Sarkozy a-t-il du génie ?

Posté le juillet 23, 2008, 12:00
7 mins

La grande intelligence de Nicolas Sarkozy est incontestable. Mais l’intelligence n’est pas tout. Bien d’autres facultés sont nécessaires à l’homme accompli, a fortiori à l’homme d’État, telles que : intuition, sensibilité, bon sens, sérénité, psychologie, sens de la mesure, etc. Et, bien sûr, l’énergie et la force de caractère, dont notre Président n’est pas dénué.

Or, nos compatriotes sont parfois désorientés par le comportement du Chef de l’État, qui ne leur semble pas toujours très clair ni très cohérent. Ce qui se traduit par sa cote toujours basse dans les sondages.

Si nous mettons de côté les agacés du PS et les dépités du FN, dont les critiques sont évidemment peu objectives, de nombreux électeurs de Nicolas Sarkozy restent sur leur faim, ou du moins comprennent mal l’ensemble des décisions présidentielles.

Pour être un observateur honnête, il faut surtout ne pas perdre de vue qu’il est très ardu de gouverner et que, dans ce métier plus qu’en tout autre, la critique est aussi aisée que l’art est difficile. (J’ai tenté d’analyser les tours et détours du pouvoir politique dans mon roman « Le Premier Président », publié en 1993 chez Filipacchi, dans lequel j’imagine la création d’un Président mondial pour l’Environnement.)

Si l’on en croit « La Lettre de Polémia », Nicolas Sarkozy serait un bon tacticien, mais n’aurait pas de stratégie. Or, les règles de l’art militaire sont-elles applicables à l’art de la gouvernance ? Le stratège militaire n’a en face de lui qu’un seul adversaire, clairement identifié, et ses propres arrières sont en principe assurés. Il peut donc établir une stratégie. L’homme d’État est dans une situation fort différente. Il n’a pas toujours d’ennemi extérieur, mais plutôt des concurrents ou des alliés encombrants. En revanche, ses ennemis de l’intérieur sont multiples, hargneux et guettent avidement le moindre de ses faux pas, en inventent au besoin.

Il doit donc avant tout être tacticien, avoir des objectifs clairs, au moins dans sa tête, avancer résolument en saisissant toutes les opportunités, ne jamais prêter le flanc à ses opposants (ça, c’est manifestement ce que Sarkozy ne sait pas faire), mais je ne crois pas qu’il puisse vraiment établir une stratégie.

Cependant, je suis enclin à penser que, sur le plan tactique, Nicolas Sarkozy a parfois du génie. Prenons par exemple l’affaire de l’éventuelle entrée de la Turquie en Europe. Jacques Chirac et plusieurs Chefs d’État occidentaux, dont notamment George W. Bush, y étaient et y sont favorables.

Cette position ne manque pas d’arguments : arrimer la Turquie, son pétrole et son armée au bloc occidental, l’éloigner du même coup de l’islamisme radical, fortifier sa laïcité officielle. Mais ces « avantages », que rien ne garantit dans le futur, sont d’une indigence absolue si on les met en balance avec la déstabilisation dramatique de l’Europe, inéluctable si 70 millions de musulmans turcs devenaient soudain européens par décret. Effrayé par la levée de boucliers suscitée par ce projet démentiel, Chirac fit machine arrière et promit aux Français le recours au référendum. Sarkozy s’est trouvé à son tour dans une position peu confortable.

Au fond pas plus capable que Chirac de mesurer pleinement le choc de civilisations contenu dans cette bombe politique, désireux de rabibocher la France avec les États-Unis (à juste raison) et de plaire à Bush autant qu’à Erdogan, Sarkozy dut néanmoins, face à la grogne UMP, affirmer haut et clair que les Turcs n’avaient pas vocation à entrer en Europe. Mais il tourna la difficulté en mettant à flot le projet d’Union pour la Méditerranée, associée, sans en faire partie, à l’Union européenne, et dont la Turquie serait le pivot.

Sans doute espère-t-il ainsi satisfaire tout le monde, en créant du même coup un bloc humain bipolaire de 700 millions d’âmes, capable de traiter d’égal à égal avec les autres blocs : USA, Russie, Inde, Chine. Reconnaissons qu’il y a là, à défaut de stratégie, une tactique rondement menée. Mais réussira-t-elle ?

22 réponses à l'article : Sarkozy a-t-il du génie ?

  1. ivan

    20/08/2008

    question:

    est ce avoir du genie(voir de l’intelligence???)de toujours repondre a cote de la plaque?

    j’en doute(ca n’engage que moi!),en effet le hors-sujet ca destabilise,mais ca ne fait pas avancer les choses…

    Répondre
  2. commanche

    11/08/2008

    Sarkozy s’,est vraiment dévoilé dans toute sa lacheté et son abjection dans sa manière,-et ici c’est bien de la forme dont il est question- de dérouler le tapis rouge a l’ignoble kadhafi et a inviter le petit zizi  Boutéflika et ce cher El-Assad a voir défiler l’armée Française.

    On est vraiment tombé bien bas, mais cela devrait définitivement ouvrir les yeux a ceux qui croient encore a Sarkozy, et bien leur faire comprendre quel genre de larbin il est et qui pour qui il roule véritablement.

     

    Répondre
  3. SAS

    30/07/2008

    Aux myrros de ce site……n’ayant aucune complaisance pour l’agité en charge de l euthanasie et l extermination des restes de notre beau pays…..je ne peux que constater la réalité et les faits…

    Et d’être jugé par des gens…..Si compétent et clairevoyant ,qui nous ont avoué sans honte et sans complexe , avoir voté pour un agent de la cia en goguette, adepte de la double nationalité, baveux et frangin de son métier….ayant echoué à la corsification de son nom et de ses relations…..mondialiste,atlantiste,parlementariste et castreur de principe républicains dont le REFERENDUM……donc baratineur et bateleur….

    C’est déjà là,la démonstartion que vous n’avez aucunes compétences à juger……vous vous êtes déjà largement gourré….et plusieurs fois visiblement.

    alors vomissures n’est point celui qui en est l objet……mais celui qui se trompe toujours et souvent

    …..comme disait Einstein: on ne s’arrange jamais avec ceux là…..

    SAS qui maintient qu’ un grand homme d’etat doit faire plus 1,90 metres….C EST UN FAIT; et que sa qualité ne se mesure pas aus embrouilles,pantonelades,trahisons et autres relations du bled…. avec ou sans bling-bling.

    sas

    Répondre
  4. Pierre LANCE

    30/07/2008

    À quelques-uns : Je constate que le principal argument contre Sarkozy de quelques nains de jardin qui déposent ici leurs vomissures est de le traiter de nabot, ce qui les rend eux-mêmes si minuscules qu’ils disparaissent de ma vue… À Monsieur IOSA : Les noms se terminant par « a » sont en général des noms féminins dans la plupart des langues. Il était donc normal que j’exprime un doute. Je constate avec tristesse que vous n’avez pas encore compris ce qu’est notre journal. Celui-ci est une tribune de la droite libérale dans laquelle chaque rédacteur s’exprime en toute indépendance et dans une totale sincérité, sans la moindre censure ni « sélection », parfois en contradiction avec tel ou tel de ses voisins de page. Et bien entendu sans aucun des calculs que vous suggère votre imagination fiévreuse qui, si vous n’y prenez garde, va vous conduire tout droit vers la paranoïa… Quant aux commentaires, ils ne sont évidemment pas sélectionnés non plus, ce que je regrette vivement d’ailleurs, car si j’étais le modérateur, les deux tiers d’entre eux iraient tout droit à la poubelle (mais pas les vôtres, je vous le précise), ceci sans référence aux opinions exprimées, qui sont totalement libres, mais en fonction de la correction, de la courtoisie et d’un minimum de soin apporté à l’écriture.

    Répondre
  5. sas

    28/07/2008

    Le propre du génie (sans bouillir s’entend)c’est de pouvoir tennir dans une "lampe", or il est avéré que le nabotissime de neuilly ,avec ou sans talonettes, rempli allègrement cette clause…..donc tennant sans problème dans une misérable lampe……on peut, sans craindre de se tromper ,  parler de:

    MAUVAIS GENIE……et pour les voeux , seul les siens seront exhausés….

    excusez du peu….

    et c’est le bon français bien "gentils" qui est bleu….

    sas

    Répondre
  6. IOSA

    28/07/2008

    à P.Lance…

    Je suis ‘ il " pour être plus précis et désolé de m’apercevoir du peu de considération que vous accordez aux femmes, comme si elles ne sauraient pas capables d’assumer leur sexe aux 4v…Je plaisante.

    Je vous cite .

    " Je ne comprends pas un traître mot à cette phrase.
    Pourriez-vous être plus clair ? "

    Jadis, vous m’avez repris en ce qui concerne votre métier qui est celui d’ écrivain, ce qui m’a permit de comprendre votre imagination et surtout l’intelligence qui va avec. Ce qui est confirmé par cette citation, car vous ne me ferez pas avaler votre incapacité de compréhension des textes et commentaires mis en ligne au " 4verités ".

    Ce que je crois, c’est que certains et vous même rédigez vos articles avec une orientation bien précise depuis quelques temps.

    Comme un tri ? une sélection non dite parmis ceux qui commentent, même si la plupart des commentaires sont en ligne pour noyer le poisson ?

    Une étude scientifique ou pseudo-scientifique ?

     

    Répondre
  7. Guillermo

    27/07/2008

    Bien de l’avis des commentateurs ci-dessus.

    Je suis tout particulièrement de l’avis de Magny avec sa remarque sur Bayrou. Accuser Bayrou de <faire l’ intéressant> et oublier de mettre ça sur le compte du Nabot, faut le faire quand même ! Peut-on trouver argument de plus mauvaise foi ?

    En fait chaque fois que Pierre Lance nous parle de Sarko (quand c »est pas de sa pétasse de Carla Bruni !), je trouve qu’il se prend complètement la queue dans le tapis.

    Répondre
  8. Pierre LANCE

    27/07/2008

    À Magny : Lorsqu’on cite quelqu’un, de surcroît entre guillemets, la moindre des honnêtetés est de le citer exactement. Et il n’y a rien de plus facile lorsqu’on cite un autre commentateur de ce site, puisqu’il suffit de faire un copié-collé de sa phrase. Or, j’ai écrit exactement ceci :  » Quant à François Bayrou, ce n’est vraiment pas une référence. Depuis son échec aux présidentielles, il n’a pas cessé de se ridiculiser en voulant « faire l’intéressant ». Quelqu’un l’a très bien défini : C’est un type qui met son clignotant à droite puis qui tourne à gauche. » Ce que vous traduisez par : « Bayrou n’est pas une référence car depuis les présidentielles il n’a cessé de « faire l’intéressant », et c’est quelqu’un qui met le clignotant à droite pour tourner à gauche. » L’histoire du clignotant n’est pas de moi et je ne sais plus où je l’ai lue, mais je l’avais trouvée aussi drôle que juste. Vous avez voulu raccourcir, mais cela ne se fait pas lorsqu’on met des guillemets. Si l’on n’est pas sûr de sa mémoire et si on a la flemme de rechercher la phrase exacte, alors on écrit : Untel dit « en substance ». Ces précautions littéraires ne sont pas anodines. Beaucoup de gens citent beaucoup de gens ou recopient des citations de beaucoup d’autres, et si l’on ne prend pas soin d’être précis, indépendamment des questions de style, on finit par faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Vous ne m’avez pas gravement trahi et je vous le pardonne volontiers, mais, de grâce, faites à l’avenir des citations exactes. Quant au fond, il n’y a aucune commune mesure (et heureusement !) entre Napoléon et Sarkozy, que ce soit en bien ou en mal, et la comparaison est ridicule, d’autant plus que l’Europe a considérablement évolué depuis Waterloo. Je n’éprouve aucune admiration « malsaine » ou inconditionnelle envers qui que ce soit, et tous mes textes témoignent que mon esprit critique n’a jamais faibli, y compris envers Sarkozy. Et si je prends parfois son parti, c’est d’abord pour de bonne raisons, mais aussi parce que je suis excédé de la mauvaise foi de tous ceux qui lui tapent dessus systématiquement et qui ne lui arrivent pas à la cheville. À beligue : J’avais en effet plus ou moins suboboré que Iosa voulait dire ce que vous dites. Mais c’est tellement stupide que je voulais qu’il ou elle précise sa pensée pour ne pas faire d’erreur en lui rivant son clou. En attendant sa réponse, merci de me donner l’occasion de vous river le vôtre. 1) Je ne cherche à rallier personne à quiconque et je ne milite dans aucun parti. Je fais aussi honnêtement que possible mon travail d’observateur et je donne mes opinions subjectives, qui valent ce qu’elles valent et dont chacun fait ce qu’il veut. Mais c’est sans doute difficile à comprendre de certains pisse-vinaigre qui viennent vider leur bile dans ce forum à partir des idées préconçues qui traînent dans tous les cafés du commerce et qui sont le plus souvent d’une mesquinerie insupportable. 2) N’étant pas plus adhérent à l’UMP qu’inspecteur des RG, je me fous complètement de savoir qui adhèrera ou non à la prochaine campagne de Sarkozy, d’autant plus que je ne sais pas du tout si j’y adhèrerai moi-même, car cela dépendra de la façon dont il aura fait son travail de président et des résultats qu’il aura obtenus.

    Répondre
  9. IOSA

    26/07/2008

    M.Pierre Lance.

    Tout au début et tout comme bé[email protected], j’avais cette vision que vous cherchiez à corps perdu une écoute positive pour votre président, mais il me semble que celà ne soit pas vraiment le cas ou si peu.

    Que nous concoctez vous derrière vos articles, vous et certains d’autres ?

    Un livre surement, mais il n’y a pas que celà n’ est ce pas?

    Répondre
  10. EIFF

    26/07/2008

    Monsieur Lance, cette arbitrage illustre à merveille le système Sarkozy, ceci est une décision purement politique par copains interposés qui n’a rien à voir avec une quelconque indépendance de la justice, et c’est encore le contribuable qui risque de verser des millions d’euros dans cette affaire pour préjudice subi. Quand il s’agit de se goinfrer sur le dos des Français, la clique politico-affairiste trouve toujours des arrangements. Liberté, égalité, fraternité …Sarkozy un génie ? Un opportuniste de haut rang, qui n’a aucune vision pour la France, qui se défile à la moindre protestation, et qui s’arrange pour présenter des réformes qui n’en sont pas. Où est sa politique de l’identité et de civilisation ? L’insécurité est présente partout sur le territoire, les bandes éthniques font la loi jusque dans les campagnes maintenant et l’immigration ne s’arrête toujours pas, le métissage est devenu l’alpha et l’omega du programme UMP.

    Répondre
  11. sas

    26/07/2008

    Justice d’initié entre frères…..

    BREDIN qui rime avec gredin,Mazeau qui rime avec pipo,et ESTOUP qui rime avec estourbir……les 3 frangins s’y colle……il faut sauver le frère tapie…

    a quand un proces pour haute trahison de tous ces enfoirés qui nous ruinenet méthodiquement…

    SAS

    Répondre
  12. VITRUVE

    26/07/2008

    AVE
    là où le président Sarkozy a vraiment du talent c’est quand il accorde 320 millions d’euros pour compenser le démantèlement des unités en France ( au bas mot cela va induire 60000 chômeurs, une bricole…) alors qu’à côté, il octroie 400 millions à son pote Tapie et que le bon peuple de France, en particulier les héritiers des Jaurès, Sartre, BHL et autres révolutionnaires en peau de toutou, continue à ronronner dans son panier en écoutant le dernier CD de Carla…
    c’est du grand art!
    VALE

    Répondre
  13. Daniel

    26/07/2008

    "La grande intelligence de N. Sarkosy est incontestable. Mais l’intelligence n’est pas tout…" !?. 

    Y autrait-il une Intelligence supérieure à l’intelligence? Dieu peut-être?…  Allons Pierre, pas de ça chez vous!  

    "Dautres facultés  sont nécessaires à l’homme accompli: intuition, sensibilité, bon sens, sens de la mesure… " :   

    Comment pouvez vous parler d’intelligence si ces éléments n’en sont pas des éléments constituants?  Comment l’intelligence pourrait-elle  produire des raisonnements et des comportements qui ne seraient pas de bon sens?, qui n’auraient pas le sens de la mesure? la mesure, mesurer, être juste,  étant directement  la conséquence de la capacité de comprendre au delà des appparences immédiates, compréhension qui constitue le socle de l’intelligence.

    Mesurer, choisir, agir font passer la compréhension au filtre de la Réalité.  Et là, mystère, je ne vois pas apparaitre le premier critère de mesure: la responsabilité; et selon les prétentions affichées.
    Car nous sommes tous d’intelligence limitée mais il y a ceux qui le savent et ceux qui ne s’en sont pas apperçu. Des millions de personnes sont géniaux à chaque instant en silence, heureusement.

    Comme dit Olivier: Sarkosy,"arriviste frénétique". Mon intérêt, mon clan, ma caste… N. Sarkosy est rusé comme un renard, malin comme un chacal: oui par intérêt personnel. Mais, au poste qu’il prétend tenir,  c’est Intelligent comme un Homme accompli qu’il doit être. 

    A vous qui avez le désir d’exigence intellectuelle, je rappelle une définition simple de l’intelligence:

    L’intelligence est l’art d’établir des liens… Doublement quand on est Président des Français!  à moins que 8 millions de pauvres ne correspondent à 8 millions d’imbêciles, et que cela mérite un salaire de 20000 €/mois pour le représentant de cette justice.

    Indépendamment de N. Sarkosy et de son éventuelle légéreté, apparente ou fondée, tous les désordres subis par le peuple Français sont contenus, non dans les erreurs de leur Président,  mais dans la définition erronée et limitée de l’intelligence qui a subi le type de mise aux normes qui ressort dans votre article. 

    L’intelligence est la première des valeurs; admirée individuellement en même temps qu’admirée collectivement comme référence commune pour construire les hiérarchies de la société.  La dite "’Education" " Nationale" s’est largement approprié la définition de l’intelligence qu’elle a dénaturée pour installer son pouvoir sur la pensée et assurer sa sécurité matérielle retraite comprise en laissant la facture à ses enfants.

    … Au point  que des experts issus de ce modèle disent que des criminels peuvent être "intelligents", eux qui ont été incapables de comprendre leurs propres failles et incapables d’établir un lien raisonné ou de minimum d’empathie avec les autres. "Intelligents" pour avoir su mentir, cacher, tromper, faire souffrir et camoufler longtemps leurs crimes… mais Q.I. suscitant une secrête admiration. Culture du mensonge  proposée comme modèle envié de pensée aux nouvelles générations. Cet article est encombré d’un bout à l’autre par ces préjugés culturels.

    Quand nous aurons redéfini collectivement l’intelligence pour ce qu’elle est réellement,  la France se redressera pour marcher dans une même direction, marche où chacun est nécessaire avec la part la meilleure de lui même.  Et  P.Lance a un rôle à jouer dans cette redéfinition s’il veut bien en perçevoir la dimension.  

    Répondre
  14. beligue

    26/07/2008

    Sarkozy est certainement intelligent mais le peuple ne sait toujours pas à quoi lui sert son intelligence.

    A mon avis pas à augmenter mle pouvoir d’achat du peuple . Le sien et celui de ses copains plus certainement.

    Répondre
  15. beligue

    26/07/2008

    Tout à fait d’accord avec Iosa et je ne comprends pas que vous ne compreniez pas ce que dit Iosa.

    Au travers de tous vos articles vous essayez :

    1) d’essayer de nous ralier à la politique de Sarkozy

    2)de savoir si nous adhèreront à une autre campagne électorale de Sarkozy

    Personellement lors d’un prochain tour électoral entre Sarkozy et un candidat du PS, je voterai PS  (même s’il s’agit de Mmme Royal) car eux ils ne m’ont jamais trompé ( et je ne me suis jamais trompé sur eux).

    Contrairement aux promesses de Sarkozy ma promesse électorale se réalisera (et j’en connais beaucoup qui feront comme moi).

    Sarkozy  et son entourage pense qu’une campagne électorale se gagne 6 mois avant les élections grâce à la com mais ils ouiblient cet adage "trop de com tue la com.

    De toute façon Sarko es un cheval perdant, que les élus ou candidat de l’UMP feraient bien de délaisser car il leur fait perdre toute les électionS, députés, municipales, départementales,  et bientot européennes.

    Je pense qu’il dissoudra plus efficacement l’UMP que le PS. Les électeurs du PS se ralliant comme un seul homme dès qu’il voit un candidat de droite.

    PS Quelqu’un aurait-il vu les résultat d’un sondage sur les européennes et toujours pas un sondage à moins d’un an à se mettre sur l’écran( bizarre). Y aurait-il censure?????

    Question subsidiaire: seriez vous un sous marin (SAS va se marrer)

    Répondre
  16. Magny

    25/07/2008

    Franchement quand je lis : << Bayrou n’est pas une référence car depuis les présidentielles il n’a cessé de "faire l’intéressant" , et c’est quelqu’un qui met le clignotant à droite pour tourner à gauche >> , les bras m’en tombent !

    Bayrou est certainement plus honnête et franc ( j’irais jusqu’à dire maladroit tellement il essaie de convaincre ) que Sarkozy . Parce que si Sarkozy n’essaie pas de se rendre intéressant depuis plus de deux ans , du matin au soir et du lundi au vendredi , dans le petit écran , les feuilles de choux et sur toutes les pellicules , je veux bien être changé en sapin de noël le soir du 24 décembre !!!

    Cher Monsieur Lance j’admire votre esprit indépendant qui rayonne dans vos nombreuses oeuvres mais à propos de Sarkozy je vous en supplie : réveillez-vous ! J’ai l’impression que vous reproduisez la même admiration malsaine pour Sarko que Nietzsche avait pour Napoléon , admiration que vous avez critiqué avec raison à chaque fois que vous le pouviez . Certes Sarko n’est pas Napoléon , mais leurs auto-propagandes organisées et leurs vanités immatures sont aussi impérieuses et dangereuses l’une que l’autre pour notre pays . 

    Sinon bien sûr que Sarkozy peut avoir et a de bonnes idées lui aussi , ainsi je trouve que la réorganisation de l’armée était nécessaire ( en fait elle est continuellement nécessaire ) et qu’il était grand temps de la mettre en chantier . Pour le génie par contre je parlerais seulement de génie politicien , le plus bas , le plus répandu , malheureusement , à notre époque dans nos élites politiques : celui qui séduit pour se faire élire mais qui s’avère embarrassant pour gouverner . Un génie a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles : Sarko est caractériellement trop petit pour correspondre à cela , désolé . 

    Répondre
  17. SAS

    25/07/2008

    A pierre qui roule….les opérations d arbitrage ont excusivement lieu dans des conflits et différents internationnaux……à par sa gouaille et ses embrouilles sommes toute très nationnales et "initiées"……(tous ces enculés sont des frères et des mafieux de surcroit)……je ne vois pas comment lagarde et bercy peuvent avaliser un tel arrngement enttre droits communs tapie/le lyonnais…..sauf que le vrais lien foireux et aviné de ce dossier se nomme BORLOO mis en cause des dizaines de fois dans des affaires immobilières du sud de la france…..

    Quand au frangin bayroux fidèle à la maçonnaille, et au monstres crées artificiellement comme ségolène……il essaye d exister….

    c’est en taûles qu’ils devraient tous se trouver……ce sont eux qui ruinent la france depuis des lustres….

    taule et haute trahison…..

    nb) Si tapie n’est pas content de la plus value de son tartenaire actionaire je crois….il n’avait qu’à revendre adidas directement et seul…..sinon jurisprudence oblige: tous les agriculteurs,les pêcheurs et autre cocus des chaines economique française devarient porter plainte et demander un "arbitrage entre frères" et supérieur au droit élémentaire des citoyens de bases……car les plus valus ce ne sont jamais eux qui les touchent….ce sont les enculés de la grande distributions associés au monde financier bien sure…

    sas 

    Répondre
  18. Pierre LANCE

    25/07/2008

    À EIFF : Vous semblez tout ignorer de ce qu’est une procédure d’arbitrage. Il est vrai qu’elle est peu employée en France, au contraire d’autres pays, et c’est fort dommage, car elle est simple, moins coûteuse et plus rapide que le recours aux tribunaux, qui embourbe la justice de notre pays dans des procès interminables. Je n’ai aucune prédilection particulière pour Bernard Tapie, dont le culot monstre n’est pas ma tasse de thé. Mais je m’efforce toujours d’être équitable, au vu des informations dont je dispose. Or, rien ne me choque dans cet arbitrage, choisi d’un commun accord par les deux parties pour mettre un terme à une affaire qui n’avait déjà que trop duré. Je crains fort, mon cher Eiff, que soyez atteint de soupçonnite aigüe. Il est vrai que c’est très à la mode… Quant à François Bayrou, ce n’est vraiment pas une référence. Depuis son échec aux présidentielles, il n’a pas cessé de se ridiculiser en voulant « faire l’intéressant ». Quelqu’un l’a très bien défini : C’est un type qui met son clignotant à droite puis qui tourne à gauche. On ne saurait mieux dire… À IOSA :  » Maintenant je doute que votre article soit si neutre que celà, il me vient à l’esprit que vous sondez par le biais des 4verites la température ambiante, car souvent les articles présentés se recoupent. », dites-vous. Je ne comprends pas un traître mot à cette phrase. Pourriez-vous être plus clair ?

    Répondre
  19. Olivier

    24/07/2008

    Il est tout à fait inutile de s’interroger sur Sarkozy lui-même; d’un point de vu personnel, il n’est qu’un arriviste frénétique prêt à tout pour réussir, doublé d’un histrion d’une vulgarité de nouveau riche (pendant son entretien avec le Pape, il ne trouva rien de mieux que de décrocher son portable !). Cela étant il n’est pas pire que les autres politiciens.
    Sarkozy fait partie d’un système qui l’a nommé et promu et dont il a toujours fidèlement servi les intérêts. Toute autre politicien issu du système aurait fait exactement la même chose que lui : en application de l’idéologie mondialiste, continuer à dissoudre la nation française dans un ensemble d’abord continental puis mondial. L’expansion de l’UE et son ouverture sur l’union pour la méditerranée, et l’introduction future de la Turquie relèvent toutes de la même stratégie. Idem en ce qui concerne l’immigration, qui non seulment continue mais même s’accroit, ce qui est dans la logique du mondialisme en organisant une immigration de substitution de population, ce qui s’inscrit dans une logique de "fusion" généralisée à niveau mondial.
    Son mépris total envers la volonté du  peuple français et récemment, Irlandais à l’occasion des référendums sur la constitution européenne montre bien qu’il suit fidèlement un plan tracé à l’avance.
    Le plus grotesque est ces innombrables électeurs de droite qui ont une fois de plus avalé la propagande du système au point même de les faire croire qu’il allait prendre des idées du FN !
    J’espère qu’ils se sentent bien grotesques, parce que c’est  vraiment ce qu’ils sont. Cela dit, je ne me fait aucune illusion : en 2012 notre artiste nous refera d’innombrables promesses et quelques cabrioles sur une estrade, et les gens s’empresseront de revoter pour lui…

    Répondre
  20. IOSA

    24/07/2008

    M.Sarkosy n’a aucune tactique, un peu à la manière des chefs de bandes qu’il nomme lui même             " La Racaille ".

    Le mot d’ordre est simple en ce qui concerne la gouvernance de la France…Mettre sous pression les francais pour qu’ils s’ écrasent devant lui par la force.

    D’ un Etat démocratique, nous allons vers un état policié, ce qui vis à vis du regard du monde est plus acceptable parce que légal, qu’ une République Bananière contrôlée par l’armée.

    Là je reconnais un coup de génie, mais venait il de lui ? j’en doute fort.

    Assurément il n’est qu’un pantin gesticulant qui vit comme Néron pensant dominer le monde…

    Maintenant je doute que votre article soit si neutre que celà, il me vient à l’esprit que vous sondez par le biais des 4verites la température ambiante, car souvent les articles présentés se recoupent.

    Répondre
  21. IOSA

    23/07/2008

    Vous avez dit bipolaire ?

    Là je crois que vous avez tapez droit dans le mille, ce qui n’empêche nullement les gens affectés d’avoir du génie.

    Mais ce n’est pas le cas pour notre président qui s’engueule avec les gens du peuple dans les foires, qui engueule les militaires et qui fait tout pour que ses copains deviennent encore plus riche que Crésus.

    Tient donc ? mais c’est vrai qu’il a du génie dans ce domaine…La suppression de la pub au profit de Bouygues et c’est nous qui payons la tournée chaque année.

    Un milliard d’euros …Un vrai coup de maître chanteur !

    Levons nos verres et buvons à la santé du c*n qui paie.

    Répondre
  22. EIFF

    23/07/2008

    Scandale Tapie : Bienvenue en monarchie bananière :

    http://www.plumedepresse.com/spip.php?article536

    La prophétie de François Bayrou :

    http://www.plumedepresse.com/spip.php?article538

    François Bayrou, président du Modem, n’utilise pas l’euphémisme de "coïncidence" mais accuse clairement : "Chaque fois que Nicolas Sarkozy a été soit au ministère des Finances, soit à la présidence de la République, comme par hasard des protections se sont déclenchées à l’endroit de Bernard Tapie. La situation ainsi créée envoie un message très simple : si vous êtes avec moi, vous êtes protégé et vous n’aurez qu’à vous féliciter des libéralités dont vous ferez l’objet par l’Etat, si vous êtes contre moi, à ce moment là, on vous casse."

     

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)