Régionales : tout simplement, bravo !

Posté le décembre 09, 2015, 10:25
3 mins

marine-le-pen-front-national

Les résultats globalement enthousiasmants du scrutin d’ hier appellent les observations suivantes :

Loin de l’avoir desservie, les propos courageux de Marion Maréchal Le Pen ont à l’évidence amplifié sa superbe progression puisque c’est elle qui remporte la plus beau pourcentage des voix de ce scrutin. Elle a eu en effet le mérite de commencer à battre en brèche le tabou de l’inviolabilité de l’avortement régnant même à la présidence du FN.

Marion Maréchal Le Pen a aussi parlé en rompant avec le déni de réalité sur l’islam, voyant que l’islam n’est pas seulement une religion mais une idéologie théocratique totalitaire, surtout dans ses formes les plus salafistes.

La percée de Marion Maréchal Le Pen a été certainement amplifiée par l’extraordinaire imbécillité de Christian Estrosi. Ce dernier, présentant hier ce succès de sa jeune et brillante rivale comme « un des plus grands dangers de l’histoire de la République », s’est placé dans une posture d’auto-héroïsation de Tartarin de la politique particulièrement grotesque.

On note sans déplaisir que le seul résultat pour le FN bien en-dessous des sondages a été celui de la liste conduite pour l’Ile-de-France par Wallerand de Saint-Just. L’Institut du Pays Libre avait appelé à ne pas voter pour cet homme qui s’était de plus en plus signalé par de consternants propos en rupture avec les valeurs universelles de la culture de vie et de la droite de conviction, valeurs qu’il était censé défendre lorsqu’il était l’avocat sans grand talent mais bon procédurier de nos causes.

On ne saurait reprocher pareil revirement à Marine Le Pen et à Florian Philippot qui n’ont jamais dissimulé leur fâcheuse conception jacobine néo-socialiste ni leur alignement sur le tabou de l’avortement. Du moins ont-ils défendu avec un talent et une énergie remarquables les valeurs de la restauration de l’État et de la souveraineté nationale.

Pour dimanche prochain, l’Institut du Pays Libre confirme donc évidemment ses directives de vote patriotiques du premier tour.

Bernard Antony
Son blog 

44 réponses à l'article : Régionales : tout simplement, bravo !

  1. Bistouille Poirot

    11 décembre 2015

    Mr Bernard Anthony toujours assis entre deux chaises, comprend qu’il faille en rajouter une pour assurer son équilibre, sans se rendre compte que les médiatrices de sa personne débordent du maître couple de ses sièges et le rendent vulnérable aux sournoises attaques livrées dans son dos.
    Toujours très alambiqué et ne sachant où porter le fer…

    Répondre
    • Seppidalsace

      27 décembre 2015

      vive l’Alsace libre !

      Répondre
  2. Claude Roland

    10 décembre 2015

    Un ami m’a fait rire en me disant : “Les Français ont sorti une couille pour voter au premier tour des régionales, mais je pense qu’ils ne sortiront pas la seconde au deuxième tour”, signifiant par là que, harcelé et culpabilisé par les médias, les Français se coucheront finalement au second tour comme en 2002 lors du choix Chirac/Le Pen au second tour des présidentielles. Et le FN perdra tant est l’emprise de la gauche bienpensante sur les esprits des moutons bêlants.

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      11 décembre 2015

      @laude Roland
      Faudrait-il encore qu’ils en aient une seconde…Là encore, quelques mutations génétiques devraient se généraliser et assurer une honnête redistribution. Pour la petite histoire,au congrès du FN en octobre 2014 circulait la blague suivante:
      Louis Aliot: “A nous deux, on en a quatre”.
      Marine;: “Pourquoi, tu n’en as qu’une !”

      Répondre
  3. Raùs

    9 décembre 2015

    Les Francs-maçons sont souvent des individus qui cherchent à s’impressionner eux-mêmes; de pauvres mecs quoi !

    Répondre
  4. BRENUS

    9 décembre 2015

    A l’issue du second tour, même si le FN se fait coiffer au poteau par la collusion des profiteurs UMPS, la vie ne sera jamais plus la même pour ces derniers. D’abord un bon nombre de postes ira au FN, même battu et les “remplacés” feront partie d’une grande charrette d’amateurs de gamelle. Ces inféodés seront pour partie recasés dans des zinzins d’administrations locales, mais pas tous. Ils pourront toujours solliciter leurs frères trois points comme ils l’ont fait après les dernières municipales, mais les places à la tables des “seigneurs” ne sont pas extensibles. Les âmes chagrines diront peut être que certains nouveaux conseillers FN iront bouffer eux aussi. Et pourquoi pas? La cantine est à tout le monde, même si ce sont toujours les mêmes qui paient. Pourlangdepute, pas de problème : son couscous est assuré.

    Répondre
  5. Sylvain Drey

    9 décembre 2015

    Régionales : le retrait des candidats socialos au profit des “Républicains” est la confirmation de la connivence UMPS
    coupable de la déchéance de la vraie France .
    Licra, Mrap et autres associations du même type doivent être dissoutes, car elles sont racistes !

    Répondre
  6. druant philippe

    9 décembre 2015

    De gauche ou de droite ou du centre ou autre , on s’ en fout pourvu que le parti comprenne dans son programme :

    – une gestion draconienne de l’ immigration avec programmes de remigration massive après négociation avec les pays d’ origine des immigrés
    -cessation du regroupement familial et du droit du sol
    – abolition de la loi Gayssot
    – suppression des subsides et avantages fiscaux / sociaux à la presse ainsi qu ‘aux associations idéologiques
    – abandon de l’ UE / OTAN et autres traités droitdelhommistes
    – rétablissement de la peine de mort
    – contrôle et décroissance démographiques

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 décembre 2015

      croyez vous qu’ en France un Parti, UN SEUL , puisse sans risques pour lui proposer un pareil programme ? soit il serait caviardé, soit il serait stigmatisé et mis au ban de la Morale de l’ époque … car cette dernière est bien celle du ” moi je ” et des jocrisses de tous bords, de toutes obédiences, de toutes lâchetés de sorte que de ce qui serait le bien commun tout le monde s’ en fou ! … mais … je vous approuve entièrement

      Répondre
  7. 9 décembre 2015

    Ce pauvre coq est à moitié crevé….je crains que les magouilles tentent de le refiler au FN pour mieux crier haro sur le parti au pouvoir le jour de l’enterrement ce cette pauvre bête….
    Quel malheur un si beau pays moribond ….et quel que soit le gouvernement c’est probable!
    Montesquieu: ” La démocratie est fondée sur la vertu ”
    Ben oui , vous comprenez pourquoi la France s’éteint !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 décembre 2015

      ” refiler ” la gamelle au F.N. ? vous n’ y pensez pas , ces gens là s’ estiment être indispensables à votre bonheur et à votre élévation morale … je pense que vous serez assez déçu par les résultats du second tour …

      Répondre
      • Daniel Chevrier de Briennes

        10 décembre 2015

        Bingo pour le second tour, vous verrez Quinctius Cincinnatus….vous verrez, les Français comme moi, nous en avons supporté assez, il est grand temps de changer de Guigne…..

        Répondre
  8. vozuti

    9 décembre 2015

    L’enseignement de cette élection est que les électeurs de droite cessent enfin de voter pour ce parti de gauche qu’est l’ex ump.
    On peut prévoir de manière quasi certaine que juppé sera le candidat en 2017 de LR-UDI-modem et que seul les électeurs habituels de bayrou voteront pour lui.
    C’est la fin de cette période de confusion pour les électeurs de droite qui se sont sabordés pendant plusieurs décennies en votant ump.

    Répondre
    • Jaures

      9 décembre 2015

      Qu’est-ce qui vous fait dire que les électeurs du FN sont de droite ?
      Nombre des propositions du FN sont les mêmes que celles du Front de Gauche.
      Le refus de l’Europe est présent aussi bien chez l’électorat gaulliste que chez les communistes.
      Idem le discours sur les immigrés que l’on retrouve chez le Georges Marchais du début des années 80.
      D’ailleurs Marine Le Pen disait en juin 2012: «Nous ne sommes absolument pas un parti de droite, ceux qui le pensent font une erreur d’analyse totale».
      Le FN est un parti populiste où chaque mécontent peut y trouver satisfaction, qu’il soit de gauche, du centre, de droite ou de nulle part.

      Répondre
      • vozuti

        9 décembre 2015

        être de droite économiquement c’est diminuer les impôts et l’endettement,et c’est ce que font les maires fn,contrairement aux élus ump… tout le reste n’est que littérature indigeste.

        Répondre
        • Jaures

          9 décembre 2015

          Faux. Seules 4 mairies ont tenu cette promesse. Et pour un résultat dérisoire: une moyenne de 25€ d’allégement par habitant. Pour cela, ils ont coupé dans les subventions sociales (allant jusqu’à supprimer au Pontet la dotation au Téléthon).
          Par contre, certains ne se sont pas oubliés:3 maires FN ont augmenté leurs indemnités de 15%. Celui du Pontet a tenté les 45% mais s’est fait taper sur les doigts par le préfet.
          Mais vous qui êtes de droite, êtes-vous favorable au retour de la retraite à 60 ans, à l’augmentation de 200€ des bas et moyens salaires, au contrôle des prix, au salaire parental, à la nationalisation des entreprises en difficulté,…? Ou serait-ce là aussi de “la littérature indigeste” ?

          Répondre
          • petitjean

            9 décembre 2015

            Les listes FN ont dépassé la barre des 50 % dans 7 des 11 villes qu’il dirige

            C’est plutôt surprenant pour un parti qui va entrainer la ruine et le désastre s’il gagne des régions :

            “Dans les villes conquises par le FN en mars 2014, il n’y a pas de reflux, pas de désamour, pas de rejet. C’est même le contraire (…) Les listes FN ont dépassé au 1er tour des régionales la barre des 50 % dans 7 des 11 villes qu’il dirige.

            À Hénin-Beaumont, c’est même 59,36 % que recueille la liste de Marine Le Pen, après des scores de 55 % et 60 % dans les deux cantons de la ville aux départementales de mars. À Beaucaire (Gard), dirigée par Julien Sanchez, la liste FN atteint 59,68 % après avoir obtenu 53,68 % aux départementales. À Béziers (Hérault, Robert Ménard), 45,81 % dimanche (…) À Cogolin (Var, Marc-Etienne Lansade), 54,26 % et 53,31 % aux départementales. Au Luc-en-Provence (Var, Patricia Zirilli), 52,7 % après les 50,65 % des départementales. À Fréjus (Var, David Rachline), 50,43 % après les 51,5 % de mars. À Camaret (Vaucluse, Philippe de Beauregard) le FN a obtenu dimanche 53,21 % (…). Au Pontet (Vaucluse, Joris Hébrard), 53,73 %, un peu moins bien qu’en mars (58,24 %, mais c’est le maire lui-même qui était candidat). À Hayange (Moselle, Fabien Engelmann), le FN réalise 45,91 %, mieux qu’en mars (39,39 %). À Villers-Cotterêts (Aisne, Franck Briffaut), 48,65 % contre 48,09 % en mars.

            Même à Mantes-la-Ville (Yvelines), où le maire FN Cyril Nauth avait été élu par surprise en 2014 à la faveur d’une triangulaire, avec un petit score de 30 %, le FN est monté (…) à 34,41 % au 1er tour des régionales. Dans le 7e secteur de Marseille (Bouches-du-Rhône), où le maire est le sénateur Stéphane Ravier, la liste de Marion Maréchal-Le Pen a obtenu dimanche 43,51 %.”

            Tous ces électeurs sont fous de ne pas se rendre compte qu’ils sont dirigés et administrés par des dangers publics…

          • petitjean

            9 décembre 2015

            “Jaurès” ???

            n’est-ce pas celui qui se proposait d’aller “civiliser les races inférieures”

            L’Histoire s’apprend !

            ignorance, ignorance…………………………………..

          • quinctius cincinnatus

            9 décembre 2015

            non c ‘ était Jules … Ferry

          • Jaures

            10 décembre 2015

            Petitjean, des villes, et de bien plus grande importance, sont gérées par des communistes depuis plusieurs décennies.
            Que dîtes-vous vous même du communisme ?

          • Bistouille Poirot

            11 décembre 2015

            @Jaures
            FAUX Mr Jaures ! Seules 36.983 communes augmentent leur dette chaque année au point de pousser quelques maires au suicide et contraindre depuis quelques successeurs à jeter l’éponge devant le préfet de leur département.
            Toujours cette manie à vouloir tripoter des chiffres et à épaissir le diamètre du tronc qui masque la forêt. Il ne s’agit pas pour moi de vous mener en enfer, bien d’autres vous le savez, s’en chargeraient. Non, ma mission serait de pactiser avec le diable pour qu’il adoucisse votre supplice et vous interdise toute évasion…

      • quinctius cincinnatus

        9 décembre 2015

        même Jocrisse trouve de quoi satisfaire ses envies dans le programme du R.B.M. , c’ est lui même qui le dit !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          9 décembre 2015

          ce qui ne l’ empêche pas lui et ses correligionnaires de traiter le F.N. de Parti d’ Extême Droite ( on dit populiste maintenant dans les nouveaux codes de la langue du politiquement correct ) mais les guignols au pouvoir parlent , eux , toujours d’ extrême droite quand ils ne parlent pas de … peste brune

          Répondre
          • Jaures

            10 décembre 2015

            Relisez-moi, Quinctius. Le FN n’est plus un parti d’extrême droite depuis qu’il a été repris en main par Marine mais un parti populiste.
            Comparez simplement les programmes du FN de 2007 et de 2012 pour vous en convaincre.

          • quinctius cincinnatus

            12 décembre 2015

            c’ est bien ce que je dis : dans la novlangue on dit populiste … relisez moi Jocrisse !

      • Raùs

        9 décembre 2015

        [email protected] le FN étant le repli des mécontents, qu’attendez-vous pour rejoindre ce parti?

        Répondre
        • Jaures

          10 décembre 2015

          Contrairement à nombre d’électeurs du FN, je ne me contente pas d’exprimer un mécontentement, je lis le programme que propose le fN et juge que celui-ci est une vaste supercherie pétri de mesures contradictoires.
          D’ailleurs, quand je les énumère devant des électeurs FN, après un moment de stupeur, on me répond bien souvent: “mais tout ça, ils ne le feront pas”.
          C’est le côté contradictoire des électeurs FN qui reproche aux partis de ne pas tenir leurs promesses mais sont tout aussi persuadés que les Le Pen n’appliqueront pas leur programme.

          Répondre
          • Bistouille Poirot

            11 décembre 2015

            @Jaures
            Comment ne pas être stupéfait en vous entendant commenter le programme du FN? Vous nous parlez du moment de stupeur des électeurs du FN. Je m’en étonne, pour mon compte personnel, je ne pourrais me contenter d’un moment…Calmez vous et songez tout simplement (et je l’ai déjà écrit) aux difficultés que vous rencontreriez à vouloir faire plus mal que la gauche, C’est impossible ! Vous vous étonneriez vous même au point de vous demander les raisons qui vous ont associé à l’ornière progressiste,

      • Bistouille Poirot

        11 décembre 2015

        @Jaures
        Toujours aussi opportuniste et insensible aux lois de la statistique. “…Qu’est-ce qui vous fait dire que les électeurs du FN sont de droite? Nombre de leurs propositions sont les mêmes que celles du Front de gauche”.
        Je lis les deux programmes et j’écris: “…Qu’est-ce qui vous fait dire que les électeurs du Front de Gauche sont de gauche? Nombre de leurs propositions sont les mêmes que celles du FN.”.
        Toujours cette tendance à brouiller les cartes et digne, des rapports journaliers qui nous sont faits sur les progrès enregistrés dans les négociations de la CAP 21, dont on nous impose d’apprécier la réduction du nombre de pages du rapport, sans en connaître le poids des mots.
        Vous prenez par ailleurs et pour preuve un propos de Marine, disant en juin 2012:
        – “Nous ne sommes pas un parti de droite, ceux qui le pensent font une erreur”.
        Quoi encore? Tout le monde sait parfaitement qu’elle n’est pas de droite, alors, alignez vous sur les idées de l’intelligentzia progressiste: Marine est d’extrême droite. Encore qu’à l’occasion de la mise en service régulière du “Front Républicain”, elle ne soit plus que la SEULE représentante de la droite face à l’amalgame des UMPS et des cocus de tout bord.
        Les instituts de sondage recrutent le plus souvent un personnel compétent à qui il est demandé de laisser sa science à la porte de son bureau. Leurs analyses farfelues et leurs annonces orientées font vendre du papier et ouvrent des carrières. J’admire cependant vos façons et précautions oratoires quand vous ouvrez votre parapluie alors que vous portez déjà la panoplie complète du scaphandrier. Quelques semelles de plomb vous font encore défaut pour coller au sol qui se dérobe sous le poids de vos légèretés. N’omettez pas de maîtriser les paliers de décompression avant de refaire surface, même si quelques acharnés de ce blog, voudraient vous les interdire. Que ferions-nous sans vous ?

        Répondre
        • Jaures

          11 décembre 2015

          Cher Bistouille, je crois que j’aurais dû vous citer la phrase suivante de Marine Le Pen: «Je m’élève encore plus contre la formulation d’extrême droite». Plus loin, elle menace “d’actions en justice” ceux qui la classeraient ainsi. CQFD.
          Ensuite, si vous estimez que le contrôle des prix, l’augmentation générale des salaires, les nationalisations, la retraite à 60 ans, etc… sont des propositions de droite, je me demande qui “brouille les cartes”.

          Répondre
          • Bistouille Poirot

            12 décembre 2015

            Trois lignes qui en précèdent trois autres et trois qui succèdent aux trois premières sans pouvoir se supporter. Vos analyses sont à l’image des emportements de Bartelone au point de m’interroger sur la véritable influence d’un personnage plutôt que l’autre.Des emportements excessifs, une débandade d’interventions aussi débile les unes que les autres et qui peinent à masquer des circonvolutions dîtes intellectuelles qui s’enlacent à des danses du ventre circonspectes.
            Vous n’allez quand même pas tenter de nous faire avaler votre lourde et indigeste pilule sur la retraite à soixante ans à laquelle auront droit ceux qui auront travailler pendant 42 ans, soit en démarrant dans la vie active:
            – à 18,ans.
            – En ayant jamais connu le chômage
            Seriez-vous contre et combien pourraient remplir ces conditions.
            Marine brouillerait les cartes, vous n’en êtes que le brouillon que vous allez peut être corriger mais trop tard, votre lettre est déjà partie. (Sacha Guitry je crois)

          • Bistouille Poirot

            12 décembre 2015

            Trois lignes qui en précèdent trois autres et trois qui succèdent aux trois premières sans pouvoir se supporter. Vos analyses sont à l’image des emportements de Bartelone au point de m’interroger sur la véritable influence d’un personnage plutôt que l’autre.Des emportements excessifs, une débandade d’interventions aussi débiles les unes que les autres et qui peinent à masquer des circonvolutions dîtes intellectuelles qui s’enlacent à des “danses du ventre” circonspectes.
            Vous n’allez quand même pas tenter de nous faire avaler votre lourde et indigeste pilule sur la retraite à soixante ans à laquelle auront droit ceux qui auront travailler pendant 42 ans, soit en démarrant dans la vie active:
            – à 18,ans.
            – En ayant jamais connu le chômage
            Seriez-vous contre et combien pourraient remplir ces conditions?
            Marine brouillerait les cartes, vous n’en êtes que le brouillon que vous allez peut être corriger mais trop tard, votre lettre est déjà partie. (Sacha Guitry je crois)

          • Jaures

            12 décembre 2015

            Bistouille, je crois justement que vous vous embrouillez quelque peu.
            Je n’ai pas émis de jugement sur le programme du FN mais simplement montré que celui-ci ne peut être qualifié de droite. Et cela ne concerne pas que la retraite à 60 ans (d’ailleurs ce que vous dîtes est faux: on peut valider des trimestres de chômage) mais le reste que je ne vais pas énumérer une fois de plus mais qui horrifierait un libéral moyen.
            Et je n’ai fait que citer MLP récusant pour le FN le classement à droite et surtout à l’extrême droite.

    • quinctius cincinnatus

      9 décembre 2015

      Jocrisse, fin connaisseur des bassesses de l’ âme de l’ électeur et de sa couardise, vous donne sa réponse … attendez dimanche soir pour perdre vos dernières illusions sur les moutons qui votent ump modem udi

      Répondre
      • vozuti

        9 décembre 2015

        oui,c’est vrai que les médiocres déçoivent toujours…après avoir fait un pas en avant ,on peut s’attendre à ce qu’ils fassent 2 pas en arrière.

        Répondre
      • Jaures

        10 décembre 2015

        Bien sûr, Quinctius, un mouton est quelqu’un qui ne vote pas comme vous.

        Répondre
        • vozuti

          11 décembre 2015

          un mouton est quelqu’un qui se fait tondre pour faire plaisir aux affreux qui déblatèrent dans son poste de télé.

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12 décembre 2015

          savez vous au moins pour qui je vote ?

          Répondre
  9. Raspoutine

    9 décembre 2015

    Françaises et Français un grand bravo !
    Umps le parti anti-France !

    Répondre
  10. BUTHIAU

    9 décembre 2015

    sauf en Nord et Sud, probablement, la victoire du FN est une victoire à la Pyrrhus. je pense qu’on pourra parler le 13 au soir d’une alliance FNPS ce dont Mr Hollande rêvait pour conserver son emprise. il en rêve tout autant pour 2017, sauf aux législatives où le FN pourrait lui envoyer une cohabitation, mais FNPS a la vie dure depuis 30 ans. ce serait “amusant” pourtant, n’était l’aspect “tragique” de ce couple “tordu” pour le pays. à tordu, tordu et demi? il suffit
    de relire les déclarations ambigües de Marine.

    Répondre
    • vozuti

      9 décembre 2015

      BUTHIAU, votre commentaire est incohérent.

      Répondre
  11. Thierry Couvret

    9 décembre 2015

    Un électorat adulte n’aurait donné aucune voix au PS en 2012 ni lors de ces dernières élections.

    Répondre
  12. 9 décembre 2015

    Si nous étions réellement en Démocratie ,toutes les élections de la plus petite à la plus importante devraient êtres à UN TOUR , c’était encore le cas pour les Régionales il y a quelques années , mais ceux qui dirigent ce Pays y ont vite remédié , le deuxième tour permettant toutes les magouilles et tricheries , comment expliquer que des électeurs de Gauche se désistent pour des Partis de Droite et vice versa , il est curieux que ces électeurs se prêtent au jeu des consignes de Parti qui en fait ne profitent qu’aux élus et rien d’autres , à quand un électorat adulte ? .

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      11 décembre 2015

      @Alépée
      Merci, je craignais sans cette remarque que la paternité d’un possible échec puisse être mis sur le compte du fondateur du FN.
      Le Front Républicain n’est pas mort et j’en redonne toujours ma définition:
      “C’est le partil le plus éphémère du pays. Il se crée à l’issue du dépouillement du dernier bulletin d’un premier tour de scrutin et entre en hibernation à l’issue de la publication des résultats du second tour. “L’ours gagne alors son ombre pour en ressortir au premier rayon de miel”…

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)