Retraites : réforme votée, horizon pas dégagé…

Posté le octobre 27, 2010, 6:04
44 secs

Avec le vote à l’Assembléé Nationale, la réforme des retraites est votée. La  majorité présidentielle et le Président de la République peuvent se féliciter de ne pas avoir cédé face à la mobilisation de la rue et les invectives de la gauche. Celle-ci présentera dorénavant les prochaines échéances électorales de 2012 comme une revanche de cette réforme et d’un gouvernement dépeint en complice du MEDEF.

La réalité, c’est qu’en 2012, en suivant la pente actuelle, la France sera à peine mieux lotie que la Grèce en 2008. si ce n’est pas des sanctions européennes, la menace se concrétisera par des taux d’intérêts en hausse pour financer la dette et par une pression particulière des analystes internationaux sur l’examen de nos dépenses et notamment de nos régimes retraite.

Le spectre de la faillite sera alors bien réel. Il faudra sans doute passer de la retraite par répartition à la retraite par capitalisation. Une réforme qui arrivera 20 ans trop tard, après avoir accumulé les déficits et ouvert la porte aux délocalisations en laissant nos entreprises passer aux mains des investisseurs étrangers faute du soutien de fonds de pension à la française…

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)