Le retour de Laurent Wauquiez

Posté le 16 janvier , 2018, 12:59
3 mins

Le nouveau président des LR, Laurent Wauquiez, a donné un long entretien au « Journal du dimanche », le 14 janvier dernier.

On y trouve beaucoup de bonnes choses.

En particulier, M. Wauquiez critique nettement la politique migratoire (ou plutôt l’absence totale de politique migratoire) d’Emmanuel Macron.

Il critique aussi vertement l’absence de réforme de l’État et la hausse des impôts.

Car, malgré ce que continue à en dire la presse, Emmanuel Macron, bien loin de développer les libertés économiques, de favoriser l’esprit d’entreprise, et de dégraisser le mammouth de l’État-providence, augmente les impôts (23 milliards d’euros pour la seule hausse de la CSG) et multiplie les réglementations technocratiques.

Pire encore, il concentre la pression fiscale sur les classes moyennes (et notamment les classes moyennes supérieures) qui sont les plus importantes pour l’économie d’un pays, puisque ce sont elles qui investissent dans l’économie réelle et qui bâtissent et soutiennent les entreprises – et donc les emplois de demain.

On lit aussi une excellente réponse aux juppéistes : « C’est une bien curieuse conception du débat que de dire : soit tout le monde est d’accord avec moi, soit je pars. »

On trouve encore des idées qui méritent d’être affinées – et qui, telles quelles, peuvent être dangereuses.

Il en est ainsi de la critique de la laïcité macronienne.

Laurent Wauquiez fait, à juste titre, remarquer, contre le chef de l’État, que c’est l’islam radical, et non la laïcité radicale, qui tue en France.

Mais il ne faudrait pas que cette opposition nette – et souhaitable – à l’islam radical entraîne le nouveau chef des LR à soutenir un laïcisme à la façon de Manuel Valls, car ce laïcisme, souvent hostile à notre culture, est aussi le plus ferme allié de l’islamisme. C’est ce que l’on appelle, sur les réseaux sociaux, « l’allahicité », où on invoque la laïcité contre le christianisme et la diversité en faveur de l’islam.

Et puis, il y a enfin des éléments tout simplement absurdes.

Interrogé sur l’Europe, Laurent Wauquiez déclare : « La droite aura le devoir d’incarner aux européennes une troisième voie réconciliant Monnet et Séguin. » Qu’il y ait de la place pour plusieurs tendances au sein de la droite, pourquoi pas ? Mais la politique impose de choisir. Et nous crevons d’une absence totale de choix politique.

Si la droite n’évite pas le discours technocratique et qu’elle cultive le « Et en même temps », faussement modéré de M. Macron, nous ne sortirons pas avant longtemps de l’impasse où végète la France !

17 Commentaires sur : Le retour de Laurent Wauquiez

  1. quinctius cincinnatus

    21 janvier 2018

    ” le retour de Laurent Wauquiez ” … titre l’ article

    pour être de retour , encore faut il être déjà parti !

    êtes vous sûr que L.W. ait quitté la cAsa nostra sarkozyste ?

    je n’ en suis pas si certain que … certains ici !

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    17 janvier 2018

    Est-il exact que Laurent Wauquiez ne ferait pas l’impasse sur une participation des Balkany au ‘’redressement‘’ de la droite, …… selon une rumeur qui a pu circuler ?

    Dans ce cas, il en va du ‘’redressement‘’ comme de la tolérance pour Paul Claudel à son époque : … « il y a des maisons pour ça ! ».

    J’espère que ce n’est qu’un bruit téléguidé par certains gauchos !

    … À suivre attentivement !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 janvier 2018

      avez vous jamais entendu parler des … ” fake-news ” ?

      Répondre
      • Gérard Pierre

        18 janvier 2018

        C’est bien parce que je ne suis pas un perdreau de l’année que je pose la question du démenti ou non de cette ”rumeur”.

        Mais sur ce coup là, en répondant à ma question par une autre question, c’est vous qui, sur la forme, vous montrez plus jésuite que moi !

        Après tout, me direz-vous, … “pourquoi pas ?”

        Répondre
  3. vozuti

    17 janvier 2018

    le parti LR s’est enfin débarrassé du détraqué juppé.
    juppé va donc désormais tout tenter pour s’accrocher à macron, à la manière d’un parasite vorace.
    il faut espérer que macron va faire surveiller juppé de très près pour déjouer ses mauvais coups,car ce dernier est comme une hydre qui repousse et resurgit sans cesse de l’abîme,pour frapper au moment où on ne l’attend plus.

    Répondre
    • betsynette

      18 janvier 2018

      Juppé fera encore beaucoup de mal, étant pro européen sans demander que cela s’arrange pour notre pays? cOMMENT CES POLITICIENS PEUVENT PENSER cela alors que les …..Français…..VIVENT DE PLUS EN PLUS MAL, PERDENT DES DROITS ACQUIS PAR LEURS PARENTS……..ces guignols ont mis la France à sac.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 janvier 2018

      Juppé critique la décision du Président sur NDDL !

      Juppé c’ est , bien que Girondin, le Jacobin obtus le mieux achevé !

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    17 janvier 2018

    Laurent Wauquiez a juste fait un paris : les électeurs de droite, déçus, seront ils à l’ avenir majoritairement ” anti-européens ” ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21 janvier 2018

      et lui restant CLASSIQUEMENT pro-européen … voilà où se situe toute l’ ambigüité de sa démarche !

      Répondre
  5. Paul

    17 janvier 2018

    Monsieur, quel serait donc selon vous “un comportement habile” ? A qui vous référez-vous qui serait plus mobilisateur tout en défendant ces mêmes valeurs ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2018

      une politique qui veut réussir avance toujours … masquée !

      votre naïveté est étonnante pour un homme de votre âge !

      le cynique

      Répondre
      • Paul

        17 janvier 2018

        Jeune homme, votre combat masqué ne me parait pas si habile. Je constate au contraire, dans vos contributions beaucoup d’orgueil et peu de propositions concrètes. Le cynisme est une facilité intellectuelle mais si elle vous est confortable contentez-vous en. Sinon, je suis à l’écoute de vos propositions et remarques sur ce que vous considérez comme une impasse, le programme de Sens Commun, et que je regarde, moi, comme un espoir pour ceux qui souhaitent le retour à une société libérale et conservatrice.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20 janvier 2018

          un ” jeune homme ” qui a 78 ans d’ expérience(s) !

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20 janvier 2018

          je n’ avais pas porté une attention suffisante à ” votre combat masqué ” … rassurez vous je ne suis pas Zorro !

          Répondre
  6. Paul

    16 janvier 2018

    Il faut maintenant que Wauquiez, débarrassé de son aile gauche juppéiste, franchisse enfin le Rubicon et prenne le parti de Sens Commun. Là seul réside une réelle droite libérale et conservatrice (même s’il faut considérer son programme sérieux comme une étape vers une réelle restauration) propre à ramener à la raison les électeurs de l’escroquerie Le Pen. Or, à ce jour, un seul membre du bureau politique LR est membre de Sens Commun. Si la situation n’évolue pas et si Wauquiez retourne à ses premières amours chiraquiennes, Sens Commun devra prendre son envol et laisser pourrir la dépouille souillée de l’ex-UMP.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2018

      j ‘ ai déjà dit sur ce blog que se référer à ” sens commun ” était l’ impasse assurée , comme chez D.L.F. de se réclamer de Gaulle ; l’ entêtement n’ est pas un comportement habile

      Répondre
      • Paul

        21 janvier 2018

        Monsieur, vous rejetez Sens Commun mais sans nous dire ce qui ne vous convient pas dans son programme (disponible sur le net). Je veux bien, c’est la raison de ma présence sur ce blog, en discuter avec vous mais il faut que vous formuliez vos désaccords de manière précise sinon il est impossible d’engager le débat.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)