Sarkozy à Villepinte : entre doutes et discours musclé

Posté le mars 14, 2012, 12:00
4 mins

Nicolas Sarkozy a tenu un grand meeting à Ville­pinte, le 11 mars dernier. Nous avons pu constater le talent du candidat et la force de son appareil, qui a réussi à réunir plus de 60 000 personnes pour cet événement. Ce qui, au passage, montre que Nicolas Sarkozy, que tous les sondages donnent largement battu, dispose encore d’atouts importants (sans parler des événements internationaux qui pourraient s’accélérer, notamment au Moyen-Orient, renforçant l’inquiétude des Français, occultant le rejet anti-Sarkozy, et renvoyant le « capitaine de pédalo » à ses chères études…).

Mais ne nous aventurons pas dans la « politique-fiction » et concentrons-nous sur le discours du candidat.
Nous pouvons en retenir trois points essentiels.

Tout d’abord, le candidat a réaffirmé son intention d’utiliser le référendum pour passer outre aux blocages des « corps intermédiaires ». Nous avons suffisamment souvent plaidé pour cette solution pour empêcher que des syndicats prétendument représentatifs ne bloquent les réformes, pour nous réjouir de cette proposition. Sans être dupes, ni du caractère électoraliste de l’annonce, ni du soudain intérêt du candidat pour un peuple dont les vœux furent souvent trahis.

Par ailleurs, le candidat a souhaité favoriser les entreprises produisant en Europe. Dans la mesure où les frontières ne sont tombées que pour l’Europe (les États-Unis et les pays émergents n’hésitant pas à ériger de nouvelles barrières douanières), je ne vois pas ce qu’il y aurait de choquant à cette proposition.

De façon générale, la concurrence est sans aucun doute utile pour l’amélioration des produits et la baisse des prix, mais encore faut-il que cette concurrence ne soit pas faussée, comme les États-Unis ou la Chine le pratiquent trop souvent à notre détriment. En d’autres termes, oui aux réductions de tarifs douaniers, mais réciproques !

Enfin, Nicolas Sarkozy a proposé une réforme de l’espace Schen­gen. Il serait temps ! Depuis 15 ans, les frontières de l’Europe sont des passoires pour les migrants. Et personne n’est plus responsable de rien. Ce n’est pas tolérable. Et Nicolas Sarkozy a parfaitement raison de vouloir réformer cette situation.

Reste notre double doute, exprimé depuis son entrée en campagne : Pourquoi s’apercevoir si tard de problèmes connus depuis des années ? Le candidat est-il crédible dans son ancrage à droite après avoir dit et fait tout et le contraire de tout ? J’aimerais le croire, sans être, pour le moment, convaincu.

25 réponses à l'article : Sarkozy à Villepinte : entre doutes et discours musclé

  1. quinctius cincinnatus

    20/03/2012

    @ François
    je dressais , ici même et tout simplement , le profil psychologique du Grec … ne pas voir ( ou plutôt ne pas vouloir voir ) qu’il est vulgaire * et outrancier ** relève tout simplement d’un défaut des sens !      *  *"casse toi pauv’con "
    ** " Angela et môa … Angela et môa …Angela et etc … "

    Répondre
  2. François

    19/03/2012

     Quinctius, vous parlez d’outrances, mais comment appelez vous le pilonnage systématique du PS depuis 5 ans? Vous parlez de vulgarité, mais comment appelez vous les articles de la presse depuis 5 ans ( allant jusqu’à annoncer la mort de Sarkozy un 1° avril)?…
     C’est comme le bruit du marteau piqueur dans la rue, à force de le subir on ne l’entend plus.
      Il serait bon d’avoir un peu plus d’équité et un peu moins …d’outrance dans la critique!

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    19/03/2012

    @ blanc

    les sondages ne sont que partiellement "truqués " ( par un soit disant "lissage" ) mais dans la réalité ils reflètent à un instant T  l’opinion  à 2%  en + ou en  –  ( la fameuse fourchette ) …ce qui laisse une confortable marge d’erreur … sonder les âmes et les coeurs n’est en rien une " science " autre qu’approximative …  dans le cas qui vous intéresse M. Le P. est incontestablement en baisse ( au mieux stable ) grignotée qu’elle est à sa gauche par le tribun rouge et à sa droite par le boni-menteur grec …
    de toute façon , même si elle était élue , elle n’aurait pas de majorité aux chambres … la conquête du pouvoir est une marche longue , obstinée , difficile pas seulement un engouement passager de foules par nature versatiles

    Répondre
  4. Blanc

    18/03/2012

    Il est absolument indispensable de faire une enquête sérieuse, très sérieuse sur ces sondages. Ces sondages sont de mini-élections, mais AU-TO-MA-TI-QUE-MENT truquées… truquées parce qu’une élection doit être contrôlée contradictoirement par tous les partis en lice. OR, il n’en est rien. C’est le parti de Sarko et uniquement celui de Sarko qui s’occupe de tout. Ces instituts de sondages sont des organismes absolument tyranniques, qui tirent leur légitimité de nulle part, bref, quasiment de droit divin. C’est la monarchie absolue qui JUGE la démocratie. Et tout le monde accepte. C’est à se fracasser la tête contre les murs. Il faut à tout prix changer la forme de ces instituts de sondages, sinon la population continuera à se faire manipuler pendant des générations par les multinationales, les grandes banques et la droite ultralibérale. Il faudra bien que quelqu’un se lève un jour et dise « STOP ! » à cette immonde farce que sont ces instituts de sondages. C’EST I-NAD-MISS-I-BLE!

    Répondre
  5. Blanc

    18/03/2012

    Il n’est pas possible que vu le bilan, les mensonges, les promesses non tenues, les décisions aberrantes de Sarko et son but affiché de broyer la population blanche Sarko fasse un tel score dans les sondages. Il est mort, politiquement mort, mais voilà… tous les patrons de sondages, IFOP, IFOP, SOFRES sont d’anciens PDG de multinationales ou de banques multinationales. Allez sur internet et consultez leur CV, c’est EFF-FRAY-ANT ! Et ils sont tous entourés d’équipes du même tonneau. Comment voulez-vous que ces gars-là ne truquent pas les sondages pour sauver la poule aux œufs d’or… c’est impossible ! Comment voulez-vous que Marine qui ne cesse de grimper dans le cœur de tous les français, les sans grades, les braves gens qui prennent de plus en plus conscience qu’on les utilise à « civiliser » des populations minables, racistes et qui les détestent… comment voulez-vous que Marine donc BAISSE dans les sondages ! C’est aberrant ! Il est évident que TOUS les sondages sont truqués pour décourager le maximum de gens à voter pour Marine (oh, se dit celui-là ou celui-ci, pas la peine que je vote, elle a déjà perdu), ou pour en encourager d’autres à voter Sarko, par effet boule-de-neige, car la plupart des gens se rangent du côté du plus fort. Quand je discute autour de moi, même avec des gens qui ne savent pas du tout que je suis nationaliste, ce n’est pas du tout ce qui ressort. Sarko doit avoir 13%, pas plus, il est mort, archi-mort, et Marine dépasse largement les 30%. Seuls les sondages le disent encore vivant, seuls les sondages font descendre Marine. C’est aberrant, dégueulasse, inadmissible ! J’espère bien que l’on fera un jour une enquête qui mettra à jour cette gigantesque manipulation de la population. C’est à vomir ! À VOMIR !

    Répondre
  6. merle des isles

    18/03/2012

    Bonjour, Que de mensonges « médiatico-politique ». La CASTE encore elle… En fait une analyse pertinente a été faite sur le nombre de participants à ce meeting . Compte tenu de la scène-estrade centrale, des places assises et autres dispositifs « mangeurs » d’espace, on a calculé que l’endroit ne pouvait contenir que 20 à 30 000 personnes MAXIMUM . Ensuite, le discours est presque un « copié-collé » du programme de MARINE. Alors, j’en déduis que MARINE sera au 2ème tour au la main. VIVE MARINE.

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    18/03/2012

    @ François

    ce qui prouverait que les électeurs de Hollande sont plus "futés" que ceux de Zarkozy … il serait  sans doute intéressant de faire le Q.I. d’un panel d’électeurs des deux camps et là je pense que la balance pencherait plutôt à gauche … si on en juge par les "outrances " et autres  "vulgarités " du gnome !

    Répondre
  8. calibry

    18/03/2012

    Ne rien exclure : Toulouse-Montauban : un montage criminel destiné à atteindre le Front national ?

    Répondre
  9. HansImSchnoggeLoch

    18/03/2012

    Le jour où l’on entendra moins de sondages en faveur de Mr.Hollande, les tendances seront sûrement  inversées. La presse en majorité de gôche n’a pas intérêt à publier des informations n’étant pas favorable à son "chéri mignon".

    Répondre
  10. HOMERE

    17/03/2012

    Oui touliop et 80% des français ne connaissent rien en économie…..c’est à dire que 10,2% ne trouve pas satisfaisant le programme de Sarkozy…..celui de Hollande est meilleur car 80% de gens qui ne connaissent rien en économie trouvent que son programme est au top…..c’est dire !!!

    Lors des auditions des candidats par les grands et petits patrons sur la performance des programmes économiques des candidats,Sarkozy est en tête avec 62% ,suit Bayrou avec 24% et Hollande avec 18%……..

    Triple CCC et ruine totale sont les avatars qui nous guettent !!!

    Hollande à l’école primaire….

    Répondre
  11. François

    17/03/2012

     touliop, vous oubliez une partie du sondage du même CSA:
          – Crédibilité du programme économique:
                               Sarkozy: 51% pas crédible, 44% crédible
                               Hollande: 53% pas crédible, 40% crédible
         – A noter que les sympatisans de hollande sont moins convaincus de sa crédibilité économique ( 74%) que les sympatisans de Sarkozy ne sont convaincus de celle de leur favori ( 80%)
         – Enfin,Sarkozy est celui qui est le plus crédible: 44% contre 40 à Hollande, 37 à Bayrou et 18 à Marine Le Pen.
     D’accord, ce n’est pas folichon. Exactement à l’image de l’appréciation générale qu’on peut avoir des candidats: Sarkozy ce n’est pas terrible; mais les autres c’est pire! Pourtant, il faudra  bien en choisir un…

    Répondre
  12. trenol

    17/03/2012

    Le sortant dans les banlieues. On est inquiet à l’agence « Vessies et lanternes » : « Pourvu qu’il n’oublie pas de se mettre la main sur le cœur ! »

    Répondre
  13. EIFF

    17/03/2012

    @Truio, il n’y aura pas de gauche au second tour, Mélenchon et Bayrou vont faire éclater le PS, et ce qui doit arriver arrivera :

    Nicolas Sarkozy : 27%

    Marine Le Pen : 26%

    François Hollande : 24%

    Jean-Luc Mélenchon : 14 %

    Bayrou : 14%

    Répondre
  14. quinctius cincinnatus

    17/03/2012

    @ touliop

    parce que le gnome a un programme économique ?
    ça ,c’est un " scoop " !

    Répondre
  15. touliop

    16/03/2012

    51% des Français jugent que le programme économique de Nicolas Sarkozy n’est pas crédible, selon un sondage CSA pour l’émission Capital de M6.

    Répondre
  16. EIFF

    16/03/2012

     

    Il reste 1 mois et demi au candidat-président Sarkozy pour démontrer sa bonne volonté et donner un gage de confiance à son électorat potentiel, largement suffisant pour supprimer immédiatement et sans blabla la double et triple nationalité des extra-européens. Pourquoi ne le fait-il pas ? cela lui permettrait de s’ancrer à droite et de rassurer les Français avant le premier tour.

    Répondre
  17. Blanc

    16/03/2012

    Notre pauvre monde est totalement pourri par le DIEU-COMMERCE, un Dieu-fou qui ne respecte rien ni personne, ni les races, ni les peuples, ni les nations, ni les cultures, qui s’amuse à surpeupler la planète et à mélanger les ethnies les plus incompatibles du monde pour avoir le plus de consommateurs possible, un Dieu qui joue à surpeupler, à sur-polluer, à sur-métisser et à sur-creuser les inégalités pour faire des affaires, des affaires, des affaires, des affaires et encore des affaires, un Dieu cruel et inhumain qui règne en maître incontesté, en tyran absolu, partout. Partout on n’entend plus que le mot « marché », « marché de ceci », « marché de cela », « perte d’un marché », « ouverture d’un marché », on n’entend plus que les mots « plus cher », « moins cher », « bon marché », « meilleur marché », ou, « c’est la loi du marché », bref, le citoyen n’existe plus… seul le marché existe. Face au Dieu-Commerce et à sa noblesse innombrables de prêtres et de fidèles terrifiants, autoritaires, impitoyables et châtieurs de commerçants, marchands, négociants et d’hommes d’affaires devant qui tout le monde a fini par baisser la tête… face à ces monstres, les seuls à s’opposer, c’est-à-dire LES NATIONALISTES font figure de héros. Chaque nationaliste, aujourd’hui peut se considérer comme un héros. N’OUBLIONS PAS QUE LES REVOLUTIONNAIRES DE 1789 FURENT DE PURS NATIONALISTES. Quand ils ont mis à bas l’aristocratie du sang ils ne pensaient pas aux espagnols, aux anglais, aux italiens, aux siciliens, aux allemands, aux russes, aux tchétchènes, aux azéris, aux algériens ou aux turcs… ils pensaient à eux, purement et simplement à eux, à leur beau pays de France et aux Français. LES NATIONALISTES SONT LES HEROS DES TEMPS MODERNES.

    Répondre
  18. utylp

    16/03/2012

    On ne sait pas assez pourquoi ceux qui veulent nuire à François Bayrou sont si souvent hargneux : ils ne croient pas eux-mêmes à ce qu’ils en disent !

    Répondre
  19. truio

    16/03/2012

    Sarközy peut avoir légèrement monté dans les sondages, ce qui est important c’est le second tour où l’on voit que François Hollande gagnera de toute façon contre le sortant. Or François Bayrou est le seul actuellement à pouvoir battre François Hollande au second tour. Donc le vote utile le 22 avril, c’est Bayrou.

    Répondre
  20. quinctius cincinnatus

    16/03/2012

    @ Tintin

    nous avions un "libre-échangiste " de première classe … D. S.-K. …

    Répondre
  21. Tintin

    16/03/2012

    Le fait que nous soyons libre échangiste lorsque les autres ne le seraient pas, ne nous entrave pas mais entrave les autres uniquement !

    Ce principe de réciprocité est faux.

    Si les chinois, les USA deviennent protectionniste ils se sacrifient, est ce pour autant que nous devrions en faire de même ?

    Si la Chine est protectionniste à notre égard et que nous sommes libre échangiste à son égard, qui y gagne, qui y perd ?

    La Chine perd et nous gagnons !

    Le libre échange contraint nos entreprises à l’excellence, à investir dans la recherche et développement, à accroitre la production etc.

    Si la Chine et les USA sont protectionnistes à notre égard et que nous acceptons nous de souffrir leur libre concurrence, alors, dans 10 ans, dans 20 ans, dans 30 ans, notre appareil productif sera 3 fois meilleur que le leur, ils feront faillite, seront alors contraints d’ouvrir leurs frontières à nos produits bien meilleurs…

    Autrement dit, je vous mets en garde contre cette idée de la réciprocité qui n’a aucun sens, qui est simpliste et très dangereuse…

    Les socialistes USA ou la communiste Chine peuvent bien devenir protectionniste, si nous le devenons aussi, nous coulerons avec eux, mais si nous demeurons libre échangiste à leur égard alors qu’ils sont protectionniste à notre égard, dans 10 ans, dans 20 ans, dans 30 ans, le temps qu’à cause de ce protectionnisme leurs appareils productifs ne deviennent obsolètes, c’est alors nous qui demain seront devant eux…

    On ne gagne pas une guerre avec un bouclier.

    Lorsque le camps d’en face décide de se protéger derrière des bunkers, au lieu d’en profiter alors pour attaquer, vous voudriez vous aussi par réciprocité construire des bunkers ?

    Et vous croyez pouvoir menacer l’adversaire avec des bunkers ?

    On se fou de la réciprocité, si les autres deviennent protectionniste c’est leur problème, nous avons tout intérêt à être libre échangiste dans tous les cas, même si la terre s’effondrait et que tous se mettaient dans des bunkers, nous aurions encore intérêt à être libre échangiste.

    Le protectionnisme associé au survivalisme est vraiment tordu comme logique et c’est pourtant celle maintenant de la majorité du monde libre !

    A croire qu’on en a assez d’être libre et qu’on préférerait une bonne guerre ou une bonne dictature !

    Répondre
  22. quinctius cincinnatus

    15/03/2012

    @ blanc

    père … blanc ou méhariste ?

    Répondre
  23. HOMERE

    15/03/2012

    Il suffit, Blanc,de reconquérir l’Algérie tout comme les Algériens vont conquérir la France….avec le ventre de nos femmes et l’expatriation de nos compatriotes…dans ce pays comme en parlait si bien Watson Corsica….

    Pour Sarkozy,ne vous en faites pas Civole…avec le score de Mélenchon dont les sondages le donne à 11%, vous allez voir rappliquer les électeurs de Bayrou…en masse.Ainsi va la politique bipartisane qui seule a de l’avenir en France….

    Marine The Pen propose un gouvernement d’union nationale….bizarre….  non ??

    Allez à la pêche,çà vous calmera l’esprit…et puis,le poisson c’est bon pour la mémoire…dis t on !!

    Répondre
  24. Blanc

    15/03/2012

    Une petite réflexion totalement hors sujet mais absolument indispensable : Pourquoi n’avons-nous pas conquis les déserts et installé ailleurs leurs rares autochtones quand il était encore temps ? Pourquoi avons-nous laissé faire les commerçants. Nous voici aujourd’hui pris au piège. Nous avons un besoin VITAL de déserts, non seulement à cause du pétrole, mais demain à cause de ses surfaces constamment ensoleillées qui vont devenir vitales pour l’alimentation en électricité solaire de toute la planète. A cause de cette erreur monumentale, nous voici rackettés à un point inimaginable par des bons à rien, qui nous obligent à payer mille fois son prix normal quelque chose qu’ils sont incapables de produire et à accepter la religion la plus stupide, la plus agressive et la plus immorale du monde, à accepter le métissage avec une population de dernier-choix… et demain ?… demain quoi ? Que vont-ils exiger encore et que nous serons IN-CA-PA-BLES de leur refuser parce que nous avons eu la colossale connerie de ne pas conquérir les déserts. Sous peu la question, la VRAIE question va se poser : QUAND VA-T-ON CESSER DE SE FAIRE RACKETTER ? QUAND VA-T-ON CONQUERIR LES DESERTS. Nous en avons 1000 fois, 100 000 fois, un million de fois la possibilité. L’Occident ne peut pas continuer à se faire gangréner, détruire et dévorer par une poignée de charognards. Je ne peux pas, je ne veux pas le croire ! LA VRAIE QUESTION, cruciale, vitale qui va bientôt se poser est : QUAND VA-T-ON ANNEXER LES DESERTS ?!

    Répondre
  25. civole

    14/03/2012

    Un cirque pour rien. Près des deux tiers (65%) des Français n’ont pas trouvé Nicolas Sarkozy convaincant lors du meeting de Villepinte et ils sont 64% à dire que ce rendez-vous n’a pas changé leur opinion sur le candidat UMP, selon un sondage BVA-Orange-Presse régionale-RTL.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)