Régionales: les prémices de la recomposition?

Régionales: les prémices de la recomposition?

Le premier tour des régionales apporte, comme toujours, un lot d’informations importantes – que la caste jacassante a l’incroyable talent de noyer dans un flot de commentaires plus ou moins farfelus (et généralement dominés par le gauchisme des salles de rédaction!).

Le premier enseignement tient à l’abstention. Tout le monde a dit, à juste titre, que c’était une abstention record sous la Ve République.

Mais, parmi les causes de cette abstention, celle qui me semble la plus importante a été soigneusement occultée.

Je ne mésestime pas l’influence de la crise sanitaire, du fait que les citoyens ignorent généralement les missions des régions et des départements, etc. Mais cela n’explique pas tout.

Selon moi, le plus important tient au fait qu’aucun programme n’était en mesure de susciter l’enthousiasme.

On peut, à la rigueur, le comprendre de la part des sortants qui pouvaient utiliser leur gestion comme «argument de vente» (même s’il y aurait souvent à redire de ce point de vue, mais c’est une autre question !). Mais pas de la part des « challengers ». Et spécialement pas de la part du RN.

J’étais déjà sceptique sur la stratégie de dédiabolisation et j’avais fait remarquer que celle-ci oubliait que le diabolisé n’était pas seul décisionnaire de sa (dé)diabolisation.

Mais je n’avais pas pensé à cet autre élément, peut-être encore plus fort: la dédiabolisation a tellement fait du RN un parti «comme les autres» qu’elle a dégoûté ses électeurs traditionnels de voter pour lui.

À quoi il faut ajouter les nombreuses évictions de cadres supposés trop «identitaires», trop «cathos», ou «trop à droite» et la permanence du fameux «plafond de verre».

Le deuxième enseignement tient à l’effondrement de LREM et à la bonne tenue, corollaire, de LR.

Tout se passe comme si le centre-droit et le centre-gauche s’étaient partagé les missions : à Emmanuel Macron la politique nationale, aux LR les élections locales.

On voit en effet bien que LREM échoue lamentablement aux élections locales. Et on voit à peu près aussi bien qu’aucun candidat LR ne s’impose clairement pour les présidentielles.

Pour le moment, le nom qui circule le plus est celui de Xavier Bertrand (effectivement renforcé par les régionales, même s’il est loin d’être le seul), qui n’est même plus membre des LR et qui, par ailleurs, est membre du très gauchiste Grand Orient.

Le plus surprenant, c’est que les dirigeants LR semblent se satisfaire de cet étrange partage des tâches. En réalité, LR est devenu un parti d’élus locaux – qui contrôle donc logiquement le sénat et la plupart des exécutifs locaux, mais n’existe quasiment plus dans le débat national.

Et cela me conduit au troisième enseignement.

Alors que la France est chaque année plus nettement à droite (et ces élections locales le confirment), la droite peine à offrir une alternative sérieuse à la dislocation macronienne de la France.

D’un côté, le RN apparaît moins que jamais comme une force de gouvernement.

De l’autre, les LR refusent de choisir une ligne politique claire – ce qui rend le choix de leur candidat pour 2022 fort problématique.

Cette situation ne peut pas durer longtemps. Selon toute vraisemblance, le deuxième tour des régionales va confirmer le premier (il est rarissime que le courant change de sens entre deux tours).

Dans ce cas, il est probable que Xavier Bertrand soit le candidat choisi par l’appareil LR, mais les militants et une partie des élus pourraient bien choisir soit de voter avec les pieds, soit même de soutenir un autre candidat. En ce cas, la recomposition de la droite sera enclenchée !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • vozuti Répondre

    aprés s’etre fait ligoter et tabasser par des cambrioleurs noirs et arabes, bernard tapie est fou de rage… contre le FN, et il appelle à faire barrage au parti anti-immigration, qui pourrait le priver à l’avenir de cette snène d’amour maso avec ses amis immigrés, qu’il a tant appréciée.
    estrosi le bouffi et hollande le bouffon se joignent aussi au bal des indignés, ainsi que sarkosy et castex. à les entendre on dirait que RN est responsable du naufrage actuel de la france.
    tous ces guignols ne semblent pas au courant que ce sont eux qui se sont succédés au pouvoir depuis plusieurs décennies pour couler le pays, et non RN comme ils semblent le croire.

    27/06/2021 à 2 h 06 min
  • ELEVENTH Répondre

    La dernière de Macron qui s’insurge contre la Hongrie et particulièrement Orban qui refuse que soit faite la promotion de l’homosexualité dans son pays et particulièrement dans les écoles. Les putes européennes de l’ouest, dont la France, lui emboitent le pas.
    Ce n’est plus du tout la protection de cette minorité humaine qu’ils veulent mais leur expansion. Qu’ils aillent dire cela au Qatar.
    Demain le nouvel hymne européen sera celui d’une chanson que j’avais entendue dans une boite de nuit par un groupe de travelos bien drôles d’ailleurs et que tous applaudissaient, sera « ON N EST JAMAIS TROP AIDES » avec la liaison.
    Ce n’est plus de la tolérance, mais de la maison de tolérance pour toutes et tous. Ces dames – et messieurs – « au salon », selon l’antique formule. Reconnaissons que cela change un peu de la formule populaire (le mot horrible est lâché) : au Q la vieille c’est le printemps.

    26/06/2021 à 0 h 18 min
  • vozuti Répondre

    d’autant plus lorsque ce sont les merdias qui proposent le papier WC. meme avec le masque,le gel hydro alcoolique et le pass sanitaire à la main pour effrayer les microbes, on hésite à s’approcher.

    25/06/2021 à 0 h 48 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Les Partis politiques français, qu’ ils soient de Droite , de Gauche du Centre ou de … nulle part de répertoriée , n’ ont pas de programme cohérent pour l’ électeur qui a su garder la Raison . Ils ne satisfont que leurs inconditionnels et un R.N. réduit à ce que souhaite l’ auteur de l’ article tomberait au mieux à 10 % des voix … Ce dont les électeurs ont besoin c’ est d’ un véritable Parti Conservateur à l’ anglaise

    23/06/2021 à 10 h 58 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Une vente aux enchères de papier WC n’attire pas la foule peu importe la verve du commissaire priseur.
    Ces élections l’ont confirmé.
    Pour avoir du bon papier WC il vaut mieux le choisir soi-même au supermarché.

    23/06/2021 à 10 h 35 min
  • ELEVENTH Répondre

    Etes vous certain d’avoir employé le bon mot (recomposition) .
    Il me semble que décomposition sera plus juste.
    Rien ne bougera vraiment avant que nous ayons touché le fond du fond.
    C’est un peu comme la ville de Paris qui est devenue un sac à merdes qui convient très bien aux bobos et autres « marailleurs ». C’est seulement lorsqu’ils en auront au dessus de la bouche et qu’ils ne pourront plus respirer qu’ils commenceront par s’interroger.
    L’Afrique s’y est déjà installée et va vous dire « on est chez nous ». Préparez la vaseline si vous avez des hémoroides.

    22/06/2021 à 17 h 59 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: