Sarkozy : peu importe le programme

Sarkozy : peu importe le programme

Je m’étonne que tout le monde s’intéresse encore au programme de Ni­colas Sarkozy et que tant de personnalités à droite cherchent à peser sur les orientations de sa campagne.

L’expérience nous a pourtant démontré, pour lui comme d’ailleurs pour beaucoup d’autres, que ce qu’il dira pour être élu n’aura qu’un seul but : être élu. Cela n’aura aucune incidence sur ce qu’il fera ensuite et qui seul nous importe.

Ne lui demandez pas trop tôt de prendre des positions tranchées. Il se réserve de le faire plus tard, à quelques mois, voire à quel­ques semaines de l’échéance, c’est-à-dire lorsqu’il pourra ap­précier ce que sera l’opinion des électeurs le jour où ils mettront leur bulletin dans l’urne. Ce moment approche, mais il n’est pas encore arrivé ; les Français sont si changeants !

On comprend ainsi sa réticence vis-à-vis des primaires. Elles l’obligeront à se dévoiler prématurément. Et, si près du scrutin, il ne pourra ensuite se déjuger sans dommage.

S’il était un véritable homme d’État, ayant une claire vision de la société, de la France et du monde, animé de solides convictions, il aurait, de son exil politique, joué les oracles, tracé la voie, arbitré les grands débats nationaux. Sa voix aurait porté, il se serait élevé, bien plus qu’en distillant de petites confidences assassines sur tel ou tel. Mais il aurait risqué de n’être pas, le moment venu, en phase avec les Français.

Ce qui compte pour lui, répétons-le, c’est, le jour de l’élection, de pouvoir dire aux électeurs, avec l’accent de la plus authentique sincérité, ce qu’ils souhaitent entendre, tout ce qu’ils souhaitent, rien que ce qu’ils souhaitent. En attendant, il amuse la galerie.

Et, si la question est trop brûlante, les citoyens trop divisés sur le sujet, il usera de son ex­traordinaire habilité verbale. Il biaisera.

Gageons, par exemple, que sa position sur le mariage des ho­mosexuels est définitive, parce que les opinions, à droite et au centre, sont partagées sur l’opportunité de son abolition pure et simple.

Cette position rappelle furieusement celle qu’il prit en 2007 à propos de la Constitution européenne : il promit de la « renégocier », pas de l’enterrer, ce que, pourtant, un référendum avait fait.

De même, aujourd’hui, il évoque une « réécriture » de la loi Tau­bira. Nous aurons donc, s’il est élu, un « mini-mariage » des homosexuels, comme nous avons eu un « mini-traité », celui de Lisbonne, c’est-à-dire le même, sans changement, à quelques virgules près. Sans le nom peut-être ? C’est tout ce que nous pouvons espérer.

Pourquoi diable veut-on faire dire aux candidats ce qu’ils ne veulent pas dire ? Si, déjà, ils ne tiennent pas les promesses qu’ils font spontanément, qu’en sera-t-il de celles qu’on leur aura arrachées ?

Exiger de Nicolas Sarkozy tel ou tel engagement qu’il nous plairait d’entendre et que, probablement, il prendra si les sondages l’y poussent avec insistance, ce n’est pas autre chose que le supplier de nous faire cocus.

Est-ce cela que nous vou­lons ?

Francis Choisel

Partager cette publication

(20) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Moi j’ai un avantage c’est que je n’attend pas le messie ni le Roi……vous Quinctius vous attendez les deux…..et vous n’aurez rien…..au moins vous ne serez pas cocu comme vous le dites si élégamment…… vous ne serez rien…comme d’hab !!

    02/11/2014 à 14 h 34 min
  • grimal Répondre

    Sondage : voulez-vous que Sarko-la-réchauffe mette la main sur son coeur quand il vous dira ce que vous souhaitez entendre, comme à Villepinte ?

    31/10/2014 à 18 h 35 min
    • HOMERE Répondre

      La réponse est OUI !!!

      01/11/2014 à 14 h 25 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      @ Homère répond OUI à votre question ! … un OUI qui ne trompe pas ! enfin qui ne » trompe  » pas sauf bien entendu le futur cocu ! semble aimer ça le bougre !

      01/11/2014 à 20 h 45 min
  • druant philippe Répondre

    regardez donc les imitations de Michel Guidoni : hilarantes !

    31/10/2014 à 10 h 18 min
  • Joilco Répondre

    Le programme-pour-couillons de Sarközy sera publié en temps voulu à Villepinte par de jeunes enthousiastes à maillot blanc. Sauf bien entendu si on estime au dernier moment que Villepinte…

    31/10/2014 à 9 h 06 min
  • Lorisse Répondre

    Sarközy-la-réchauffe : son truc, c’est de promettre à des milliers (et plus) une bonne place, au cas où on le remettrait à cheval. Z’ont qu’à croire, quoi.

    31/10/2014 à 8 h 47 min
  • MC Répondre

    Mr Choisel, je fais le même constat que vous !

    Nicolas Sarkozy est un « beau parleur », ce qui est logique, puisqu’il est avocat de métier.

    Il est tout à fait capable de promettre ce que les Français souhaitent entendre et une fois élu, il ne fera que ce qu’il veut. Cela a été le cas pendant les cinq années de sa présidence.

    Quant à Juppé, ne comptons pas sur lui pour relever la France !

    Et si François Hollande n’a pas encore tué la France d’ici 2017, alors il le fera en cas de réélection !

    30/10/2014 à 18 h 33 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les bons avocats parlent peu , mais ils montent de bons dossiers !

      01/11/2014 à 20 h 46 min
  • vozuti Répondre

    d’accord avec Francis Choisel.
    Ces dernières années il semblait que la position des 4V était de supplier l’ump de vouloir bien appliquer une politique de droite.
    Mais lorsqu’on est face à une faune aussi nuisible que l’ump on ne se met pas à genoux pour la supplier,on se redresse pour la dégager.
    Il faut un minimum de logique et de dignité.

    30/10/2014 à 11 h 55 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      effectivement l’ intérêt et les préférences que les  » 4 V²  » semblent porter à certains [ hommes politiques ] est assez dans l’ esprit louis-philippard !

      30/10/2014 à 14 h 27 min
  • BRENUS Répondre

    Je pense que Sarko n’obtiendra jamais un nouveau mandat de président de la république : la gauche au sens large le torpillera a outrance, ainsi que les putes du centre. Pour ce qui est des électeurs dits de droite (FN à part) la majorité d’entre eux n’a pas confiance quant à l’application d’un programme drastique indispensable. Peut être verrons nous arriver cette loche de Juppé, le Chirac bis qui s’empressera d’aller lècher les babouches islamistes et d’essuyer les crachats que lui balanceront au visage les moukères du style de sa contradictrice a la TV.

    29/10/2014 à 23 h 52 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    maintenant je sais QUEL bulletin glisser dans l’ urne en 2017

    celui au nom de Paul BISMUTH

    mais à une condition ! qu’ il prenne Balkany comme Premier Ministre ! car sans ce  » plus « , du Viagra pour le moral ( pas pour la Morale ) , il ne peut être question de redresser *** le pénis pardon …le Pays

    *** ah ! si la France avait eu D.S.K. dans sa couche en 2012 ce ne serait pas la débandade

    29/10/2014 à 19 h 30 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Avec les Religion on connaissait alors la Foi du charbonnier, avec @Homère on connait désormais la Foi du cocu … car le problème n ‘est pas d’aller pécher de vieilles carpes à odeur de vase dans l’ étang politique, ou dans le cas de Sarkozy un vieux brochet, mais de faire surgir par nos exigences incontournables des hommes ( et des femmes ) nouveaux ( nouvelles )

    29/10/2014 à 18 h 37 min
  • huines Répondre

    On va bientôt nous dire dans Le Journal du Dimanche que Sarközy est l’homme que les Français aiment le plus. Ailleurs on se tue à nous répéter que Simone Veil est une des personnalités préférées des Français. Ailleurs, enfin chez les mêmes.
    C’est le moment de rappeler que pour le CRIF les goys sont tpus plus ou moins nauséabonds ®

    29/10/2014 à 17 h 15 min
  • HOMERE Répondre

    Mon cher Choisel,permettez moi de souligner votre extraordinaire vision d’une situation on ne peut plus réaliste…en effet,il faut donner au peuple ce qu’il veut entendre et rien d’autre…le peuple est ainsi fait qu’il croit aux sornettes et autres promesses dont nul n’est tenu,et surtout pas les politiques…..c’est un constat pas un scoop !!
    Alors vous voulez dire quoi en ciblant Sarkozy plutôt que les autres ? qu’il serait plus dissimulateur ? plus retord,? plus menteur ? plus hypocrite ? mais pourquoi souhaitez vous qu’il en soit moins ? il sera,je suppose égal à lui même et les électeurs feront leur choix selon leurs opinions…….Comme beaucoup,vous êtes en train de commettre l’indicible erreur que seul le Président de la République et son gouvernement son responsable de l’état du pays ? ressaisissez vous !! il existe 65 millions de français,tous responsables de la situation de leur pays…sans compter ceux qui,sans vergogne le pillent et le décomposent (syndicats, journalistes,patrons pourris,communautarisme, partis extrêmes,fraudeurs,….) dont les critiques venant d’eux sont les plus acerbes !!
    Si vous pensez détenir une miraculeuse solution,alors faites nous savoir laquelle ? sinon revenez à raison et positivez votre opinion qui n’apparaît pas translucide !!!

    29/10/2014 à 13 h 34 min
    • Rose66 Répondre

      Je suis entièrement d’accord avec Homere, BRAVO !

      30/10/2014 à 8 h 03 min
  • Agathe Répondre

    Caractéristique de notre époque, les gens ont de moins en moins de convictions, par contre ils sont de plus en plus opportunistes.
    Nouvelle génération engendrée par une nouvelle société.

    29/10/2014 à 12 h 55 min
  • druant philippe Répondre

    minable histrion !

    29/10/2014 à 12 h 42 min
  • druant philippe Répondre

    Si le lider minimo devient président de l’ UMP, Michel Guidoni nous gratifiera de ses fabuleuses imitations .
    Le petiot n’ est pas un homme d’ Etat mais un min

    29/10/2014 à 12 h 41 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: