Relancer l’immigration est absurde

Posté le avril 20, 2011, 12:00
7 mins

Bien que les néologismes ne soient pas toujours des inventions très heureuses, on est parfois obligé d’y avoir recours, pour qualifier des réalités nouvelles.

Ainsi en est-il du mot « immigrationniste » pour désigner ceux qui réclament la relance de l’immigration dont la France aurait un besoin urgent. Le terme « relancer » est déjà aberrant, puisque l’immigration-invasion n’a jamais cessé. C’est une première indication de la fourberie de ces gens-là.
D’autre part, comment se fait-il qu’ils ne prennent pas en compte, le fait que la France compte 2,7 millions de chômeurs touchant les ASSEDIC et 2,5 mil­lions d’autres chômeurs au RSA et autres divers « minima sociaux » ?

Je me triture les méninges, pour savoir les raisons qui amènent certains « intellectuels » à souhaiter que l’immigration se poursuive, alors que nous devons déjà entretenir environ un million d’étrangers sans emploi. Que dirait-on de quelqu’un qui irait remplir un seau et qui ne fermerait pas le robinet, alors que ça déborde de tous les côtés ?

Le jeudi 27 janvier, sur France Inter, Edgar Morin a eu tenu des propos renversants. Il a déclaré que l’Europe était sous-peuplée et il a enfoncé le clou, un peu plus tard, en martelant que l’Italie était sous-peuplée et que l’Allemagne était sous-peuplée. Or, l’Italie dispose d’une surface cultivable réduite, du fait de ses reliefs montagneux. Chaque Ita­lien dispose de 0,23 hectare de terre cultivable. Alors l’Italie fait comme tous les pays d’Europe : elle dope ses cultures à grand renfort d’engrais artificiels et les protège à grand renfort de pesticides. Quant à l’Allemagne, c’est pire : chaque Allemand dispose de 0,2 hectare de terre cultivable. Ce pays a également recours aux engrais artificiels et aux pesticides. Cela ne suffit pas. L’Allemagne importe le tiers de ses besoins alimentaires et l’Italie n’y échappe pas non plus. D’une façon générale, l’Europe importe 70 % de l’alimentation pour son bétail. C’est dire que la situation agro-alimentaire est totalement faussée par tous ces apports. Que ceux-ci viennent à s’arrêter et c’est la famine en Europe.

Le cas de la France est similaire, même si chaque Français dispose de 0,3 hectare. Le seul souci de la sécurité de notre approvisionnement alimentaire devrait amener le gouvernement à fermer les frontières ou, plutôt, aurait dû l’amener à les fermer depuis longtemps. La France croule sous de graves problèmes : le chômage, mais aussi les délocalisations consécutives à une suppression criminelle des barrières douanières, l’endettement qui finira par bloquer toute l’économie, comme c’est le cas dans certains pays d’Europe et, enfin, le coût de l’entretien des immigrés qui n’ont pas de travail.

Dans ces conditions, vouloir « relancer » l’immigration relève d’une totale incohérence. Pire, certains cathos s’y mettent. Lors de l’émission « Le jour du Seigneur » du 3 février, une femme bon chic bon genre a dit de façon péremptoire qu’il fallait relancer l’immigration.

Je sais bien que certaines bonnes âmes chrétiennes se complaisent dans une sorte de charité à la petite semaine. Mais à ce point-là…
Il y a encore une autre façon de considérer l’immigration. Tel homme politique n’hésite pas à dire qu’il faut faire entrer des immigrés, pour qu’ils prennent les emplois que les Français ne veulent pas. Il ne se rend même pas compte qu’il est raciste !

Que veulent ceux qui prétendent que l’immigration doit se poursuivre ? Ils n’aiment plus leur patrie ? Il s’agit peut-être de vieux crypto-marxistes qui pensent que la venue de nombreux étrangers leur permettra de balayer la civilisation présente et d’en instaurer une autre, conforme à leurs vœux qu’ils se gardent bien de préciser ? Ou au contraire, d’ultra-libéraux ?

Quoi qu’il en soit, les immigrationnistes sont les pires ennemis de notre pays, mais aussi de l’Europe et de la planète, car sous leurs menées, perce l’idée d’un grand melting-pot informe, mais susceptible d’accepter n’importe quelle dictature.

3 réponses à l'article : Relancer l’immigration est absurde

  1. Vincent Beurtheret

    22/04/2011

    Il n’est pas nécessaire d’inventer un néologisme pour qualifier ces personnes. Le mot juste nous vient de la belle démocratie athénienne qui subissait les mêmes démagogues : des proxénètes. Et comme vous le souligner, leurs arguments sont rigoureusement racistes.

    Répondre
  2. WatsonCorsica

    22/04/2011

    Ces thèses fantasques ne pourraient-elles pas nous rappeler qu’une solution cohérente contre l’immigration consisterait à faire référence à l’histoire et pourquoi pas virer les " Français " d’origine magrhébine… simplement les honorer en prenant exemple sur eux.

    comme aux prémisses de la guerre d’Algérie ; la valise ou le cercueil.

    En Corse, pays d’avangarde ( voir Pascal Paoli et Bonaparte ), on y vient peu à peu…

    Répondre
  3. ozone

    20/04/2011

    Il y à des années déja que ONU est UE ont annoncé la couleur,des millions d’immigrés doivent s’installer en Europe,de plus,et comme d’habitude ils méttent en oeuvre les accords pris dans les isntances comme l’OMC avant méme que cecis soient signés.

    Un des chapitres de l’AGCS consiste a libéraliser totalement la libre circulation de la main d’oeuvre a travers le Monde.

    En plus toujours la méme raison,la France par éxenple agace les ultralibéraux,Jospin se levant de la table de négociation de l’AMI leur est resté en travers de la gorge,alors les géneurs faut les liés pieds et poings.

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)