’explosion de l’usine AZF à Toulouse le 21 septembre 2001, la piste accidentelle a été privilégiée dès la seconde explosion, …… [oups ! … pardon ! … officiellement il n’y en aurait eu qu’une ! … ] …… par les autorités judiciaires ! …… Ce qui écartait d’emblée la responsabilité de l’État, notamment en matière de dédommagement des victimes !

    À Notre-Dame de Paris, pas de victimes, …… Dieu merci ! …… mais piste accidentelle tout aussi rapidement privilégiée ! …… Un TOC magistral ?

    L’entreprise chargée de monter l’échafaudage vit, depuis cet incendie, un véritable cauchemar. Son PDG, interviewé par « Le Républicain Lorrain » vit une mise en cause non démontrée par quantité d’appels téléphoniques et autres !

    Ainsi :

    « Le 1er avril, quinze jours avant l’incendie à Notre Dame, un départ de feu survient à la MJC de Belleville-sur-Meuse sur un chantier de rénovation mené par l’entreprise Le Bras Frère. Les dégâts sont minimes : un peu plus d’un mètre carré de toiture brûle sur le nouveau bâtiment, et le feu est vite maîtrisé par les pompiers. » – Information rapportée par Yahoo à partir d’informations recueillies par le magazine L’Express, confirmée à Radio-France-Bleue !

    Voilà comment, à partir d’un autre fait, dont les résultats de l’enquête ne sont pas connus, une presse ‘’ragoteuse‘’ contribue à l’alimentation d’une rumeur qui ne sera pas sans conséquences pour l’entreprise ! …… entreprise envers laquelle elle ne se fendra même pas d’excuses si la réalité établie un jour sa mise hors de cause.

    Le PDG de l’entreprise rappelle qu’en ce qui concerne Notre-Dame de Paris :
    1)- Monter un échafaudage nécessite une clé de 22 et un marteau ! …… ET RIEN D’AUTRE !
    2)- Il n’y avait pas de travaux électriques ni de travaux par points chauds !
    3)- En fin de chantier, ses douze salariés ont coupé l’alimentation électrique propre au chantier (lumières et ascenseur), fermé l’armoire électrique à clé et remis la clé au concierge, conformément aux mesures de sécurité préconisées !
    4)- Au moment du départ de l’incendie, AUCUN salarié de l’entreprise n’était sur place !
    5)- Selon beaucoup de spécialistes : « Il faut une vraie source de chaleur pour enflammer de telles sections de bois !
    6)- Le PDG alors de s’interroger : il n’exclut pas l’intrusion, … voire le pari stupide : « Beaucoup de gens cherchent à monter en haut de Notre-Dame »

    Et si l’on me permet de rajouter un « petit détail » au passage : « Qui, …… dans notre chère presse dont chacun connaît l’empressement à nous informer sans rien nous cacher, …… a entendu ou lu qu’il y a eu, en France, depuis le 1er janvier 2019, 51 départs de feu dans des églises ? »

    Mais j’arrête ! …… je vais finir par être traité de complotiste ! ! ! …… le nouveau mot qui fait tendance (comme facho, raciste, machinphobe, etc) pour tuer toute discussion lorsqu’on manque d’arguments pour démonter une hypothèse !

    Répondre
  5. vozuti

    24 avril 2019

    si la toiture était en bois de pins,on aurait pu parler d’accident,mais le chêne ne peut pas brûler aussi vite sans ajouter un accélérateur de feu.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 avril 2019

      c’ est bien là que se trouve, pour certains, le problème de l’ incendie accidentel et accidentel seulement

      la vidéo qui montre l’ embrasement brutal et jaune orangé quasiment à la base de la flèche qui ferait fonction d’ ” effet cheminée ” est une coïncidence curieuse encore que la possibilité d’ un risque explosif par accumulation de poussières ” séculaires ” ne puisse être négligé de même que des circuits électriques ( fils, armoires, boitiers, et relais ) non suffisamment protégés sous la charpente aient pu être ” l’ étincelle ”

      mais aussi :

      – les délais d’ intervention par manque de réactivité du personnel de surveillance qui devait quand même veiller sur une structure à risques majeurs

      – les dispositifs anti – incendies qui ne semblaient pas être à la mesure de ces risques : qui a délivré le certificat de conformité ?

      – le sous-équipement de la brigade des pompiers de Paris qui ne pouvaient pas atteindre le coeur même de l’ incendie avec des nacelles trop ” courtes ” et des lances … prostatiques

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24 avril 2019

        addenda pour ceux qui pensent qu’ un ” complot ” est la cause :

        un produit incendiaire cause un départ de feu de cette nature ( flamme jaune ) ; il s’ agit du ” thermite ” alliage d’ aluminium métallique et d’ oxyde d’ un métal généralement l’ oxyde de fer ; la mise à feu se fait en général par une mèche de magnésium ; la température dégagée peut atteindre 2200 degrés C ; ce produit embrase facilement le chêne le plus ancien et faire fondre le plomb le plus ancien donc le plus dur

        Répondre
        • vozuti

          24 avril 2019

          et alors qu’on assistait à ces flammes jaunes qui venaient d’embraser le vieux chêne aussi rapidement qu’une allumette,les médias nous assuraient que la piste accidentelle était la plus probable…si la loi sur les fake news était appliquée correctement,la télé serait interdite.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            24 avril 2019

            pour le moment et pour … longtemps on ne sait rien de ce qui s’ est passé réellement

            le saura t on jamais un jour ? … une chose par contre est déjà sûre , malgré le soutien de leur patron :

            les” lampistes aux mégots ” ont du soucis [ judiciaire ] à se faire !

          • Gérard Pierre

            25 avril 2019

            Effectivement ! …… Source « Le Républicain Lorrain » de ce matin :

            « Les enquêteurs ont auditionné les salariés d’Europe Échafaudage ; ils ont recueilli quelques désagréables confidences : ‘’Oui, les compagnons ont reconnu qu’il leur arrivait de fumer sur le chantier … // … c’est interdit, mais c’est courant …‘’ » …… ! ! !

            Mais en même temps, … comme disait je ne sais plus qui, … des fils électriques couraient un peu partout dans les combles au mépris de tous les règlements de sécurité, afin d’alimenter les cloches qui, toutes, étaient électrifiées. La cloche de la flèche aurait même sonné douze minutes avant l’alerte incendie ! …… L’hypothèse serait prise très au sérieux !

            Au fait, peut-on me rappeler QUI est Responsable en matière de respect et d’application des règlements de Sécurité en ce qui concerne Notre-Dame de Paris dont le receleur officiellement reconnu revendique la propriété ?

            Oui mais, … en même temps, … retour à la case fournisseur : « … des éléments d’échafaudage avaient été entreposés dans les combles. Peut-être un câble abîmé par mégarde ? » …… sous-entendu ‘’POURVU QUE‘’ ce soit … ? ? ?

            Les” lampistes aux mégots ” ont donc effectivement du soucis [ judiciaire ] à se faire ! …… car surtout dans de telles circonstance « on a toujours besoin d’un plus petit que soi ! »

  6. lepelblanc

    24 avril 2019

    Les hommes et femmes de gauche qui gèrent leur villes, leurs départements, leurs régions, sont les responsables de se terrible incendie! De plus, venir comme Hidalgo pérorer sur un podium pour la soirée spectacle démontre clairement que ce sont tous des faux-culs car depuis des années, nos églises et cimetières sont vandalisés, profanés etc sans qu’il y en est un qui s’insurge! Même pas le zorro, le justicier de BFMTV Bourdin J.J.
    Pour l’incendie de ND pour moi; il ne fait aucun doute que c’est un attenta car “ils” ont trop mis avec précipitation l’accent sur un acte “malveillant”. Je prie pour tous les chrétiens surtout ceux du Sri Lanka. Il faut éradiquer de notre mère Terre, les francs maçons, le communisme et l’islam.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 avril 2019

      Jacques Chirac a bien été Maire de Paris à ce que je sache ,non ?

      Répondre
      • Gérard Pierre

        24 avril 2019

        Vu son parcours total ! ! ! …… n’était-il pas de droite comme Mitterrand fut de gauche ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24 avril 2019

          c’ était un Janus d’ un configuration spéciale : son visage était sur les côtés !

          Répondre
  7. KAVULOMKAVULOS

    23 avril 2019

    Mais puisque certains vous disent qu’ils rebatiront ND plus belle et plus vite que jamais, de quoi vous plaignez vous. Pour complaire à la modernité, je verrais bien les portes d’entrée (entre les deux beffrois) remplacées par une réplique du “vagin de la reine” exposée dans les jardins de Versailles et la flèche par un énorme plug anal en plastique genre place Vendome, de façon à bien montrer la volonté de jupiter d’intégrer le contemporain à cette relique barbare . Après tout, plutot que les cathos déclinants, ne vaut il pas mieux s’attacher l’affection – même collante- des électeurs LGBTQI (rajoutez ce qui peut manquer) en plus de la très chère – o combien- “diversité” . Ne restez pas sur le passé, le besoin de modernité est énorme et vous saute aux yeux : un peu comme les projectiles de certains éborgneurs officiels, d’ailleurs rétribués à la pièce, comme jadis les ouvriers dans les unités de production : plus tu déglingues, plus tu palpes. Pourquoi te restreindre ? La bien pensance est avec toi et les petits bobos de la TSF ont besoin de retourner acheter en tout quiétude leurs petites tomates à leur petit épicier bio de leur quartier – dixit Netbru – sans craindre ces vas nus pieds de sous smicards.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 avril 2019

      argumentation d’ un populisme ” primal ” qui désarmerait le vote du plus convaincu des patriotes !

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        24 avril 2019

        Q.Q. Désolé que le terme LGBTQI vous ait semblé s’adresser à vous d’où votre sempiternelle accusation de “primaire” “primal”, etc ( il faudrait quand même vous renouveler si vous ne voulez pas trop passer pour un con qui ne sait pas argumenter autrement) Mais après tout, peut être que le sigle s’applique à vous et que vous ne vous êtes pas encore décidé à faire votre coming-out . Allez, faites le saut, personne sur 4v ne vous jettera la pierre et certains iront même vous voir défiler à la Gay Pride. Courage!
        P.S. : Proverbe africain inventé – comme le plupart- “si tu ne veux pas te blesser la main, cesses de bousculer le porc-épic et gardes tes miches à l’abri”.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24 avril 2019

          allons Brenus ne vous dissimulez plus derrière ce patronyme grec ridicule

          mon invitation tient toujours et je suis en pleine forme

          Répondre
  8. Naud

    23 avril 2019

    Les croisés faisaient des milliers de kms à pied et les séminaristes parisiens ont été incapables d’organiser des rondes de nuits comme les natales d’Amsterdam peints par, Rembrandt.. Clercs de peu de foi… et souvent pas clairs Barbarin, nonce apostolique… de gros trop gâtés

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 avril 2019

      il est plus facile d’ exiger la Vertu chez les autres que de se l’ imposer à soi même …

      Répondre
      • BRENUS

        24 avril 2019

        Qu’attendez vous pour mettre en pratique cette pensée de haute tenue. Auriez vous l’amabilité de nous expliquer les bienfaits que vous procurent toutes vos vaines tentatives d’abaissement des autres, pratiques habituelles des pervers narcissiques. Rien que pour notre éducation, Monseigneur.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24 avril 2019

          ” virtute duce comite fortuna ”

          ce qui peut se traduire par :

          ” la Vertu me conduit la Fortune m’ accompagne ”

          P. S.

          je ne cherche pas à vous abaisser car il faudrait déjà me baisser bien bas

          Répondre
          • BRENUS

            28 avril 2019

            Je maintiens : vous êtes un pervers narcissique et de la pire espèce : de celle qui, en dépit de ses efforts, ne parvient pas à toucher ses cibles. Minable, tout simplement.

          • quinctius cincinnatus

            29 avril 2019

            ” je maintiens … ”

            perseverare diabolicum … et vous vous ” diabolisez ” tout seul mon pauvre Brenus : il vous manque plus qu’ un seul ” n ” il vous manque beaucoup de Neurones !

            p.s.

            vous devriez vous renseigner sur les caractéristiques cliniques qui permettent de diagnostiquer un ” narcissique ” et un ” pervers ” … là dessus vous n’ êtes pas au fait du sujet que vous ambitionnez de traiter

            le doc .

  9. Alain

    23 avril 2019

    L’Etat devrait avoir au moins pour devise : « Ne pas nuire »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 avril 2019

      ” primum non nocere ” …

      déjà que les médecins ne l’ appliquent pas à leur pratique , alors demander cela d’ un Etat , surtout français, est une bonne blague

      Répondre
  10. LEVESQUE Lionel

    23 avril 2019

    Un silence de plomb est tombé sur cette commission d’enquête dont on n’entend plus parler. Est-ce à dire que non seulement il y a eu attentat mais que les auteurs sont impubliables parce qu’il déclencherait un immense scandale. La plupart des errements du gouvernement font régner une suspicion légitime mais qui ajoute un malaise supplémentaire angoissant. Que fait Média Part qui d’habitude ne tarde pas à réagir ? Qui d’autre pourrait nous renseigner pour nous délivrer de cette chape de plomb ? LL

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    23 avril 2019

    ceux de ” droite ” , Chirac et Sarkozy par exemple, n’ ont pas fait mieux

    Répondre
  12. C.B.

    23 avril 2019

    “la cathédrale était l’un des deux monuments, avec la tour Eiffel, qui attirait le plus grand nombre de visiteurs à Paris”`
    Hmmm.
    Notre-Dame: environ 12 millions de visiteurs par an
    La Tour Eiffel: environ 7 millions de visiteurs par an
    oui mais
    La Basilique du Sacré-Cœur: environ 10 millions de visiteurs par an
    Le musée du Louvre: environ 8 millions de visiteurs par an

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 avril 2019

      et Disneyland ms’ieu ?

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)