Sarkozy manque cruellement d’audace !

Posté le août 19, 2015, 7:10
6 mins

Alors que le personnel politique était en vacances, Nicolas Sarkozy a choisi cette trêve estivale pour exposer son programme à deux journalistes de « Valeurs Actuel­les », Yves de Kerdrel et Geof­froy Lejeune.

Mais les questions posées à l’ancien président de la république et les réponses données sont tellement convenues que l’on ne retient in fine de cet entretien fade que la petite histoire de sa rencontre avec Madeleine, une électrice déçue par son quinquennat, qui vote aujourd’hui pour le Front national.

Madeleine est une Marseillaise qui a l’impression de vivre dans un ghetto.

« À ces millions de « Madelei­ne », je veux dire de ne pas suivre la politique du pire. Pourquoi ? Parce que voter Front national au premier tour, c’est faire gagner la gauche au second » a répondu Sarkozy, qui a beau jeu de rappeler que le programme économique de Marine Le Pen, influencée par Florian Philippot, est la copie de celui de Mélenchon.

Lorgnant toujours vers le vivier du FN qui lui avait assuré la victoire en 2007, Sarkozy se hasarde à formuler la question suivante aux lecteurs de « Valeurs Actuelles » : « Pourrons-nous continuer longtemps à donner des allocations sociales à des personnes en situation irrégulière, alors même que notre système de protection sociale est en déficit ? »

Bonne question, mais à laquelle il se garde bien d’apporter une réponse.

Le Front national en a une, qui consiste à réserver les allocations sociales aux seuls Français. Mais est-ce la bonne réponse pour éviter la faillite de notre modèle social ?

Tous les partis politiques français campent sur une ligne in­franchissable : « Préserver le monopole de la Sécurité sociale, que le monde entier nous envie ! »

Je n’insisterai pas sur cette ineptie, à laquelle j’ai consacré beaucoup de temps, mais je rappellerai aux lecteurs que ce n’est pas la seule.

L’Europe est enfermée dans le système de retraite par répartition fortement déséquilibré par la pyramide inversée des âges, qui la contraint à accepter des migrants, alors que la solution passe par un système de retraite par capitalisation qui redynamiserait sa croissance en berne…

Parmi les millions de demandeurs d’asile qui rêvent de s’établir en Europe, il y a l’espérance d’une vie meilleure que dans leur pays d’origine.

La question économique prime sur toute considération d’ordre politique.

Mais l’Europe peut-elle les accepter sans perdre son identité et tomber dans une guerre religieuse ?

L’aboulie de la classe politique européenne peut être résumée par la formule de Laurent Fabius, alors qu’il était Premier ministre, en 1984 : « Le Front national pose les bonnes questions, mais apporte de mauvaises réponses. »

L’intéressé, qui a le sens de la formule, a récidivé à propos de la sortie de l’euro envisagée par le FN : « Cela revient à sauter sans parachute de l’avion. »

En effet, le programme économique du FN est trop anxiogène pour que les Français élisent Marine Le Pen en 2017.

Alors que la vieille Europe procrastine sur d’éventuels quotas de migrants à répartir entre pays de l’Union européenne, la jeune Australie décomplexée refoule tous les clandestins qui s’aventurent sur ses rivages.

Les deux partis politiques du pays (travailliste et libéral) sont sur la même ligne Maginot : « L’Australie n’a pas vocation à accueillir la misère en provenance d’Asie. »

Alors que les deux grands partis politiques australiens sont sur la même longueur d’onde, les deux grands partis de la droite en France sont profondément divisés.

Sarkozy se dit prêt à réintégrer les « Madeleine » dans le giron républicain, mais le syndrome de Mitterrand pèse toujours sur la vie politique française.

Tant que la droite classique ne se débarrassera pas de ce complexe, elle restera prisonnière de la supériorité morale de la gauche.

Or, la France ne peut pas se permettre le luxe de réélire Hol­lande en 2017.

Il serait temps que les chefs des droites françaises – républicain et Front national – brisent ce tabou et fassent des concessions mutuelles (social pour le parti républicain et économique pour le FN), afin de barrer la route en 2017 à l’actuel locataire de l’Élysée – dont on peut dire que la formule jadis attribuée à Louis XV lui va comme un gant : « Après moi le déluge ! »

14 réponses à l'article : Sarkozy manque cruellement d’audace !

  1. Bainville

    21/08/2015

    La fausse droite a tout lâché depuis longtemps. L’arrivée des naufrageurs du Parti de la destruction n’a été rendue possible que par l’incurie économique, le matraquage fiscal, déjà, l’aggravation de l’invasion, et l’immoralité des ministres et du président fourbe et instable.

    Mais la trahison et la lâcheté des partis de destruction, prenant leurs consignes à Washington et Bruxelles sa succursale, ne rendent pas le FN glorieux pour autant.

    Le Pen n’ a cessé de de saboter l’essor d’un parti seul à avoir le culot d’être encore français, par des propos au fond sans portée, mais stupides et dévastateurs pour des électeurs tétanisés et abusés par la police de la pensée, dont bien des journalistes sont les stipendiés.
    La fille a fait preuve de son incompétence en avalisant un nouveau programme économique et fiscal de régression socialiste et étatique; de plus elle a montré son mépris de la famille et des fondements moraux de toute société viable.
    Le Pen a triché en faisant élire sa fille, il a sabordé son parti en chassant tous les grands noms qui eux faisaient le poids.

    Chassé à son tour, il récolte ce qu’il a semé.

    Il reste le parti de la France…

    Répondre
  2. DE SOYER

    21/08/2015

    Supériorité morale de la gauche? Où avez-vous vu jouer çà?
    L’efficacité politique veut à la fois que nous stoppions l’immigration et que nous réduisions les dépenses publiques afin de pouvoir réduire les impôts et charges des entreprises. Voilà ce que j’ai à dire à ceux qui sur ce site me traitent de « Sarkozy transfiguré » ou je ne sais quoi. Je n’ai besoin ni de Sarkozy, ni de Marine Le Pen pour penser par moi-même. Vous me direz que ce n’est pas difficile, vu le degré zéro de la politique actuellement en France.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/08/2015

      C ‘est Carambar-Délices qui , dans le livre ( fondamental bien entendu ) qu’ il fait paraître à la rentrée, pas littéraire mais plus modestement politique, se plaint que  » LaGauche  » ait perdu le combat des idées ( en avait elle eu ? ) … il n’ y a plus de combattants, le champ de bataille conceptuel est jonché de cadavres d’ intellectuels, de penseurs et est livré aux vautours ( fauves ) et aux vides goussets ( de tous bords ) … Pour ce qui est de la  » supériorité morale de  » LaGauche  » il doit s’ agir de propos tenus par un amnésique … à ce propos l’ agence de notation P. § S. fera intervenir un facteur  » respect des valeurs chrétiennes  » dans la cotation des entreprises

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    20/08/2015

    le titre ;

     » Sarkozy manque cruellement d’ audace  » … MAIS PAS DE CULOT ! de toute façon pour ce qui est de l’ audace la place est déjà prise par Fanfan l’ Audacieux … pas nécessaire d’ avoir un clone ( un clown ? )

    Répondre
  4. druant philippe

    20/08/2015

    « le programme économique du FN est trop anxiogène pour que les Français élisent Marine Le Pen en 2017. »

    Un programme ultra mou en matière d’ immigration et gauchiste en matièré économique + acceptation des lois pédalistiques , bigre voilà qui génère de l’ anxiété , tas de couilles molles !
    Inutile de placer un quelconque espoir en les politocards et surtout pas en Narkozy / Alain Dhimmi ou Anormal 1er !

    Répondre
  5. huguo

    20/08/2015

    religions + gouvernants = asservissement : il en a toujours été ainsi…………….

    Répondre
  6. Jaures

    20/08/2015

    « Pourrons-nous continuer longtemps à donner des allocations sociales à des personnes en situation irrégulière… ».
    Mensonge démagogique. Un étranger en situation irrégulière n’a droit à aucune allocation. Il bénéficie uniquement de l’AME. Demander à ce que cela soit supprimé est une forfaiture car aucun médecin ne laissera une personne crever à la porte d’un hôpital.
    Ensuite, quelles concessions peut donc faire le FN qui a toujours assimilé droite et gauche (« UMPS ») et dont le programme est exactement l’opposé de celui du parti républicain.
    A la limite, le FN pourrait plus aisément sur ce plan s’entendre avec le Front de Gauche qui partage de nombreux points avec le FN: contrôle des prix, hausse générale des salaires, pensions et traitements, nationalisations,…

    Répondre
  7. Sancenay

    20/08/2015

    On ne le sait que trop que ce triste sire « manque d’audace » pour reprendre votre euphémisme .S’il en avait il défendrait aujourd’hui même la liberté d’expression. Mais tout le monde n’est pas Jean-Matrie Le Pen.
    Il serait en effet compliqué pour lui d’être à la fois le héraut d’arme qui annonçait en temps utile le péril de l’immigration massive et d’en être dans le même temps le plus grand accélérateur commun, très commun.

    Répondre
  8. 20/08/2015

    Mr Martoia Bernard . Je vous cite  » Le programme économique du FN est trop anxiogène pour que les Français élisent Marine Lepen en 2017  » .
    Une telle affirmation serait à mourir de rire si ce n’était aussi dramatique , et vous vous prétendez journaliste ? .
    Dans ma vie professionnelle , j’ai toujours accepté les leçons de ceux qui m’ont prouvé leur réussite , où est la réussite et l’exemple économique des gouvernements de Droite et de Gauche qui se sont succédés depuis 40 ans? 2100 Milliards d’Euros de dette , ça ne vous parle pas ? ? Je me doute bien pour qui vous roulez , le problème pour vous mon PETIT monsieur , c’est que les Français ouvrent les yeux de plus en plus , et tous vos beaux discours de journaliste asservi ( pour avantages fiscaux ) prennent de moins en moins . Cordialement

    Répondre
    • Bettyboop

      20/08/2015

      BRAVO Alésée mille fois BRAVO pour votre clairvoyance.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre
  9. sylvain drey

    20/08/2015

    Sarko se consume ! Il est comme un pet dans une lanterne !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/08/2015

      Ne pas vendre la peau de l’ ours ( des Balkany ) avant de l’ avoir tué … les Français sont tellement cons !

      Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    20/08/2015

     » Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes  » ( Bossuet )

    les  » 4V²  » c’ est, aussi et souvent, l’ expression d’ un certain conformisme peureux de … droite … que voulez quand on est  » bourgeois  » il faut  » bien penser  » quitte à être le gogo d’ un bateleur d ‘ estrades politiques

    Répondre
  11. vozuti

    20/08/2015

    Les 4V ressassent inlassablement la même idée fausse selon laquelle l’ump serait de droite économiquement,alors que l’ump ,lorsqu’il était au pouvoir,a battu tous les records d’impôts, de taxes et de déficits.
    Ce journal devrait s’appeler « 4 Vérités et 1 Mensonge ». « On dit la vérité sur tout, sauf sur l’ump ». Résultat,on se plaint tout le temps,mais on fait en sorte que rien ne change en votant toujours pour les mêmes… autant donner des coups d’épée dans l’eau…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)