Solaire : le rendez-vous manqué de l'indépendance énergétique

Posté le mars 29, 2010, 12:00
58 secs


Avec le pétrole et le gaz, la
France et l’Europe sont dépendantes des pays fournisseurs, Russie, golfe, Magrheb, Afrique et de notre « protecteur », les Etats-Unis.
Le développement des énergies renouvelables constituait une occasion unique de rompre avec cette dépendance, qu’il s’agisse de la biomasse, de l’éolien et même du
solaire.

En effet, les pays européens qui ont le plus besoin de se donner un nouveau modèle de croissance fondé sur un secteur compétitif sur le marché européen sont les pays du sud : Portugal,
Espagne, Italie, Grèce.
L’ensoleillement de ces pays et notamment de leur midi est sans équivalent en Europe.

L’Andalousie, la Sicile, la Sardaigne, le Magne (sud du Pélopponèse, Grèce) sont des régions idéales pour implanter d’immenses fermes solaires.

Au lieu de celà, les industriels allemands visent le sahara et EDF, avec le projet transgreen, se prépare à acheminer de l’électricité produite au sud de la Méditerranée vers l’Europe
!

On voudrait maintenir les peuples européens dans la dépendance énergétique que l’on ne s’y prendrait pas autrement !

Il serait tellement plus sûr d’investir dans les pays européens, de constituer des entreprises multilatérales et d’y associer leurs états… mais non, on nous parle d’Europe et la
meilleure occasion de la rendre utile à nos entreprises et à nos citoyens va être bêtement manquée !