Règle d'or : la gauche toujours aussi irresponsable

Règle d'or : la gauche toujours aussi irresponsable

Alors que la crise de la dette des pays européens retient toute l’attention des créanciers, les élus de gauche, notamment socialistes, refusent de voter la règle d’or, témoignant une nouvelle fois de leur irresponsabilité.

Instaurer la règle d’or, c’est-à-dire inscrire dans la constitution l’objectif de finances publiques équilibrées au cours d’un cycle économique, c’est dire que par delà les alternances économiques, la France s’engage sur le chemin de la vertu des dépenses publiques. C’est une façon de renforcer la confiance des investisseurs et des créanciers, en se rapprochant du modèle allemand. C’est renoncer aux facilités qui ont conduit la France au niveau d’endettement le plus élevé de son histoire en dehors des périodes de guerre…

C’est ce que refuse la gauche et le parti socialiste qui préfèrent continuer sur le chemin de la décadence et de la démagogie.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: