Ségolène Royal sème encore une fois la zizanie

Posté le novembre 16, 2009, 12:00
58 secs

Ségolène Royal pensait sans doute revenir au centre du débat politique, au moins de la gauche
en s’invitant au rassemblement organisé par Vincent Peillon pour élargir le spectre des alliances possibles du Modem au PC.
L’organisateur avait pourtant prévenu que sa réunion ne comporterait pas de présidentiables pour évitet de donner l’impression de favoriser l’un plutôt que l’autre.

Vincent Peillon a donc fortement réagi au comportement de Ségolène Royal en indiquant qu’en aucun cas elle ne pourrait faire gagner la gauche en 2012.
Tout laisse penser pour l’instant que, malgré les primaires, la gauche a très peu de chances de s’accorder sur un candidat unique en 2012.