Stèle pour les combattants de l'Algérie française

Stèle pour les combattants de l'Algérie française

Le 27 octobre, le conseil municipal de Marignane a voté la réinstallation de la stèle « Aux combattants tombés pour que vive l’Algérie française ».

M. Simonpierri en a profité pour faire l’éloge « de ceux qui ont choisi la voie de l’honneur, combattant celui et ceux qui avaient renié leur parole. »

La Méditerranée n’est pas une frontière. Le combat est toujours le même, qu’il soit mené sur sa rive sud ou sa rive nord. C’est en Italie qu’Hannibal dominait les troupes romaines et à Carthage que Rome a fini par triompher de son rival… Accepter de perdre le sud, c’est déjà se condamner à une posture défensive au nord de la Méditerranée, comme c’est à nouveau le cas depuis 40 ans !

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • pluto69 Répondre

    Hélas! Nous supportons aujourd’hui les conséquences de cette trahison et la plupart des politiques continuent à honorer la mémoire de ce responsable criminel qui aurait dù, à l’époque, être traduit en Haute Cour pour trahison et non respect de la constitution qu’il avait lui-même promulgué. Honte à tous.

    13/11/2010 à 2 h 25 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: