Sénat : Une Machine à Perdre…

Posté le septembre 26, 2011, 4:04
48 secs

Pour la première fois sous la Ve République, le Sénat va connaître une majorité de gauche. La gauche a gagné entre 24 et 26 sièges lors des élections de dimanche et aura une majorité de 175 sièges contre 173 sièges à la droite.

Les défaites successives aux différentes élections locales de puis 2004 faisaient peser le risque pour l’UMP et ses alliés de perdre la majorité à la haute assemblée. Les divisions apparues lors de ce renouvellement auront fait de ce risque une réalité : la division règne dans de nombreux départements, notamment franciliens. La Seine et Marne, fief de Jean-François Copé a ainsi connu la liste dissidente de Yves Jégo, ancien secrétaire d’Etat. Les Hauts de Seine, fief de Nicolas Sarkozy, ont vu la droite perdre des sièges à cause de ses divisions. enfin, à Paris, ce n’est rien moins qu’un ancien conseiller du Président de la République, Pierre Charon, qui a fait perdre à la liste UMP un voire deux sièges…

L’UMP semble donc s’être transformée en Une Machine à Perdre, ce malgré les changements successifs de dirigeant, Jean-François Copé n’obtenant pas de meilleurs résultats que Xavier Bertrand ou Patrick Devedjian. Bien inquiétant pour l’UMP à sept mois des élections présidentielles.