Soutien aux identitaires!

Posté le septembre 10, 2019, 8:33
3 mins

Le 29 août, le tribunal correctionnel de Gap a condamné l’association Génération Identitaire à l’amende maximale de 75 000 euros et, surtout, trois militants à 6 mois de prison ferme.

Le crime de ces dangereux terroristes? Avoir symboliquement bloqué la frontière, le 21 avril 2018, au Col de l’Échelle pour s’opposer à l’immigration clandestine.

Ce verdict est un scandale à plusieurs titres.

D’abord, sur le fond, ces jeunes identitaires n’auraient pas eu à monter cette opération si l’État faisait son travail.

S’il y avait une lutte sérieuse contre l’immigration clandestine, d’ailleurs, Génération Identitaire n’existerait probablement pas.

Que l’État condamne ces courageux jeunes gens qui prennent des risques et consacrent leur temps libre et leur énergie à pallier ses intolérables carences est inique.

Mais, surtout, un coup d’œil rapide à l’actualité montre que, si les opposants à l’immigration clandestine (qui, rappelons-le quand même, est illégale!) sont sévèrement punis, la justice fait preuve d’une remarquable mansuétude envers les passeurs.

Souvenons-nous de Cédric Herrou, qui avait aidé 400 clandestins à pénétrer illégalement en France: lui n’avait été condamné qu’à quatre mois de prison avec sursis!

Mais, plus grave encore, comme l’a fait remarquer Damien Rieu, l’un des jeunes identitaires condamnés, 6 mois de prison ferme, c’est la peine à laquelle a été récemment condamné un homme qui avait abusé sexuellement de sa fille de 5 ans et de sa belle-fille de 7 ans.

Autrement dit, il est aujourd’hui considéré comme aussi grave de protester contre l’immigration illégale que d’être un violeur d’enfants.

On marche sur la tête!

Rappelons tout de même qu’aucune violence n’a été reprochée aux militants de Génération Identitaire.

Ils sont donc sévèrement con­damnés pour avoir démontré la terrifiante carence de l’État qui ne protège plus ni les citoyens, ni le territoire.

Sous l’empire du macronisme, s’opposer au multiculturalisme et à l’immigration est un grave crime de lèse-majesté!

En tout cas, je tire mon chapeau à ces jeunes courageux.

Et j’espère que leur courage, ainsi que leur condamnation inique, vont réveiller les Français et les inciter à refuser, eux aussi, la disparition, programmée par une oligarchie déracinée, de notre pays et de notre culture.

J’irais même jusqu’à rêver – sans trop y croire – que ce scandale réveille notre truculent ministre de l’Intérieur et le conduise enfin à défendre nos frontières, dispensant les simples citoyens de le faire!

9 réponses à l'article : Soutien aux identitaires!

  1. OMER DOUILLE

    17 septembre 2019

    Et pendant ce temps, le porte parole de la Cimade, mouvement de soutien aux étrangers y compris en situation irrégulière ce soir à la TV est mécontent des déclarations de Macron qui souhaite (seulement en paroles, que la Cimade se rassure) freiner un peu l’abus de l’usage du droit dit “d’asile” et autres “réfugiés” bidon. Encore une assos, dirigée par des protestants par ailleurs, mais ne vivant certainement pas des seuls dons de ses adhérents mais du fric des contribuables. Bravo Q.Q. , ils ne sont pas mal aussi tes coreligionnaires, en plus du pape immigrationiste. Et tout cela milite pour que des fraudeurs soient logés, nourris, soignés gratos, avec un plus une sorte de carte bleue offerte, rechangeable chaque mois aux frais des con…tribuables.
    Il parait évident que, pour commencer, les reproches des “identitaires” et autres devraient d’abord s’adresser à ceux qui facilitent et incitent les profiteurs à bouffer sur nous. En même temps, il n’y a pas de fric pour les urgences, la police, etc… Ils sont bien tous ces gens qui nous refilent les mistigris après qu’ils les ont fait venir à la gamelle.
    Que veulent elles ces assos subventionnées ? Installer le tiers monde en France ? C’est sur la bonne voie.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    17 septembre 2019

    tout n’ est qu’ une question d’ idéologie dominante et de l’ acceptation de ses mensonges par la ” masse “

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    15 septembre 2019

    Nous sommes dans L’ÈRE DE L’INVERSION ! ! !

    Combien de fois faudra-t-il le répéter ?

    Répondre
  4. BRENUS

    11 septembre 2019

    Non, les “identitaires” n’ont pas à s’opposer à l’arrivée de personnes non invitées ni désirées. C’est ainsi. D’ailleurs, interdire l’entrée de tous ces braves gens serait une faute à l’encontre de nos intérêts car, ne l’oublions pas, L’IMMIGRATION EST UNE CHANCE POUR LA FRANCE. Du coup, même contre le gré de certains – dont les identitaires- NOUS DEVENONS VEINARDS UN PEU PLUS CHAQUE JOUR .
    De plus, songez que d’ici quelques temps ces non invités, mais installés auront peut être produit de “nouveaux français” – merci le droit du sol – qui à l’instar de leur prédécesseurs sauront nous apporter des spectacles divertissants et gratuits (sauf pour ceux qui en font les frais) . Par exemple en foutant le feu aux voitures comme ce jour à QUIMPER dans une cité pourtant réputée tranquille, faisant fuir du même coup et les pompiers et les flics. Raison de l’irritation de ces braves jeunes gens en mal de “prévention” : la police a tenté d’ interrompre un rodéo 2 roues dans la cour de l’école maternelle du coin. Salauds de céfrans incapables de comprendre le fonctionnement cérébral pourtant de très haut niveau de ces ex-allogènes devenus français par la grâce du Saint Esprit ( de Allah, comme il se doit). Hadoulillah. Merci Jupiter et consorts .

    Répondre
  5. Arthur Gohin

    11 septembre 2019

    Article parfaitement juste, intelligent et complet.

    Répondre
  6. KAVULOMKAVULOS

    10 septembre 2019

    N’existe t il pas dans le droit français une possibilité, pour une association par exemple, de déposer à son tour une plainte pour cette façon somme toute déguisée de contourner la loi sur l’immigration clandestine par un laxisme entretenu?
    Après tout puisque les pro-immigration se servent du juridique pour faire avancer leurs idées et peser sur la justice d’une certaine façon, il ne paraitrait pas anormal que leurs opposants puissent faire de même.
    Quant aux zozos genre Cédric qui joue les grandes âmes avec notre fric (car il est clair que “ses” immigrés se retrouvent très vite à la charge
    de notre communauté et non à la sienne propre) il y a peut être le moyen de lui compliquer la vie pour lui apprendre qu’il n’a pas à décider pour nous de ce que nous devons faire. Sauf à admettre alors que nous puissions décider pour lui. Et là ce peut être une autre histoire.
    En tout état de cause, une justice à deux vitesses ne va pas sans laisser de traces ni de rancoeurs .
    Pour ce qui est de réveiller castagnettes, dans le cas présent, même le bruit des dits instruments ne l’empècherait pas de dormir. Se faire du GJ est autrement plus séduisant.

    Répondre
  7. François JACQUEL

    10 septembre 2019

    Nous sommes dans une dictature qui réprime sauvagement ceux qui osent critiquer le régime, mais qui fait tout pour faciliter la submersion migratoire, surtout si elle concerne des populations musulmanes. Taguer une permanence LREM est defini comme un attentat quand l’affaire de Villeurbanne est réduite à une simple agression. Tout est dit. Mais les Français continuent à se laisser anesthésier.

    Répondre
  8. Jacques CONSEIL

    10 septembre 2019

    C’est à la tête du client, c’est préférable d’être clandestin… Mais surtout pas GI
    La justice n’est pas juste et donc on est dans un régime dictatorial !!

    Répondre
  9. JEAN-MARIE BRUNIER

    10 septembre 2019

    UNE HONTE ET UN DÉNI DE JUSTICE !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)