Recomposition du paysage politique ou chaos?

Posté le 21 novembre , 2017, 11:43
5 mins

Toute la caste jacassante, des politiciens aux médias, n’a que le mot de « recomposition » à la bouche.

Cela fait si longtemps que nous attendons cette recomposition que nous n’allons pas bouder notre plaisir. Mais la recomposition dont il est question en ce moment me laisse un petit goût d’inachevé.

Pour le moment, la recomposition est essentiellement centrée… sur le centre !

Tout le monde se gargarise de l’admirable arrivée du non moins admirable Christophe Castaner à la tête du plus admirable encore parti La République en Marche !

Soit. Mais alors ne nous rebattez pas les oreilles du renouvellement et d’une « autre façon de faire de la politique » !

Christophe Castaner a manifestement été imposé à la tête du parti par Emmanuel Macron, selon les plus anciennes traditions de la Ve République.

Il était jusqu’à une date récente député socialiste.

Il avait même dirigé la liste PS aux régionales en Provence Alpes Côte d’Azur qui s’était retirée pour « faire barrage » au Front national, renforçant dans l’esprit de tous les électeurs la réalité de « l’UMPS ».

Bref, tout cela me semble un peu combines, vieilleries gauchistes et compagnie. Rien à voir avec un renouvellement.

Dans le même temps, Alain Juppé propose une alliance à Emmanuel Macron, basée sur la fondation d’un parti de centre droit, fuyant, paraît-il, l’effrayante « dérive droitière » de Laurent Wauquiez.

J’ignore si M. Wauquiez est sincère dans ses déclarations. Beaucoup craignent qu’il soit simplement opportuniste et qu’il ne tienne ces discours de fermeté que pour séduire la base avant de la trahir une fois élu, comme naguère Nicolas Sarkozy fit une campagne très droitière avant de lancer « l’ouverture à gauche » à peine élu.

Mais, en attendant de savoir si M. Wauquiez est sincère, il est au moins évident que les électeurs de droite veulent que leurs représentants soient de droite.

Il est d’ailleurs ahurissant que cette simple revendication pose le moindre problème, quand, pour la gauche, personne ne s’indigne des anciennes attaches communistes, autrement plus mortifères.

M. Juppé propose donc de faire alliance avec M. Macron pour les européennes de 2019 en créant un grand mouvement de centre droit, sans voir qu’il existe déjà de multiples partis sur ce créneau ne représentant qu’une part infime de l’électorat.

Je vois bien l’intérêt pour M. Macron d’achever la mise à mort de la droite. Je ne vois pas l’intérêt pour la droite de cette création ni de cette alliance.

Christian Estrosi qui, jadis, faisait des offres de service pour une alliance avec le FN, est désormais un fervent soutien de ce mouvement « progressiste ». Le tout sur fond de Marseillaise et de solennelle déclaration d’amour à la France. Comme si tout le monde ne voyait pas son indécente danse du ventre pour obtenir des prébendes !

En fait de renouvellement, ce sont toujours les mêmes vieilles lunes depuis Giscard d’Estaing. Il paraît que la France voudrait être gouvernée au centre. C’est possible, mais elle ne l’a jamais montré dans les urnes.

Je persiste, pour ma part, à penser que les élections à deux tours doivent être menées un tour après l’autre : en présentant d’emblée un discours centriste, les candidats de droite risquent de manquer le deuxième tour.

Quant au scrutin proportionnel des européennes, si le centre-droit s’allie à LREM plutôt qu’à l’UMP, il ramassera les miettes.

Mais, après tout, nous ne regretterons pas ces braves gens qui ne cessent de donner des leçons de morale à tout le monde, bien capitonnés dans leurs cossus bureaux parisiens.

Acheter le livre ici :

Acheter le livre ici :

ARTICLE PRÉCÉDENT

Richesse

19 Commentaires sur : Recomposition du paysage politique ou chaos?

  1. BRENUS

    30 novembre 2017

    Castaner le GRIOT de Macron, plastronne tout en lèchant le cul de son idole : la seule qui lui ait permis de gommer sa défaite électorale honteuse. Il verse tellement dans la servitude envers Jupiter qu’il en deviendrait presque amusant, ce clown. Un peu à l’image d’Estrosi la girouette patentée. Par contre, un bon point pour le dégagement du poste de maquereau (pardon : questeur à l’Assemblée) de ce tordu de Solère qui bouffe à toutes les gamelles et avait bien l’intention de toujours rester un pied dedans un pied dehors. C ‘est aussi un peu cela le cheptel macronien.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    28 novembre 2017

    la Knesset vote une loi pour protéger Benjamin pris en étau par les affaires ! même en Israël la Démocratie prend du plomb dans l’ aile !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    28 novembre 2017

    comme c’ est son habitude pour ne pas dire sa raison d’ exister, le Media passe au tamis idéologique toutes les informations pouvant d’ une façon ou d’ une autre mettre en difficulté l’ opposition dite de droite et les met en relief : passage d’ un député F.N. ex-communiste stalinien chez Philippot , opposants divers en moralité républicaine à Laurent Wauquier etc …etc … mais tait ” consciencieusement ” les flops d’ un pouvoir de plus en plus … ” gazeux ” et ” archaïque ” dans sa gouvernance

    pour parachever le ridicule du ” larbinage “, il [ le Media ] célèbre un prochain diner privé entre Macron et Obama à l’ Elysée , une sorte d’ Emmaüs politique

    Répondre
  4. denis

    27 novembre 2017

    Ne pourrais-t-on pas se cotiser pour leur acheter un rasoir,à lui et à son premier ministre ? (dont personne ne retiens le nom)

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 novembre 2017

      la barbe avec votre rasoir ! … un barbu de … conviction ! … it’ s a joke !

      Répondre
  5. HOMERE

    26 novembre 2017

    La politique du sieur Macron va échouer comme les autres…c’est hautement probable parce que les mesures ne sont pas à la hauteur pour sortir notre pays de la mouise.
    La “recomposition” n’est qu de façade…nous allons revenir aux bons vieux concepts “droite/gauche” avec une droite concentrée sur ses fondamentaux ‘libéral/social/sécuritaire/identitaire” gonflée par les apports du FN qui auront compris l’impasse MLP…..Wauquier va gagner ce combat..il en a la volonté.Le temps travaille pour lui….Macron va aparaitre comme la boursouflure qu’il est en réalité…du vent…rien que du vent….

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 novembre 2017

      S’ il ” veut ” réussir Wauquiez a le besoin d’ être et plus ” social ” et plus ” libéral ” ; le ” tout sécuritaire ” et le patriotisme claironné à la Déroulède ne suffisent plus, voir l’ impasse du F.N. qui ne sait toujours pas quelle serait la bonne ” doctrine “, la bonne martingale … Son problème ? … comme les ” autres ” il sort de l’ E.N.A. ! c’ est donc foncièrement un étatiste, un jacobin, et en toute logique un taxateur de plus !

      Répondre
      • HOMERE

        27 novembre 2017

        Oui,vous avez raison sur le caractère de ce que doit être la politique de Wauquier!
        La taxation,en soi,n’est pas forcément une sinécure si elle est faite et appliquée avec discernement et raisonnablement.
        L’appartenance à l’ENA ne l’est pas non plus (bien que nous n’avons pas encore eu la démonstration contraire))

        Répondre
  6. vozuti

    24 novembre 2017

    juppé ne sait plus quoi inventer pour sortir de son placard et se relancer encore dans la course au pouvoir.
    il propose une alliance au centre avec macron.le problème est que macron représente déjà le centre et il n’a aucun intérêt à faire alliance avec un prédateur désespéré qui a déjà dévoré tous ses anciens alliés,mais qui est toujours plus affamé.
    si macron ne tombe pas dans le piège,juppé ne dispose d’aucun espace politique pour son nouveau parti.
    créer un parti d’opposition au centre,alors que le centre est déjà au pouvoir…il est tant que le pervers juppé prenne enfin sa retraite,et on pourra lui décerner une médaille pour le remercier de toutes les nuisances rendues dans sa trop longue carrière.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 novembre 2017

      les circonstances politiques et surtout les électeurs [ de la Primaire de la Droite ] *** l’ ont contraint à revoir ses ambitions à la baisse et il rêve, désormais, d’ être une fois encore Premier Ministre : aussi délétère que Thiers … toujours à la recherche d’ une revanche et de nuire à ses … alliés !

      *** malgré ceux qui, bien plus nombreux qu’ on ne le croit chez les électeurs de Droite, souhaitaient au sommet de D.L.R. qu’ il reprenne d’ une main ” vierge ” le flambeau merdeux de François Fillon

      Répondre
  7. HOMERE

    24 novembre 2017

    “Progressisme…Progressisme…” on entends plus que ce refrain là….là là là…!!”
    En fait il s’agit de quoi ?
    1) Liquider les vieilleries de notre histoire pour faire place au multiculturalisme dévoreur des nations,
    2) Liquider nos moeurs moralistes pour faire place à la dissolution des valeurs humaines de respect et de responsabilité,
    3) Liquider les arts basés sur la beauté et le réalisme constructif,
    4) Liquider la famille en promouvant d’autres valeurs fondatrices de la matrice génétique,
    5) Liquider les acquis culturels et la langue pour les remplacer par la novlangue et les expressions halogènes,
    6) Liquider l’unité du pays par la pratique de l’individualisme forcené,
    7) Liquider les oppositions et promouvoir une standardisation de la pensée,
    C’est aussi,
    1) Intensifier le productivisme au profit de quelques uns,
    2) Liquider les métiers jugés obsolètes au profit de la production industrielle,
    3) Liquider les activités de main d’oeuvre non rentables,
    4) Laisser à charge de la collectivité les expulsés du travail,
    5) Promouvoir la production de masse pour amplifier la consommation de masse,
    6) Promouvoir les concepts d’acquisitions inutiles par la manipulation des choix de produits imposés par le seul profit,
    7) Remplacer l’activité humaine par une automatisation toujours plus performante,
    8) Promouvoir une élite ayant pour mission la recherche permanente des profits de toutes natures sans considération de l’humain,
    Afin de parvenir,au mieux et au plus vite, à ces objectifs “progressistes”,on oblige les individus à demeurer dans le moule par des interdits notionnels tels que “le racisme et l’antisémitisme” “antieuropéanisme” le “nationalisme” “l’antimondialisation”….ou comportementaux comme “l’homophobie” ou la “xénophobie” ou encore le principe intangible de “laïcité”
    Avec cette nouvelle “civilisation” (car il s’agit bien de celà) nous serons désormais,et bientôt “PROGRESSISTES”…..gargarisons nous des bienfaits vomis en permanence par les médias à la botte des dits “progressistes” pour nous gaver encore plus des inutilités et des vertus insanes de cette nouvelle race de prédateurs…

    Répondre
  8. Marie-José TRIVIDIC

    24 novembre 2017

    Remaniement ? Mais de toute façon on s”en fout …. Que peut-on attendre de ces gens qui n’ont pour objectif que de s’en foutre plein les poches ? Rien !
    Il suffit de voir l’état de délabrement avancé du pays, quant à son surendettement n’en parlons point !

    Il est vrai que nos élus (la France est en état d’obésité avancée sur le sujet), et leurs immigrés islamistes chéris coûtent et pas qu’un peu !

    Ras la casquette de tous ces nuisibles !

    LREM est en fait le PS d’hier …..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 décembre 2017

      ” LREM est en fait le PS d’ hier ” … avec une décoration davantage ” libérale ” … Dans la réalité ? Un parti centriste tantôt à droite tantôt à gauche , ni de droite ni de gauche, mais qui n’ arrive pas cependant à être pragmatique … et c’ est là son … défaut , défaut pour lequel il ne pourra mener à bien des réformes à la fois structurelles et populaires ; c’ est tout simplement LE CLUB de nouvelles ” élites ” coupées du Peuple

      Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    24 novembre 2017

    le chaos : …

    Marseille : … l’ auteur des tags anti-sémites était … juif nous apprend la presse qui , elle, parle de … ” tags juifs ” ( ? ? ? ) ( ” Le Point ” )

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    23 novembre 2017

    et maintenant celle qui fut en charge des voyages présidentiels à l’ Elysée sous … cinq présidents nous apprend que ” jamais elle n’ a vu à ce point de personnages aussi arrogants et qui le restent que dans l’ équipe de Macron ”

    ça promet !

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    23 novembre 2017

    ” je m’ inscris dans les pas du MULTI – PLURALISME de Jacques Chirac ” nous dit Emmanuel Macron

    très bien, pour moi en tout cas, sauf, sauf si ce ” multi – pluralisme concerne aussi la politique intérieure !

    car le radical-socialisme ont sait où cela nous mène surtout qu’ il serait encore davantage que l’ original ” mondialo-financier ”

    donc méfiance : un Rothschild peut en cacher un autre comme un train peut en cacher un autre

    Répondre
  12. HOMERE

    23 novembre 2017

    Pour quel motif veut on sans cesse “renouveler” la politique ?
    La politique existe en tant que telle,elle propose des positions qui permettent des choix différents.Reste à trouver une cohérence dans les options proposées afin que la “politique” choisie corresponde à une majorité de choix.
    Le “social” fait,en effet,partie de ces choix qu’il convient de corréler avec les autres critères pour la cohérence et la faisabilité.Dire “je suis social” n’a pas de réalité si on isole cette notion du reste. Il faut ensuite déterminer les personnes,ou la classe,de ceux que l’on veut considérer comme devant être l’objet de mesures sociales afin d’éviter d’y inclure des personnes non validées (par exemple,mesures applicables aux étrangers,au chomeurs,ceux qui cumulent d’autres aides,déterminer et classifier le mérite…)
    Ce travail n’est pas fait….en justice !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 novembre 2017

      entièrement de votre avis : il faut savoir définir mais aussi savoir hiérarchiser les ” besoins ” !

      Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    21 novembre 2017

    Conseil à Mr Laurent Wauquiez :

    Ce dont on peut être sûr c’ est que Laurent Wauquiez ne fera pas une ouverture pour faire entrer des personnalités de gauche, estampillées people dans sa mouvance comme l’ avait fait le Levantin … Par contre il serait bien inspiré de s’ occuper des ” petites gens ” ( travailleurs pauvres, petits retraités etc … ) … Se proclamer de droite ne suffit pas et est même rédhibitoire pour beaucoup de ces ” petites gens ” ! il faut savoir être ” social ” avec ceux qui le méritent ou qui l’ ont mérité

    l’ avenir appartient seulement à un Mouvement Social Européen … je sais cela fait ” fasciste ” mais c’ est bien le seul avenir pour nous … Européens …liquidons sur notre continent ce Capitalisme Financier esclavagiste, celui de la Mondialisation

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)