Sortons ces donneurs de leçons corrompus !

Sortons ces donneurs de leçons corrompus !

Avec l’affaire Aquilino Mo­relle, les beaux discours de François Hollande sur la « république exemplaire » ont pris un sérieux coup de vieux !

Ce proche collaborateur du président, ancien directeur de la campagne d’Arnaud Monte­bourg lors des primaires socialistes, était réputé être proche de la gauche de la gauche.

Il était aussi réputé pour être une espèce de Fouquier-Tinville de la vertu républicaine.

Il avait écrit maints discours de François Hollande en ce sens (quand on connaît le passif du Parti socialiste en matière politico-financière, il ne faut douter de rien !). Et, surtout, il avait violemment attaqué nombre de ses anciens confrères médecins sur le thème des conflits d’intérêts et des collusions avec les laboratoires pharmaceutiques.

Évidemment, je partage sa réprobation des conflits d’intérêts et son goût pour l’exemplarité en matière d’action publi­que.

Mais il faut, pour tenir ce genre de discours, surtout sur le mode agressif qu’affectionnait M. Morelle, être soi-même irréprochable.

Ce qu’il n’était manifestement pas, puisqu’il aurait, selon le site Médiapart, été payé par des laboratoires alors qu’il travaillait à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Certes, le boomerang dans la tête des donneurs de leçons est un exercice hautement comique – dont je ne vais pas prétendre qu’il ne m’amuse pas…

Cela étant, cette affaire est une mauvaise nouvelle.

D’abord, elle montre le niveau de dépravation où sont tombées nos prétendues « élites ». Et le fait qu’elles soient « de gauche » et contre « l’argent qui corrompt » n’est pas franchement une garantie.

Mais cette affaire est aussi une mauvaise nouvelle, en ce que nous voyons, à nouveau, l’organe de presse Médiapart, dirigé par l’ex (?) trotskiste Edwy Plenel, à la manœuvre.

De toute évidence, M. Morelle, comme naguère M. Cahuzac, paie en particulier le fait d’être, selon les catégories de l’extrême gauche, un « social-traître ».

Que la gauche se déchire n’est certes pas pour me déplaire. Mais cela prouve, en particulier, que le gouvernement de M. Hollande reste sous la tutelle d’une ultra-gauche extrêmement puissante et revancharde. Ce qui n’est pas vraiment rassurant pour le pays.

En tout cas, une nouvelle fois, on se prend à espérer un gouvernement composé de gens intègres et dévoués à l’intérêt national, qui chasserait enfin cette caste politique corrompue et donneuse de leçons ! n

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • maispasdutout Répondre

    AQUILLO ? Décidément il semble y avoir de moins en moins de Français XXL capables de diriger notre pays !
    SINCLAIR ? Principal reproche : Avoir piqué à une autre le salaire que cette autre , bien plus pauvre qu’elle , eut pu gagner dans les médias .
    Tableaux , elle en a hérité de quelques dizaines. En 2007 la vente de l’Odalisque lui rapporta 33,6 millions de dollars .
    Quand on est riche on travaille bénévolement , on dirige une fondation pour aider les humains dans le besoin . Ca , c’est digne .

    24/04/2014 à 22 h 41 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    en dehors du sujet mais rien que pour avoir bonne conscience.

    Anna dite Sainclair nous apprend qu’elle ignorait tout de la vie  » priapique  » de son époux ce qui après tout est dans la  » normalité …la plus normale  » pour une journaliste française et qui se flatte régulièrement d’être une journaliste d’investigation … mais le plus savoureux est d’entendre cette riche héritière de gallièristes israélites affirmer que sa famille étaient des  » Résistants exilés à New-York  » ce qu’apprécieront certainement les descendants de tous les Juifs ( souvent communistes ) d’Europe de l’Est entre autres  » exilés  » ,eux, à Auschwitz, à Dachau etc …

    22/04/2014 à 14 h 47 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: