Sarkozy et la déconstruction de la France

Posté le janvier 23, 2008, 12:00
7 mins

Les propositions attaliennes en matière de départements et d’immigration n’ont pas fini d’ameuter les électeurs de droite de Sarkozy. Je dois dire que peut m’en chaut car je n’attendais rien d’un tel candidat, mais que je n’en attendais pas non plus Moins que Rien.

Depuis son élection, célébrée au Fouquet’s avec des exilés fiscaux et sur un yacht apatride, le président n’a fait que provoquer son électorat. Même les lecteurs du « Figaro » ou les rédacteurs de « Valeurs actuelles » s’en rendent compte… Il y a donc une réflexion à faire autour du trublion, ou du ludion, que nous avons élu avec tant d’espoir… En réalité, les allers et retours idéologiques, les valses-hésitations et le post-chiraquisme d’opérette ne sont rien à côté de l’ouverture à gauche, des ministresses des banlieues, des maîtresses d’estrade, et surtout du torticolis grammatical voulus par Sarkozy, du style « Carla et moi, c’est du sérieux ».

Je vais en venir au point principal qui au-delà des polémiques sur la personne (qui en vit, et en vit bien même), me semble important et peut-être grave, comme on dit aujourd’hui : la grammaire. J’avais suivi par hasard le débat télévisé entre Sarkozy et la majorette du PS en mai dernier et j’avais justement été frappé par leur grammaire inexistante. Les deux étaient incapables d’articuler un raisonnement et de construire une phrase.

Le lendemain de sa défaite, avec le même cynisme que Sarkozy avec ses femmes, Ségolène démissionna de son poste de compagne du secrétaire du PS. Nous étions en pleine recomposition, comme disent les analphabètes des médias. Mais la crise du couple reflétait celle de la grammaire. Et c’est là que je me suis rappelé le terme de déconstruction, terme promis à une grande fortune à la fin du siècle dernier, tant il a accéléré le déclin de l’Occident (je vois aussi Blair, Bush et Schroeder ou Berlusconi comme des déconstructeurs, alors que malheureusement les communistes chinois, les émirs arabes ou Poutine ne le sont pas du tout).

La déconstruction… En deux mots, on dira qu’elle est une herméneutique, une école d’analyse de textes, où le texte ne signifie rien d’autre que ce qu’on lui fait signifier ; ou à l’inverse qu’il ne signifie rien de ce qu’on lui a fait signifier.

La déconstruction à la manière de Derrida s’est aussi appliquée à l’architecture, où elle a effectué un certain nombre de dégâts, comme le musée Guggenheim de Bilbao et des mémoriaux divers. Voici ce qu’en écrit un critique : « Les apparences visuelles finales dans ce style sont caractérisées par une imprédictibilité stimulante et un chaos contrôlé. Cependant, les critiques de la déconstruction le voient comme un exercice purement formel avec peu de signification sociale. » On a ici tout Sarkozy : un chaos plus ou moins contrôlé sans signification réelle. Je parlais de sa liquidation de la grammaire : or l’origine peut se retrouver chez Foucault ou, bien sûr, chez Nietzsche, qui parlent de la nécessaire liquidation de la grammaire pour en finir avec Dieu, et surtout avec le reste.

Avec Sarkozy, président liquide par excellence, pour reprendre la terminologie de Zygmunt Bauman, on a affaire à un liquidateur et à un déconstructeur. Sarko liquide aussi la dialectique, puisque chacune de ses phrases se contredit avec enthousiasme dans la deuxième partie (« je suis pour, mais… », ou « je suis contre, mais… »). Rien de ce qu’il dit n’a d’importance, rien de ce qu’il fera n’en aura.

Face à une telle démission, carnavalesque en l’occurrence, de la politique, de la logique, de l’éthique, et même de la rhétorique, que nous avions héritées des Grecs, je me pose la question suivante : au-delà du bilan de 2012, qui promet d’être catastrophique pour tout le monde ou presque, les Français vont-ils supporter longtemps une telle farce, où se révolteront-ils ? Mais il me semble que la téléréalité, la culture people et l’oubli de tout ont déjà eu raison de notre raison. Et que nous sommes mûrs pour la résignation et donc une tyrannie libertaire.


Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

20 réponses à l'article : Sarkozy et la déconstruction de la France

  1. Anonyme

    29/01/2008

    Observateur, j’ai bien apprécié votre réponse, vraiment; ce que vous dites me parait tout a fait juste. Merci.
    Oui, il faut aider a construire cette grande "minorité", et ceci est important, et non pas les échanges en forum de point de vues stériles de pépés effrayés.

    Action anyone?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  2. Observateur

    28/01/2008

    A Mancney,

    – "On sait cela depuis longtemps. Tres longtemps. "

    Certes, vous le savez, mais les français qui ont voté à 85 % pour les partis du système (UMP, UDF, PS) qui organisent volontairement, d’un commun accord et main dans la main, la colonisation de la France, le savent-ils ?

    A noter qu’en dehors de ces 85 % pour des partis altermondialistes, une bonne partie ont voté pour des partis plus ouvertement trotskistes (verts, LCR, LO). Bref on ne sort pas en France du socialo-mondialisme.

    – "Puis-je rappeler que la réflexion doit parfois, éventuellement, peut-être, exceptionnellement, quand il fait beau, etre suivie d’action?!?!"

    Et pour répondre plus spécifiquement à votre question, l’action commence quand une grande minorité a compris qui est responsable du problème, pas avant, ce qui n’est malheureusement toujours pas le cas en France. Sans ça, tout changement est impossible. Le problème est qu’en France tous les grands médias, oui tous, sont contrôlés, vont dans le sens des idéologies du système et sont à la botte du pouvoir. Il faudra peut-être attendre un effondrement économique pour voir changement.

    En France, les réactions tardent à se manifester car les français sont anesthésiés, manipulés, conditionnés et lavés du cerveau et plus qu’ailleurs. Après l’effondrement de l’URSS, la France est devenue selon moi un centre influent pour toutes les idéologies gauchistes de la planète. L’internationale socialiste est quasiment dirigée par la France. Par ailleurs, les Français détiennent le record mondial de consommation somnifères et de calmants, ce qui explique aussi beaucoup de choses. Et Aldous Huxley insistait en 1952 justement sur l’importance des drogues pour créer un peuple servile et qui n’aurait pas conscience de sa servitude.

    Mais, soyons optimiste, peut-être que la réaction finira par arriver un jour ; et souhaitons pas trop tard.

     Best

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    27/01/2008

       Cela me rappelle les vers d’un alexandrin du grand poète Jean-Marie Grubier :

    " Les mots sont des bateaux, regroupés en flottilles

    Dont les phrases éphémères aux accents incertains

    Servent à la légère de singuliers destins

    Avides de châteaux et de sombres bastilles. "

     

     

    Répondre
  4. Jean-Claude THIALET

    27/01/2008

    28/01/08    – "Les 4-Vérités"

    N’en déplaise à   – j’imagine – de nombreux lecteurs et lectrices des "4-Vérités", le "déconstructeur" Nicolas SARKOZY ne  fait que poursuivre l’oeuvre destructice entreprise par ses prédécessurs de depuis que le soi-disant (autant que préténdu) "LIBERATEUR" a, tout aussi prétendûment, "libéré" la France avec l’aide du "parti des cent-mille fusillés" qu’il avait délibérément installé au Pouvoir avec, à leur tête, le déserteur Maurice THOREZ.

    De Gaulle (je cite le nom du "général par intérim" pour ceux qui ne seraient pas certains de l’avoir reconnu !), POMPIDOU, comme Premier Ministre (en  "capitulant" à GRENELLE, son "patron" l’ayant laissé tomber pour aller se jeter dans les bras de Massu à BADEN BADEN) puis comme Président, Valéry GISCARD d’ESTAING (qui avait voulu nous faire croire au changemebt en invitant des "boueux" à petit-déjeuner à l’ELYSEE, en accordant le droit de vote à 18 ans, en faisant voter  – CHIRAC étant Premier Ministre – l’IVG et son corollaire le "regroupement familial", sans doute pour compenser les 225.000 "pertes" annuelles à venir ! !), MITTERRABND qui, pendant deux septennats, avait poursuivi la "socialisation" de la FRANCE, socialisation parachevée sous CHIRAC (pas seulement evec les "35-heures" votées sous son règne !) pendant les douze ans de se calamiteuse présidence.

    Mais je pense qu’au final, la "déconstruction" de la FRANCE va connaître son "apotéhose" – si j’ose dire – avec le quinquennat de Nicolas SARKÖZY qui, après avoir fait croire à la droite nationale qu’il l’avait comprise, est en train de faire en grand en FRANCE, avec "ses" 53% d’électrices/électeurs, ce que le "LIBERTADOR" avait fait en petit en ALGERIE avec les quelques 1.200.000 Pieds Noirs qui, en mai 58, avaient permis son retour aux affaires. Tout cela en faisant croire aux "autruches" qu’il le fait pour le bien du pays ! Des autruches qui ne demandent qu’à le croire, et qui s’empressent de se recacher la tête partout où c’est possible, chaque fois que, ayant vu et/ou entendu le "FRANCE TITANIC" craquer sous les coups, elle commencent à se rendre compte que le paquebot sur lequel elles continuent à danser, boire, ou s’amuser, en buvant du chamagne et du whisky (certes plus sur des air de ragtime), comme jadis les passagers des 1ère et  2ème classe, pendant que ceux de 3ème et de 4ème classe luttaient désespérément contre les flots qui envahissait les cales du "TITANIC" (1)

                  Cordialement,  Jean-Claude THIALET

    (1) j’emprunte cette dernière image à un article du regretté Jean DENIPIERRE paru en avril 1994 dans "RIVAROL". Bientôt 14 ans !

    Répondre
  5. Anonyme

    27/01/2008

    Observateur : " Poutine me semble à ce propos plus près de la réalité quand il pronostique 2015 pour a date à laquelle la France deviendra "la colonie de ses colonies".’

    – On sait cela depuis longtemps. Tres longtemps. On n’a pas attendu Le président Poutine (encore que son propos confirme dangereusement ces theses). On sait aussi que la Civilisation Occidentale va disparaitre d’une bonne partie de l’Europe et que les derniers bastions de cette civilisation Occidentale seront, en hémisphere Nord, les Etats Unis ET la RUSSIE!! La Russie en défenseuse de l’Ouest, c’est assez savoureux; well, c’est grace aux barbares que la culture Romaine a perdurée jusqu’a …. en ce moment.

    Nos problemes ne sont plus au niveau des CONSTATS ni des prévisions. ON SAIT TOUT CA!

    Maintenant, puisque le French gouvernement, entre autre, ne semble guere efficace sur ce sujet, que peuvent-faire les citoyens, enfin ceux qui ne veulent pas couler en laissant leur lacheté en héritage a leurs momes?

    Puis-je rappeler que la réflexion doit parfois, eventuellement, peut-etre, exceptionellement, quand il fait beau, etre suivie d’action?!?!

    Action? Non? Ca ne vous dit rien?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. sas

    27/01/2008

    Mais mon cher jacques….tous le monde sait que pour l honneur en france ,on est prêt à faire une grève de la faim….mais pas sukopu ou harrakiri…un pays où on baise les gosses impunément avant de les trucider et détrousse les vieux ,quel honneur peut-il exister????……

    cette déliquescence ce sont les frères qui la veulent….les médias ce sont les frères qui les contrôles…..les politiques ce sont les frères qui les choisissent….les logement et autres avantages ce sont les frères qui se les distribuent….

    quoi dire d’autre…..

    sas

    Répondre
  7. jacques

    27/01/2008

    La différence entre l’administration publique canadienne et française est qu’au Canada on agit et on parle très peu, et en France on parle beaucoup, on proclame qu’on va faire des réformes (depuis trop d’annéees pour en faire le décompte), on crée étude après étude, on crie à tue-tête "rupture", on se fait continuellement réélire en les promettant, on vote pour qu’il y en ait, on est élu pour en faire, on fait des commissions, ensuite on parle des rapport des commissions, puis on parlera des modifications des propositions des commissions, puis de leurs négociations, puis de leur adaptation, puis de leur remise en question, puis de leur abandon pour les remplacer par une refonte plus global, etc …. et pendant tout ce temps on n’a toujours rien fait et en réalité on a aucun intérêt d’agir à cause de la corruption "légalisée" et généralisée qui nourrit tous ceux au pouvoir (au gouvernement, dans les syndicats et dans le haut patronat) et qui sont fort content de la situation actuelle.

    Au Canada, on a fait la réforme de la fonction publique en deux temps trois mouvements sans fanfarre ni trompette, sans show. La seule chose visible a été le résultat. Il a parlé par lui-même. On n’a pas besoin de spectacle pour être impressioner du résultat spectaculaire.

    Ce qui m’a le plus choqué: on a rapporté dans un journal principal que Christine Boutin avait "hésité" (avant d’y être forcée parait-il par Filion) à renvoyer son bras droit du logement (il est parait-il toujours en liberté! En fait j’imagine que le fait que je marque ma surprise doit étonner dans un pays où emprisonner un haut-fonctionnaire escroc susciterait l’incompréhension quasi totale!), après ses malversations d’un cynisme spectaculaire et d’une hypocrisie qui dépasse l’entendement (pour un canadien) mais semble-t-il d’une simple banalité pour les français (tant ils y sont habitués) si on en juge la réaction des journaux (minime) ou de l’opposition officielle (absence totale).
    Encore une fois, au Canada le ministre *lui-même* n’aurait JAMAIS survécu à une telle affaire et aurait été forcé de démissioner après une traque bien suivie par la presse et l’opposition (qui dure typiquement entre 0 et 5 jours avant que le gouvernement renvoie le ministre, ce qui est le cas dans 99% des situations similaires). Il est inconcevable qu’une ministre n’ait pas été au courant du logement de son bras droit, et si de façon exceptionnelle elle ne l’était pas, elle serait alors réputée incompétente de l’avoir choisi et/ou de n’avoir pas exercer les précautions et controles nécessaires dans le cadre de ses responsabilités.

    Répondre
  8. Noël Hanssler

    26/01/2008

    Un article qui mériterait une suite, avec des exemples précis, pour ceux qui n’ont pas toute la culture de l’auteur et n’auraient pas scruté le personnage présidentiel avec autant d’attention.

    Répondre
  9. Observateur

    26/01/2008

     

    Jean Raspail avait pronostiqué, dans un article paru en 2004, la date de 2050 pour le basculement définitif de la France vers une société composé en majorité d’africains et de maghrébins et musulmane en majorité. Je crois qu’il était encore trop optimiste. C’était sans compter sur la "droite" altermondialiste sarkozienne et sur la petite caste politicienne qui nous gouverne depuis plus de 30 ans et entièrement acquise à l’idée d’un gouvernement mondial socialiste dans une "civilisation" multiculturelle où les populations seraient entièrement mélangées.

    Poutine me semble à ce propos plus près de la réalité quand il pronostique 2015 pour a date à laquelle la France deviendra "la colonie de ses colonies".

    En réalité Sarkozy adhère entièrement aux idées du théoricien du mondialiste socialiste, Jacques Attali qui a bien expliqué, dans ses nombreux ouvrages, la manière de parvenir à un gouvernement mondial socialiste.

    Que la France soit gouvernée par la "droite" altermondialiste ou la gauche altermondialiste, il n’y a pas de différence, si ce n’est qu’on s’y dirige plus encore vite avec Sarkozy, si c’est possible, ce que Jean Raspail ne pouvait imaginer quand il a écrit son article.

     

    Répondre
  10. Anonyme

    26/01/2008

    Eiff : " Entre 20 000 et 40 000 étudiantes obligées de se prostituer pour survivre dans la république irréprochable de monsieur Sarkozy"

    – "Obligées"?  Oui, comme vous-meme etes obligé d’ecrire des con…ies, pas d’avantage. Vous devriez aller interviewer quelques unes de ces étudiantes, et puis cela vous fera passer un bon moment.
    Le plus vieux m
    étier du monde… une obligation!? Quelle plaisanterie! Ne savez-vous pas, au contraire, que c’est un choix et qu’il faut un certain don pour le pratiquer?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  11. Anonyme

    25/01/2008

    A ceux qui voulaient voter JMLP,mais ont voté « Moi je premier  » pour voter « utile « (comme ils disent ) vous pouvez vous assouplir et vous les bouffer comme les chiens ! Mais c’est bien fait pour vous. Avez vous appris la leçon? Vous avez une lueur d’espoir !!! Bon courage . Une petite consolation :Même les adherants de l’UMP se sont fait enfler mais eux l’ont voulu donc ça doi(g)t leur faire moins mal

    Répondre
  12. Anonyme

    24/01/2008

    Bel effort, Nicolas Bonnal, d’essayer d’appliquer la Déconstruction de Derrida a notre franco-bordel actuel…  Amusant, car cela intellectualise (?!) un peu le débat, mais je crains que cela n’apporte guere, et que l’heure ne soit plus a l’analyse des faits mais aux REPONSES a apporter.
    Autrement dit, on sait ou on est, merci … alors, on fait quoi?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  13. sas

    24/01/2008

    Et vive les vraie fausses bonnes idées….le catalogue ATTALI en farce et attrape qu’il n’avait su "vendre" à tonton….il arrive à se le refiler entre boutiquier orientaux….

    ET D ‘EXPLIQUER CLAIREMENT AUX CONS DE GOYIMS QUI N’AURAIENT RIEN COMPRIS……

    Sortie de la conference de presse du sieur attali……gonflé d orgeuil que l on puisse s interresser à son fatras de stupiditées….

    "……c’est comme une voiture……si vous changez le frein de droite sans changer le frein de gauche….elle n avance plus…"

    Quel manche a couille (MAC) du plus beau style…..un commentaire de cette trempe cela ne s’invente pas….! ! !

    et bien sas , lui et modestement encore , lui affirme le contraire…même dépourvu totalement de frein ,une voiture peu encore demarrer et rouler…et m^me très vite……c’est pour freinner et s’arrêter qu’elle eprouvera quelque gênes et contrariétées…..

    Et paul de naguy bocsa…lui ,pendant ce temps :"il achète"…..s’y bon comme la bas dit….sauf pour la démolition des département….élections municipales obligent….

    décidément il y a de quoi rire…

    sas qui a 750 propositions a faire pour commencer….virer les députés rentiers qui nous ont conduit à la ruine, et qui sclérosent et ne remplissent plus leur fonctions naturelles…

    Répondre
  14. Anonyme

    24/01/2008

    Est-il besoin de cela pour ameuter qui que ce soit ?
    S’il fallait s’arrêter à si peu de chose !!!

    Répondre
  15. Florin

    23/01/2008

    Un article creux, vide de sens et de toute idée, dont le seul but est de flinguer avec deux-trois jeux de mots éculés.

    Répondre
  16. EIFF

    23/01/2008

    En à peine 10 mois Sarkozy a réussi à exaspérer tout le monde, et surtout son électorat de droite, impatient de voir la fin des gaspillages et du vol organisé d’Etat, de l’immigration massive et du regroupement familial de Jacques Chirac, du désordre général. Dans la grande tradition de la fausse droite, Sarkozy a trahi, d’abord en instaurant l’ouverture à gauche, ensuite en différant les réformes probablement à 2012 ou 2017, enfin en poursuivant la politique de chaos socialiste et d’enchainement au mondialisme de Bruxelles.

    Sarkozy a laissé passer sa chance, trop occupé à faire diversion et si peu sûr de lui pour entreprendre de véritables mesures libératoires et restaurer l’indépendance française.

    Ses sherpas Guaino, Attali, Benamou et ses ministres incompétents se chargent de nous projeter 20 ans en arrière en nous reservant les mêmes recettes du désastre socialiste français.

    Répondre
  17. jememarre

    23/01/2008

    Ah ben ça! Les Français l’ont voulu…. Ils l’ont eu! Tzing! Tzang! Boing! Bong! Ha ha!!! Le pire pour eux, c’est qu’ils sont dépouillés de l’essence de leur mécontentement parce que les medias arrivent à leur faire croire que s’il chute, c’est à cause de ce que ses frasques avec l’anorexique sont trop mediatisées! Le beau contrefeu, allumé a temps, juste avant la crise réelle…. Je me marre!! Malheur aux aveugles qui mènent, malheur aux aveugles qui suivent disait je ne sait plus qui… enfin… The (sarko)show will go on…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)