Raffarin contre la droite

Raffarin contre la droite

Sans surprise, l’apparatchik républicain et grand ami de la Chine, Jean-Pierre Raffarin s’oppose à une « dérive droitière » ( ! ) de l’UMP :

 

Après Dominique de Villepin, c’est au tour d’un autre ancien premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, de se montrer critique à l’égard de la politique sécuritaire de la majorité. S’il juge
le propos de Dominique de Villepin «excessif», le premier vice-président du Conseil national de l’UMP n’hésite toutefois pas à dénoncer «des propositions absurdes» en matière de
sécurité.

«Il y a une surenchère d’amendements… C’est une salade niçoise», a regretté ce matin le sénateur de la Vienne sur RMC. «A mon avis, très franchement, sur ces sujets c’est l’UMP qui
pose problème. Le gouvernement, l’exécutif est devant un devoir d’action. Un parti politique est devant un devoir de pensée. Et pendant tout ce mois d’août, j’ai trouvé l’UMP hémiplégique. Je
n’ai entendu que son cerveau droit. Il y a une course à droite qui risque de le déséquilibrer.
»

Et Jean-Pierre Raffarin de presser François Fillon, resté discret sur ces sujets jusqu’à présent, de s’exprimer : «J’attends du premier ministre, chef de la majorité, qu’il prenne la parole
et réaffirme les valeurs d’équilibre d’une majorité qui doit aussi avancer avec son cerveau gauche. Que l’humanisme libéral, l’humanisme issu du Gaullisme puisse s’exprimer
».

Le
Figaro

 

Avec des responsables politiques d’une telle lucidité, la France n’est pas sortie de sa crise de civilisation !

 

Le danger, c’est l’invasion-islamisation  ; Il en faudra plus pour gagner… ; La plus grande opération de désinformation de l’histoire ; Plus de 11 000 euros par clandestin relogé ! ; 22 000 policiers blessés en 6 mois ! ; Guerre aux « blancs »

Partager cette publication