Reding : l'U.E contre les Européens

Posté le mai 09, 2011, 5:35
2 mins

Plaidoyer de Viviane Reding, membre de la Commission, chargée de la justice et Cecilia Malmström, membre de la Commission, chargée des affaires intérieures pour la liberté de circulation entre les pays européens qui pourrait exceptionnellement être limitée dans certains cas pour des «raisons de sécurité». Mais pas un mot sur l’immigration.

Il nous faut exercer ce droit et en prendre soin, car il suffit de sauter dans un train ou dans une voiture pour rendre visite à des voisins, de rouler jusqu’aux Pays-Bas pour aller admirer les magnifiques champs de tulipes ou de s’arrêter en France pour déguster un bon vin.

Sur la route qui relie Bruxelles à Paris, vous apercevrez peut-être un petit panneau avec douze étoiles indiquant que vous entrez en France. Aujourd’hui, dans l’Union européenne, les frontières appartiennent au passé et ne subsistent que sur les cartes. Vous pouvez vous rendre sans encombre de Marseille à Milan par l’autoroute, en empruntant un train à grande vitesse ou en prenant l’avion. Chaque jour, ce rêve européen est une réalité pour des centaines de milliers de voyageurs. Nous ferons en sorte que ce rêve ne s’éteigne pas!

Avec l’euro, la liberté de circulation entre les pays est le droit le plus tangible et le plus précieux né des 60 dernières années d’intégration européenne. Notre histoire porte la marque du sang versé par ceux qui se sont battus, au péril de leur vie, pour défendre leur territoire. Après la Seconde Guerre mondiale, nous avons été divisés par de menaçants murs de barbelés ou de béton, gardés par des soldats armés. Or aujourd’hui, nous n’avons même plus besoin de passeport pour voyager aux quatre coins de notre continent. […]

Le Monde