Recomposition de la droite française?

Posté le 02 octobre , 2017, 11:55
6 mins

Parler de recomposition de la droite française semble hâtif.

Nous en sommes encore à la décomposition.

Cette décomposition a néanmoins des allures d’utile décantation.

L’ancienne UMP devenue Les Républicains est en train d’exploser, et l’assemblage hétéroclite mis en place sous Nicolas Sarkozy se défait.

La gauche bobo quitte le navire, les crypto-socialistes aussi.

Nombre d’entre eux avaient déjà rejoint le nouveau parti socialiste créé à la hâte par Emmanuel Macron.

Ceux qui ne se sont pas mis « en marche » le feront sans doute tôt ou tard, jusqu’au moment où la marche s’arrêtera, et s’enlisera.
Ce qui restera des Républicains sera pris en main par Laurent Wauquiez.

Celui-ci déplaît à Alain Juppé et à la gauche bobo, qui le trouvent trop à droite, ce qui est bon signe, mais insuffisant. Il faudra attendre un projet défini pour se prononcer.

En parallèle, le Front national est lui-même fissuré.

Robert Ménard, qui n’en est pas membre, mais en est proche, avait critiqué la ligne identifiée à Florian Philippot il y a quelque temps, et suscité des remous.

Florian Philippot a décidé de partir, et semble se rapprocher de Nicolas Dupont-Aignan : cela fera un groupuscule souverainiste, étatiste et économiquement socialiste de plus.

Cela pourrait permettre quelques clarifications.

Marine Le Pen, qui avait suivi la ligne Philippot aux dernières élections présidentielles, s’était enlisée dans ses discours sur la sortie de l’euro et de l’Union européenne, sujet qu’elle ne maîtrisait visiblement pas.

Elle avait aussi présenté un projet économique qui, pour l’essentiel n’aurait pas déplu à Jean-Luc Mélenchon.

Cela lui avait permis de drainer vers elle une large part de l’électorat qui se portait, il y a quelques décennies, sur le parti communiste.

Cela ne lui avait pas permis de dépasser un niveau se situant au tiers des suffrages exprimés.

Elle avait estompé ses discours sur des points pourtant essentiels, tels que l’immigration, l’islamisation du pays, l’insécurité et la démographie.

Si elle se recentre vers ces thèmes, qu’elle maîtrise mieux, le Front national pourra retrouver une cohérence.

Il restera diabolisé et le restera quoi que ses dirigeants fassent : les saillies antisémites de Jean-Marie Le Pen seront sans cesse rappelées par la presse, et la présence d’antisémites dans le parti reste une réalité.

Le Front national n’arrivera jamais au pouvoir.

Marine Le Pen continuera à porter comme un fardeau le nom de son père et, même si elle changeait de nom, elle se verrait rappeler son ascendance. C’est ainsi.

Même si le Front national lui-même changeait de nom, il se verrait rappeler ses origines.

Pour autant, si, avec les vestiges des Républicains façon Wauquiez et ceux du Front national pouvait se constituer un parti de droite, la recomposition pourrait être en chemin.

Il resterait beaucoup à faire : le discours sur l’immigration, l’islamisation du pays, l’insécurité et la démographie seraient des éléments cruciaux du programme qu’il faudrait alors concevoir, car la France, dans l’ensemble de ces domaines, est face à un péril mortel qu’il est déjà très tard pour écarter.

Un discours sur la défense de la civilisation occidentale serait un autre élément crucial du programme, et ce discours devrait ouvrir la France à une alliance avec l’ensemble de la civilisation occidentale, qui inclut les États-Unis et Israël.

Geert Wilders, pour qui j’ai une immense estime, aurait beaucoup à apprendre aux dirigeants de la droite française sur ce point.

Économiquement, enfin, il ne serait envisageable de proposer une perspective d’avenir qu’en rompant avec le dirigisme, le protectionnisme, l’étatisme, et en proposant dérégulation, baisse d’impôt, facilitation de la création d’entreprises.

J’ai déjà dit que la France ne pourrait être sauvée, si tant est qu’elle puisse encore l’être, que par une révolution libérale et conservatrice.

Pour l’heure, je pense que cette révolution n’aura pas lieu, car le travail des idées est lui-même en ruines.

Mais j’aimerais vraiment me tromper et que quelqu’un me montre, de manière pertinente, étayée et argumentée, que je me trompe.
Je n’attends que cela.

Je voudrais tant retrouver des raisons d’espérer dans l’avenir de la France, le pays où je suis né.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Acheter le livre ici :

7 Commentaires sur : Recomposition de la droite française?

  1. quinctius cincinnatus

    15 octobre 2017

    Laurent Wauquiez , Marion Maréchal : des jeunes gens d’ un autre âge !

    hélas pour ” LaDroite “

    Répondre
  2. Bistouille Poirot

    5 octobre 2017

    Comme d’habitude, un chapelet de lieux communs de notre GM, né en France, exilé aux US mais avec un encrier toujours parisien pour continuer à écrire ce que nous sommes nombreux à savoir dans ce blog et cette manie viscérale de mêler “son” antisémitisme à toute les sauces.
    “Comme tous les juifs bien pensants, elle était antisémite” (Anatole France).
    Et celle ci de Woody Allen : “On a pas besoin de’être juif pour se sentir traumatisé — mais ça aide !”
    Une fois pour toutes et je te l’ai déjà dit il y a plus d’un an, Guy, les arabes sont des sémites et les juifs séfarades également. Mais je crains que la définition du contenu sémantique d’un mot t’échappe. Et pour illustrer ce propos je te rappelle une algarade authentique vécue dans les années 50 sur un marché de l’Algérie Française. Une ambrouille mineure entre un marchand de légumes arabe et un consommateur juif se termina par l’insulte majeure :
    – “Sale juif !”
    à laquelle le séfarade qui s’était déjà éloigné de l’étal répondit à la cantonade :
    – “Idiot, tu t’insultes toi même !”
    A te relire …

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      6 octobre 2017

      Certes, de curieuses coïncidences concernent Guy Millière et Stephen Paddock, tout deux âgés de plus de 60 ans, immigrés à Las Végas, passionnés par les armes à feu, partisans de leur libre circulation et vente au public, miraculeusement épargnés par le massacre mais aller imaginer que Guy eut pu jouer un rôle de pourvoyeur au 32° étage du Mandalay Bay Resort relève d’une hypothèse acadabrantesque.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 octobre 2017

      c’ est quand même curieux ce manque total de lucidité et dans le choix des ses collaborateurs et dans celui des sujets traités dans les ” 4V² ” , comme si cette feuille ne s’ adressait qu’ à une ” secte ” judéo-chrétienne !

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    5 octobre 2017

    depuis que J@urès et le d’ J@ck ont déserté le blog la dispute avec Millière est bien pauvre !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    2 octobre 2017

    on espère, pour les retraités lecteurs des ” 4V² “, que le retraité immigré à Las Vegas Guy Millière , grand défenseur des armes pour tous et de la Grande Amérique , n’ assistait pas au concert de country music !

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    2 octobre 2017

    Millière rêve à une … émulsion politique

    et toujours cette marotte de dénoncer l’ ” anti-sémitisme ” lui qui est férocement … anti-arabe !

    qu’ il nous dise, une bonne fois pour toute, qu’ il s’ est converti , et tout sera plus clair pour les lecteurs de ” 4V² “

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)