Le scandale N.-D. des Landes

Posté le janvier 23, 2018, 2:31
3 mins

Le Premier ministre a donc tranché : la construction de l’aéroport Notre-Dame des Landes ne se fera pas.

Je n’étais pas persuadé du bien-fondé de ce projet.

Trop souvent, les infrastructures de ce type sont, en réalité, les hochets illustrant la puissance des barons locaux – comme, en l’occurrence, l’ancien Premier ministre et ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault.

Trop souvent, les aéroports, comme les gares TGV ou les échangeurs autoroutiers, correspondent bien plus au « poids politique » des élus locaux qui les soutiennent qu’à une nécessité d’aménagement du territoire.

Mais la gestion de ce projet est un tel échec et un tel scandale que cela dépasse désormais de loin la question du bien-fondé du projet.

La première chose qui saute aux yeux, c’est que l’État recule devant une poignée d’émeutiers ultra-violents.

On nous dit qu’il s’agissait d’éviter à tout prix une mort d’homme au cours d’une évacuation, comme cela eut lieu sur le barrage de Sivens.

Un peu comme, à la suite du malheureux accident de Malik Oussekine, la droite a commencé à se comporter comme si toutes les manifestations de gauche avaient par nature le droit, la morale et la légitimité pour elles.

Mais on peut à la fois déplorer ces accidents tragiques et faire respecter l’autorité de l’État.

Dans notre cas, les émeutiers occupent illégalement, depuis des années, des terres, bloquent les routes, et « cassent du flic » à chaque manifestation.

Je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait les traiter comme des interlocuteurs civilisés.

Mais, comme nous sommes dans l’ère de l’image, la seule question qui se posait était de savoir si les « zadistes » pourraient faire pleurer Margot sur les violences policières.

Ainsi, pris entre les barons locaux et la dictature de l’émotion, l’État n’est plus en mesure de s’occuper d’aménagement du territoire. Et l’on souhaite bon courage à ceux qui voudront porter de nouveaux projets !

Mais en a-t-il seulement envie ? Quand on voit avec quelle facilité Emmanuel Macron a piétiné l’avis des élus, le vote de la population et jusqu’à sa propre promesse de campagne, il y a lieu d’en douter.

Il n’y a plus d’autorité de l’État et plus de respect de la parole donnée. Et l’on s’étonne que les « extrêmes » progressent !
Mais, Monsieur le Président, avec votre comportement, ce qui est étonnant, c’est qu’il se trouve encore des Français pour respecter les institutions !

Mais peut-être votre stratégie est-elle, précisément, de radicaliser toute contestation pour vous maintenir au pouvoir ?

Article précédent

Bulgarie

21 réponses à l'article : Le scandale N.-D. des Landes

  1. Bistouille Poirot

    6 février 2018

    NDDL abandonné. Ce n’es pas vous qui le dîtes Pierre, en avançant le nom de Philippe de Villiers. Vous n’êtes pas sans ignorer que “le Puy du Fou” produit une attraction de niveau international et si vous vous penchiez sur une carte Michelin, vous vous apercevriez que NDDL obligerait à des transferts qui réduirait significativement la fréquentation du site. Je vous laisse conclure ce que pouvait en penser de Villiers. Mais si cet abandon dépendait de critères éco., en 50 années de tergiversations, clôturées par un référendum organisé un dimanche bien sûr, je ne pouvais qu’espérer avoir engagé mes deniers de contribuable en “bon père de famille”.
    Eh non, nous voila maintenant engagé dans l’après NDDL. Les zadistes, des braves gens pour les uns, des inutiles pour les autres, qu’en faire ? A qui appartiennent ces terres, à des particuliers, aux Domaines ? Que veulent ils en faire, les garder, les vendre, les louer ? Il y a des des lois quand même et la force qui …leur reste ! Ne nous étonnons plus si la participation aux deux partielles de dimanche dernier a été largement boudée et même tout autant que les candidats de Macron. Plus j’avance en âge, plus je me demande si Descartes est vraiment né en France et m’en console dans l’espoir que notre parti, celui des abstentionnistes, prenne une taille qui pourrait enfin trouver preneur. Mais où se trouve ce gourmand ?

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    30 janvier 2018

    sur tous les sujets Emmanuel Macron est pris de court ; il n’ a pas su estimer et mesurer à quel point de décrépitude était le Pays et l’ Etat

    Répondre
  3. HOMERE

    29 janvier 2018

    Economiquement, NDDL est une connerie sans nom et sans raison….du genre eco taxe et autres gabegies étatiques…
    La décision prise est donc la bonne et la seule raisonnable…quand aux Zadistes,il s’agit d’une bande de marginaux paumés qui pensent que l’homme peut revenir aux cavernes en grattant la terre et fumant des joints…pourquoi pas après tout ? notre civilisation mortifère serait bien inspirée de revenir à des concepts plus près de la nature et plus respectueuse de son environnement….le krach économique qui se profile risque de précipiter le chaos….salutaire ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 janvier 2018

      Homère vous avez une langue d’ or, vous parlez comme Diogène

      Répondre
  4. betsynette

    26 janvier 2018

    Et bla bla bla, n’a t’il pas trahi celui la aussi?????????????????

    Répondre
  5. Pierre

    26 janvier 2018

    Bonjour,
    Je pense que c’est une très bonne chose que le projet absurde et pharaonique d’aérodrome à Notre Dame des Lande ait été abandonné. Ce n’est d’ailleurs pas moi qui le dis, mais un homme politique de droite de très grande valeur : Philippe de Villiers. L’écologie peut être une puissante valeur de droite. Il ne faut donc pas interpréter, comme cela est trop souvent le cas sur les sites “de droite”, comme les 4 Vérités, cet abandon comme un recul devant les “Zadistes”. Au reste, je pense, quitte à choquer sur ce site, que les “Zadistes” ne sont pas à récuser en bloc : je trouve même que certains sont, et je suis pourtant de droite, tout à fait sympathiques et nullement violents. Ils ont d’ailleurs vu clair sur ce dossier : la preuve en est que, malgré des pressions extrêmement fortes, ce dossier a été abandonné.
    Un lecteur toujours intéressé par le site Les 4 Vérités.

    Répondre
    • Paul

      26 janvier 2018

      La droite de base pense comme vous (et moi). L’autorité de l’Etat doit être défendue mais quand elle sert une politique menée dans l’intérêt du peuple. Dans le cas contraire elle doit être dénoncée car relevant de l’arbitraire. Cet article relève d’une tragique erreur d’analyse.

      Répondre
      • Pierre

        28 janvier 2018

        A Paul,
        Vous approuvez mon message, et j’approuve largement vos autres messages (ci-dessous) publiés sur le même sujet

        Répondre
      • Sylvie Danas

        30 janvier 2018

        Désolé, mais Jean Rouxel a parfaitement raison. Il est absolument catastrophique d’avoir ainsi délivré un permis de foutre la m… (pardonnez-moi l’expression) à tout agitateur violent, sous réserve bien sûr qu’il se fasse passer pour une pauvre victime. Ceci porte en germe de très, très graves troubles à relativement brève échéance, et ceux qui ne veulent pas le voir font l’autruche. Le sabotage de notre future paix civile, gravement compromise à terme par la perte d’autorité qu’entraine cette reculade avec le pantalon sur les chevilles, fait passer la pertinence du projet d’aéroport au second plan. Loin derrière.

        Répondre
        • Paul

          30 janvier 2018

          Madame, vous commettez à mon sens deux erreurs.
          Tout d’abord, la pertinence de cet aéroport est plus que discutable: il s’agit d’un projet datant de 5 décennies, oublié puis remis sur le feu par les socialistes sous Jospin. Ensuite, l’Etat n’a fait que tergiverser permettant aux zadistes de s’installer.
          En second lieu, vous n’avez absolument pas ici affaire à des agitateurs gauchistes ou des terroristes émanant des territoires perdus mais, pour l’essentiel, et je vous invite à aller le constater sur place, à des Français travailleurs, des ruraux, des paysans attachés aux valeurs traditionnelles, des agriculteurs soucieux de la pérennité de leurs terres.
          Quand l’Etat commet des erreurs, ce qui est propre à sa nature, il est préférable qu’il fasse machine arrière plutôt que s’entêter. A mon avis, voir la police s’en prendre à des Français de souche, démolir des tracteurs et des villages ruraux ferait bien rire dans les quartiers.

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 janvier 2018

      ne demandez pas l’ impossible à ” LaDroite ” française , elle est la plus bête du Monde !

      Répondre
  6. AMA

    25 janvier 2018

    Partout, c’est le bazar . Voilà que notre coq se prend pour un aigle .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 janvier 2018

      en Turquie et en Iran la révolte | … conservatrice ] est venue du … Bazar

      Répondre
  7. vozuti

    25 janvier 2018

    dans ce dossier, le problème c’est les élus qui dilapident l’argent des contribuables,pas les zadistes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 janvier 2018

      toujours d’ accord , mais les lecteurs des ” 4 Vérités ” , eux, aiment l’ ordre , surtout s’ il est idiot

      Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    23 janvier 2018

    ” la première chose qui saute aux yeux c’ est ” … la connerie mégalomaniaque du projet Monsieur Rouxel

    un grand merci aux ” émeutiers ultra-violents ” que j’ ai financièrement soutenu

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 janvier 2018

      et ensuite Monsieur Rouxel déplorera : l’ abandon de la candidature de la France ( c. à d. de Paris ) à l’ exposition universelle, le temps de réflexion de sa faisabilité ( technique et financière ) du ” grand métro parisien ” cette idée mégalomaniaque de l’ agité du bocal Sarkozy,etc … et il déplorera que ses taxes et impôts augmentent en permanence même sous Macron ; il n’ a pas encore compris que l’ époque de la magnificence de l’ Etat est révolue et qu’ en tout cas nous les ” provinciaux ” nous n’ avons plus rien à foutre de ces connards parisiens , l’ exemple venant de … l’ Ain qui se rapproche enfin par ses infrastructures de son centre historique et économique la République et Canton de Genève

      Parisien foutez nous la paix !

      Répondre
  9. Drakkar

    23 janvier 2018

    “Il faut le dire: les “zadistes” de NDDL n’ont rien à voir avec les Black Blocs ou les émeutiers des banlieues. ”
    Voilà ce qui s’appelle se fourrer le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate !
    A moins que ce ne soit de la la basse propagande gauchaillonne faisandée.
    Vos gentils zadistes sont majoritairement des tarés de la pire gauche extrémiste que nourrit ce pauvre territoire de France.
    Et les quelques braves gens embarqués dans cette galère ne sont que les habituelles victimes de la bonne et belle gauche qui fait saliver les journabaveux subventionnés.
    Indépendamment du sujet de cet aéroport, c’est la même chose qu’à Sirvens où n’importe quel autre coin où il est possible d’aller foutre la merde et tout détruire et se fritter sans grand risque avec les flics devant les caméras complices.
    (question : avez-vous déjà vu un reportage à charge contre les fauteurs de troubles ?)
    Pour finir, qui va aller voir en détail à quoi ressemble la zone après le départ des héros vainqueurs de la zad ? Qui va nettoyer Nantes ? (je dis çà, je m’en fous, les Nantais l’ont bien mérité puisqu’ils ont bien veauté ayrault – hollande – macron).
    Qui va payer ? Là, je ne m’en fous pas, je suis dedans !

    Répondre
    • Paul

      24 janvier 2018

      Monsieur, vous ne connaissez visiblement pas la question, sinon vous ne vous exprimeriez pas ainsi. La plupart des occupants sont des gens comme vous et moi désireux de préserver leur mode de vie sans subir des constructions pharaoniques absurdes. Donnez-vous donc la peine d’y passer, ce n’est qu’à 4 heures de Paris. S’il s’agissait de groupuscules gauchistes, pensez-vous que la FNSEA les soutiendrait ? Il faut que les agriculteurs récupèrent au plus vite leurs terres et retrouvent leur vie traditionnelle paisible.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24 janvier 2018

        pour une fois je suis d’ accord avec vous

        par l’ occasion vous constatez que les ” 4 Vérités ” sont un nid de nostalgiques de l’ Etat … français ( pas forcément , dans mon idée, celui de Pétain ) autoritaire, jacobin et confiscatoire, un prédateur de nos libertés

        Répondre
  10. Paul

    23 janvier 2018

    Je suis surpris de lire une telle erreur d’analyse. Il faut le dire: les “zadistes” de NDDL n’ont rien à voir avec les Black Blocs ou les émeutiers des banlieues. Certes, quelques écolos illuminés ou quelques anarchistes virulents y sévissent mais, si l’on se donne la peine d’y passer, la plupart des occupants sont des autochtones paisibles, des paysans, des ruraux, des Français de souche dont beaucoup de quinquagénaires désireux de préserver leur mode de vie.
    L’autorité de l’Etat doit être respectée mais elle l’est d’autant mieux que les projets proposés sont justes. Il ne s’agirait pas de refouler des jeunes islamistes-trafiquants mais de s’en prendre à nos semblables pour une cause absurde. Où en serait l’autorité de l’Etat si Jacques ou Gaston affrontait la police française du haut de son tracteur ? Ce serait nous ridiculiser aux yeux du monde. Heureusement qu’on nous a épargné ça ! 70% des Français approuvent cette décision. Je ne crois pas qu’il s’agisse là “des extrêmes”.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)