Soupçons de corruption

Posté le juin 11, 2019, 9:08
3 mins

Le député LR Olivier Marleix a été entendu, le 29 mai dernier, par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), nous apprend «Marianne».

Nous sommes tellement blasés des «affaires politico-financières» que ce genre de titre attire à peine l’attention.

Pourtant, il est assez original qu’un député soit entendu par ce type d’organisme à sa demande.

En l’occurrence, Olivier Marleix avait saisi le Parquet à propos de la vente des activités énergie d’Alstom à General Electric et à propos de la fusion Technip-FMC.

Ces opérations avaient été autorisées par le ministre des Finances de François Hollande, un certain Emmanuel Macron.

Or, d’après les courriels des «Macron Leaks», plusieurs des soutiens de la campagne présidentielle de ce dernier feraient partie des bénéficiaires de ces opérations.

Autrement dit, Olivier Marleix s’interroge sur l’existence d’un «pacte de corruption».

Le député précise à «Marianne»: «En droit, ces dons, mêmes réalisés sous une forme légale, pourraient constituer un “pacte de corruption” ou une “prise illégale d’intérêt”.»

Bref, la victoire du 26 mai pourrait cacher une situation périlleuse pour le président.

Il est évidemment difficile de savoir ce qui, dans l’énorme fichier des «Macron Leaks», est sérieux et ce qui ne l’est pas (il est en effet classique sur internet de délégitimer de vraies révélations par la présence voisine de faux grossiers).

Il est, en particulier, difficile de savoir si Emmanuel Macron a profité de sa position, à l’Élysée ou à Bercy, pour obtenir des soutiens politiques, médiatiques ou financiers importants pour sa campagne.

Mais il ne semble pas absurde de s’interroger sur ce possible «pacte de corruption», tant la vente d’Alstom apparaît – pour ce qu’on en sait – contraire à l’intérêt national.

En toute hypothèse, que de tels soupçons pèsent sur le chef de l’État est inquiétant.

Voici déjà des décennies que la plupart des Français doutent fortement que «nos représentants» soient dévoués au bien commun.

Les politiques mises en place, au bas mot depuis les années 1970, sont généralement contraires à l’intérêt national. Elles ne se comprennent que comme expressions de la démagogie des politiciens ou comme services d’intérêts obscurs.

Emmanuel Macron étant la caricature du «système», il était difficilement évitable qu’il soit soupçonné des vices les plus criants de ce système.

Si cela devait se confirmer, son triomphe politique pourrait précipiter la chute de l’oligarchie!

5 réponses à l'article : Soupçons de corruption

  1. quinctius cincinnatus

    17 juin 2019

    Patrick Balkany est allé faire son petit tour sur le marché de Levallois où il a reçu un très bon accueil de la part des électeurs – connards locaux tout fiers d’ être les plus endettés de France et de Navarre … il n’ a surtout pas manqué de réaffirmer, contre toute vraisemblance, que c’ était sa propre fortune ( et celle de sa femme ) qu’ il avait dilapidé … on s’ attend à un procès sans fin jusqu’ à ce que ce couple exemplaire en tout fasse son ” retour “

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    16 juin 2019

    chronique judiciaire et euphémisme

    ” Sara Netanyahu reconnue coupable de … ” MAUVAIS USAGE ” ( sic ) de fonds publics ”

    écrit avec toute la pudeur nécessaire l’ hebdomadaire ” Le Point “

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 juin 2019

    Patrick Balkany : 7 ans fermes requis et dépôt immédiat !

    aucun doute là dessus : c’ est de l’ anti-sémitisme … revisité vous dira le futur condamné ” qui ne voulait que faire plaisir à tout le monde ” *** !

    *** c’ est Dashiell Hammett qui faisait dire à un de ses personnages , un grec je crois me souvenir, qu’ il ne fallait jamais faire confiance à quelqu’ un qui ne pensait qu’ au bien ( sans … pluriel ! ) d’ autrui !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 juin 2019

      un jeune ( récidiviste il est vrai ) ” sans le sou ” condamné à SIX mois fermes pour le vol d’ un sandwich et de deux jus de fruit !

      ah mais des fois ! …

      Mme Alimi ( sans ” H” ) , chroniqueuse t.v., pense que Patrick Balkany a ( heureusement ) toutes les chances d’ être un jour ou l’ autre réélu ; sa référence Juppé !

      égalité homme – femme :

      Mme Balkany : la peine demandée est assortie du sursis … Chiappa va saisir la C.E.D.H. …

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    11 juin 2019

    ouf !

    le titre m’ avait fait peur puisqu’ on aurait aussi bien pu comprendre de par sa formulation que c’ était le député lui – même qui était soupçonné de corruption

    je rappelle au passage que la Banque d’ Affaire qui a tiré le plus de profits, ces deux dernières années, dans l’ exercice délicat de ” cession – acquisition ” en … France, c’ est la Banque … Rothschild de Paris … vous savez bien celle dont le Directeur envoyait aux autres banquiers des bristols pour des dîners de soutien au candidat Macron ( ” notre ami Emmanuel ” était il même écrit sur les cartons ) dont une partie du financement de campagne n’ est toujours pas … élucidée

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)