"Reconquérir les classes populaires" Alain Rousset

"Reconquérir les classes populaires" Alain Rousset

Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine et président de l’Association des régions de France, souhaite que la gauche réponde aux inquiétudes des Français sur leurs deux «préoccupations majeures» : l’emploi et le logement. Mais il ne fait aucune proposition sur l’immigration ou la délinquance.

La gauche ne peut accepter que le débat politique soit dicté par l’extrême droite, qu’elle en choisisse les thèmes, qu’elle en fixe le calendrier.

Les résultats du premier tour des élections cantonales n’ont pas de quoi réjouir les démocrates. Sur fond d’abstention élevée, le Front national confirme son enracinement dans le pays. L’extrême droite talonne la droite classique. Encore ne s’agit-il que d’élections locales. On image ce que pourrait être le résultat de Marine Le Pen à la présidentielle, dans à peine un peu plus d’une année. Un sondage récent ne la plaçait-il pas en tête des candidats ? […]

Dans la période actuelle où se mélangent crise économique et tensions internationales la droite se laisse aller à des discours xénophobes et chasse sur les terres du Front national. Le débat sur l’identité nationale, celui que l’on nous promet sur l’islam participent de cette stratégie. Elle est malsaine, nauséabonde, et politiquement inefficace. Les électeurs préfèreront toujours l’original à la copie. […]

A nous de nous adresser aux classes populaires pour reconquérir leurs suffrages.
La marche à suivre est simple. Il faut d’abord proposer aux Français un pacte mobilisateur pour la jeunesse de ce pays dont le sort préoccupe tant nos concitoyens. L’éducation, l’accès à un emploi, à un logement méritent que nous prenions des engagements fermes, chiffrés. […]

Suite sur Le Monde

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Daviet Répondre

    Cher monsieur Rousset que voila de belles paroles. Mais dites moi qu’avez vous fait depuis 30 ans ???
    Si vous aviez resolu les problèmes on en causerait plus.Et si le debat sur l’identité nationale vous semble nauséabond
    je vous invite a venir habiter a Bobigny ou dans le 93 Saint Denis par exemple à l’ombre de la cathédrale des rois de France.Vous aurez alors une autre grille d’analyse a portée de mains.

    24/03/2011 à 21 h 25 min
  • DOE Jane Répondre

    comment voulez vous qu’un élu comprenne le mal être du citoyen lambda confronté à l’immigration invasion qui pompe toute la générosité du gouvernement ?

    24/03/2011 à 9 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: