Relisons ensemble la «France orange mécanique»

Posté le octobre 13, 2020, 9:48
8 mins

D’abord, un souvenir que j’ose à peine relater. Étant en fonction en Asie, je reçus l’ordre de tenir des conférences pour célébrer le bicentenaire de la révolution de 1789. J’ai obéi et, dans l’assistance au demeurant peu nombreuse, un auditeur s’est levé. Il s’est présenté. « Je suis, a-t-il dit, originaire du sous-continent indien et professeur d’histoire. Je me permets, Excellence, de dire que ce que vous venez de réciter ne reflète nullement ce que fut en réalité votre révolution. En fait, votre “glorieuse révolution” fut une tuerie abominable avec vol et pillage. Votre révolution de “liberté et de fraternité” a révélé un peuple malheureusement malhonnête, paresseux, et violent, très violent. Vous avez torturé à mort un enfant – oui un enfant. Vous l’avez torturé à mort parce qu’il était fils de roi. Vous avez commis là un crime impardonnable qui vous rend méprisables à tout jamais.»
Q
ue répondre à de tels propos? J’ai d’abord pensé que toute vérité n’était pas bonne à dire et qu’il fallait surtout remercier les dieux que les crimes et les stupidités idéologiques sanglantes de la révolution de 1789 ne se soient pas renouvelés, en tout cas pas de la même façon. Mais cela me fit du moins réfléchir sur la violence en France.

Je passe maintenant à l’actualité.
L’auteur de l’ouvrage «France orange mécanique», Laurent Obertone, épris de vérité, a décrit avec courage la barbarie qui nous a envahis depuis plus d’un demi-siècle. Que l’on en juge.

13 000 vols, 20 000 agressions, 200 viols par jour, je dis bien : par jour – ceci constaté en 2013.

Avec une administration de presque 6 millions de fonctionnaires, les impôts les plus élevés du monde, et les résolutions verbalement vigoureuses qu’ils proclament, on pouvait espérer de nos dirigeants une amélioration de cette situation. Eh bien, pas du tout. Elle ne s’est pas améliorée. Elle s’est même considérablement aggravée dans une France devenue le champ de foire de l’insécurité, du crime, du vol, du viol et de désordres de toute nature. Lisez bien ce qui suit:

Mohamed est jugé en appel pour avoir énucléé son épouse à mains nues dans son quartier de Nîmes parce qu’elle lui refusait une relation sexuelle. Il commence par l’œil gauche, plonge aussi l’index dans l’orbite et s’en sert comme d’un crochet, si fort qu’avec le globe, il arrache le nerf optique de la boîte crânienne, dira l’expert en médecine légale : « La douleur était épouvantable, mes yeux tombaient, je ne voyais plus, je ne sentais plus ma tête », dit la malheureuse (p.28).

À Velaux, près de Marseille, Julien, 26 ans, est agressé par 20 individus. Il reçoit une pierre de la taille d’un écran d’ordinateur sur l’arrière du crâne, avant d’être frappé au sol par plusieurs coups de pied. Il est dans le coma. Motif de l’agression : un regard de travers (p.42)!

Deux Serbes, proxénètes, ont séquestré et torturé plusieurs prostituées. Olga, prostituée de force, a eu une phalange coupée à la hache. Khadija a été torturée par des aiguilles fichées sous les ongles. Les proxénètes lui ont aussi planté des clous dans les doigts avec un marteau. Une troisième prostituée, Vesna, est morte après avoir été torturée (p. 61).

Alassanne Koudio a commis un premier viol à l’âge de 16 ans sous la menace d’un pistolet. À sa sortie de prison, 3 ans plus tard, il est condamné à nouveau pour vol et violence. Il est alors expulsé au Sénégal, son pays, d’où il revient pour commettre d’autres viols (p.61).

À Marseille, le banditisme a changé de visage. Aujourd’hui, ils sont 25 à tirer les ficelles. Ce sont des Corses, des Algériens, des Gitans et récemment des Tchétchènes (p.68).

Marion avait 14 ans. Elle fut massacrée d’une quarantaine de coups de couteau dans les toilettes publiques près de Nantes. Elle est retrouvée dans une mare de sang, dénudée, le corps désarticulé, le crâne fracassé sur le rebord des toilettes. Le tueur ? Un Angolais (p.78).

En juin 2012, dans le Var, deux gendarmes sont assassinés par Abdallah Boumezaar. La semaine précédente, l’homme avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour violence sur sa mère. Cette dernière avait supplié les juges de l’enfermer. «Il est violent, a-t-elle dit, il recommencera» (p.141).

On ne peut oublier l’Ivoirien Youssouf Fofana, leader du gang des barbares, qui a torturé et assassiné Ilan Halimi parce que juif. Il espérait tirer de ses parents une rançon de 500 000 euros. Fofana, finalement, a décidé de «saigner le juif Halimi». Entre le froid, la faim et les coups, Halimi est déjà mourant. Il est traîné sur le bord d’une voie ferrée. Fofana le frappe d’un coup de couteau à la gorge, puis dans le flanc. Il tente de lui trancher la nuque. Finalement, il l’asperge d’essence et l’incendie sur place (p.155).

À Carcassonne, un homme se promène dans la rue piétonne, le sexe tenu en laisse par sa compagne. 10 euros d’amende avec sursis (p.177)!

Si cela peut vous rassurer, sachez qu’à Oslo, deux viols sur trois sont commis par des «réfugiés» musulmans (p.272).

Le clou de l’illégalité originale, c’est l’importation frauduleuse en France d’aliments exotiques. Ainsi ont été saisis à l’aéroport Charles De Gaulle des trompes d’éléphants boucanées. La moyenne de ces importations « gastronomiques » serait de 5 tonnes par semaine. Cette viande souvent avariée provient du massacre du gibier africain totalement décimé depuis la décolonisation. Ce massacre menace les populations africaines de disette, voire de famine. Il reste à connaître quels sont, à Paris, les restaurants qui peuvent vous servir des plats à l’africaine avec de la viande avariée!

Pour terminer, une question: combien avez-vous versé aux migrants criminels que je viens de citer, par l’intermédiaire de vos impôts convertis en allocations?

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

7 réponses à l'article : Relisons ensemble la «France orange mécanique»

  1. vozuti

    17/10/2020

    « Dommage que le tueur ne soit pas un « blond aux yeux bleus » »

    et si possible d’extrême droite,cela permettrait enfin de confirmer l’idéologie officielle selon laquelle le grand péril vient de l’extrême droite…mais comme d’habitude l’agresseur est « une chance pour la france » avec une sale gueule, et c’est la victime qui avait les yeux bleus.

    Répondre
    • vozuti

      17/10/2020

      ce commentaire était en réponse à ELEVENTH

      Répondre
  2. vozuti

    16/10/2020

    après l’assassinat de victorine,tout le monde supposait qu’elle était la dernière victime en date de la racaille importée qui sévit partout en france.
    puis les merdias ont annoncé fièrement le nom de l’assassin,ludovic bertin,un nom bien français censé contredire les statistiques.
    les merdias ont bien claironné son nom,mais ils ont « oublié » de montrer…sa tète.
    en réalité ludovic bertin est une racaille black!

    Répondre
    • ELEVENTH

      17/10/2020

      Cette révélation ne va pas plaire à certain.
      Il se pourrait même que Méluche fasse un procès à celui qui a imprudemment mis en cause un « marron », comme il dit.
      Dommage que le tueur ne soit pas un « blond aux yeux bleus », l’espèce vomie par FI.

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    15/10/2020

    il serait au moins tout aussi intéressant de parler de l’ économie et de la dette et de ne pas éternellement traiter des mêmes marronniers … je pense que cela devrait intéresser certains de vos lecteurs

    Répondre
    • ELEVENTH

      16/10/2020

      Parce que, pour vous, dénoncer les violences incessantes en France ce sont des « marronniers » .
      Il semble que cela vous dérange beaucoup de les évoquer et surtout lorsque l’on cite leurs auteurs.
      L’économie et la dette sont de première importance…..relative, pour moi. Car, si je dois risquer ma peau à chaque sortie dans les rues, la richesse ( plutot actuellement la pauvreté du pays) me font une belle jambe.
      Allez vivre à Champigny sur Marne et reparlons en.

      Répondre
  4. ELEVENTH

    14/10/2020

    Achtung ! Pas d’amalgames …. seule une infime minorité de nos importés commet des « incivilités », etc…
    De plus ( et cela excuse tout ) l’Afrique est le berceau de l’humanité – parait il – Donc Fofana est une sorte de cousin à protéger à tous (s) prix.
    Mais courage, la Chine prend le relais de l’assistance en Afrique (avec prise de garanties cette fois ( contrairement à la caisse française d’aide au développement dont tous les prêts se transforment en dons à fonds perdus) . Dommage qu’elle ne prenne pas aussi les migrants.
    Beaucoup de nouveaux immeubles sont en construction à Champigny sur Marne grace a la nouvelle ligne du RER « grand Paris ».. Mais il vaut mieux acheter sur plans pour ne pas voir que vous allez atterrir dans un souk africain. Avec les agressions continuelles dont on parle ;;; et celles dont on ne parle pas.
    La « mélangite » vous promet des lendemains qui chantent.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)