régionales : des listes bien difficiles

régionales : des listes bien difficiles

L’un des arguments donnés aux militants de l’UMP pour faire une liste d’union avec le Nouveau centre dès le
premier tour aux régionales est de s’éviter le traumatisme de la fusion des listes entre les deux tours en à peine une semaine.
En réalité, le traumatisme, au lieu de durer une semaine entre les deux tours, dure depuis plusieurs mois ! Vendredi encore, certaines têtes de liste départementale Nouveau Centre menaçaient de
démissionner si elles n’obtenaient pas quelques strapontins éligibles supplémentaires !
Résultat, les militants UMP, bien conscients de la surenchère faite par le Nouveau centre, commencent à se démobiliser de cette campagne…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: