Réduction des déficits : l'Allemagne enfonce le clou

Réduction des déficits : l'Allemagne enfonce le clou

 

Comme nous l’avons déjà évoqué, en pleine tourmente financière l’Allemagne a décidé de s’accrocher à son modèle
d’économie vertueuse.

Elle se lance ainsi dans un plan d’austérité sans ­précédent : 80 milliards d’euros vont être
économisés jusqu’en 2014 par l’État fédéral. Dès l’an prochain, les économies atteindront 11,2 milliards d’euros, avant de monter en puissance chaque année.

 

Pas d’augmentation des impôts, mis à part une taxe sur les vols au départ de l’Allemagne, mais une remise en
cause des dépenses et notamment de l’allocation parentale. Sur ce point, l’Allemagne semble oublier que son principal défi pour l’avenir est une natalité catastrophiquement
faible…

 

Mais pour l’instant, l’Allemagne demeure bien l’économie dominante de l’Europe et particulièrement de la zone
euro. Avec des partenaires loin des habitudes de sa rigueur financière, elle conserve un avantage compétitif fort, sans offrir aux européens de nouveaux débouchés pour leurs
productions.

 

L’effort demandé aux autres pays pour rester dans l’Euro sera d’autant plus grand…

 

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: