Respect

Posté le 02 juillet , 2018, 5:07
56 secs

En 1915, mon grand-père est « mort pour la France ». Quelques décennies plus tard, mon père a sacrifié cinq années de sa vie pour défendre son pays.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

5 Commentaires sur : Respect

  1. Agathe

    9 juillet 2018

    La grande guerre, mes grands parents l’ont faite, 20 après, rebelote, mes parents, 20 après, la guerre d’Algérie, mes frères et cousins…
    On a voulu la paix sur l’Europe, la paix a presque 70 ans, un record, mais des hordes débarquent au quotidien et bientôt nous menaceront…Alors ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      14 juillet 2018

      Moins que 70 ans si vous incluez la guerre d’Algérie.

      //Que faire?//
      Inscrivez-vous au stand de tir le plus proche.
      On vous apprendra déjà les fondamentaux.

      Répondre
  2. KAVULOMKAVULOS

    2 juillet 2018

    Avec tout le respect que je dois à votre grand père, votre père et vous-même, les deux premiers auraient eu avantage à se tirer plutot que s’exposer. Comme le font les soit disant réfugiés du moyen orient et d’afrique, valides et en age de se battre pour leur pays qui rabattent en europe plutot que de risquer un mauvais coup. En plus, ils ont le gite et le couvert gratos. Franchement, nous avons beaucoup à apprendre de ces gens là; Il est vrai qu’a l’époque il n’existait pas de neuneus bavant de compassion pour acceuillir les opposant à la boucherie . C’était plutot le peloton d’éxécution. Qui s’en souvient?

    Répondre
    • Trannod

      9 juillet 2018

      Comme Daniel Durand
      ma famille a connu la même chose
      et vos propos sont une insulte pour nos Grands Pères qui ,ont été tué pour que vous viviez
      même si je suppose que vos propos sont au 2 eme degré mais en l’espèce je n’apprécie pas la blague
      j’aurais voulu connaître mon GP…mais il est vrai que nos jours les pseudos migrants ont + de droits
      que les Français

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        14 juillet 2018

        TRANNOD : Rassurez vous. Moi aussi j’ai eu droit a exposer ma peau, sans avoir d’ailleurs le moyen de faire autrement. En Algérie, j’étais des mois en “escorte de convois” sur des pistes merdiques du bled, sans parler des patrouilles et opérations en Kabylie. Sur un trajet, entre Azazga et le camp de base de notre bataillon, j’ai eu une sorte d’avertissement pour dévier brusquement le volant du 4X4 qui nous trimballait : bien m’en a pris car, derriere, un obus piégé a explosé, faisant sauter le vehicule suivant. Alors je considère que j’ai le droit de m’exprimer et que si le “ciel” a préservé ma peau, j’ai le droit d’en parler et vous surement pas. Gardez vos leçons de morale à deux balles car ce que vous appelez des blagues, les “combattants” (pas les pleureuses comme vous) en ont sorti des tonnes. Votre grand père probablement aussi. Car, quand on est dans la merde, c’est autre chose que jouer les chochottes et si vous y restez, c’est pour votre pomme. Terminé pour moi. Mais je maintiens, ne vous en déplaise, que si l’on peut éviter de se faire occire, il faut saisir sa chance et ne pas mourir pour un “idéal” fantasmé qui n’aboutira qu’à vous faire remplacer par des parasites. Par exemple : après la guerre 14/18, quand toute une génération est passée à la casserole, avec qui les filles se sont elles mariées à votre avis? Les “remplaçants” . Point barre. Moi aussi j’aurais voulu connaitre mon GP et j’aurais surtout voulu qu’il ne se fasse pas dégommer pour rien . Aujourd’hui nos soldats vont encore se faire allumer au Mali ou ailleurs a la place des autochtones genre l’escaladeur de façades qui eux font les kékés. Peut être est ce ainsi que vous voyez les choses, mais moi pas. Ravalez votre irritation et ouvrez les yeux.
        Sic transit gloria mundi.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)