« Séparatisme » islamique : un appel pour rien

Posté le mars 27, 2018, 5:50
6 mins

Je ne signe jamais de pétitions. Je n’aurais donc pas signé le texte paru dans Le Figaro sous le titre : « L’appel de cent intellectuels contre le séparatisme islamique », quand bien même certains des signataires sont des amis personnels.

Je n’aime, qui plus est, pas du tout le mot « intellectuel », car il est flou et, très souvent, vecteur d’imposture : des appels d’« intellectuels » signés par des charlatans sont fréquemment parus ces dernières années pour soutenir des causes souvent douteuses.

Mais ce qui m’a arrêté dans cet appel est ailleurs : le texte est confus, parfois vide de sens, et il est inutile.

Il est peut-être même davantage qu’inutile : trompeur.

Commençons par ce qui le rend confus : des phrases, pertinentes, parlant de « menaces pour la liberté » et de « totalitarisme islamique » et disant qu’aucune religion ne doit faire la loi, voisinent avec des références à l’apartheid sud-africain – d’autant plus mal venues que les Sud-Africains blancs subissent aujourd’hui une épuration ethnique immonde.

Passons à ce qui le rend vide de sens.

Il y a, dans certaines pratiques de groupes musulmans en France et ailleurs, des pratiques conduisant des musulmans à se regrouper de façon à se retrouver entre eux, en excluant ceux qui ne sont pas musulmans.

Il y a aussi une volonté, chez nombre de musulmans, de séparer les femmes des hommes, tout en traitant les femmes de façon particulière.

Ce qui fait problème, là, lorsque des musulmans entendent se retrouver entre eux n’est pas la séparation, mais ce qu’elle signifie (les non-musulmans sont, selon l’islam, des êtres inférieurs, dhimmi, et le discours parlant d’Occidentaux « dominants » qu’on trouve ici ou là chez des musulmans renvoie au fait que, pour l’islam, il est inadmissible que les Occidentaux ne soient pas en position d’êtres inférieurs).

Et ce qui fait problème, lorsqu’il s’agit de séparer les femmes des hommes, est que les femmes ne sont pas, dans l’islam, définies comme égales aux hommes et sont même considérées comme des êtres inférieurs (c’est dit dans le texte de cet appel, mais mêlé à des propos totalement hors sujet).

Parler de « séparatisme » est laisser de côté ce que signifie la séparation.

L’inutilité de l’appel découle de cette réalité.

Les musulmans qui sont censés être visés peuvent dire, à juste titre, qu’ils ne sont pas « séparatistes » au sens énoncé dans le texte.

L’inutilité de l’appel tient aussi au fait qu’on ne voit pas ce que les signataires sont censés attendre.

Peut-être veulent-ils simplement partager un refus verbal, et un malaise.

Si c’est le cas, des lecteurs se diront qu’ils ne sont pas seuls à manifester un refus verbal et un malaise.

Si les signataires espèrent une action de quiconque, ils vont découvrir vite que partager un refus verbal et un malaise ne sert à rien.

J’ai ajouté que l’appel était trompeur.

Il l’est en ce qu’il semble destiné à pointer du doigt une situation préoccupante, alors qu’il ne la désigne que par la bande et de manière biaisée.

Plus grave encore : l’appel ne dit pas ce qui devrait l’être sur la progression de l’islam en France et ailleurs.

L’islam n’est pas une religion « séparatiste » : c’est un dogme conquérant, qui avance par la soumission.

Il ne crée des territoires séparés que pour en faire des bases depuis lesquelles se propager et soumettre.

Il impose le voile aux femmes, non pas principalement pour les séparer, mais pour qu’elles soient soumises elles-mêmes et ne leur laisse l’opportunité de s’affirmer qu’en leur offrant de contribuer à l’avancée de la soumission.

Ce qui survient en France n’est, par conséquent, pas l’irruption d’un « séparatisme » musulman, mais l’avancée de la soumission à l’islam.

Des territoires sont pris.

Les êtres inférieurs sont traités toujours davantage en êtres inférieurs.

Les femmes se voilent, et celles qui ne se voilent pas peuvent en subir les conséquences.

La soumission qui avance fait que critiquer l’islam devient peu à peu impossible sans tomber sous le coup de la loi.

Un appel utile serait un appel dénonçant la soumission qui vient et revendiquant la liberté de critiquer l’islam.

Trouverait-on encore cent signataires pour un tel appel ? J’en doute.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

11 réponses à l'article : « Séparatisme » islamique : un appel pour rien

  1. vozuti

    29/03/2018

    dans l’histoire des conquêtes de l’islam,la plus grande victoire restera la loi chirac du regroupement familial de 1975,qui a marqué le début de la conquête de l’europe.
    merkel a également remporté une grande victoire contre l’allemagne en 2015,lorsqu’elle a déclenché son opération porte ouverte à tous les musulmans.
    quant au pape jésuite,il s’impatiente et appelle à accélérer l’invasion car il aimerait pouvoir assister de son vivant à l’installation du califat en europe.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/03/2018

      c’ est la  » philosophie  » de la  » culpabilisation  » nationale qui est cause de tout … et pas seulement de la « culpabilité …  » … coloniale  »

      alors si vous attendez un secours du côté de Millière vous ne frappez pas à la bonne église !

      Répondre
    • vozuti

      31/03/2018

      on cherche des tas de raisons pour tenter d’expliquer cette folle politique d’invasion islamique volontaire,décidée par nos gouvernants depuis une quarantaine d’années: culpabilisation,anti-racisme,besoin de main d’oeuvre,laisser aller, etc…mais la seule raison qui tient la route est que les pays européens sont gouvernés par des traîtres…et ils ont réussit,à force de propagande,à faire accepter à leurs populations respectives ce plan contre nature et suicidaire. les populations d’europe de l’est qui n’ont pas reçu cet endoctrinement,nous regardent avec effarement.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31/03/2018

        plutôt que  » traîtrise  » je dirai  » bêtise  »

        cela suffit à  » expliquer  » le déroulement des événements, et comme on sait qu’ une personne  » bête  » est la dernière à reconnaître s’ être trompée tout continue à se dérouler sans … problème enfin quand je dis sans problème j’ entend pour eux

        actuellement  » LaDroite  » se cherche plutôt qu’ un héros, une héroïne , mais quand on se souvient que Marion Maréchal ne se trouvait pas elle même à la hauteur d’ un simple Ministère … je pense que les électeurs de  » LaDroite  » doivent chercher ailleurs … et le plus vite sera le mieux

        Répondre
      • vozuti

        01/04/2018

        c’est vrai que ceux qui s’auto-désignent humblement par le terme « élite » sont généralement très loin d’être des lumières… mais dans le cas de l’immigration massive musulmane,l’erreur est tellement énorme et évidente que même ces élites auto-proclamées sont capable de comprendre qu’ils sont en train de sacrifier leurs peuples.la bêtise est un facteur à ne pas négliger,mais même les idiots utiles, qui gobent sans retenue tout ce que leur poste de télé leur raconte, comprennent désormais que l’immigration musulmane n’a pas été une chance pour eux….il y a forcément un intérêt inavouable qui poussent tous les dirigeants européens à s’acharner dans cette folle politique migratoire.

        Répondre
  2. Paul

    28/03/2018

    Monsieur Millière, n’est-il pas temps de proclamer haut et fort, aux côtés de Sens Commun, que l’Islam n’a pas sa place en France en inscrivant dans la Constitution que « la France est un pays aux racines chrétiennes » ?
    Comme vous le dénoncez, ce type de pétition est dérisoire et il nous faut nous engager plus activement notamment en ces moments d’émotion populaire où l’opinion est enfin réceptive.

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    28/03/2018

    Les pétitions et les marches blanches sont la camomille des faibles.

    Répondre
    • BRENUS

      28/03/2018

      Oui, mais ajoutées aux simagrées macroniennes, elles tiennent lieu de non-réponse. Une fleur par ci, un nounours par là, ailleurs des bougies et… les flots de larmes de crocodiles et d’attitudes dévastées dans autorités religieuses muzz. Il ne manque plus que faire jouer à la fanfare le « morpionibus de profondis » des carabins.
      P.S. : en passant et même s’il faut le déplorer, il n’y a aucune comparaison quantitative entre les mauvais traitements infligés par Turenne à Haguenau (où certains ont refusé de me répondre en français lors d’un passage dans cette ville) et le véritable génocide organisé des ventres- à choux vendéens par ces « glorieux » bleus et leurs pourritures de chefs qui recommandaient de ne surtout pas épargner les femmes et les gosses pour éviter de nouvelles générations. A tout malheur, mlheur et demi. Haguenau n’a pas connu, que je sache, les bateaux à fonds ouvrants envoyés pleins d’innocents sur la Loire pour la « solution finale » de l’époque.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        29/03/2018

        Il me semble que j’avais bien précisé Turckheim( près de Colmar) et non Haguenau.
        Mème si la quantité n’y était pas les faits ressemblent à ceux perprétés en Vendée.
        Et pire le traitre alsacien « Westermann » (traduit: homme de l’ouest) était l’un des bouchers en Vendée.

        Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    27/03/2018

     » islam « ,  » islamisme  » ,  » islamiste « ,  » salafiste « ,  » djihadiste  » … chacun joue avec les , avec  » ses  » mots pour cacher la réalité …que l’ Islam est une Conquête pour les uns et une Soumission pour les autres

    Répondre
    • BRENUS

      28/03/2018

      Et un cancer pour nous tous ! Embrayons la marche arrière du char de ces envahisseurs;

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)