Stades : encore une dépense pour nos impôts !

Stades : encore une dépense pour nos impôts !

 

La secrétaire d’Etat aux sports, Rama Yade, s’est exprimé sur la candidature de la France pour
l’euro de football 2016. Une fois encore, la France a un wagon de retard : les pays les plus performants sur le plan sportif sont dotés de stades privés.

La France continue avec son co-financement malsain, levier politique, mais surtout dépense de nos impôts
:

 

« Mais l’État a débloqué un fonds de 150 millions d’euros pour les stades. Avec le soutien
financier des collectivités territoriales et du privé, la France investira 1,7 milliard pour rénover huit stades et en construire quatre. Nous inventons un
nouveau modèle de financement, puisque 35% viendra du secteur privé, 49% sera mixte et seulement 16% public. Les volets développement durable et responsabilité sociale ont
également été pris en compte. Le président de la République et le premier ministre ont confirmé cette semaine à la délégation de l’UEFA le soutien total des autorités. La France aborde la
dernière ligne droite avec confiance mais humilité. »

 

Il faudrait que Mme Yade nous explique le sens précis de l’euphémisme « mixte » dans ce contexte
!

 

Concrètement, c’est encore l’argent du contribuable qui va permettre à quelques clubs sportifs de
surpayer leurs joueurs et à quelques entreprises de développer de juteux contrats…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: