Ségolène Royal la tentation du gauchisme

Ségolène Royal la tentation du gauchisme

Ségolène Royal a déclaré, dans « The Times » du 13 octobre : « Les capitalistes doivent être effrayés ». À cause des délocalisations. « Ils ne peuvent pas se débarrasser des gens comme ils veulent. Ils doivent rendre des comptes. […] Nous devons empêcher ces externalisations sauvages. Les travailleurs n’ont aucun pouvoir. Il faut taxer les entreprises qui délocalisent les emplois, et taxer leurs produits, lorsqu’elles les réimportent. »

Cette position gauchisante est un revirement spectaculaire ! Jusqu’à des temps récents, Ségolène n’avait guère été prolixe sur les questions économiques. Mais, il lui avait suffi d’afficher une claire admiration pour Tony Blair.

Cela lui avait valu de vives critiques de la part de ses adversaires socialistes, l’accusant d’être une libérale, une libre-échangiste. Elle n’en avait cure : son ascension au firmament des sondages plaidait pour sa stratégie électorale d’ouverture aux idées libérales, dans un pays accablé d’impôts et de contraintes administratives. Ses prises de position sur la Nation, l’ordre, la militarisation de l’éducation des jeunes délinquants, ont construit l’autre pilier de sa popularité. Tout cela l’a fait passer pour une femme de droite dans bien des milieux : un atout, quand l’opinion publique se droitise.

Mais sa triomphale chevauchée dans les sondages ne fait pas oublier à Ségolène Royal qu’elle est engagée, avec Strauss-Kahn et Fabius, dans une compétition pour l’investiture du PS à la présidentielle. C’est une autre arène, bien plus étroite que celle de l’opinion publique. Les arbitres y sont les militants du Parti socialiste, qui se recrutent majoritairement dans la fonction publique, notamment l’Éducation nationale. C’est un petit monde qu’il n’est pas question de contrarier avec des propos libéraux, sous peine de ne pas obtenir l’investiture. Strauss-Kahn et Fabius l’ont bien compris, qui ont gauchisé leur discours. Ségolène en fait autant, donnant à croire que, si elle devenait présidente, elle maintiendrait l’économie sous l’étroit contrôle de l’État. Elle se dit fidèle aux principes, professés par la gauche française, de forte protection sociale et d’interventionnisme de l’État.

De quoi satisfaire les « camarades » les plus sourcilleux quant au respect des traditions du parti de Jaurès et Blum. Si elle obtient l’investiture du PS, n’étant pas à un opportunisme prêt, elle reviendra, sans doute, au blairisme : il combine le modernisme des idées libérales avec la tolérance que beaucoup de Français prêtent à la gauche.

Partager cette publication

(46) Commentaires

  • sas Répondre

    Aux manches à couille de la ripoublique française……..l’affaire de SEGOLENE ROYALE et des 35 h00….et la vidéo sur internet…..

    top de top……en fait les raclures syndicalistes et le personnel de l’education nationnale n’en mènent pas large et font semblant de pas comprendre de quoi il retourne…..car en fait de quoi s’agit-il , non pas des 35 h00 que les enseignats pourrait faire en lieu et place des 15 à 19 heures…..c’est pas ca le probleme

    C EST DU TRAVAIL AU BLACK que la quasi totalité des enseignant font dans le privé et  chez les particuliers…..voir les innombrables annonces dans les gratuits…..là ils sont pas fatigués….là c’est en espèce…..là y a pas de déclaration au fisc…….et certain ne se cache même pas et ont 2 job 1 dans le public où ils glandent et un autre dans des sté privées spécialisées et certaine côté en bourse comme ACADEMIA……..avec svp , un abattement fiscal pour le couillon qui paye une prestation qui lui est du à lui et ses lardons par la sociétées ,le service public et ses propres impôts….

    VOILA DE QUOI ELLE PARLAIT LA SEGOLENE……et tous comme d’un seul homme de ne pas comprendre le thème m^me de la polémique….

    quel merde……..

    sas

    15/11/2006 à 0 h 05 min
  • sas Répondre

    La demonstration est faite que le SOCIALISME; en france est confidentiel , ce n’est pas un parti politique,mais une « vague idée » portée par des forces obscures maçonniques qui controlent et nos instuitutions et nos administrations…donc plus besoins de membres de base(encartés électeurs),plus besoin d’opposition pour les débats TV… ….les éléphants se suffisent à eux même , pour eux même et avec eux même…..monopolisant les médias dans leur ensemble….pour imposer au citoyens de la NATION même apolitique,un vague et piètre débat ;foire d’empoigne entre eux,qui ne nous interesse pas plus qu’il nous concerne…… »ils » réussissent le tour de force de n’avoir même plus besoin de contradicteurs d’ adversaires naturels… sas qui top de top…ces manches à couilles…

    05/11/2006 à 12 h 03 min
  • Mancney Répondre

    Dagmar, mon ami, merci pour votre post. Ca laisse songeur. Comme dit Albert68, rude analyse. Il n’y manque que les heures quotidiennes et joyeuses, passées par les Francais dans les embouteillages. D’accord, mais Jean Marie, il véhicule (Il a exprimé) quand meme qqs droles d’idées, non? Il faudrait oublier ca? Merci en tout cas de rappeler NOTRE responsabilité dans NOTRE m..dier, notre situation actuelle comme vous dites. Best, Mancney

    24/10/2006 à 19 h 08 min
  • Mancney Répondre

    Hello Guillermo, Je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps avec le Général et il y a des gens de grande qualité qui ne l’aimaient pas, mon ami Saint Ex était de ceux la. Je vous soumets néanmoins qqs rapides commentaires: « je déteste de Gaulle avant tout à cause de la mort de Pétain, et immédiatement après à cause des harkis » Ces raisons vous honorent, et vous comprenez que beaucoup n’ont pas oubliés ces faits, bien qu’ils soient tres différents. De Gaulle a sans doute développé une rancoeur personnelle contre Pétain, quand, a Londres, a une époque ou il n’était rien du tout, sans hommes, sans armes, sans argent, sans rien, si ce n’est la charité des Anglais, il essayait juste de faire ce qu’il croyait etre son devoir, alors que les autres en France, avait la légitimité, et on a vu ce qu’ils en ont fait. Cette rancoeur a probablement été exhacerbée par le fait qu’ils furent amis auparavant, (ca rappelle, de loin, les rapports entre le captain Blight et Fletcher Christian). Mais la vrai raison n’est pas la. La vrai raison du drame Pétain, c’est le sang des Résistants, ne cherchez pas plus loin. Je ne me lance pas dans des explications que tout le monde connait, et vous peut-etre mieux que moi, mais il y eu Jean Moulin, et beaucoup d’autres, bref tout le travail de Vichy. De Gaulle, quelques fussent ses sentiments, ne pouvait pas passer la dessus. Certains pensent meme que Pétain a eu du pot et que Verdun ne peut pas justifier le Vel d’Hiv. Je ne sais pas si j’aurais pardonné. Probablement pas. Que ressentez vous aujourd’hui envers un Président qui a favorisé une sorte d’invasion ethnique de la France? Comment aimeriez vous le recompenser? Donc, pour Pétain, vous ne pardonnez pas au Général de ne pas avoir pardonné? C’est bien ca? Les Harkis. Quelles étaient les « réelles » possibilités de les sauver? Ils étaient, de mémoire, environ deux cent cinquante mille. Je crois me souvenir que l’on en a accueilli cent mille. Au moment des accords d’Evian, c’était le b…del total en Algérie; l’Armée avait le moral que vous savez, l’OAS se battait encore, il y avait sept cent ou huit cent mille pieds noirs a rappatrier (les autres avaient décidé de rester en Algérie), les Sidi Ferruch, Sidi Okba, Sidi Bel Abbes, etc.. de la S.G.T.M. faisaient la navette, chargés jusqu’a la gueule de « réfugiés ». Les gens quémandaient des places, suppliaient d’embarquer, il y a eu des scenes tres pénibles. Ok, vous connaissez. Je crois que c’est par manque de moyens que ces Harkis n’ont pas rejoints la France. Les Pieds noirs ont embarqués d’abord, comme les Britanniques a Dunkerque. Je n’excuse pas, j’essaie de comprendre. Maintenant, humanisme et sensiblerie mis a part, croyez vous que De Gaulle, qui avait un sens tres aiguisé de l’Histoire, aurait consenti « volontairement » a laisser imprimer une « tache » d’honneur dans l’histoire de France? Je ne le pense pas. Je crois que le Général, qui était croyant, a porté cette croix tout au long de sa vie. Rien ni personne ne peut le punir d’avantage. A votre exposé du Président idéal, j’avais écrit que vous nous faisiez réver. C’est vrai. Nous sommes surement nombreux a partager et apprécier les comportements, discrets et efficaces, sans show off, sans frime, sans ostentation vulgaire, que vous décrivez. Estimez vous que le Président Pompidou était un peu ce genre d’Homme? Probablement, et pourtant il avait été désigné Dauphin par le Général, ce qui implique que lui aussi a du apprécier ces qualités dont vous parlez. Le Général était peut etre bien différent de l’image qu’il a choisit de nous montrer, et bien souvent, cette « grandiloquence », cette « grande gueule », était un masque, une attitude fabriquée, pour arriver a des fins politiques. Il n’a pas eu un agenda tres facile, et beaucoup (IV Rep.) ont échoué avant lui. Le commandement demande parfois un peu de « comédie. » (Regardez ce qui arrive a G.W. Bush qui, lui, est le plus mauvais comédien qui soit). La Boisserie n’est pas l’habitation d’une personne dotée d’une insupportable prétention, mais au contraire de quelqu’un qui réfléchit et qui doute. Vous soulevez un point tres interressant sur la notoriété, ou plutot sur ceux a qui elle va. Comment ne pas etre d’accord avec vous, quand l’on observe que nos « élites » sont qqs braillards stupides et que nos célébrités sont des chanteurs de Rap et qqs comédiens plus ou moins bons, qqs présentateurs de la télé. Egalement, vous dites parfaitement :  » … ce pays marchera mieux lorsque nos hommes () politiques se feront plus discrets et ne se mettront surtout pas en tête de canaliser les énergies mais seulement des les libérer. » Il faut f..tre la paix aux gens, et leur faire confiance….et aussi mettre en vigueur un « Second Amendment » en France. Un dernier détail : Le parfait Président que nous souhaitons, est-il bien celui qui conviendrait dans la situation actuelle de notre Pays, de notre Planete? Vous avez décrit, et j’ai approuvé, les qualités d’un Président de Paix. Je crains, hélas, que l’on se dirige vers un badaboum conséquent, dans un temps peut etre proche. Des agressions multiples sont en cours et les réponses appropriées vont etre apportées. Le paysage Terrien de demain pourrait etre un peu cahotique, c’est pourquoi, en vue de mettre en place les dispositions nécessaires, j’aurais la faiblesse de souhaiter, aujourd’hui, pour mon Pays, un Président d’exception, un Président de combat. Ne vous inquietez pas, cela n’arrivera pas. Merci beaucoup pour votre conversation. Best, Mancney

    24/10/2006 à 18 h 41 min
  • CCRIDER Répondre

    Tonton issu de la droite maréchaliste est bien arrivé au pouvoir en trompant tout le monde et a bien fait une vraie politique de gauche ( ministres communistes, renationalisations, déficits à tout va, politique anti-libérale, financement d’assoces nocives type SOS racisme…) Que personne ne doute que la Marie-Ségo du Poitou, ex-amazone du dieu de Jarnac n’agitera des plumes droitières que pour mieux gouverner à gauche, très à gauche, toujours plus à gauche ( SMIC à 1500 euros, taxes diverses, régularisations massives de sans-papiers etc…) Cela ne nous changera pas tellement puisque le petit Nicolas en fera sûrement autant si nous avons le malheur de le voir arriver sur le trône ( annulation de la double peine, régularisations discrètes, taxes nouvelles, construction de mosquées sur l’argent public, droit de votes aux étrangers…) En gros la peste ou le choléra…

    24/10/2006 à 13 h 07 min
  • TEO Répondre

    Ségolene flirt avec le libéralisme? La belle affaire !!! Il ne faut pas oublié qu’apres l’ivresse de l’élection, il y a un gouvernement a mettre en place. Celui-ci sera…socialiste pur et dur(pas de droite..c’est sûr!!!). Sans oublier les alliances que les socialistes feront avec les communistes ou pire, l’extreme gauche, a qui il faudra accorder des fauteuils ministeriels. Il faut manquer d’une grande clairvoyance lorsque l’on est de droite pour voter Ségolene !!

    23/10/2006 à 16 h 37 min
  • Jean-Claude Thialet Répondre

    Puisque l’on parle de Segolene qui seme le trouble (pas forcement celui qu’aiment les hommes !) chez les elephants du Parti Socialiste, et pour rire un peu… Je ne sais quel humoriste fait demander a DSK dans un de ses dessins : – « mais voyons, que reprochez-vous a Segolene Royal, elle est charmante, elle vous embrasse… ? » Reponse de l’interesse : –  » on veut bien qu’elle nous embrasse, mais on ne veut pas qu’elle nous baise ! » Bonne semaine et cordial salut a toutes et a tous, Jean-Claude Thialet

    23/10/2006 à 16 h 23 min
  • Albert68 Répondre

    Merci Guillermo pour ta réponse, cqfd. J’ajouterais juste que la France est déjà au fond du trou, maintenant elle creuse… Salut Dagmar, rude analyse… En 2002, Chirac n’a pas voulu du grand débat… Son camp s’appelle toujours  » la droite parlementaire » Jusqu’ à quand? Toute la question c’est : est-ce que l’électorat UMP va continuer de se flageller longtemps, je parle bien de l’électorat (pas des apparatchiks, qui sont loin d’être les naïfs, eux) Et la remontée de l’UDF dans les sondages, qu’en pensez-vous? Bien à tous Albert68

    23/10/2006 à 14 h 49 min
  • dagmar Répondre

    pour ce qui concerne de taxer les produits venant des sociétés ayant délocalisé, qui re-rentre dans le pays c’est une idée de Jean Marie Le Pen. Mais contrairement aux communistes il veut très fortement alléger la fiscalité à tel point qu’il envisage de suprimmler totalement l’impôt sur le revenu!!!!!!! Un vrai homme de droit. Ce qui rendrait la vie des sociétés qui restent vivable. Mais pourqoui les français votent depuis 30 ans le gauchistes…franchement je me le demande. D’une certaine façon vous êtes responsables de la situation d’aujourd’hui à savoir (je cite ): choléra, sida, peste….des affaires financières de droite, de gauche. Dois je les nommer?? Elf, MNEF, Credit Lyonais, CGT, sécurité sociale..emploîs fictifs…la liste est loin d’être exhaustive.(Y a t il qqn capable de chifrer les vols payés pas les contribuables ???).Les criminels appelés « victimes », les citoyens ordinaires matraqués par les PV?? Mais vous continuer à voter et voter et voter tojour la même chose. Il y a une forte différence dans le comportement des trois formations politiques en France à savoir: PS & comp, UMP & comp, et FN: 1. PS base son programme sur IDEOLOGIE. C’est à dire, j’avance une IDEE et c’est la réalité des choses qui va se plier à mes idées. Autrement dit:  » si vous semmer la sémence de blé sur une couche de naige de 1 m vous doublez la récolte » (Lenin). Résultat: Famine. Ou bien: « Nous augmentons les impôts pour créer la justice sociale. « Résultat: pauvreté, chômage, fuite des intreprises. Les protagonistes se plaisent surtout à eux même, ils s’écoutent et se trouvent intérésents. Il ne songent même pas à rendre les comptes de leurs incompétence professionele!!!!! 2.UMP: base son programme sur le MARKETING: a savoir: je me vends à qui veux m’acheter. Bref raccolage actif. Une véritable pute. Celui qui paie est bon à prendre.Entre les homos…la star ac et la famille vivant dans les banlieux. Et dans cette dance n’hésitent pas à lâcher celui qui ne paie plus (attention Jonny…Sarko va te lâcher au moment où il n ‘aura plus besoin de toi!!! comme il lâche la police si marketing exige) 3. FN la seule formation politique intègre qui a un programme riche et très exhaustif (à voir sur son site) basé sur l’analyse de la réalité. Une seule formation politique qui est au service de la nation et pas de son narcicisme. Une seule formation qui maitient le cap dans tout les orages qui a du subir de la part de ceux que vous avez voté en outrance. Réfléchisez quelle est votre partitipation dans la situation acctuelle.

    23/10/2006 à 13 h 15 min
  • sas Répondre

    A guillermot…avis tatalement partagé…en ce qui concerne OUTREAU qui a accouché d’une misère:c’était prévisible ,car dans le scandale outreau nombre des perversions,shunt,oublis,arrogance,abus ONT ETE REALISE A CAUSE DES LIENS MACONNIQUES ENTRE LES UNS ET LES AUTRES…acocats juge,juge procureur,avocat expert,policier services saociaux etc,etc comme partout en france et navarre…. Il etait donc impossible d’evoquer la gabgie d’outreau sans evoquer la main mise des frères…situation hors république et démocratie….donc point de réformes…cqfd sas

    23/10/2006 à 12 h 57 min
  • Guillermo Répondre

    A Mancney, excusez-moi mais j’en remets encore une couche (les idées étant plus claires le matin que le soir). Je trouve qu’en France, on a des artistes (de moins en moins), des entrepreneurs, des cuistots etc etc de grande qualité. Or le pays n’est connu qu’à travers les Napoléon sorte de Sarko corse qui a laissé le pays exsangue, Pasteur escroc scientifique, de Gaulle avec sa grande gueule qui nous méprisait et nous empêchait de respirer (voilà pourquoi j’ai toujours grand plaisir à cracher sur sa mémoire quand quelqu’un m’en donne l’occasion)… et autres Zidane. D’une façon général on parle 100 fois trop de nos politiciens qui la plupart sont des tocards et des parasites. Par contre quid des grands bâtisseurs ? Qui connait le nom de celui qui a construit le pont du Gard, celui de Millau, de Tancarville ? Plein de héros ou génies sont méconnus ; certains ont eu les pires crasses, se sont retrouvés en taule, ruinés par l’administration et la ‘Justice’. Je salue l’initiative de P. Lance d’avoir écrit 2 bouquins pour réhabiliter leur mémoire. Je présume d’ailleurs qu’il pourrait écrire au moins 3 tomes supplémentaires. Il n’a pas parlé des Beljansky, dont la mère de plus de 80 ans s’est retrouvée en Taule pour faire pression sur son fils, et y est décédé si ma mémoire est bonne. Il n’a pas parlé de Louis-Claude Vincent (étude de la bioélectronique du corps) inspirateur de la plupart des médecines européennes parallèles à commencer par les célèbres ‘Heilpraticker’ officiellement reconnus en Allemagne. Il n’a pas parlé du créateur de Viguard, l’anti-virus informatique qui ne nécessite pas de mise à jour. Ce dernier aussi a eu des démêlées avec la Justice en France, avant d’être opportunément sauvé et royalement payé par les Américains. Voici donc entre autres exemples. J’en ai d’autres en tête et il y en a sans doute beaucoup d’autres que je ne connais pas. Bref ce pays marchera mieux lorsque nos hommes (et femmes !!! comme ajoutait toujours ce crétin de Jospin en hurlant) politiques se feront plus discrets et ne se mettront surtout pas en tête de canaliser les énergies mais seulement des les libérer. Nous avons besoin de justice, de liberté mais surtout pas d’un chef d’orchestre qui nous mène à la baguette et nous dit comment jouer de la musique. Cordialement.

    23/10/2006 à 6 h 30 min
  • Guillermo Répondre

    Albert68, j’ai comme l’impression que tu cherches à me dire que Sarko a des défauts outranciers que je n’ai pas encore bien perçus. Comme l’on en fait le constat tous les deux, c’est à gerber. Et entre Sarko et Ségo, bulletin blanc ou Sarko ? Il n’y a pas de bonne solution. Pour le moment Ségo m’aveugle tant son manège me dégoûte et je me dis « tout sauf elle ». A part ça, beaucoup ont l’impression confuse qu’il n’y aura aucun de ces deux sur le podium. Pour le moment ils amusent la galerie pour le plus grand bonheur des journaleux. Mais quand je parle avec 10 personnes au hasard, je n’en trouve jamais trois pour me dire qu’elles vont voter Ségo. Après tout, ces sondages c’est peut-être le chiffon rouge du moment. Faut donc pas cogiter à l’avance pour rien. A SAS, quand tu parles de Mme de Gaulle qui faisait ses courses, une fois n’est pas coutume je signalerai aussi un autre modèle d’honnêteté moins connu, c’est Royer (maire de Tours), ministre des PTT dans les années 80, qui de lui même, avait viré tout le personnel mis à sa disposition avant de dire que sa femme irait faire les courses et qu’il n’avait pas besoin d’un étage complet (en plein 7ème arrondissement parisien stp) mais que quatre pièces lui suffisait largement. On est loin de Ségo qui avait réquisitionné tout un hôtel historique, avant de le laisser dans un état lamentable. Pour en venir à des commentaires moins ponctuels, quand tu parles de privilèges à abolir, je pense qu’il faudrait pas seulement les abolir mais surtout revenir sur une partie des innombrables abus, dénis de justice et autre scandales qu’il y a eu. Mais pour ça l’heure n’est pas encore venue. Il suffit de voir cette semaine l’épilogue de la commission qui a fait suite au procès d’Outreau : un juge n’est toujours pas responsable et on ne touche toujours pas au conseil supérieur de la magistrature ; tout ça parce que ledit conseil n’est pas d’accord pour qu’on le touche. On se demande jusqu’où ce pays de fous va descendre avant d’atteindre le fond !!! A Mancney vous avez raison concernant ma remarque sur le Concorde trop polluant. A travers cette remarque, je tenais juste à mentionner que de Gaulle n’avait pas été un précurseur en tout. Mais c’est en effet assez mineur et c’était effectivement excusable dans la mentalité de l’époque. En fait je me suis un peu laissé emporter par l’enthousiasme (façon de parler) que j’ai pour le personnage. Vous me faites remarquer aussi que je cite les mauvais cotés de de Gaulle et pas les bons. D’abord, mon propos était simplement de vous exprimer pourquoi je n’ai pas du tout votre enthousiasme à son égard (encore que par les temps qui courent, il serait fort mal venu de trop faire la fine bouche !). Ensuite je vous précise que m’exprime en tant que simple citoyen-électeur, et qu’à ce titre je ne m’estime pas vraiment contraint à l’objectivité comme le serait un historien par exemple. Au demeurant, j’apprécie beaucoup vos commentaires et il est rare que je ne sois pas de votre avis. Mais sur ce point précis nous avons des vues qui paraissent totalement opposées, autant clarifier mon point de vue, sans nécessairement tenter de vous convertir à ma façon de voir. Pour résumer, je déteste de Gaulle avant tout à cause de la mort de Pétain, et immédiatement après à cause des harkis. C’est impardonnable à mes yeux, ça suffit à situer un cynisme absolu. C’est un peu l’équivalent de la note éliminatoire dans un examen : peu importe les mérites autour. Du reste il faut que l’on sorte du mythe : mon sentiment de très forte inimitié n’est certes pas dans la ligne officielle (La Pravda française donc, le médiatiquement correct) mais il doit être partagé par environ 50% des Français (parmi ceux qui l’ont connu), pas forcément toujours pour les mêmes motifs d’ailleurs. Et encore une fois, sans même parler des défauts que je viens de citer, je ne voudrais plus d’un type qui s’accapare le pays, un type « qu’on ne voit que lui et qu’on n’entend que lui », un type qui porte à tout propos la voix de la France sur la planète, un type qui fait oublier ses 60 millions de concitoyens. La Suisse et les pays du nord de l’Europe s’en sortent bien et l’on connaît à peine leur président. J’aspire à ce que mon pays fonctionne comme ça. Bref un bon président pour moi c’est un président qui met en place des structures, veille à ce qu’elles marchent (ce que lui impose la constitution d’ailleurs et que Chirac se garde bien de faire en prétextant que la Justice est indépendante), et vu la situation actuelle du pays ce serait déjà beaucoup. J’attends aussi d’un bon président qu’il sache se faire oublier, ceci à la façon d’un bon arbitre. Un président comme cela me rendrait optimiste, un nouveau « Grand Homme » même sans les défauts de de Gaulle, me rendrait pessimiste. Voici donc pour résumer ce qui serait, à mon point de vue, «le must» d’un président. Simple affaire de goût en somme. Il n’est pas dit que ce serait forcément le must pour l’ensemble des Français. Mais, de toutes façons, je crains fort que la surprise du chef ne soit pas à la hauteur de ce que j’attends. Très cordialement, Mancney.

    22/10/2006 à 20 h 50 min
  • Mancney Répondre

    Bravo, Guillermo, merci pour vos lignes de grande qualités. Je n’ai rien a répondre, sauf peut etre vous remercier de votre propre honneteté, celle que vous souhaiteriez trouver chez nos politiques, quand vous écrivez,  » Certains voyaient surtout les qualités et d’autres surtout les défauts, moi je fais partie de la seconde catégorie. « ; avec tout le respect que je vous dois, ceci implique ipso facto que « votre Histoire » du Général, est incomplete et partiale, I mean elle souligne « inégalement », le bon et le mauvais, et a ce titre, est déséquilibrée. Quel dommage, Guillermo, que vous n’écriviez pas la Partie Positive » du Général avec le meme talent, plutot que de vous situez résolument parmi les Pessimistes Avancés, comme notre ami Tucroy. L’exemple de Concorde est, lui aussi, excellent; j’y vois l’impératif instrument de la naissance d »Airbus Industrie » et vous y voyez « Pollution », et ce a une époque ou la Fiat 500 polluaient SIX CENT fois plus que n’importe quel Mercury ou Renault aujourd’hui. (Vous n’avez pas le droit intellectuel de juger des faits PASSES avec les connaissances ACTUELLES…Il convient de TOUJOURS les replacer dans leur contexte de l’époque, comme l’esclavage par exemple, qui était parfaitement accepté. Se replacer dans les us, coutumes et connaissances du moment. (C’est un peu facile de juger apres coup, quand les années ont déja répondu aux questions. Reprocher la pollution a DeGaulle, ou a tout gouvernement de cette époque n’est pas judicieux.) Anyway, pardon de vous avoir, oui, involontairement,  » taquiner encore plus gentiment à son sujet que sur le chapitre du féminisme », Bravo pour votre nécessaire sens critique, merci pour la qualité de vos posts, vous lire est un réel plaisir. You’ve just « make my day ». Best, Mancney

    21/10/2006 à 16 h 38 min
  • Albert68 Répondre

    Je suis évidemment d’accord avec toi, Guillermo. Sur toute la ligne. Seulement il faut savoir qu’à mon avis Sarko au pouvoir sera dans un carcan et qu’il est pas clair sur bien des points. Donc si au deuxième tour c’est Sarko-SégoPS?, personnellement je m’abstiens. Je ne veux pas être de ceux de l’UMP qui chialeront après. Quand tu vois que Marie-Georgette et son « pople » voteront Ségo car pour elle faut faire barrage à Sarko qui est dangereux, çà te fait gerber. La France est vraiment écartelée entre les lucides, les naïfs, les crétins Ecartelée, on ne bouge plus. Albert68

    21/10/2006 à 13 h 34 min
  • sas Répondre

    A guillermot…c’est une évidence , l’exemple doit vennir d’en haut…le peuple ne respecte les lois que parceque’il les croit justes et applicables à tous…..l’exemplarité et la vertu doivent être institués en dogme et pour cela ,il convient de faire le contraire des dernières 40 années…responsabilisons nos chef….sur leurs couilles si nécessaires(comme en droit romain…) Et pour ceux qui n’aurait pas bien compris les mots république et démocratie : des cours du soir.. LE VOTE DOIT ËTRE RENDU OBLIGATOIRE et LES TRAIN DE VIE PRINCIERS ABBOLIS…héritage de l’ancien régime…..alors qu’une me de Gaule faisait ses propres courses personnelles et payait ses factures edf….tous nos enarques actuels,députés et sénéteurs se font entretenir sans réelles contreparties par la nation passive et aveugle. Les francs maçons y sont pour beaucoup….adeptes de la dérogation, du passe droit et de l’abus permanent…..au détriment du peuple profane…..et c’est pour ca qu’ils ont complotés contre les monarchies…. sas

    21/10/2006 à 13 h 24 min
  • Guillermo Répondre

    A l’attention d’Albert68, Entre Sarko et Ségo ? Faut savoir que Sarko me dégoûte par bien des cotés, mais il aurait quelques qualités tout de même, par exemple celui de dégommer les juges. Les présidentiables qui parlent de ça ne sont pas légion et ça me paraît fondamental, on ne peut plus continuer comme ça (les juges ne sont pas tous à incriminer tant s’en faut mais certains méritent des sanctions graves et il est nécessaire aussi de repenser l’ensemble du système). Au besoin va te balader sur le site http://www.rosenczveig.com , le site fait par le président du tribunal des enfants de Bobigny, le principal juge dans le collimateur de Sarko. Tu verras, c’est édifiant ! Bon sinon ce casting présidentiel est plus que pitoyable dans son ensemble et l’on risque de ne pas avoir de choix intelligent. Pour moi, à quelques exceptions près, c’est comme si l’on me proposait de choisir entre la peste, le choléra, le sida, etc … ceci pour remplacer Chirac qui correspond à la gangrène. Quant à Ségolène elle figurerait la mort subite. Et surtout elle me dégoûte parce qu’elle croit l’emporter en misant à 100% sur la forme et à 0% sur le fond. C’est une sorte de triche absolue, bien plus que le dopage dans certains sports. En outre elle n’a aucune honte. Elle se sent une stature nationale suite au montage de ce bateau médiatique. Elle me rappelle la fable de qui se croyait devenu divinement intelligent parce que tout le monde se prosternait devant lui. A’attention de Mancney, Je vous réponds au sujet de De Gaulle (sujet explosif s’il en est) et je regrette de vous faire part de mon léger désaccord sur le personnage. Vous êtes, peut-être sans vous en rendre compte, en train de me taquiner encore plus gentiment à son sujet que sur le chapitre du féminisme. Je maintiens qu’il ne faudrait pas un De Gaulle, mais je concède que ce serait encore préférable à la situation actuelle. « Moi ou la chienlie » avait dit le grand Charles. (C’est sûr qu’on a la chienlie aujourd’hui, et bien plus qu’il ne l’aurait sans doute imaginé). Et comme tout le monde, je salue sa grande probité qui prend tout son éclat avec le recul des quelques décennies, en regard des vautours que nous connaissons aujourd’hui. En disant vautours, je pense notamment à Giscard que nous payons grassement à vie après son septennat calamiteux, et qui vient en plus d’obtenir de l’Etat 50.000 euros pour la réfection de son château personnel alors que les crédits sont actuellement gelés pour la réfection des monuments anciens. « Y a pas de petits profits » comme l’on dit. En disant vautours, je pense aussi à Ségolène, la Fée-clochette donc (le surnom est une marque déposée de Pierre Lance). Quand elle était ministre de l’industrie (on se demande ce qu’elle y foutait au passage mais bon, on peut poser la question pour bien d’autres de la même façon) elle a viré d’un hôtel classé monument historique, tous les hauts fonctionnaires de ce ministère qui y avaient leur logement de fonction (là encore ….), pour s’y loger elle-même avec sa suite. Tout un hôtel classé monument historique donc, réquisitionné pour ses besoins personnels. Les frais de remise en état lorsqu’elle a quitté les lieux et qui ont paraît-il été colossaux. Pour en revenir à De Gaulle il faut reconnaître à coté de ses autres grandes qualités, ses gigantesques défauts, qui ne se limitent surtout pas à sa grandiloquence que je soulignais en parlant par euphémisme. Certains voyaient surtout les qualités et d’autres surtout les défauts, moi je fais partie de la seconde catégorie. Certes il a refoulé X millions d’arabes et il faut l’en remercier. Mais il est entaché du rejet des harkis qui se sont fait dépecer vivants à cause de lui , pour ainsi dire sous ses yeux puisque sous les yeux des militaires français qu’ils avaient servis; et tout ceci après les accords de paix ! Ca on peut pas le pardonner. C’est quand même une des pages les plus noires de l’histoire de la France. « Il n’y a de France que dans la grandeur » disait notre Charlot national. Eh bien là on peut vraiment dire qu’il faisait preuve de cécité plus que sélective !.On touche là le cynisme de ce bonhomme. Dans le genre, on doit aussi citer la tristement célèbre « ratonnade de 61 », imputée abusivement à Maurice Papon du fait que De Gaulle était un mythe inattaquable. Ensuite, étant moi-même petit-fils et petit neveu de poilus (tous tués ou grièvement blessés à l’exception de deux que l’armée avait accepté de placer en seconde ligne comme les frères avaient déjà été tués), je ne lui pardonne pas d’avoir laisser Pétain terminer ses jours en taule. Je n’admire par un type qui a fait la plupart de la guerre de loin et a été reconnu ensuite comme « le sauveur de la France ». Je me souviens encore de son goût immodéré pour le prestige et la grandeur de la France, mais qu’il adulait au détriment des Français. Les gens étaient fascinés par le paquebot « France » (truffé d’amiante), et par le Concorde si beau et si polluant dans lequel ils ne monteraient jamais et pour lesquels ils mettaient grassement la main au portefeuille (crédits illimités pour le Concorde). En ce sens ils me rappelaient les indiens mexicains qui sont devenus catholiques fervents devant la magnificences des églises bâties grâce à l’or extrait de leur sueur et souvent de leur sang. En politique étrangère plutôt que des principes tonitruants abandonnés sur l’autel de la grandeur, j’aurais préféré un peu plus de discrétion. Je me rappelle aussi du milliard de francs qui partaient quotidiennement en Algérie pour le prestige de la France alors qu’à l’école nous n’avions qu’un simple élastique en guise d’équipement sportif, réservé au saut en hauteur. On se souvient aussi des barbouzes sorties directement des prisons pour servir d’homme de mains dans des cas plus pourris et discutables les uns que les autres. Jo Attia (le plus grand mafioso de l’époque) fut même engagé avec sa clique pour un assassinat au Maroc qui a complètement foiré. Du coup on s’est rendu compte qu’on pouvait laisser le bonhomme terminer ses jours tranquillement. Sinon je me souviens du manque de perspicacité de notre Charlot national dans bien des domaines : l’écologie réduite au zéro absolu et les préfets conviés à camoufler systématiquement toutes les pollutions, l’ORTF aux ordres avec tous les lèches bottes journalistiques du pays, les trouffions à qui l’on donnait chaque semaine des cartouches entières de cigarettes et qui devenaient pour la plupart fumeurs invétérés, l’ennui de la caserne aidant, etc… etc … Pour situer le personnage dans la toute petite histoire, faut rappeler aussi qu’il avait 3 collaborateurs directs qu’il appelait chacun avec un coup de clochette pour le premier, deux coups pour le second et trois coups pour le troisième, ceci à longueur de journée. Grandeur et servitude s’il en est de la Très Haute Fonction Publique. Au demeurant ce qui me dégoûtait encore plus c’était de voir le spectacle pitoyable qu’offrait une génération de haut fonctionnaires ou hommes publics, dont certains me paraissaient fort censés ou intelligents en temps normal. Devant ceux-ci se décomposaient, se liquéfiaient littéralement, se transformaient en bénits oui oui apeurés. Au final je me souviens comme d’une délivrance du souffle tellement frais de Mai 68, même si depuis on est tombé dans les excès totalement opposés. De Gaulle y a grandement contribué. On avait l’impression d’une libération un peu comme la génération précédente s’était libérée des Allemands. C’était symptomatique que les CRS (pourtant admirables et d’une grande maîtrise dans l’ensemble) force protégeant le régime, se faisaient traiter de SS. Ce slogan fort injuste visait indirectement le Grand Charles. Bref je suis en total désaccord avec vous. Nous n’avons pas besoin d’un type qui fasse parler de lui. Chirac avait cette ambition : donner le moral avec le punch qui l’anime et faire repartir le pays en le galvanisant. Il est vrai qu’il est bien plus attirant et agréable que . Et devant Chichi les vessies peuvent tenir le coup ! Ce n’est pas un éteignoir, un étouffoir comme . Mais Chirac est vieillissant et il passe médiatiquement de plus en plus mal. Son discours ne le fait plus passer que pour un bonimenteur. Il ne sait plus quoi faire, il se sent devenir mauvais dans le rôle qui lui allait le mieux. On n’a vraiment pas besoin de la méthode Coué, ni d’un homme sur qui s’identifier, ni d’un Duce. Encore que pour les beaufs et les médiocres … au fond vous avez sûrement raison. Mais sinon les gens intéressants de ce pays aspirent surtout à ce que les fondements du pays soient remis en état. Bref ils ont besoin qu’on leur permette de s’exprimer, qu’on permette aux chefs d’entreprise de s’installer sans taxes ubuesques. A ce propos j’ai vu des types remarquables mettre la clé sous la porte parce qu’un contrôleur fiscal était trop pointilleux ou pour des questions de paperasserie ; j’ai vu une grosse boite de maçonnerie, très saine, se trouver en liquidation après avoir attendu des années avant d’être payée pour la construction de plusieurs gendarmeries. Il est encore nécessaire que ceux qui prennent le moins de risque ou bâtissent le moins ne soient pas forcément les mieux récompensés. Ils ont besoin qu’il y ait un minimum de justice au sens large ce qui suppose plus de justice économique et des lourdes sanctions pour certains juges ainsi que pour ceux qui ont détruit et pillé ce pays. Ce jour là les Français retrouveront le moral, même si on ne reconstruit pas le Concorde.

    21/10/2006 à 4 h 18 min
  • Jean-Claude Thialet Répondre

    Non moins honorable Charles Martel, votre bon sens devrait d’abord remonter a la source : a partir du moment ou « nos » gouvernants (1) ont ouvert deliberement les frontieres de la France alors meme qu’ils imposaient (a tous les sens du terme) les entreprises francaises sans se soucier de la concurrence etrangere, des bas salaires, de la duree du travail a l’etranger,etc. ils ont laisse entrer chez nous, au nom de la « mondialisation » des produits meilleur marche, et apporte aux consommqteurs francais la tentation d’acheter moins cher sans voir plus loin que le bout de leurs desirs… C’est peut-etre l’histoire de la poule et de l’oeuf, mais ce n’est pas pour autant que l’on ne doive pas s’efforcer d’ouvrir les yeux a ces consommateurs en leur rappelant que, chaque fois qu’ils achetent « etranger » ils font progresser le chomage en France, obligent les entreprises a delocaliser pour fabriquer moins cher, etc. Un enfant de 10 ans comprendrait cela. Apparemment pas les cranes d’oeuf qui nous gouvernent ? (2) Et pas davantage les consiommqteurs en proie a la frenesie du consummerisme. Quel Charles Martel arretera les « hordes » de produits etrangers ? Bon week-end et salut cordial, Jean-Claude Thialet P.S> qund a la « modernite » de Segolene Royal, je ne vois pas ou vous allez la chercher. Peut-etre dans ses tailleurs bcbg, mais surement pas dans la ringardise de propos lenifiants qui empruntent a la socialie la plus eculee. (1) je mets deliberement le « nos » entre guillemets car, n’ayant jamais vote pour des membres de l’UMPS, pas plus d’ailleurs que pour Maastricht, ou de « Trqite Consitutionnel europeen, ces gouvernamts ne sont pas forcement les miens (2) cela me fait vaguement penser qu’il y a deux ou trois decades, je ne sais plus quel ministre (sans doyute du Commerce) avait essaye d’ouvrir les yeux des consommateurs francaise en momtant a Poitiers je ne sais plus quelle operation avec, je crois, des magnetophones importes de l’etranger !

    21/10/2006 à 3 h 13 min
  • Albert68 Répondre

    BRAVO Scott Killer C’est ce que je me disais aussi. Beaucoup d’entre nous ont le désir d’anticiper la déception Sarko comme il y a eu une déception Chirac. Voter Sarko-Ségo, ce sera du pareil au même. Les mesures seront peut-être différentes, mais tout ce qui ne va pas dans le sens du multiculturel et du droit de l’hommisme jeanfoutisme ne passera pas, ce sont les médias qui gouvernent, c’est clair. Donc le plus important, c’est comme tu dis « l’Association » Mais j’ajoute que, si à chaque fois que quelqu’un rejoint la droite nationale dans ses idées, il faut éplucher son passé, ses intérêts, on ne s’en sortira jamais. Je croyais que l’union était la priorité. Ici dans ces topics les gens s’étripent, mais j’espère qu’ils vont voter pour le même homme. En suspectant tout le monde, le minoritaire a toutes les chances de rester minoritaire. Le veut-il vraiment? Que veut la droite dite nationale : – Améliorer son score, peser, augmenter le nombre de ses électeurs ? – Ou garder tellement sa spécificité qu’elle se braque à la moindre suspicion : untel est royaliste, untel est républicain, untel est franc-maçon, untel est prof, lui est chrétien, lui est anti-chrétien, etc. En se démarquant trop,trop souvent, on est toujours minoritaire. La droite nationale veut-elle rester minoritaire, oui ou non. De Villiers, comme le Pen… lesquels s’étripent? Si la droite trop modérée n’a pas le monopole de la République, la droite nationale n’a pas le monopole de la Nation. Tout le monde est le bienvenu. Les militants FN et Villieristes rêvent de ton « Association ». Les Sarkozystes qui ont applaudi jaune à Périgueux, aussi, çà les ronge quelque part, d’entendre dans les commentaires que Sarko a fait du gaullisme-gauchisme, tout comme la fée Ségo est plus à droite que Chirac… Car si Sarko se chiraquisait, une fois là-haut, ne jouerait-il pas les magnanimes? Donc l’essentiel, c’est – AVOIR UNE MAJORITE avec des alliances – PRENDRE DES MESURES FORTES dans l’intérêt de la France Comme j’ai déjà dit, la recherche du consensus, ce n’est pas forcément la mollesse. La question de la Nation l’emporte sur celle de la République, qui n’est pas à l’ordre du jour, au moins dans son concept originel. Va-t-on se réveiller demain avec une royauté à sa porte? Non. Donc l’essentiel, c’est les mesures d’urgence à prendre. Le droit nous protège du racisme. (le vrai, pas le bon sens qui nous anime quand on réclame par simple survie de notre culture l’immigration zéro par exemple) Mais le droit ne nous protège pas du laxisme, des pourris, des corrompus, d’un système corrompu, de la dictature des médias de gauche. Il faut donc des alliances. C’est en réunissant les idées communes qu’elles se font, il me semble. La moyenne et haute bourgoisie veut sauver l’identité française La basse bourgeoisie, le peuple, veut sauver sa peau et se sortir de la spirale de la misère. Y a t-il un moyen de les souder dans le même vote? Y a t-il un espoir un jour de voir triompher la droite nationale? Ce genre de forum doit ouvrir les yeux aux gens qui n’osent pas encore franchir le pas. Et pourtant, il est temps ! Une Europe qui rayonne passe par une France qui rayonne. La France n’a jamais attendu l’Europe. Montrons l’exemple. Il est temps de voter efficacement. Albert68

    20/10/2006 à 23 h 19 min
  • sas Répondre

    A chevreau 17 ans…pour ségolène qui n’a aucun programme original de sauve garde de la nation…c’est ca le truc de la gauche …juste faire ce que personne n’a jamais osé ni pensé sérieusement….ils jouent la « primauté » 35 h00,mariage gay,abolition,ivg….même si c’est contre nature et si ca n’a aucun intérêt sociétal…ils innovent pour eux c’est un objectif en soi ?????? d’où mettre une femme imbue en lieu et place d’un super voleur… Pour le webmasteur…pourquoi la rupture du lien des 4 vérités avec nationnal hebdo ????? Y aurait-il une différence de vision sur moulte vérités ??? sas

    20/10/2006 à 13 h 48 min
  • Scottkiller Répondre

    A l’attention des 4 vérités. Quel est l’intérêt de parler de cette nana socialo, dans un journal de droite libéral. Parlons plutôt d’économie, de géopolitique mais avant tout de stratégie pour que NOUS arrivions au pouvoir !!! Les 4 vérites devrait aider le rapprochement de de VIllers de Lepen pour que ce que je redoute le plus n’arrive pas : 2eme tour Ségo/sarko. Je n’en veux plus et je n’en peux plus. Qu’ils se cassent, qu’on vire cette putain de classe politique qui nous étouffe. Plus je regarde les « débats » (je me marre comme dirait coluche) plus je hais les hommes politiques. Ce matin De Villier était interessant à l’écouter. Je suis convaincu qu’une association De Villier – LePen est une bonne chose. Les 4 verites avec le petit poids médiatique que vous avez, aidez les gens comme moi ( il y en a plus que l’on croit )à mettre au pouvoir des gens patriotes et intègres, au courant de l’économie.

    20/10/2006 à 13 h 05 min
  • charlot83 Répondre

    Ca y est,la gauche « nouvelle » se dévoile enfin. Alors que beaucoup de français(dont je fais parti) ont cru naïvement,à la faible lueur de ce que la candidate à l’investiture socialiste déclarait avant « les débats » internes,que le parti était enfin libéré du jouc de leur idéologie utopiste totalement décalée du monde moderne pour se ranger à côté des sociales démocraties modernes. Il n’en est rien !!!! Renationlisations ,généralisation des 35 heures, taxation des entreprises qui délocalisent, régularisations massives, omniprésence de l’état partout et dans tous les secteurs….ect. Où est le courage politique tant réclamé par les français pour s’adapter au monde d’aujourd’hui? Encore une fois on passe la main dans le dos à un électorat socialiste replié sur ses avantages acquis sans rien lacher de ce qui pourrait réduire les injustices de notre société malade de sa dette colossale. Bon courage pour nos enfants et petits enfants ce n’est pas près de s’arranger, vos parents n’ont pas su vous apprendre à lire et à écrire mais pour votre avenir,vous aurez intéret à savoir compter!!!!

    20/10/2006 à 11 h 35 min
  • Adolphos Répondre

    Je vous trouve bien dur avec Sarkozy. Certes, il n’est pas parfait, mais on sent tout de même qu’il veut que les choses changent (et c’est d’ailleur pour cela, au dela des questions d’hommes, que chirac le traitre cherche à le couler). Taxer les entreprises qui délocalisent, à part inciter justement à délocaliser au plus vite, je ne vois pas l’interet. En plus, les entreprises qui délocalise en Asie le font de plus en plus pour le marché Asiatique lui même, non plus pour le marché Français ou Européen. Evidement, 10% de croissance chinoise, avec 300 millions de cadres, c’est tout de même plus juteux que la France anémique.. Taxer la valeur ajouté (à la place des cotisation, taxe et tva) est une erreur. D’abord parce que cela serait extrémement facile à contourner, via des sociétés écrans; Ensuite parce que cela pénalise les sociétés ayant le plus investi, donc la plus forte VA. Cela décourage donc l’investissement, les progrés de la productivité, donc la destruction créatrice d’emploi. Autant dire que dans un monde ou l’économie de la France n’est qu’une petite zone sur un coin de carte, nous serions rappidement balayé par les pays ne pratiquant cette lubbie française. Avec les 35 heures, on à fait fort, tachons déja de faire comme tous le monde, pour la créativité on verra aprés.

    20/10/2006 à 6 h 23 min
  • charles martel Répondre

    Tres honorable Thialet : quand vous faites des achats : vous decidez vous en fonction du lieu de fabrication de ce que vous pensez acheter … ou du rapport qualité / prix ; de votre budget C est bien la tout le problème des produits délocalisés ! La baisse du pouvoir d achat des classes moyennes francaises entraine des achats de produits asiatiques … ce qui entraine des delocalisations Un cercle vicieux . Excellente analyse de Guillermo sur le caractere de Royal… mais  » elle-incarne-la modernité  » Nous v’la beaux avec ça !

    20/10/2006 à 4 h 20 min
  • Jean-Claude Thialet Répondre

    A FLORIN. Vous vous trompez completement en confondant les distributeurs qui ne sont que des intermediaires (ce qui ne veut pas dire qu’ils n’aient pas leur utilite)avec les producteurs, les fabricants qui, eux, creent des richesses. Et ce n’est pas parce que les « grands » de la distribution tordent le cou aux producteurs agricoles, mais aussi aux fabricants de toutes sortes de biens de consommation, que l’on doit ouvrir toutes grandes et sans discernemet les portes a une concurrence sauvage qui ne respecte pas les memes regles en matiere de salaires et de charges sociales, d’horaires et de conditions de travail, etc. Ayaez le bon sens de comprendre que chaque fois que vous achetez un produit fabrique a bon compte dans un pays « emergent » vous aggravez la part de chomage en France en meme temps d’ailleurs que vous permettez a un patron etranger de se faire de l’argent a bon compte sur le dos de ses miserables salaries. Et si vous vous refusez a comprendre cela, continuez a voter pour un socialiste, un vert ou un LCR, ou meme un UMP ou un UDF (rappel : bien qu’ayant la majorite, ces deux paris reputes de « droite » ne font rien pour arranger la situation des entreprises en leur permettant de lutter a armes egales contre l’etranger) jusqu’a ce qu’il n’y ait plus personne en France pour accepter d’etre un entrepreneur, plus personne a vouloir payer des impots, etc>. Je ne connais pas votre profession, mais je vous conseille de devenir vous-meme entrepreneur et de creer votre propre entreprise pour fabriquer le produit de votre choix. Ne vous contentez plus d’etre un salarie, un fonctionnaire ou un parasite… Sincerement votre, Jean-Claude Thialet

    20/10/2006 à 3 h 09 min
  • Vincedu35 Répondre

    La vérité – si elle existe – peut-elle émerger d’un candidature qui sait prendre ses distances avec les instances nationales du PS? http://www.santeducation.com/

    19/10/2006 à 21 h 39 min
  • Pierre Répondre

    Il n’a pas que Segolene Royale qui roule pour le gauchisme-immigrationisme, Nicholas Sarkosy-Chirac suit la meme pente! Tous deux n’aiment pas la France et encore moins les francais! Cordialement On voit à Toulouse, une fois de plus, la véritable politique de Nicolas Sarkozy en matière d’immigration. Les clandestins réunis par des agitateurs devant la mairie de Toulouse ont été immédiatement logés dans des hôtels, aux frais du contribuable. Jusqu’au 2 novembre, nous dit-on. C’est-à-dire jusqu’au début de la « trêve hivernale » qui leur permettra d’y rester indéfiniment. Et ils seront régularisés « au cas par cas », selon la formule consacrée. Le ministre de l’Intérieur donne raison aux groupuscules d’extrême gauche qui manipulent les clandestins. Et il fait savoir à tous les candidats à l’immigration illégale qu’en France il suffit de manifester pour obtenir un logement et espérer une régularisation.

    19/10/2006 à 21 h 23 min
  • chevreau jérémy 17 ans Répondre

    ségo n’a rien de libéraliste, c’est juste une femme qui veut se faire entendre dans un monde poilitique qui actuelment majoritaire masculain et droitiste. contrairement a sarko qui lui se base sur l’insécurité, la droite n’évolue pas beaucoup leur programme par rapport a 2002, donc je pense qu’il est grand temps de laisser place tout d’abord a une femmeet ensuite au socialisme.On parle des éléphants du partis socialiste, mais malheureusement en France dans tous les parts il y a et il y aura toujours des éléphants et non éléphante. je pense que ségo est la plus abile pour ce poste, contrairement a fabius qui se masque dérière sa rose rouge, et qui a son coeur a droite vive ségo 2007

    19/10/2006 à 20 h 21 min
  • Jaures Répondre

    Tout d’abord, comment peut-on avancer que S.Royal ne serait pas compétente. Quelles responsabilités avait exercé T.Blair avant de gouverner plus de 10 ans ? Mme Royal est député depuis 1986, chaque fois réélue, présidente de région et fut ministre 5 années. Chirac avait sans doute un C.V plus étoffé mais pour quels résultats ? Par ailleurs, ce que dénonce la gauche, ce n’est pas la délocalisation de telle petite entreprise en risque de faillite, mais les délocalisations boursières réalisées alors que les entreprises sont déjà bénéficières et que les patrons se partagent sans honte des stock options, « golden parachute », « golden hello » et retraites chapeaux équivalents à des milliers d’années de travail de leurs ouvriers. Peut-être que certaines idées conservatrices sont quelque peu en vogue, mais je ne vois guère advenir de soutien populaire aux théories libérales.

    19/10/2006 à 19 h 53 min
  • Mancney Répondre

    Guillermo, Cool it, man, vous vous etes parfaitement exprimé, c’est moi qui plaisantait gentiment. Je ne connais pas bien la Fée clochette, comme vous dites, je ne la vois pas a la télé tres souvent, mais je ne serais pas surpris que vous aillez raison (euphémisme). C’est sur qu’elle cache son jeu, je dirais meme que c’est normal, et tant pis pour ceux qui ne savent pas lire, « l’essentiel est invisible pour les yeux. » (Ok, je sais, c’est écrit dans un contexte different!). La démocratie, ca ne peut marcher que quand les citoyens ne sont pas trop c..s . Vous voyez ce que je veux dire. En tout cas, votre argumentaire tient la route. Bravo pour cette étude du personnage. Interressant. Votre dernier paragraphe, avec référence a ce cher konrad, est a nous faire réver. Seulement, vu la situation actuelle et celle que l’on devine pour demain, je pense qu’un De Gaulle nous arrangerait bien. Ce gentleman (Le général) s’est arrangé pour refuser le passeport Francais a 9 millions d’arabes, soit 18 % des Francais a l’epoque (9/40+9), cela bien avant que d’autres assholes leurs ouvrent grand les portes de la France, puis comprennent, le regrettent, et cherchent désespérement a inverser la tendance. N’est ce pas Valery? Merci également mon général pour la politique énergétique de la France, pour Concorde qui fut l’oeuf de l’Airbus. (Pas de Concorde? Pas de notoriété aéronautique, donc pas d’Airbus. cf. Caravelle.). Ses capacités et son gout de « l’action », sa compréhension de l’avenir et son courage, seraient les bienvenues aujourd’hui. Et au diable les défauts issus des qualités. La grandiloquence n’est pas bien grave, quand elle est assise sur de la force et de l’intelligence, et qu’elle est utilisée a bon escient, comme pour galvaniser les Francais, enfin les hommes. Voyez, aujourd’hui, il n’y en a certes pas, et il n’y a pas le reste non plus. Modestie et honneté, meme avec de la fermeté, peuvent ne pas suffir a gouverner. Un peu de panache ne gache rien. Ca « inspire » et c’est joli. « Il faut que ca brille », ca donne de l’allant et ca rassemble. Et puis DeGaulle était un ami personnel de Konrad, remember? Ca ne trompe pas, ca. Au fait, combien de fois avez vous lu ce mot « panache », dans la presse, ou ailleurs, depuis le début de l’année? et les mots, Islam, Musulman, Arabe, Terroriste, combien de fois? Voila, comme ca, on sait ce qui plait. Best, Mancney

    19/10/2006 à 18 h 16 min
  • Albert68 Répondre

    Merci pour ta critique Guillermo. Mais je veux comprendre: Au 1er tour, tu vas voter pour un candidat discret et efficace, admettons, (et cela ne me regarde pas). Mais parlons stratégie: Au 2ème, si c’est Sarko/ Ségo, tu t’abstiens? ou tu votes Sarko? Cordialement Albert68

    19/10/2006 à 16 h 23 min
  • Aude Répondre

    Voila tout le problème. Dès qu’un homme ose critiquer Ségolène, il est taxé de misogyne. Quant à une femme, je sais pas de quoi elle est traitée mais ça doit pas être bon non plus… J’ai du mal à croire que les militants socialistes puissent être assez c.. pour voter pour elle à l’investiture… Cette femme est incapable de débattre, d’avoir des idées concrètes, de garder son sang-froid… Les gens ne le voient pas ça ???

    19/10/2006 à 14 h 48 min
  • Alain B. Répondre

    Je n’ai rien contre les gens qui ne pensent qu’à s’enrichir personnellement, qui ne pensent qu’à leur propre entreprise, à leur propre réussite, à leurs propres intérêts. Je n’ai rien contre les gens qui ne pensent pas plus loin que leur petite tête ; Je n’ai rien contre vous. En revanche, il semble que vous en aviez contre la Terre entière… La théorie du complot, la théorie du <> a encore de beaux jours parmi vous. Construisez un projet, faîtes le partager à l’humanité comme une évidence et une nécessité, démarchez, bossez ! Et accédez au pouvoir par les urnes, sans aigreur ni haine… Si vous ne faîtes pas cet effort, vous prenez le risque d’être aigri toute la fin de votre vie. Si j’avais de$ difficulté$ financière$, si j’avais besoin d’une France $olidaire, je crois que vous seriez des gens que je pourrais haïr a$$ez facilement.

    19/10/2006 à 14 h 14 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Il y a loin de l’économie enseignée par de diserts théoriciens dans l’ambiance feutrée d’un amphithéâtre à celle pratiquée quotidiennement par les chefs d’entreprises, les directeurs commerciaux et les directeurs financiers. En quoi consiste la différence ? Les premiers ne sont tenus à l’égard de leur auditoire que par une obligation de brillance, tandis que les seconds sont tenus par une obligation de résultat envers trois partenaires incontournables et égaux en droit ( enfin, …… en principe !) : l’actionnaire, le client et …… le salarié qui, malheureusement, constitue trop souvent la variable d’ajustement de cette trilogie. Quelle expérience madame Royal a-t-elle de l’entreprise ? …… AUCUNE ! …… comme d’ailleurs la quasi totalité de nos élus très majoritairement issus de la « ponction » publique. Ségolène sait-elle, par exemple, que la circulation des capitaux a été largement déréglementée depuis des lustres ? Mesure-t-elle ce que cela signifie réellement aujourd’hui en terme d’absence de pouvoir, notamment coercitif, de la part des nations ? Que sait-elle des préoccupations de l’entrepreneur ? De nos jours, trois qualités incontournables sont requises pour être chef d’entreprise : le masochisme, le masochisme et …….. le masochisme. Quelqu’un, dont j’ai oublié le nom, a dit un jour : « Tout homme qui entreprend a contre lui trois catégories de personnes : celles qui auraient voulu faire la même chose, celles qui auraient souhaité faire le contraire et celles qui n’ont jamais rien fait ! ». Cette considération résume à la perfection la situation peu enviable du Chef d’Entreprise dans notre beau pays. Il existe trois possibilités d’endosser cette lourde charge: en créant soi même une entreprise, en en héritant ou en la rachetant. Dès son intronisation, les jours et les nuits du téméraire deviennent des cauchemars. Levé avant l’aurore, son soucis d’assurer la paye de ses salariés le fait traquer les commandes en passant sous les fourches caudines des négociateurs. Son banquier le soutient comme la corde soutient le pendu. L’administration fiscale, suspicieuse par nature, ne lui laisse un répit momentané qu’après avoir enfin trouvé une faille dans sa comptabilité. Ses fournisseurs l’assaillent de promesses intéressées tandis que ses clients lui rappellent qu’ils font la loi chez lui. Une multitude d’organismes de recouvrement se signalent en permanence à son attention. Dans le cas le plus favorable sa vie de famille n’est en berne que du lundi matin au dimanche soir. Son système digestif se rebelle. Ses partenaires sociaux ( curieuse association sémantique ) s’acharnent à sa perte. L’inspection du travail est aux aguets. Les édiles l’adulent tant que le succès semble au rendez-vous. Les consultants le courtisent, les communicants le sollicitent, les demandeurs de tous acabits l’assurent de leurs meilleures dispositions à son égard. Ses concurrents le calomnient. Il cherche, en vain, un appui désintéressé. Quand vient ensuite l’heure du bilan, si le pauvre homme s’est évertué à tout entreprendre dans les règles, la dépression le guette. Sa marge nette est souvent à la limite de l’inexistence. Après avoir régalé ses banquiers, ses actionnaires, le fisc, ses salariés, ses clients, et avoir dégagé une provision minimum à réinvestir, il ne lui reste souvent que la satisfaction strictement cérébrale d’avoir créé de la valeur ajoutée. Paradoxalement, la considération lui viendra rarement des bénéficiaires de cette valeur. Dans les pays anglo-saxons, parlant d’un patron, nombreux sont ceux qui le qualifient de Capitaine d’Industrie. En France, on le disqualifie. Les décideurs politiques et les éditorialistes de la capitale seraient bien avisés de restituer aux vrais créateurs de richesse de ce pays la place légitime qui leur est due dans la considération de leurs citoyens. Seulement voilà, il leur faudrait troquer l’évanescence de l’idéologie contre une solide culture économique et l’éther contre la règle à calcul. La perspective est peu alléchante pour des phraseurs qui ont bâti leur lucrative notoriété sur l’inconséquence de leur propos ! Et la présidente du conseil régional de Poitou-Charente entend villipender ces vilains projeteurs de délocalisation, morigéner ces exploiteurs de la classe prolétarienne. Mais de quoi ont bien pu l’entretenir ses collègues lorsqu’elle fréquentait les conseils des ministres ? …. Elle n’écoutait pas ou quoi? La Joconde nous sortira encore de ces ségolèneries auxquelles il nous faudra nous accoutumer ; la campagne ne fait que débuter. On a parfois envie de lui dire:  » Cocotte! prends ton seau, ta pelle, vas jouer dans le sable et cesse de dire des bétises devant les grandes personnes! »

    19/10/2006 à 14 h 13 min
  • sas Répondre

    A florin….salut mon pote…de retour ???? juste une précision les 35 heures ont été pensées pour faire bosser plus les fonctionaires et les employés des grosses boites syndiquées à outrance….c’est clair ,ils ont augmenter le temp de travail effectif de la fonction publique et tant mieux….l’annualisation à mis un terme à la gabgie glandouillesque….clair En revanche dans les petite structure c’est un désastre….car sans parler de la réorganisation obligatoire (exemple les restaurants obligé de fermer le lundi par exemple =manque à gagner et rupture de la continuité commerciale) dès qu’il y a plus de 35 h00 , ce sont des heures majorées donc augmentation du coût irratrapable sur la vente produit….ou alors selon le rêve gouvernementale réambauche 2 poste au lieu d’un = à augmentation des charges fixes=augmentation des investissement sur personnel(plus de vestiaires,plus de place,plus de cantine,etc,etc) augmentation du temps de gestion : plus de personnel =plus d’intendance……et plus grave: PLUS DE PERSONNEL PLUS DE REPRESENTATION SYNDICALES ET DONC PLUS DE MERDE….. tu vois donc que les 35 h00 ne sont pas neutre et loin de là….laissez les gens bosser ,ceux qui veulent bosser….ainsi même sans diplôme un gars qui a un job à petit revenu horaire….en faisant des heures peut gagner du blé SANS VOLER QUEMENDER OU TRICHER; en fait il peut vivre correctement et sans assistance…..et c’est ca qui fait chier nos dirigeants….un type pas très éduqué qui reste indépendant et LIBRE; ca contrarie leurs plans… laisser les gens qui le souhaite travailler à plus soif, que le gouvernement s’occcupe en priorité de son cul , puis ejn second lieu des voleurs et concussionnaires de la ripoublique ,chef de l’etat compris…là ils feront des economies substantielles. hug sas a parlé…

    19/10/2006 à 13 h 41 min
  • EIFF Répondre

    Ségolène Royal est uniquement mis en avant par les grands médias pour combler le vide de la classe politique corrompue de l’UMPS et pour étouffer les affaires de corruption, de pillage et de viol de la démocratie. Entre l’affaire Clearstream, les procès des emplois fictifs et les détournements d’argent de la MNEF, les partis dit de gouvernement n’ont plus aucune crédibilité, ni aucune légitimité, pour prétendre diriger l’Etat, Etat omnipotent et prédateur qui crée les conditions du chômage, de la misère et du désordre. D’ailleurs, pour que le PS en arrive à se donner en spectacle devant les caméras pour nous resservir du vent et du blahblah sans aucune honte en dit long sur l’état misérable du socialisme français et sur ces interminables mensonges. Que ce soit Arlette, Marie-Georges, Clémentine ou Ségolène, ce sont toujours les mêmes recettes, les mêmes ingrédients du socialisme pour nous ruiner, nous fliquer, nous dépouiller et nous faire la nique. Le plan médiatique orchestré par le MEDEF et les grandes chaines télés pour obstruer la percée des idées nationales et libérales et pour empécher les courants patriotiques et souverainistes de diffuser la bonne parole va inévitablement échouer et se retourner contre la fausse démocratie trotskiste bobo et contre la fausse droite de Sarkozy. S’il y a un pari à faire sur une femme intelligente et douée, c’est sur une Marine Le Pen premier ministre.

    19/10/2006 à 11 h 42 min
  • Guillermo Répondre

    A l’attention de Mancney, je ne suis pas du tout comme vous dites (féminiphobe), j’ai dû mal m’exprimer. Je ne suis pas contre Ségolène Royale directement parce que c’est une femme. Tant qu’à faire on pourrait aussi me dire que je suis antimilitariste parce qu’elle est issue d’une famille de militons. Par contre je suis tout-à-fait opposé à voter pour une femme qui a pour argument quasi-exclusif d’être une femme. Je serais aussi réticent à voter pour elle parce que des tas de niais et niaises vont dire qu’elle va apporter quelque chose de nouveau et que je tiens à faire contrepoids à ces gens-là (dans la mesure de mes modestes moyens limités à un bulletin de vote). Au demeurant sous un air doucereux, c’est quelqu’un qui me parait d’une méchanceté crade, d’un autoritarisme du plus bas niveau. L’autoritarisme n’est pas propre aux femmes mais chez Ségolène il est camouflé sous des airs angéliques c’est ce qui le rend encore plus répugnant. Je déteste encore Ségolène parce qu’elle a l’air d’avoir toujours préparé ses discours sur la table du petit-déjeuner en fonction des sondages de la veille au soir. Ainsi, par exemple, elle nous parle de micro-économie, juste en rapport avec le prix Nobel décerné 3 jours plus tôt; bref c’est une caricature d’Enarque façon gauche caviar. Voilà pour m’en tenir à une parcelle des défauts que je lui trouve. Faute de temps je ne m’étends pas sur bien d’autres choses qu’il serait intéressant de creuser : sa manière de diriger sans rien connaitre, son arrivisme, ses exploits personnels lorsqu’elle était ministres de l’industrie, sa politique écologiste dans le Poitou, les menaces à la sortie de ses conférences proférées par son service d’ordre, à l’encontre de certains trublions dont les questions se font trop précises. Pour en revenir à votre argument comme quoi il faudrait un homme, fort, courageux, etc …, convenons de ce que le prochain président n’aura pas la tâche facile. Mais pour ma part, je n’attends pas un homme (ou femme) providentiel au sens où l’entendent la plupart des Français, c’est à dire qui fasse parler de lui. Je n’espère pas de Jeanne d’Arc suggéré par Le Pen pour introniser sa fille, encore moins d’un de Gaulle avec sa grandiloquence mais juste un mec qui fasse son job proprement, sans donner raison au dernier qui gueule, un peu à la façon d’Adenauer qui a tant fait pour remonter une Allemagne exsangue ceci dans le discrétion, la modestie, la continuité et la fermeté. Bien sûr s’il alliait cette discrétion avec la volonté de sanctionner dûrement toutes les gabegies, trahisons et démissions de ceux qui ont fait main basse sur ce pays, ce serait l’homme parfait, l’homme providentiel au sens où moi je l’entends. Cordialement.

    19/10/2006 à 10 h 38 min
  • pottlitzer Répondre

    Segolene se trouve pour la premiere fois en premiere ligne pour constater l’effet de delocalisations pour deux entreprises situées dans la Vienne, Aubade et Domoform.Au lieu de traiter le veritable probleme, qui est le manque d’interet des politiques pour les entreprises, les entrepeneurs et la croissance de la valeur ajoutée, des sujets qu’ils n’apprennent pas a l’ENA et dans les etudes de droit, ou d’associer des entrepeneurs pour etudier des solutions alternatives, elle propose elle aussi des solutions politiques qui sont a l’opposé de ce qui est possible en France compte tenu de nos obligations europeenes.Elle aussi est en train de s’enliser dans des promesses demagogiques. C’est dommage

    19/10/2006 à 10 h 09 min
  • Florin Répondre

    Il se trouve toujours quelqu’un ici pour faire pleurer dans les chaumières, sur le sort d’untel ou tel autre. Moi, je poserais des questions simples, que l’on n’ose JAMAIS aborder dans les médias : pourquoi les fruits et légumes en grande-surface coûtent-ils MOITIE MOINS en Allemagne ? Alors que le salaire horaire est légèrement plus élevé là-bas ? Hé ben, c’est simple : la concurrence, libre et non faussée comme l’exige la Commission, fait le ménage et oblige certains à limer leurs dents de requins. Le différentiel de prix est en faveur des Allemands sur l’ensemble des produits (sauf le vin … et encore). De la concurrence, il en faut. Et en France il n’y en a pas assez. Cela dit, bémol : il faut TAXER ceux qui ne jouent pas le jeu: ceux qui font travailler les enfants, les détenus (en Chine, il y a 44 millions de gens en prison, et ils bossent !!!), ceux qui, même à salaire équivalent, ne cotisent pas pour la retraite (pays comme l’Irlande par ex). Et surtout, il faut taxer AUTREMENT ! Pour quelles raisons Chichi et comp. s’opposent-ils à la taxation, non pas des salaires, mais de la valeur ajoutée ? Quand vous achetez un produit français, vous payez la TVA, le salaire et la retraite de celui qui l’a fabriqué; quand vous achetez un produit étranger, vous payez – pareil ! – la TVA, le salaire et peut-être la retraite … d’un gars à dix mille bornes de chez vous ! seule la TVA reste en France, et encore, diminuée, car appliquée à un prix hors taxes moindre. Pour maintenir un semblant de couverture sociale, il est urgent d’asseoir les cotisations sur la valeur ajoutée – de manière à taxer les importations sans tomber sous les griffes de la Commission. Quant aux 35 heures … arretons un peu l’hypocrisie !!! Parlez au gens qui travaillent, ils vous diront (à 80%) faire strictement le même boulot en 35 h ou en 39 h. Personne n’a réorganisé sa boîte à cause des 35h, sauf les très grandes entreprises où il y a des chaînes de production et qui font les 3×8.Sinon, pour le petit employé de bureau, on lui a dit gentiment, t’as une journée de libre de plus par mois, voilà tout; tu fais ton taf comme avant. Ah, par contre, tu comprends, les 35h, ça coûte; donc les augments, mollo ! … Les 7-8% de plus par an comme en 89-90, c’est fini. Qui osera s’attaquer frontalement aux problèmes, sans oeillères, sans préjugés, en toute liberté de pensée et de parole ? Ni Ségo, ni Sarko, ni DSK …

    19/10/2006 à 0 h 52 min
  • Jean-Claude Thialet Répondre

    Dans mon precedent « post », il fallait lire « si les entreprises se DELOCALISENT » et non « … se LOCALISENT ». Desole ! Salutations cordiales, Jean-Claude Thialet

    19/10/2006 à 0 h 34 min
  • Ratakses Répondre

    A votre avis qui est capable d’incarner, a l’heure actuelle, la fonction de chef de l’état ? Pensez vous vraiment la Royale (bien qu’encore à flot) capable de gouverner, donner un cap, à une navire France tentant de colmater ses voies d’eau ? des banlieues aux entreprises en passant par la fonction publique… Croyez vous Sicolas Narkozy (oups !!), l’avocat, le chouchou des Français « pass ki di tout haut c’que tou’lmonde pense touba » , celui qui ment sur les chiffres de la délinquance (cf le monde d’il y a 1 ou 2 jours) et n’a absolument AUCUNE compétence en politique internationale, non soyons sérieux, de la copie à l’original les Français risquent de choisir l’original, ce qui Le Peine, parlons en d’ailleurs : Le Pen ? voyons, restez sérieux, certes il incarne le plus vil de la fange humaine, mais ce n’est qu’un role, il occupe le terrain laissé libre par les autres voyez vous. mais le problème c’est qu’il monte, il « attend » comme disent les guignols et ses sympathisants… il aura quand même 79 ans aux prochaines présidentielles, ce qui le rapproche de la moyenne d’age des francais (ahahah)alors va-t-il incarner le vote sanction, le « attention on veut des forteresses contre les sarazins » de la France « le Lay/PPDA/courbet/pernot » ??? L Fabius ? ses mains sont encore ruisselantes du « responsable mais pas coupable » bien que Mélenchon (que j’aime bien cependant) le soutienne !!! DSK, je ne sais pas, il rassure peut-être certaines entreprises, mais politique doit être affranchie, tant que faire se peut, du monde des affaires. Sauf que DSK fait partie du monde des affaires, alors…les entreprises françaises quand même, celles qui votent massivement pour le CPE CNE, celles qui veulent faire sauter le code du travail comme le préconise Melle parisot n’en déplaise a JC Thialet (voir plus haut) la flexibilité c’est la « positive attitude » n’est-ce pas ? Ehh oui, malheureusement,il y a aussi celui qui est actuellement à l’Elysée qui peut se représenter, 79 ans aussi. Il incarnerai celui qui rassure et sait tenir un pays viellissant qui a peur de ses jeunes… d’ailleurs attendez vous a un vote massif des jeunes, qui en plus feront péter ce pays dans lequel ils n’arrivent pas a se projeter, faute de propositions de nos gouvernants, ou ceux qui se prétendent comme tels… Que c’est compliqué tout ça, allez Albert 68, toi au moins tu veux remettre les choses à plat, et pour ça j’apprécie… Mais après ça ? que restera-t-il ?

    19/10/2006 à 0 h 05 min
  • I SEE Répondre

    bonjour mr rouxel, segolene royal, au fur et a mesure qu’elle s’exprime, nous montre son niveau et son envergure…..c’est celui d’une technocrate de la politique ambitieuse….. ce qui joue en sa faveur c’est son look, son ton de voix agreable, en un mot son feminisme distingué et l’impression qu’elle donne d’etre tres penetree des sujets dont elle parle……. mais dans le fond de tout ça il y a que dalle!!! d’ailleurs faire des promesses irrealisables est une escroquerie morale!!!!

    18/10/2006 à 23 h 57 min
  • Louis XI Répondre

    – Comment se fait – il que le peuple de France puisse encore voter, et surtout espérer quoique se soit des S.Royal, N.Sarkozy, L.Fabius et autres fossoyeurs de la Nation ??? – Le constat est pourtant simple. Ces gens se sont succédés dans les différents gouvernements de gauche et de droite(sic )… depuis 1981. – Et pour quel résultat : des déficits publiques abyssaux; un chômage de masse en perpétuelle augmentation; une émigration débridée et irresponsable; une sur-fiscalité pénalisant les entreprises; aucune réforme éffectuée ( quid des retraites, de la fiscalité, entre autre ); une politique aux affaires étrangères plus que pitoyable; le recul de l’autorité de l’état vis à vis des syndicats et de certaines communautés; les 35 heures; le délabrement continuel et lamentable de structures nationales telles que les hôpitaux, les facultés; etc, etc… – Notre pays ne peut plus supporter cette situation. Mais encore faut – il que les citoyens français SE REVEILLENT, et COMPRENNENT enfin, qu’il est plus que temps d’éradiquer cette bactérie qu’est l’UMPS, et ses germes mutants que sont les verts et autres gauchistes… Louis XI

    18/10/2006 à 23 h 53 min
  • Mancney Répondre

    Guillermo, vous etes un épouvantable feminiphobe. Anyway, vous n’avez pas complétement tort. Vu les gentils problemes qui nous attendent demain, c’est un homme et éventuellement un homme courageux et fort, qu’il convient de mettre a l’Elysée. Best, Mancney

    18/10/2006 à 23 h 29 min
  • Jean-Claude Thialet Répondre

    Une fois de plus les socialistes (ainsi d’ailleurs que les communistes, les verts, et une bonne partie, de la pretendue droite) montrent qu’ils n’ont rien compris aux problemes auxquels sont confrontees les chefs d’entreprises : si les entreprises (je parle la des entreprises, et non des multinationales dont le capital est de plus en plus apatride) se localisent, ce n’est pas pour le plaisir de faire travailler a l’etranger, avec tous les problemes que cela engendre pour une PME, des ouvriers sous payes (mais pas forcement sous qualifies) mais, tout simplement pour SURVIVRE ! Il faudrait que les salaries francais qui achetent systematiquement, sans se soucier de leur provenance, des produits (pas seulement textiles) sous le pretexte qu’ils sont meilleur marche comprennent avant qu’il soit trop tard qu’ils creusent ainsi la tombe des entreprises francaises, et, par contre-coup, organisent leur propre chomage. Un chomage dont s’accommodent de plus en plus de « travailleurs?travailleuses » (pas seulement par resignation)(1) jusqu’au jour ou, les Caisses de chomage etant vides, ils allongeront indefinment les queues des soupes populaires> Avec ou sans cochon ! Quant a Segolene et a ses coplices de la Gauche, il faudrait bien qu’elle se souvienne que l’on doit a l’UMPS (UMP + PS !) les traites,accords, etc. qui ont ouvert toutes grandes les portes de l’Union europeenne aux produits fabriques a bas prix par une main d’oeuvre qui neconnait ni les 35 heures, ni les quatre ou cinq semaines de conges payes, ni les greves. Et si l’on demamdait a tous ces politiciens de creer une entreprise et de connaitre les dures realites de la concurrence internationale avant de legiferer a tort et a travers ? Sincerement votre, Jean-Claude Thialet (1) un exemple bien francais (et pas isole) vient de le prouver

    18/10/2006 à 21 h 39 min
  • Guillermo Répondre

    Absolument pas d’accord avec cet avis. Avec Fée-clochette comme présidente, le Titanic va sombrer bien plus vite que prévu. Elle a peut-être quelques compétences pour être élue mais elle n’en a aucune pour diriger le pays. En outre sa personnalité est des plus discutables. Peu importe qu’elle se déclare à gauche, à droite ou à l’extrême droite, on n’a pas à la juger là -dessus. Il ne s’agit que d’effets d’annonce du moment. Du reste il est fort possible que les socialos mettent en avant DSK. Au risque de choquer, je trouve que ce serait vraiment un moindre mal par rapport à Fée-clochette, même si celui-ci se déclare (simplement et honnêtement) plus dans la ligne et la tradition de son parti. Si Royal est au deuxième tour je voterai pour son adversaire quel qu’il soit. Dans ce sens je serais actuellement bien en peine de renseigner un sondeur : je ne sais vraiment pas pour qui je voterai, en revanche je sais bien pour qui je ne voterai pas.

    18/10/2006 à 20 h 50 min
  • Albert68 Répondre

    Ségo Sarko: c’est franchement la même stratégie, un coup je te recentre un coup je te gauchise/droitise. Au final, c’est clair: Ségo / Sarko font de la politique comme Chirac, jouant de l’opportunisme à tout va. Voter UMP, c’est donc s’endormir encore pour cinq ans. Il faut que les électeurs de droite modérés (au départ) se disent que le moment est venu de s’allier avec les Enragés (de la Nation). Il est temps de franchir le Rubicon. Et songeant à Desmoulins qui pilotait le vaisseau de la République… le vaisseau tanguant vers les sables du modérantisme, il est urgent de mettre la barre vers le rocher de l’Exagération. Albert68 Charles Millon avait tracé la voie

    18/10/2006 à 20 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *