Riposte catholique saisit Luc Chatel

Riposte catholique saisit Luc Chatel

Riposte catholique demande au ministre de l’Education de mettre un terme à la sanction contre le professeur de Manosque, qui a diffusé une vidéo montrant la réalité de l’avortement dans sa classe de lycée. Extrait du courrier envoyé au ministre et que tout internaute peut signer :

C « Je note que personne, dans la classe politique ou dans les médias, ne considère comme répréhensible la publication qu’il a faite de documents en faveur de l’avortement. Pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est que la loi Veil prévoit des sanctions autrement plus graves pour les apologistes de l’avortement que pour ses opposants. Mais la rigueur qui s’abat sur ce professeur qui a eu simplement «l’inconscience» de laisser croire qu’un débat existait encore sur cette question douloureuse, montre sans ambiguïté que, pour votre administration, l’avortement est un « bien » et que toute contestation de ce « droit » est un crime. »

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • ahje Répondre

    Ce ministre ferait bien de s’intéresser aux résultats de l’OCDE qui montrent la ruine de notre système éducatif.

    09/12/2010 à 16 h 55 min
  • doe jane Répondre

    L Ch est abominablement politiquement correct
    en outre son action ministérielle est plus que sujette à caution

    09/12/2010 à 15 h 35 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: