Sénat : les centristes en eau trouble

Sénat : les centristes en eau trouble

A quelques mois des élections sénatoriales, alors que pour la première fois sous la Ve Répulbique, la haute assemblée pourrait basculer à gauche, le jeu politique devient de plus en plus trouble. Les sénateurs centristes avaient déjà joué plusieurs fois leur propre partition au cours de la législature.

Cette fois, c’est une mesure politique symbolique voulue par le Président de la République que les sénateurs centristes ont repoussé en s’alliant à la gauche : la déchéance de na tionalité des tueurs de policiers naturalisés depuis moins de 10 ans.

Sur cette mesure clivante, les centristes, rappelant les mêmes grands principes que la gauche : « le refus de faire deux catégories de Français », ont montré qu’ils n’étaient pas prêts à soutenir l’UMP dans une reconquête de l’électorat par la droite.

On peut s’attendre donc à tout lors du renouvellement du Sénat et surtout aux grandes manoeuvres préparatoires pour la présidentielle. Nul doute que les intérêts politiciens seront bien plus présents à l’esprit de nos élus que ceux de la France.

Ce sont les électeurs qui vont devoir imposer au programme des partis politique la déchéance de nationalité pour tout délinquant, seule façon d’enrayer la spirale de la violence et la pompe aspirante qui peuple la France de délinquants de tous horizons…

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Gilbert Répondre

    T as raison Emile . Tous avec le Front .

    05/02/2011 à 18 h 16 min
  • Emile Répondre

    Ce qui est sûr, c’est que la France surtout est en eau trouble sinon boueuse…
    Seule et dernière issue possible aujourd’hui… voter FRONT !
    Emile

    05/02/2011 à 11 h 10 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: