Qui a peur de "l'identité nationale" ?

Qui a peur de "l'identité nationale" ?

Le débat sur « l’identité nationale » ne semblait pas bien dangereux. A peine quelques articles
-vite retirés- sur le site officiel, quelques élus un peu plus directs que d’autres, tout restait maîtrisé par le Président de la République et par Eric
Besson, tous deux hérauts du métissage
. On était bien loin d’un discours identitaire qui aurait condamné l’immigration et fait comprendre aux immigrés présents en France qu’ils allaient
tous devoir respecter scrupuleusement les lois, la France et les Français.

Pourtant, alors que la gauche montrait son embarras sur le sujet, quelques figures  de droite (?) comme Alain Juppé et Dominique de Villepin trouvaient ce débat
inopportun.
Un sondage vient de tomber à point nommé pour tous ceux que la question nationale et l’identité historique de la France effraye : 50% de Français seraient favorables à l’arrêt du débat.

Voilà qui tombe bien pour tous ceux qui ont peur que le peuple de France s’exprime autrement que comme on le lui demande…

Partager cette publication