Souveraineté

Posté le septembre 19, 2017, 5:51
3 mins

« La souveraineté n’est pas la propriété de ceux qui préfèrent le rétrécissement sur les frontières », a récemment déclaré le Président de la République. Autrement dit, la souveraineté est du niveau de l’Europe, puisque « les défis ne sont plus à l’échelle de nos nations ».

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

11 réponses à l'article : Souveraineté

  1. PROTTE

    25/09/2017

    Deuschland uber allès.
    Il n’y a pas d’Europe, il y a l’éternel rêve d’une Europe allemande.
    1870,1914,1940, n’avait pas permis d’aboutir.
    Maintenant c’est fait, dans la douceur et la sérénité.
    Pourvu que ça dure, la douceur et la sérénité….

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    25/09/2017

    élections allemandes :

    der Rechts-Rumms !

    oui mais l’ A. f D. a, elle, à sa tête une tête économique pas une Marine Le Pen !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      25/09/2017

      Richtig ! …… und das macht ein Gegenteil !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/09/2017

        vielmehr eine Gegenwirkung

        Répondre
        • Gérard Pierre

          26/09/2017

          La presse française va bien se garder de faire ressortir le fait que l’AfD est un parti à l’opposé de l’antisémitisme.

          Ne pouvant le prétendre, elle va néanmoins tenter de suggérer à ses lecteurs pressés, et non préalablement informés, …… [c’est-à-dire la grande majorité des abonnés qui lisent en diagonal] …… que ce partie pourrait être antisémite !

          À titre d’exemple, cette phrase sibylline et totalement décontextualisée, relevée ce matin dans un articulet du journal « Le Républicain Lorrain », sous le titre ‘’Extrême-droite : la politique du coup d’éclat‘’ :

          « … le chef de file (NDGP : Alexander Gauland) a mis en doute la « raison d’État » qui lie la République fédérale à Israël. » !

          Pourquoi, bizarrement, mettre entre guillemets, dans cette phrase, la locution ‘’raison d’État‘’ ? …… sinon pour laisser supposer chez le leader de l’AfD quelque arrière-pensée négative, mais non précisée, vis-à-vis d’Israël ! ! !

          …… puis, sans transition, l’épistolier de la malfaisance, qui signe de ses initiales, passe à autre chose !

          Je laisse chacune et chacun juge des interprétations qui peuvent être tirées de cette façon de présenter les choses chez nos plumitifs aux ordres !

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    23/09/2017

    « le  » souverainisme seul  » *** ne suffit pas ,ou plus, à mobiliser le citoyen et encore moins l’ électeur pour autant que celui ci s’ intéresse encore à la chose publique et pas seulement à ses consommations personnelles ; tout juste est il en mesure d’ inspirer des discours lyriques, vides de sens et sans avenirs concrets … ce dont nous avons besoin c’ est de gens lucides qui proposent et accomplissent des projets qui soient eux … réalisables

    *** ou le pseudo-souverainisme à la Sarko

    Répondre
  4. BRENUS

    23/09/2017

    Si votre souveraineté ne vous appartient pas, alors ce n’est pas une souveraineté. C’est bien la peine de trainer son cul sur les bancs de l’école, jusqu’à fatiguer pour sortir des propos aussi creux qu’une lanterne. Curieux que les cocus ne se réveillent pas plus vite. Je ne parle pas de Méluche le bateleur d’estrade mais des ravis de la crèche au sourire béat.

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    20/09/2017

    « les défis ne sont plus à l’échelle de nos nations ».

    Ce genre de phrase fait partie des lieux communs totalement vides de sens !

    Allons dire ça aux Suisses, … et voyons comment ils réagissent !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/09/2017

      ils vont réagir à la cantonade !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        22/09/2017

        …… et en 4 langues !

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)