Sarkozy est rattrapé par la réalité

Posté le janvier 09, 2008, 12:00
4 mins

On y est : l’état de grâce présidentiel touche à sa fin. Selon le baromètre CSA de janvier pour « Le Parisien » et i-Télé publié dimanche, seulement 48 % des Français accordent leur confiance à Nicolas Sarkozy, 7 % de moins qu’il y a un mois.

Depuis juillet, sa cote de confiance a reculé de 17 points. 42 % des Français font confiance à François Fillon, en baisse mais moins que le chef de l’État : -3 % en un mois.

Le dernier sondage CSA-Valeurs Actuelles montre la même tendance. 44 % des sondés estiment que son action va dans le bon sens : 6 % de moins qu’il y a un mois. 59 % estiment que Sarkozy « incarne bien la fonction présidentielle », contre 66 % en décembre. 57 % trouvent qu’il tient ses promesses de campagne, 7 % de moins. Seulement 17 % des Français (+2 %) estiment que le PS mènerait une meilleure politique.

Les déçus sont principalement à droite, à cause de l’ouverture à tout va, les réformettes économiques, l’inefficacité en matière d’immigration et d’insécurité. Cet électorat retournera vers Le Pen et Villiers. Aux prochaines élections municipales, l’UMP risque de connaître d’importants déboires.

La surenchère médiatique de Sarkozy a trouvé ses limites. Les recettes qui lui ont fait gagner la présidentielle s’émoussent au pouvoir. Le mode incantatoire dans lequel excelle ce verbomoteur ne masque pas l’absence de résultats. Ses conseils des ministres délocalisés, ses joggings en Ray Ban, ses exhibitions avec Carla Bruni que ce divorcé naguère inconsolable compte épouser, amuseraient encore les Français si les promesses de campagne étaient tenues, si leur niveau de vie progressait.

Ce magicien de la communication avait fait croire qu’il insufflerait un dynamisme nouveau, par son charisme et son supposé libéralisme. Huit mois après, l’opinion publique se dégrise, angoissée par le pouvoir d’achat. L’inflation galope. La conjoncture internationale – faiblesse du dollar, crise des subprime… – sert d’alibi. Le roi est nu.

Sa politique étrangère ne rachète pas Sarkozy aux yeux des Français. L’arrogance de Kadhafi lors de sa récente visite en France, contrepartie à la libération des infirmières bulgares, a été mise à son débit. Là encore, le décalage est excessif entre la rhétorique – de fierté nationale – et les bassesses faites au dictateur libyen. Et les contrats mirifiques de 10 milliards d’euros se montent en réalité à 3 milliards.
Sarkozy continuera sans doute à faire ce qu’il sait faire : de l’esbroufe. Mais désormais, cela ne suffit plus…

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

37 réponses à l'article : Sarkozy est rattrapé par la réalité

  1. Anonyme

    15/01/2008

    Thanks, SuperDupont.
    Outre les ratons laveurs, j’ai bien du trouver deux ou trois trucs de bien dans votre inventaire, mais je crains que cela ne soit pas suffisant. Désolé.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  2. Anonyme

    15/01/2008

    @ Jaurès
    Bien que vous sembliez vous limiter à ce qui vous convient, merci de l’eau que vous apportez bien ingénument à mon moulin – mais n’est-ce pas normal de la part d’un utopiste – en évoquant des exemples qui ne font qu’illustrer mes propos. En effet quand vous parlez de bénévolat, ou de ces nantis qui partagent spontanément, vous ne faites que parler de cette charité que je suis bien loin de condamner dès lors qu’elle n’est pas plus démagogique que compatissante.
    La politiser et l’institutionnaliser comme vous le faites, au nom d’une lutte des classes dépassée, est d’une inefficacité qui à largement été démontrée. C’est prétendre que la richesse – matérielle – pourrait être le produit de l’harmonie sociale, dans un paysage aux chemins semés de pétales de rose. Or il n’en est rien. Un social durable requiert des moyens qui ne naissent que du travail du plus grand nombre, dans un dur combat (que vous ne connaissez peut-être pas). Et chacun doit y être aussi bien préparé que possible plutôt qu’encouragé à imaginer et envier ce qui se trouve dans la poche de son voisin.
    Quant au fait que "La recherche du profit maximal n’est pas dans la nature de l’homme mais dans sa culture sociale et intime.", voilà carrément du Jean-Jacques à la sauce bobo. "La culture sociale et intime" de l’homme serait donc indépendante de sa nature ? Pauvre homme ! il a décidément bien besoin d’être assisté dans une société qui le corrompt à ce point et aussi sournoisement. Heureusement Zorro Marx est arrivé.
    Aussi cordialement que vous le souhaitez

    Répondre
  3. jacques

    15/01/2008

    Webmestre:
    Oups, j’ai oublié d’écrire mon nome sur le commentaire précédent destiné à Jaurès
    SVP completer

    Répondre
  4. Jaures

    15/01/2008

    A Tucroy: Je ne sais si je suis dogmatique mais je ne considère pas ma conception de l’homme comme étant une vérité indiscutable. Ainsi, quand vous dîtes que tout le monde, même ceux qui ont tout, en veulent toujours davantage, vous parlez pour vous-même. Je me souviens il y a quelques années d’un prix Nobel Allemand faisant don de son prix à sa ville de Dresde pour activer sa modernisation. Je connais des chefs d’entreprise (dont un dans les hautes-Alpes, un type remarquable) qui limitent volontairement leur rétribution pour former des jeunes et créer des emplois. Il existe, le croirez-vous, des milliers de personnes qui pourraient consacrer leur temps à des activités rétributives et qui militent comme bénévoles au sein d’associations culturelles, sociales ou caritatives.

    La recherche du profit maximal n’est pas dans la nature de l’homme mais dans sa culture sociale et intime. 

    Enfin, on peut deviser des heures sur la pauvreté. Je me contente moi de la définition européenne qui considère comme pauvre celui ne disposant pas de 50% du revenu national moyen, c’est à dire, en France, environ 750€ par moi. Essayez de vivre avec cela et il vous reviendra, si vous l’avez comme vousl’affirmez déjà connu, les affres du dénuement. Que vous vous en soyez sorti ne veut pas dire que chacun aura la même oportunité. Beaucoup de fumeurs n’attrapent pas le cancer, cela ne veut pas dire que la cigarette ne le provoque pas et que ceux qui en décèdent en sont responsables.  

    Répondre
  5. Superdupont

    15/01/2008

    @ Mancney

    Not at all…………

    Une monarchie absolue qui instituera par decret royal le retour a la peine de mort , la criminalisation de l’homosexualite , les chatiments corporels en lieu et place de la couteuse incarceration des malandrins de tous poils , l’ annullation du droit de vote des femmes et des jeunes ainsi que des repris de justice et des avertis, l’usage de la Corse qui nous coute cher et est improductive  pour y expedier la lie du continent, Denonciation du traite europeen, retablissement des controles aux frontieres , censure de la mauvaise presse et des medias en general , des artistes devoyes , interdiction de production, diffusion , detention de documents pornographiques , dissolution d’associations oeuvrant contre l’interet superieur de la nation……….. Bref……… une monarchie de droit divin. Et rien d’autre.

    Vive la monarchie ! Vive le Roi !

    Répondre
  6. Anonyme

    15/01/2008

    @ Jaurès
    Vous avez comme à l’accoutumée – de mon libre point de vue – un discours de prédicateur idéaliste dogmatique (et permettez-moi, bouché), ignorant une seule vérité : c’est que l’homme est ainsi fait qu’il veut toujours davantage. Quand vous aurez transformé vos pauvres en riches, non seulement il y en aura de nouveaux (ne serait-ce que parce que tout est relatif) mais ces nouveaux riches en voudront davantage, comme tous les autres riches qui les auront précédés. D’ailleurs où commence et finit la richesse ? Au pouvoir d’achat me répondrez-vous ? Alors que chacun commence par s’efforcer de vivre selon ses moyens, et de faire éventuellement l’effort de les accroître, par le travail de préférence.
    C’est devant cette responsabilité qu’il s’agit de placer les pauvres, plutôt que d’y substituer la subvention qui ne fait que les ancrer davantage dans leur pauvreté, jusqu’à en faire un statut, d’un confort suffisant pour certains. A toutes fins utiles et puisque vous attendez impatiemment ma réponse dites-vous, je précise que les occasions dans lesquelles je me suis fait personnellement botter le cul ou celles dans lesquelles je me le suis botté moi-même, m’ont été infiniment plus bénéfiques que celles dans lesquelles j’ai été assisté (ce qui m’est arrivé, n’ayant pas tous les jours mangé à ma faim).
    Quant à la responsabilité des riches, elle est de faire fructifier ce qu’ils ont car tout le monde en profite, au prorata de sa contribution (par le travail notamment) à l’effort d’enrichissement commun.
    Certains font en outre la charité, mais c’est une autre affaire.
    Cordialement

    Répondre
  7. sas

    15/01/2008

    Ce sont les français qui vont se retrouver face aux leurs de réalités…..et le réveil va être dur

    Pour ce qui est du boutiquier oriental, pour qui les connait ou les fréquente…..du sentier….en algérie …..aux antilles……..on connait leur extravagance,leur arrogance,souvent leur rusticité (ignares)…..les seules compétences étant de faire de l’argent…..facil,massif et rapide…..souvent net de tout…….

    le marsupilamy de neuilly n’echappera pas à cette règle…..quand il n’y a plus de pognon , telles les charognards, ils fuient à la recherche d’autres cadavres a dépecer….

    sas n’est même pas sure qu’il finisse sont mandat…..au train ou vont les chose ,leur meilleurs allié étant la disctrétion et la nuit…..à ce jour en pleine lumière,l’étandart élévé….

    c’est leur fin assuré…juste après la notre s’entend

    sas

    Répondre
  8. Jaures

    14/01/2008

    A Tucroy: "Le droit de posseder quelque avantage appartient à quiconque et il est naturellement proportionné à ce que chacun possède" dîtes-vous et j’y souscris. Mais sans doute entendons nous différemment cette phrase. Ainsi vous pensez certainement que chacun reçoit en proportion de ce qu’il possède déjà. Auquel cas, il est, selon vous, normal que l’argent revienne aux riches. Pour ma part, je pense plutôt que quelqu’un qui possède beaucoup peut se passer d’un peu de superflu: Lagardère avait-il besoin des millions d’euros qu’il a engrangé en spéculant sur EADS ? Les 830 millions rendus aux plus hauts contribuables correspondents aux heures sups que l’Etat doit aux personnels hospitaliers. Qui en avaient le plus besoin ? Les millionnaires eurent-ils vu leur niveau de vie patir si ces sommes ne leur avaient été attribuées ? Par contre, je puis vous affirmer que la plupart des infirmières, aides-soignants et autres petites mains du secteur verraient d’un bon oeil cette dette enfin réglée.

    Mettre les pauvres devant leurs responsabilités ? O.K. Mais si on faisait la même chose des riches. Pourquoi ces exonérations fiscales sur les successions ? Les enfants de riches seront donc encore plus riches en ne s’étant que donné  la peine de naître. Il est souvent de bonne conscience pour ceux qui ont de quoi de dire que ceux qui n’ont guère l’ont plus ou moins cherché. Allez donc un jour à la permanence des restaus du coeur. Vous y verrez les dégâts que produisent à la chaîne les accidents de la vie: un travail perdu, un divorce, une maladie, un imprévu, une négligence sont, pour ceux qui sont déjà à la limite, immédiatement fatals. Allez-y un jour et mettez donc ces personnes devant leurs responabilités en leur expliquant bien ce que vous eussiez fait à leur place. J’attends non sans impatience votre compte-rendu.

    Répondre
  9. Gérard Pierre

    14/01/2008

        Le 16 mai 2006, interviewée sur France 2, madame Marie-France Garaud déclarait : « Mitterrand a détruit la Ve République par orgueil, Valéry Giscard d’Estaing par vanité et Jacques Chirac par inadvertance ».

       A présent le titi de Neuilly se promène au milieu des imondices de cette raie publique ( 35 heures, banlieues, chomage, diktats du machin européen, islamisation galopante, etc …… ) les mains enfouies au fond de ses poches vides, en shootant dans un ballon imaginaire ( politique de civilisation ). Il trie dans le tas de déchets, à la recherche de ce qui peut l’aider à subsister quelques temps encore, mais les rats ne sont plus trés loin !

       ………… Attendons les municipales pour découvrir les premiers d’entre eux , …… et le cortège de leurs maladies incontournables !

    Répondre
  10. Guillermo

    14/01/2008

    On enfonce des portes ouvertes  : c’est sûr que ce type est un scandale absolu et qu’il n’a rien à faire là où on l’a mis. Il est dans le rouge à peu près partout.

    La seconde évidence, malheureusement, c’est que l’on risque fort de l’avoir pour 10 ans.

    • En effet les socialos sont certainement assez stupides pour nous présenter une seconde fois la bécasse du Poitou, en pensant de bonne foi que les Français ont enfin compris et qu’elle a, cette fois, toutes les chances de passer … et ensuite de sauver la France.
    • Quant-à l’électeur de base il s’en tiendra certainement encore à choisir entre les deux "grands partis".

     

    Répondre
  11. Anonyme

    13/01/2008

    La logique de Jaures : " je n’envie rien aux riches. Ils ne me dérangent pas. Ce qui m’ennuie, c’est qu’il y ait des pauvres."

    Mais qui a donc fait croire a Jaures qu’il pouvait seulement ne pas y avoir de pauvres?
    Moi ce qui m’ennuie, c’est qu’il y ait des c…s, parce que ceux-la, en ne comprenant rien, nous font beaucoup de tort, mais je sais que le Monde ne pourrait pas exister sans eux.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  12. Anonyme

    13/01/2008

    SuperDupont : " Un roi est la pour se porter garant du maintien des piliers sur lesquels est batie la societe dans ses principes fondamentaux. (…)  Il garde le cap avec Dieu seul pour juge."

    Are you kidding?

    Mancney

    Répondre
  13. Anonyme

    13/01/2008

    Moi je pense que ce type est completement maboul, il a fait campagne sur des themes porteurs aupres de l’électorat de droite et la moitié de son gouvernement est socialiste avec quelques personnalités du style Fadela Amara, il n’a aucune conviction mais voulait LA PLACE et il l’a.

    Il fait honte à la France avec sa nouvelle "copine" et certaines chancelleries ne sont pas emballées du tout… On est la risée du monde entier !!!

    Il a l’intention de faire rentrer Attali au gouvernement, le chantre de l’euthanasie, on parle meme de Jack lang…

    Ce qui est interessant c’est que c’est aupres de l’electorat FN qu’il a capté en 2007 que la perte est la plus importante dans ce sondage. Le FN ne va pas tarder à revenir à ses scores passés.

    N’oubions pas la forfaiture du  fevrier 2008 à Versailles… le vote de 2005 est jeté aux oubliettes !!! Merci Sarkozy !!!

    Répondre
  14. Anonyme

    13/01/2008

    @ Jaurès

    Le droit de posséder quelque avantage appartient à quiconque et il est naturellement proportionné , dans sa défense comme dans sa revendication, à l’importance de ce chacun possède.
    Et ce n’est pas par l’assistanat et encore moins en faisant pleurer dans les chaumières que vous changerez durablement le sort des plus malheureux. C’est d’une part en les plaçant face à leurs responsabilités et d’autre part en les associant, par le travail, à la création de richesse. Le partage de cette dernière est une toute autre question, qui relève de la morale et non pas de la politique, lesquelles sont incompatibles sous tous les régimes, sans exception. Voyez l’histoire des peuples et dites-moi si ceux de gauche connaissent ou ont connu un meilleur partage que ceux dits de droite. Si tel était le cas ça se saurait ailleurs que dans les cercles bien pensants.

    Ne comprenez-vous pas combien votre attitude est insultante à l’égard de ceux que vous prétendez vouloir aider ? Ils commencent d’ailleurs à s’en rendre compte maintenant que les caisses ont été vidées par une compassion d’autant plus coupable qu’elle est utopique. Il est des domaines dans lesquels c’est un devoir que d’être pragmatique en laissant ses bons sentiments au vestiaire

    Il est bien connu que la gauche aime tellement les pauvres qu’elle en crée par tous les moyens. Normal, c’est son fonds de commerce. Heureusement pour les pauvres, toutes les bonnes âmes ne sont pas toutes taillées dans le même bois et il en est pour qui l’imagination peut suppléer à une conception des choses étriquée et héritée qui porte un nom : le dogme.

    La solution des problèmes que pose la pauvreté se situe bien en amont de la générosité de façade qui soigne surtout l’image de ceux qui la pratiquent. Les habitués de cette générosité à bon compte feraient bien d’y penser, l’agitation qu’ils cultivent ne faisant que gêner la recherche et l’application d’aides pragmatiques et durables. Certes des tentes au bord de la Seine sont plus visibles qu’un atelier ou des cultures au fin fond du bénin ou au Darfour, mais où sont la véritable compassion et l’efficacité ?

    C’est pourtant le camarade Mao qui disait qu’il vaut mieux apprendre à un homme à pêcher que lui donner du poisson. Abraham Lincoln disait, lui, que "Le capital est seulement le fruit du travail et il n’aurait jamais pu exister si le travail n’avait tout d’abord existé."

    A méditer !

    Répondre
  15. Superdupont

    12/01/2008

    @ observateur…..

    Je crois que nous nous comprenons………

    Sentant le vent venir , Sarkozy a coupe l’herbe sous le pied de Bayrou en reprenant a son compte cette fumisterie qu’est l’ouverture….. Comme si ses electeurs de l’UMP avaient vote pour s’ infuser des Attali et des Lang  ou encore des ludions comme Kouchner………..

    Mais puisqu’il y a des gogos a amuser a gauche alors on ratisse ! De toutes facons avec un mandat de 5 ans on est a l’abri pour un bout de temps….. Il sera bien temps 6 mois avant les prochaines elections de se refaire une virginite.

    Un roi est la pour se porter garant du maintien des piliers sur lesquels est batie la societe dans ses principes fondamentaux.  Fi des gays et lesbiennes , des colombophiles , des numismates, de la confrerie des tailleurs de pipes de St Claude !……..  Il garde le cap avec Dieu seul pour juge.

    A ceux qui comme Mr Sarkozy se reclament des deux mille ans de civilisation chretienne, souvenez-vous que Jesus a reclame la royaute sur les israelites, pas la democratie des paiens et des sodomites !

    Vive la monarchie !  Vive le Roi !

     

    Répondre
  16. Jaures

    12/01/2008

    A Tucroy: Cette manière de penser est curieuse: que des travailleurs possèdent quelque avantage vous paraît toujours relever du privilège insupportable. Mais que l’on remette en cause des exonérations accordées à quelques familles qui n’en ont guère besoin (car quand on possède déjà un patrimoine supérieur à 1,7 millions, doit-on se voir accorder d’un allègement supplémentaire ?) et l’on est un honteux jaloux. Votre remarque est en plus totalement déplacée: je n’envie rien aux riches. Ils ne me dérangent pas. Ce qui m’ennuie, c’est qu’il y ait des pauvres. Comme cette aide soignante dont j’ai reçu le témoignage, seule avec 2 enfants, qui touche 1400 € après 23 ans et qui doit travailler en clinique le W.End (alors qu’elle n’en a théoriquement pas le droit) pour pouvoir joindre les 2 bouts. Et sa situation n’est pas la pire.
    Moi aussi je demande une égalité par le haut. Mais pour tous. Or, depuis quelques années, on a tendance à niveler les salariés vers le bas et les hauts revenus par le haut. Mais c’est peut-être ce que Sarkozy appelle "Civilisation".

    Répondre
  17. sas

    12/01/2008

    Vous ne trouvez pas l homme à la hauteur de sa tâche…..normal il ne fait que 1,50 metre….il est donc évident qu’il n’a pas fini sa croissance……en revanche la france a terminé la sienne depuis un moment….

    …..l’aristocratie et la systeme royal était déjà en ruine…….par la grâce de qui ? le dernier a être passé par les antichambres d’une autre illustre pute "la pompadoure"…lui s’appelait NEKER,aussi franc maçon,aussi boutiquier oriental,aussi dépensier et ruineux que notre trichet internationnal……lui n’était pas pour la culture des civilisation……il etait pour "l’assignat"

    ……continuez à tortiller du croupion mes amis……et relisez sérirusement les protocoles, ainsi vous serez moins pris en défaut….

    la vérité à l’instar de l’eau est INCOMPRESSIBLE……

    sas qui vous la souhaite longue et joyeuse en 2008…..

    Répondre
  18. Daniel Deschamps

    12/01/2008

    "Nous sommes dans une économie de rente"  dit Sarkosy! et il a raison!

      " et il faut en sortir!" dit Sarkosy!  et combien il a raison!  …. et il se vote une rente!!! .   En imaginant comme une personne de gauche qu’il la mérite;  que sa "haute valeur" lui donne des "droits"! … et non des devoirs.

    Attention, Monsieur Le Président de la République:

    Rémunéré préalablement à un résultat,    et avec caractère définitif de la rémunération ,  ne seraient ce pas les 2 critères qui donnent aussi au racisme de base le pouvoir de nuire?.  Critères recherchés par celui qui se survoit mais qui veut en plus être sûr d’être récompensé pour cette supériorité qui lui parait acquise à vie et non fonction des actes produits.

    MA sécurité assurée au détriment de la sécurité des autres parceque l’autre n’a pas ce droit. La propriété gratuite la plus nauséabonde qui soit. Le non acte. La contradiction intellectuelle grossière de millions de Français pleins de bonnes intentions qui met la france à genoux depuis des decennies et ses propres enfants à la rue.    

    Language de droite, Choix de gauche!

    Répondre
  19. Anonyme

    12/01/2008

    @ Jaurès
    Je ne vois dans les chiffres que vous avancez que jalousie rance et conception désuète de ce qu’est le profit, les conditions de son obtention ainsi que celles de son partage, au prorata des mérites de chacun.
    Je vous signale cependant avoir personnellement (bien que ne comptant pas parmi les riches, loin s’en faut) bénéficié de certaines dispositions du "paquet fiscal" et m’en réjouis, comme tous ceux qui sont ou seront dans mon cas, ne vous en déplaise.
    Je vous indique à toutes fins utiles que même les parlementaires ont abandonné le sujet à la chambre tant il est éculé et a desservi ceux qui en ont usé. Il démontre en effet leur mauvaise foi. "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose", ce grand principe de la dialectique marxiste s’est retourné là encore contre ses tenants, sauf les irréductibles. Mais il y en aura toujours

    Je préfère pour ma part l’espérance d’une égalité par la haut plutôt que par le bas, même si cela demande davantage d’efforts.

    Répondre
  20. Observateur

    12/01/2008

    @ Superdupont,

    Sarko défend "la civilisation", mais il ne s’agit pas de la civilisation à laquelle vous pensez (la civilisation française ou européenne); il s’agit la "civilisation" mondialiste et multiculturelle qui n’existe que dans ses rêves. Il rêve d’une "France où le mot français de souche aura disparu".

    Sarko est pour l’antiracisme … mais pas contre la discrimination antifrançaise dite positive et le racisme antifrançais. (2 poids 2 mesures).

    Sarko est laïciste  … sauf quand il s’agit de l’islam pour laquelle il va faire modifier la loi de 1905 pour faire construire des mosquées avec l’argent publique.

    Sarko est pour l’expulsion des immigrés illégaux  … mais pour en légaliser le maximum, pour négocier avec les organisations trotskistes (RESF, SOS Racisme, MRAP, LDH, …) leur intégration, pour ne pas expulser les clandestins qui ont un enfant dans une école, et surtout pour LEGALISER les immigrés illégaux se déclarant exercer une profession parmi les 30 métiers  PRIORITAIRES. (et il existe beaucoup d’autres combines pour ne pas expulser les immigrés illégaux)

    Sarko est "libéral" … mais pour une société socialiste égalitariste, un état omniprésent qui gère entièrement la vie de individus de la naissance à la mort : cet état selon lui doit s’occuper d’informer tout le monde (pensée unique des médias), de loger tout le monde (droit au logement opposable), de soigner tout le monde (SS que le monde entier nous envie), de former tout le monde (il veut donner une formation à tous les "jeunes" de banlieue, de nourrir tout le monde, d’éduquer tout le monde (programme commun des 3 ans à la terminale), et ainsi le suite… avec nos impôts qui sont les + élevés au monde.

    Sarko est pour la moralité de la vie politique … mais s’accorde une augmentation de salaire de 210 % aux dernières nouvelles.

    Sarko "veut une démocratie irréprochable" … mais veut la faire disparaitre totalement avec son UE technocratique et oligarchique et sa future "union méditerranéenne et eurafricaine".

     Et vous oubliez la meilleure : sarkodémago est un homme de "droite" … mais qui va se marier avec une gauchiste extrémiste qui milite avec les organisations trotskistes pour légaliser les clandestins, mais qui est riche; ça aide tant qu’à faire. 

    Vous avez raison de souligner que Sarko veut une chose et son contraire, mais au bout du compte, c’est toujours le contraire qui est appliqué.  

    Répondre
  21. grutjack

    12/01/2008

      Comme auraient dit les gazettiers d’autrefois, les monarchistes des "4 vérités" relèvent la tête : "Vive la monarchie, vive le Roi !" Mais encore ?  Vous semblez fidèles à la pensée simpliste de Maurras : on rappelle le Roi et hop! tout marche de nouveau comme sur des roulettes. Pour quelles raisons ? Grâce à quels mécanismes ? Mystère. Et tout d’abord, de quel genre de royauté voulez-vous ? Un symbole, comme la reine d’Angleterre, ce qui ne changerait pas grand-chose à la situation ? Ou, comme en Belgique, un roi constitutionnel, qui dispose, s’il le désire, de pouvoirs réels, mais qui, en général, laisse faire les politiciens ? Ou encore, un roi pur et dur, un retour à la monarchie absolue ? Et quel serait l’heureux prétendant ? Vous ne seriez déjà plus d’accord entre vous. Vos seuls arguments en faveur de la mornarchie semblent être votre horreur de la République. Elle est parfois justifiée, mais la monarchie française valait-elle beaucoup mieux ? Il y a eu certainement quelques bons rois au cours de l’Histoire. Mais lorsqu’éclate la Révolution, la royauté se trouvait dans un état lamentable. Elle n’a pas été prise d’assaut par des "brigands" ; elle a appelé au secours les Etats Généraux pour cause de banqueroute.

       Toutefois, l’argument le plus fort contre un retour à la monarchie reste que les Français n’en veulent pas. Tout simplement, ils sont devenus républicains. De Gaulle a essayé en vain. Sa Constitution de 1958, avec un chef d’Etat choisi par des notables, ouvrait la voie à son successeur désigné, le comte de Paris. Des esprits avisés expliquèrent alors au grand Charles qu’il se trompait d’époque. Il comprit la leçon et, sagement, amenda sa Constitution en instaurant l’élection du Président de la République au suffrage universel.

    Répondre
  22. Anonyme

    11/01/2008

    A Monsieur Sarkozy,

    Vous arrive-t-il de penser à la France, aux gens qui vous regardent et vous écoutent et qui attendent de vous un changement réel, autrement dit des solutions concrètes à leurs problèmes, des résultats ?

    Je me le demande. Je ne vous trouve pas à la hauteur de votre poste et de vos ambitions. Nous vivons en démocratie, dans un démocratie moderne, c’est peut-être ce qui vous fait croire que tout vous est permis, que vous êtes en sécurité, pour au moins 5 ans.

    Je crois que vous ne voyez pas clair, que vous ne voyez pas ce qui se passe en France. Il y  a un changement radical des mentalités qui est en train de se produire, changement inéluctable lié à la démographie de la population française.

    Les vieux (qui vous soutiennent en grande majorité) meurent,
    Les jeunes qui sont contre vous en grande majorité (à défaut d’être socialistes) vont pouvoir voter,
    Les gens de 68 commencent à vous détester (certains d’entre eux avaient pourtant voter pour vous),
    Les gens post 68 (les trouducs fans de TF1), qui vous adorent, mais qui voient leurs enfants vous détester, commencent à paniquer

    Moi, je sais comment ça va se terminer. Il n’est même pas sûr que vous terminiez votre mandat.

    En foutant la merde entre les générations comme vous l’avez fait, vous avez rendu la crise morale en France (qui existait déjà) irréversible. Le problème est désormais physique et géré par les lois de la physique : l’entropie est positive. Ca se derminera comme il se doit par un crash, une révolution, peut-être sera-telle  petite mais elle sera et sera suffisante pour vous anéantir. C’est bien fait pour vous.

    Moi, je suis pacifique et j’ai des diplômes et même un métier. Et bien moi aussi je participerai, j’en ai marre…

    Répondre
  23. christophe

    11/01/2008

    Soyons positif, sarko nous informe que les caisses sont vide mais pour son augmentation pas de problème. Personne en parle. Normal !!!!

    Je suis d’accord que le président gagne très bien sa vie mais en fonction de son résultat puisque que nous on doit faire attention pourquoi pas lui.

    Répondre
  24. Jaures

    10/01/2008

    A Jacques: Croyez-vous une seconde que les entreprises vont appliquer les voeux théoriques de Sarkozy qui ne s’adressaient d’ailleurs pas à elles mais à l’opinion publique par l’intermédiaire de journalistes d’une complaisance nauséeuse ?

    De toute façon le Président a dit "Les caisses sont vides et je n’ai pas d’ordre à donner aux entreprises". Il est donc logique qu’il passe son temps à Euro Disney (sans doute le sommum de son idée de "civilisation"): le roi est nu. 

    Répondre
  25. Superdupont

    10/01/2008

    Le plus siderant avec Sarkozy c’est ce contraste permanent entre les propos et les actes.

    Ici on parle de balayer l’heritage de 68 …. et on se porte au secours de Charlie hebdo ( boat people des rescapes anars soixante-huitards ) …..

    La on invoque la ‘ civilisation ‘ et les racines chretiennes de la France et on se prepare au PACS ameliore…. ( mariage homo qui n’ose pas dire son nom…. )  Que dire de la future premiere dame du pays dont le – riche – parcours et l’anatomie peuvent se contempler a un clic de souris……

    On invoque le respect de la vie privee lors de la rupture alors que le feuilleton Cecila s’est etale pendant des mois sur Paris-Match…….  Re-belote avec les journalistes admonestes en Jordanie alors qu’on se promenait main dans la main a Euro-disney la semaine precedente au vu de tous….

    Doubler son salaire en pleine negotiation sur les retraites des cheminots………  

    Inventer le ministere de l’identite nationale alors que l’on confie une mission gouvernementale a un militaire israelien ( Arno Klarsfeld aujourd’hui conseiller au cacabinet de Francois Fillon apres sa veste aux legislatives…)

    Enterriner la defunte constitution europeenne pour imposer via le parlement le traite europeen qui n’est qu’une version ripolinee de la precedente………….

    Une ministre ni pute ni soumise qui declare ne pas vouloir voter pour Nicolas Sarkozy ! 

    Et vogue le navire………  Souquez matelots !   La farandole des cocus passera bientot par chez vous !

    Vive la monarchie !  Vive le Roi !

    Répondre
  26. sas

    10/01/2008

    Naguy bocsa le boutiquier est un AVOCAT…….les vents qu’il fait avec la bouche ,d’autres le font avec le cul….

    A bercy , il compromis les services de l’ETAT avec la vie de sa femme CECILIA,bureaux pour madame,fo,nction par délagation,budget et droit de regard……achat de plasma…mélange heureux des genres chez ces gens là…..

    ET BIEN PERSONNE NE L AYANT STOPPE IL RECOMMENCE EN PIRE A L ELYSEE……

    ……c’est ca 1789 et l’avennement de roturiers appatride au pouvoir….

    et sas vous dit que ce n’est là que le début…

    au commissaire rgiens…..si tu n’apprécies pas la prose de sas,en le zappant sur des banalités que tous connaisent…..tu le dis , et sas vous laisse entre vous afin de défoncer des portes ouvertes…entre initiés…

    sas 

    Répondre
  27. Jaures

    10/01/2008

    A Tucroy: "les bénéficiaires du paquet fiscal ne sont pas les plus riches". Quelques exemples ?

    – Les bénéficiaires de l’I.S.F (les pauvres sans doute) bénéficieront de 30% d’abattement supplémentaire sur leur résidence principale.
    – La réduction de 60 à 50% du bouclier fiscal permet à 2398 contribuables de recevoir chacun 50 000€
    – 1000 contribuables dont la fortune est supérieure à 15,5 millions d’€ profitent d’une réduction fiscale de 270 000€
    – Alors que 90% des successions entre époux et 80% des héritages parents-enfants étaient déjà exonérés, les réductions profiteront aux plus importants. Ainsi, les successions supérieures à 1,7 million d’€ bénéficieront de l’allègement maximum.

    A titre de comparaison, la réduction de 10 points du bouclier fiscal coutera 830 millions d’€, soit plus que le forfait de 50€ par an imposé aux malades.
    Heureux d’avoir éclairé votre lanterne cher Tucroy mais désolé d’avoir brisé vos illusions si vous pensiez que Sarkozy est du côté des salariés et des plus démunis.

    Répondre
  28. jacques

    10/01/2008

    Le Monde:
    "Le chef de l’Etat a ainsi indiqué qu’il souhaitait qu’un tiers des profits des entreprises soit réservé aux salariés, les mêmes proportions allant aux actionnaires d’une part et à l’investissement d’autre part."

    Sarkozy devrait arrêter d’étaler son incompétence en matière économique sur la place publique. Cela commence a être plutôt embarassant pour l’image de la France, pour ne pas dire carrément humiliant.

    Pour son éducation: il y a des entreprises qui sont en une position où elles doivent réinvestir 100% de leur profit dans elles sont dans un créneau porteur qu’il faut s’accaparer au plus vite avant que les avantages compétitifs très souvent éphémères ne disparaissent et ouvre la porte aux concurrents.

    Bref, en traduction encore plus clair: Sarkozy vient de facto de déclarer que la France ne permettra pas qu’il y ait de Microsoft ou de Google sur son territoire.

    Mais ça pas un français sur 1,000 ne l’a compris, et probablement pas un seul journaliste tout court d’un principal journal français, véritable bourbier d’ignorant en économie,  n’est suffisamment compétent pour lui faire la répartie appropriée.

    Répondre
  29. David972

    09/01/2008

    Je soutenais Sarkozy mais ma position a changé.

    Il ne mérite en rien l’éloge qu’on lui fait en disant qu’il veut tout réformer et blablabla. Sarkozy n’est nullement un réformateur. Pire, ce n’est qu’un simple gestionnaire populiste. Mais c’est juste le meilleur des autres. Alors même si, par la démographie, on atteint 5-6% de chômage en France, à supposer que sa crétinerie n’enraye pas ce mouvement, ce ne sera pas très glorieux.

    Il suffirait d’un rien pour que la France se porte excellemment. Mais pour cela, il faut du courage politique mais aussi et surtout un stratège politique qui sache que ce n’est pas le respect des promesses qui fait une victoire mais les résultats. Sarkozy dit qu’il veut d’abord tenir ses promesses… Maissi les Français ont si souvent préféré l’alternance, ce n’est pas parce que les politiques ne respectaient pas leurs promesses mais parce qu’ils n’avaient aucun résultat.

    Pour réformer la France, un simple programme suffit : abrogation totale de la loi sur le paquet fiscal ; réinvestissement de ses 12 à 15 milliards d’euros pour la construction de 500 000 logements par an (actuellement, on serait déjà heureux avec 50 000 par an…). Le logement est le secteur économique qui met le plus à contribution les autres secteurs. On dit bien: "quand le bâtiment va, tout va.". Il y a bien d’autres mesures comme une politique familiale plus incitative (avec des avantages pour les femmes acceptant de rester au foyer en particulier…)… Il suffirait de réfléchir sérieusement à un programme et pas faire de l’idéologie ou autre imbécilité.

    Vraiment, la France ne sera jamais un grand dans le monde, vue l’incompétence totale de l’ensemble de sa classe politique!

    Répondre
  30. Anonyme

    09/01/2008
    Curieux cette jubilation journalistique qui se réjouit de la baisse de popularité du Président de NOTRE République. Il n’est décidément pas nécessaire d’être de gauche pour jouer les démolisseurs sans avoir quoi que ce soit à proposer de valable ni de durable à la place.
    Pour ma part, je reconnais au moins une qualité fondamentale à Sarkozy. Il agit et fait agir son équipe. Et pour ceux qui en douteraient ou qui douteraient de l’utilité de son action, qu’il observent et comptent les réactions ; de quoi naissent-elles ???

    @Jaurès
    Les bénéficiaires du fameux paquet fiscal ne sont pas les plus riches et vous le savez bien. Ne pouvant l’ignorer, aussi aveuglé que vous soyez par votre idéologie racornie, cela prouve au moins votre mauvaise foi. Toutes les idées sont respectables pourvu qu’elles soient sincères, aussi, à défaut de vous taire, trouvez des arguments plus convaincants.

    Répondre
  31. Jaures

    09/01/2008

    Au Naïf, le bien nommé. Nous parler de 1981 aujourd’hui est aussi incongru que si, à l’époque, on vous avait interpelé sur Avril 1954 ! Quant aux 35h, que l’on se plait à charger de tous les maux alors que depuis 2003 cette loi n’est qu’une coquille vide (on peut travailler 39h au prix de…39h30), elles n’empèchaient pas , sous Jospin, de faire baisser le chômage (et pas seulement les statistiques), d’avoir un commerce extérieur excédentaire et une croissance au dessus de la moyenne européenne (à l’époque, seules celles de la Suède et des Pays-Bas étaient comparables).

    Par ailleurs, Sarko n’est pas au pouvoir depuis 8 mois. Il fut durant 5 ans ministre d’état, numéro 2 du gouvernement. Il avait promis qu’il serait le président de la croissance, du pouvoir d’achat. Qui peut croire aujourd’hui que la prospérité nous attend alors que tous les indicateurs et toutes les prévisions sont dans le rouge ?

    Quant aux avions, Sarko n’a que l’embarras du choix: il ne manque pas d’amis milliardaires reconnaissants pour lui en fournir. A moins qu’il ne préfère un yacht, une résidence de luxe, la une d’un magazine ou 1h d’antenne sur la Une.

    Répondre
  32. Superdupont

    09/01/2008

    ‘…….Toujours est il que Sarkozy n’utilise pas les avions du GLAN pour promener sa petite famille et ses copains….’

    A quand les avions presidentiels avec de la pub dessus pour diminuer les couts ?!   William Saurin……… Pernod Ricard……..  Chouette non ?  Les diners presidentiels sponsorises par le pere Dodu….

    Un president de la republique qui se fait payer des vacances par des hommes d’affaires alors qu’il est loge , nourri , et paye 20 000 euros par la republique est une honte !  Aux USA une telle compromission serait un carton rouge direct……….

    Il represente la France et rencontre Mubarak avec sa ‘ copine.’ … Et quoi d’autre encore ? 

    Le mot decence a ete raye une fois pour toute du vocabulaire . Caduc avec l’outrage aux bonnes moeurs !  Au musee !

    Vive la monarchie ! Vive le roi !

     

     

    Répondre
  33. Le Naïf

    09/01/2008

    En 1981 avec l’élection de Mitterrand les pauvres allaient devenir riches et les riches devaient être mis au pas, nous en voyons les résultats aujourd’hui….. Avec Jospin on à inventé les 35 heures, résultat : les produits français plus chers de 10% sur le marché mondial. Les leaders de gauche et leurs journalistes seront sceptiques et critiques quoi que fasse un gouvernement où ils n’auront pas de place.

    Pourtant bons nombres ont migrés, hélas Sarkozy ne pouvait pas les embaucher tous ensemble d’où leur rancoeur.

    Huit mois et déjà les critiques fusent comme si s’était 8 ans. Critiques sur toute la ligne, manière de gouverner, vie privée et j’en passe.

    Toujours est il que Sarkozy n’utilise pas les avions du GLAN pour promener sa petite famille et ses copains.

    Répondre
  34. france

    09/01/2008

    je voudrai répondre

    augmenté le pouvoir d’achat ne veux pas dire augmenté les aclocs que je sache imbécile que tu es tu te prend pour qui ?

    Répondre
  35. Jaures

    09/01/2008

    "Trop de cons ont compris que l’état allait leur filer du pognon comme ça…" écrit Florin. Mais certains ont visiblement été moins naïfs que d’autres. Ainsi, les 20% des Français les plus riches qui se partagent 85% du paquet fiscal ont eu leur dû. Ils seront quelques milliers de foyers à profiter des 1,7 milliards d’exonération des droits de succession. Ainsi, alors que les successions inférieures à 450 000 euros étaient déjà exonérées, les héritiers recevant 750 000 euros économiseront 23 000 euros. Les successions de plus de 1,5 millions d’euros en économiseront 73 000. Etc… Parallèlement, vous pourrez faire à vos enfants des dons de 150 000 euros tous les 6 ans totalement défiscalisés.

    Bref, avec Sarkozy, les riches sont plus riches et, surtout, l’argent reste en famille.

    Il est vrai que je connais des travailleurs qui ont cru au slogan "travailler plus pour gagner plus" par dépit de voir stagner leur salaire. Ils tombent de haut. Les entreprises n’ont rien à leur proposer. Certaines tentent même de renégocier des augmentations de salaire pour les transformer en vrais-fausses heures supplémentaires défiscalisées. Après le dernier Sarko-show de mardi où le président a servi de la "civilisation" à des gens qui voient leur niveau de vie régresser et la précarité s’installer, je doute que la confiance revienne.

    Quant à ceux qui ont si souvent prétendu qu’il suffisait de baisser les impôts des plus riches pour relancer l’économie, il est temps qu’ils viennent s’expliquer dans les entreprises. Les salariés les attendent pour leur parler de la vraie vie.

    Répondre
  36. LED

    09/01/2008

    En le regardant faire son show de VRP je ne peux m’empêcher de penser à Bernard Tapie. Tout dans l’emballage, peu de contenu.

    Répondre
  37. Florin

    09/01/2008

    Bon, c’est vrai … Sarko a tous les torts … entre autre, il n’a pas fait de virement supplémentaire sur les comptes des oisillons assistés qui attendent des miettes de l’Etat …

    Cela dit, comparez avec les sondages de Mimit’ ou de Chichi à une époque comparable … vous verrez que ce n’est pas si mal, en fin de compte …

    Trop de CONS ont compris, lorsque Sarko parlait pouvoir d’achat, que l’Etat allait leur filer du pognon comme ça, sorti de nulle part (et surtout pas de leur travail, bien entendu). Ils se réveillent maintenant, grognons (et groggis). Et se disent "grugés" … Les pauvres ! Comme je n’arrive pas à les plaindre !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)