Sarkozy II, retour vers le futur ?

Posté le novembre 22, 2010, 12:00
58 secs

Les 18 mois qui sont devant nous sont denses de rendez-vous français et internationaux ! L’agenda de Nicolas Sarkozy ne va pas lui laisser beaucoup de place pour son footing ou un tour de vélo autour de Brégançon.

Entre le G20, le G8, et les nouvelles réformes annoncées qui vont moduler une campagne déjà amorcée par les nouvelles concurrences déclarées et pléthoriques, l’Élysée va bourdonner sans relâche. Heureusement la France a désormais un premier ministre !

Je retiens une image symbolique qui illustre cette semaine d’agitations médiatiques et de belles photos de groupes: la poignée de main conviviale entre le Président et le Directeur général du FMI, sur le perron de l’Élysée.

La décontraction avec laquelle DSK est sorti du palais, main gauche dans la poche (pour faire oublier sa famille ?), pas nonchalant, sourire patelin, un rien goguenard, fut une pantomime reposante face aux éructations croisées venant de Solférino , de la Martinique et autres cocottes-minute vociférantes.

Les deux prétendants non déclarés ont mis un peu d’Eau de mélisse dans leur G20…

Henri Gizardin

2 réponses à l'article : Sarkozy II, retour vers le futur ?

  1. HOMERE

    23/11/2010

    Savez vous ce qu’il y avait dans la poche de DSK ? un pétard à répétition calibre 2012 mais sans munitions….c’est pourquoi le Président lui a tourné le dos sans aucune crainte….il l’a mis dans sa poche le DSK …médusé et hébété de voir comment le Dirlo du FMI est resté bouche bée…c’est pourquoi il l’a mis sa deuxième main dans sa deuxième poche ou se trouvaient les munitions..mais trop tard Lucky Sarko avait disparu……

    Répondre
  2. françois

    22/11/2010

       C’est vrai que DSK avait une main dans la poche en saluant le Président. On m’avait pourtant appris quand j’étais petit que mettre les mains dans les poches était mal élevé en général et insultant face à quelqu’un d’important en particulier.
       Mais avez vous vu la suite?
       Quand DSK se retourne vers le Président en continuant à parler, celui ci a déjà disparu! Et notre DSK s’en retourne les 2 mains dans les poches, fort marri d’être traité aussi cavalièrement…
       Peut être que la désinvolture de DSK n’a pas échappée à M. Sarkozy?
       Si c’est le cas, bravo! En tout cas DSK ne se grandit pas en se fichant des symboles de nos institutions. (Et s’il ne l’a pas fait exprès, c’est encore pire car cela veut dire que c’est naturel) Mais qu’attendre d’autre de la part d’un socialiste?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)