Stopper l’immigration pour réduire la dette

Posté le mai 14, 2014, 7:00
5 mins

Pour trouver plus de 50 milliards d’économies en 3 ans sans étrangler les Français, voici ce que je propose dans un premier temps : stopper totalement toute immigration (re­groupement familial et réfugiés politiques y compris).

Dans 3 ans, nous aurons économisé le double !

De plus, nous y gagnerons quelques milliards en n’augmentant pas le nombre d’assistés sociaux. Si des emplois sont proposés, ils seront occupés par une partie des chômeurs ac­tuels, ce qui diminuera la charge financière du chômage.

Si l’on a encore besoin d’argent, et ce sera sans doute le cas, il faudra :

– Continuer à refuser toute immigration, y compris les réfugiés politiques qui sont souvent des tricheurs.

– Supprimer les retraites versées aux étrangers n’ayant pas cotisé en France, quel que soit leur âge. Ils doivent être à la charge de leurs familles ou de leurs pays d’origine.

– Supprimer toute allocation aux immigrés en situation irrégulière (ATA, etc.).

– Supprimer les subventions aux syndicats qui ne doivent fonctionner qu’avec les cotisations des adhérents et les dons. S’il n’y en a plus, ils pourront toujours louer leurs complexes de vacances et leurs châteaux !

– Supprimer toutes les allocations aux différentes associations telles que SOS Racisme, CRAN et autres, car il y en a des centaines, créées en grande partie par la gauche !

– Supprimer toute participation de l’État et des communes et toute attribution gratuite de terrains pour la construction de mosquées, même par baux emphytéotiques.

– Supprimer les régimes spéciaux de retraite pour les aligner sur ceux du privé.

– Enfin, en cas d’obstruction à la mise en application de ces nouvelles mesures, le peuple doit être invité à trancher par référendum organisé dans un délai maximum de deux mois !

Cette énumération n’est pas exhaustive. Il y a, en France, un véritable gisement d’économies dans lequel il ne faut pas hésiter à puiser : il en va du rétablissement de notre industrie, de notre économie, du remboursement de la dette souveraine et, par là même, de la survie de la France !

Car les 50 Mds que François Hol­lande ambitionne de trouver en 3 ans ne serviront pratiquement à rien : cela représente, au mieux, 17 Mds par an – ce qui n’est que bricole par rapport à notre dette souveraine (qui sera, fin 2015 de 2000 Mds et pour laquelle il faudra payer des intérêts de plus de 50 Mds par an) !

Avec 17 Mds d’économies par an, notre dette augmentera mécaniquement de la différence, c’est-à-dire de 33 Mds par an ou 100 Mds en 3 ans (sans tenir compte du déficit de notre balance commerciale) !

Ces 50 Mds seront donc partis en fumée au bout de 3 ans (parce que c’est bien d’une opération d’enfumage qu’il s’agit)…

Si l’on ajoute notre déficit commercial à la dette actuelle, on peut prévoir que le plafond des 2 000 Mds sera crevé, sans que ces 50 Mds d’économies aient eu un effet quelconque, même pas celui de ralentir la progression de la dette.

D’autant que ces chiffres risquent d’être fortement majorés en cas de dégradation continue de notre triple A par les agences de notation, ce qui paraît fort probable !

Même si ces 50 Mds étaient pérennisés, cela ne freinerait donc pas la progression de la dette.

On voit très bien qu’il faudrait faire plus de 100 Mds d’économies par an, au moins, pour commencer à voir notre dette souveraine diminuer.

Alors tout est-il perdu ? Non bien sûr, si l’on ose s’attaquer au tabou qui obère le plus nos finances : l’immigration !

Nicolas Sarkozy affichait, lui aussi, l’ambition de réaliser des économies et ce fut la mise en place de la RGPP. Le bilan de cette politique a-t-il été transparent ? Son effet sur la dette a-t-il été positif ? Comme c’est lui qui a le plus augmenté cette dette et l’immigration en 5 ans, la réponse à ces questions est NON !

Où sont donc passées ces économies ?

Yves Pigis

30 réponses à l'article : Stopper l’immigration pour réduire la dette

  1. DESOYER

    26/05/2014

    Propositions concrètes:
    – Supprimer le regroupement familial;
    – Passer au droit du sang;
    – Expulser tous les clandestins sans travail;
    – Durcir Schengen;
    – Rétablir les contrôles aux abords des frontières;
    – Ne naturaliser français que des ressortissants de l’UE;
    etc…

    Répondre
  2. 17/05/2014

    Allez …la France va mal…faites un effort que diable…votez socialo ou pédalo…non ? alors votez pour l’Union pour un Mouvement Populaire,le seul qui par son dynamisme va créer une vague bleue Marine sans précédent….
    On sent monter la marée motrice mère de toute les batailles et déferlantes barbares qui va nous libérez du joug des tyrans et nous donner l’homme Universel que nous attendons comme la fin d’une Gestation pour autrui de l’enfant asexué dont nous rêvons.
    Nos tourments touchent à leur fin….

    Répondre
  3. 16/05/2014

    Pas tous Salminander , pas tous …
    Mais il est vrai que notre Europe , nos Européens sont attaqués et avec quel succès !
    A commencer par ….. IL aurait , tout comme Hidalgo , conservé son passeport espagnol , si c’est vrai , voila que le Premier Ministre de la France nommé par HOLLANDE de vient le 1er minsitre espagnol de la France ! Espérons que cette info n’est qu’un racontar vu que le signor ayant assuré un amour éternel à Israël , ça lui ferait deux autres pays à ménager en plus du notre .
    L’histoire nous enseigne que les rapports entre l’Espagne et la France ne furent pas toujours au top .
    A peine sortie de 8000 ans de domination arabo-musulmane , l’Espagne eut la chance de s’enrichir sur le dos des AMERINDIENS grâce à la découverte de l ‘Amérique par un Italien , Christophe Colomb.
    L’Espagne put ainsi tenter d’encercler la France ( Pays-Bas espagnols au Nord , accointance avec les Habsbourg à l’Est , plus l’Italie et Naples au sud .
    En revanche certains Espagnols n’ont jamais oublié le mal que Napoléon leur apporta ( TRES DE MAYO )

    Il n’en reste pas moins que vivent dans notre oays des Français d’origine espagnole dont l’attachement à la France est plus fort , plus vrai que celui de certains Français de souche ( souche rouge en général ) dont le personnel du gouvernement français de 2014 possède pas mal d’individus .
    Ceux là sont des FRANCAIS , de vrais Français tout comme d’ailleurs certains Africains , qu’ils soient du nord du sud, de certains autres Etats européens ou orientaux Ces personnes qui veulent la PAIX dans la SERENITE , qui ne crachent pas sur le présent ou le passé de la France ,ni sur les autochtones qui sont différents d’eux , ces personnes méritent notre entière amitié .

    Pourquoi ne rejoindraient-ils pas , avec nous, les habitants d’autres Nations qui voient bien que la civilisation européenne et ses citoyens sont attaquée s par des  » coucous » ?

    Peut-on rêver de voir un jour UN PARTI DES PATRIOTES EUROPEENS , présent dans chaque pays où il rassemblerait les électeurs ?
    Car quoi ? D’où sont originaires les grands BIENFAITEURS DE L’ HUMANITE ? La liste est longue pour ceux venant d’ Europe mais combien singulièrement courte , voire vide pour les autres parties du monde.

    Répondre
    • Roban

      17/05/2014

      Bien parlé maispasdutout, je partage entièrement votre point de vue.

      Répondre
  4. salminander

    16/05/2014

    Bravo ! C’est mon leitmotiv depuis des mois et des mois. Les musulmans, les africains, les maghrébins, les turcs, ne sont pas les bienvenus chez nous. Ils arrivent, ne parlent pas un mot de Français mais ont un logement, de quoi vivre et manger, de quoi se soigner et toutes les aides qu’ils peuvent glaner. Ils ne cherchent pas de travail, ah ça non ! Mais ils jouent aux courses, et squattent les bars toute la journée. Alors effectivement STOP à l’immigration sous toutes ses formes (regroupement familial, clandestins, sans papiers, demandeurs d’asile, ressortissants de Schengen). La fermeture de nos frontières s’impose. Quant à ceux que l’état dhimmi a naturalisé à tout va et qui ne connaissent de la France que sa sécurité sociale et ses allocations familiales, déchéance de la nationalité si elle a été acquise depuis moins de 40 ans, si l’un des membres de la famille est une racaille fichée par la police, et encore plus si la racaille est terroriste. Supprimer toutes les retraites accordées SANS CONTROLE à des immigrés n’ayant JAMAIS cotisé. SUPPRIMER LE DROIT DU SOL. Le Français nait d’un père et d’une mère FRANCAIS et non pas parce qu’il est né Bécon les Bruyères.
    En un mot FERMER NOS FRONTIERES à l’ISLAM, à l’afrique et au maghreb, à la turquie, à tout l’axe SUD DE la MEDITERRANEE.
    ETABLIR une charte d’immigration très stricte et très contrôlée avec droits mais aussi DEVOIRS des immigrés (travailler, cotiser, parler Français, apprendre la culture Française et vivre (et s’habiller) comme les Français, etc…
    Ce sera déjà une économie financière considérable. Car n’en déplaise à tous les illuminés qui considère l’immigration comme positive, les immigrés naturalisés ou non ne participent pas à l’économie française car la grande majorité ne travaille pas, ne cotise pas, n’achète pas Français et au contraire économise NOTRE argent pour envoyer dans leurs pays d’origine.
    Enfin, STOPPER toutes les subventions accordées avec largesse par les politiques corrompus aux pays d’afrique, du maghreb, etc… (corrompus eux aussi), STOPPER les effacements de dettes à ces mêmes pays (alors qu’on nous répète sur tous les tons actuellement que ce continent croule sous les richesses), STOPPER toutes les délocalisations vers ces mêmes pays et arrêter de subventionner le développement économique de ces pays alors même que nos politiques pourris ne sont pas capables de redresser la barre de notre patrie.
    Il y aurait tant de choses à faire pour éponger rapidement notre dette si nos dirigeants s’inquiétaient plus de notre peuple que des minables qui nous parasitent.

    Répondre
    • Jaures

      16/05/2014

      Salminander, pouvez-vous m’expliquer concrètement, avec exemples à l’appui, comment « fermer nos frontières » ?
      Et par ailleurs, qu’est-ce que « s’habiller comme un Français » ?
      A la Jean-Paul Gauthier ? A la Twin Twin ?

      Répondre
      • R. Ed.

        17/05/2014

        Tiens, Jojo, s’habiller comme un Français, je vais t’expliquer vu que tu n’est pas au courant…

        L’homme doit porter au cul une espèce de sac qui ferait office de réservoir à excréments ( comme sont d’ailleurs équipés les chevaux qui travaillent dans certaines villes à touristes pour balader les gens en carriole), qui s’appelle un kami ???, je crois…
        Soit encore une « djellabah « , un mot bien français sans doute.
        Pour les Belphégor, là, c’est la tunique du même nom qu’elles portent..
        Nikab, tchador, burqua (qua ?) encore des mots bien français, hein Jojo, mais sans doute que par chez toi il ne doit pa y en avoir, vu que tu ne sais pas comment s’habillent les Français, car en plus, ils sont réellement Français, par le droit du sol, qui fait qu’un âne né dans une écurie est un cheval.

        Répondre
        • Jaures

          17/05/2014

          Merci pour vos explications claires et précises, cher R.ed.
          Tout est limpide à présent.

          Répondre
      • Raoulgate

        18/05/2014

        Mais comment les Algériens se sont-ils débarrassés des Français en 3 mois durant l’été 62 ???
        donc c’est possible , suffit d’y mettre de la bonne volonté.

        Jaures tellement aimé être de gauche.

        Répondre
  5. Roban

    15/05/2014

    Stopper l’immigration musulmane reste l’objectif N°1, tant pour l’économie que pour la sécurité.
    Mais il y a un autre facteur d’économie c’est la diminution du nombre de fonctionnaires.
    En effet, En 1980, nous avions 3,5 millions de fonctionnaires (contre 5,5 à ce jour)
    Sachant que le coût d’un fonctionnaire, en comptant son salaire sur 40 ans + les charges sociales + les frais de gestion + 25 ans de retraites financées par l’impôt, s’élève à 3 millions d’euros en moyenne (chiffre admis par l’état lui-même), on enregistre un surcoût de 3 mil­lions euros x 2 millions de fonctionnaires, soit 6 000 milliards d’euros ! Oui, trois fois le déficit cumulé de la France.
    Si on avait conservé le même nombre qu’en 1980, nous au­rions un solde positif de 4 000 Mds euros !

    Répondre
    • Jaures

      15/05/2014

      Roban, sur 5,5 millions de fonctionnaires, 1,5 sont hors statut. C’est à dire qu’ils sont soit en CDI, en CDD ou vacataires. Ils sont donc soumis au régime général et à l’IRCANTEC.
      Par ailleurs, vous payez les retraites dans tout ce que vous achetez: le coût d’un produit comporte les coûts salariaux dont les cotisations retraite.
      D’ailleurs, quel Etat dispose d’un trésor de guerre de 4000Mds d’euros ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        19/05/2014

        Parlons aussi des 4 millions restant, c’est bien eux qui plombent les budgets.
        Le trésor de guerre est plutôt un goufre sans fond ou fonds.
        Pour les résultats constatés c’est cher la tasse de café.

        Répondre
  6. ludvigvonprinn

    15/05/2014

    Supprimer le regroupement familial moyennant conclusion de conventions bilatérales avec les pays d’ origine des « regroupés » , voilà qui ne devrait rien coûter à la France , M. Jaures , que du contraire et ne pas nécessiter de personnel supplémentaire .
    Le contrôle des frontières terrestres / maritimes pourrait être accompli avec l’ apport des militaires qui au moins là pourraient faire oeuvre patriotique contre l’ envahisseur .
    Des mesures de contrôle démographique seraient également rentables en matière d’ économies budgétaire.

    Répondre
  7. lavandin

    14/05/2014

    50 milliards : c’est facile à trouver. Les 35 heures, 22 milliards.Les subventions à tout va , 30 milliards réduits à zéro en 3 ans (à remplacer par des dons ou des souscriptions). Ce qui fait 52 milliards. Ensuite un accompagnement de mesures d’assainissement : traque impitoyable de la fraude sociale, réduction drastique des mesures d’accompagnement de l’immigration de masse, rétablissement du contrôle aux frontières. L’immigration nous coute aux environs de 70 milliards et l’on doit bien pouvoir tailler dans cette dépense. Seulement , il faut beaucoup de courage….et encore plus à gauche

    Répondre
    • Jaures

      14/05/2014

      Les 22 milliards des 35h, c’est comme si vous leviez un nouvel impôt. Les entreprises perdront leurs subventions sans être sûres de pouvoir donner 10% de travail en plus.
      Et les salariés qui sont payés en heures sups dés la 36ème heure, ne le seront plus qu’à partir de la 39ème.
      Et curieusement, vous cherchez à traquer la fraude sociale pourtant bien moins importante que la fraude fiscale.
      Combien de fonctionnaires supplémentaires pour les contrôles ? Pour quel rendement attendu ? De même le contrôle de nos 3000 kms de frontière (hors maritimes): quel coût pour quel rendement ?

      Répondre
      • lavandin

        15/05/2014

        @ Jaurès : auriez vous perdu tout bon sens ? on doit etre rénuméré pour ce que l’on fait, et non pas pour ce que l’on ne fait pas. 35 heures payées 35 d’accord , mais 35 heures payées 39 c’est absurde.. d’autant plus qu’il s’agit de nos impots.A chacun de choisir. La fraude fiscale relève en partie des phantasmes des fonctionnaires, les redressements rééls sont toujours inférieurs aux estimations de l’administration . A noter que l’immigration clandestine alimente considérablement le travail au noir , donc la fraude fiscale

        Répondre
        • Jaures

          15/05/2014

          Lavandin, je rappelle que les 22 milliards des 35h vont aux entreprises. Pour compenser ce manque à gagner il faudra soit, si le carnet de commande est plein, faire travailler pour le même salaire 39 heures au lieu de 35, soit licencier.
          Dans les deux cas les entreprises devront gérer des conflits sociaux. C’est pourquoi d’ailleurs le Medef en parle peu et la droite n’est jamais revenu sur cette durée légale du travail.

          Répondre
          • lavandin

            16/05/2014

            @Jaurès : les 22 milliards vont aux entreprises certes, mais pour rénumerer les 4 heures non travaillées , mais payées et compenser les pertes engendrées. De plus en plus de socialistes pensent et et déclarent en privé que ce fut une co……Vous serez le dernier des derniers à y croire…

          • quinctius cincinnatus

            17/05/2014

             » SI LE CARNET DE COMMANDES EST PLEIN  » …. ( SIC ) et nous sommes certain d’une chose c’est qu’avec une politique économique ( de droite colbertiste – sic – comme de gauche libérale – resic – ) de la redistribution larga manu … il [ le carnet de commande ] ne le sera pas … car constituer des stocks n’a jamais fait gonfler la trésorerie les entreprises … demandez à votre … patron !

  8. Jaures

    14/05/2014

    Merou, la dette a augmenté de 600 milliards entre 2007 et 2012. Avons nous durant cette période connu une vague d’immigration si exceptionnelle qu’elle explique que l’on soit passé de 65 à 90% du PIB en 5 ans ?

    Répondre
  9. Jaures

    14/05/2014

    Comme d’habitude, on joue là sur des fantasmes. Supprimer l’ATA ? C’est 5,5 millions d’euros.
    Par ailleurs, il n’y a pas de retraite pour les étrangers n’ayant jamais cotisé en France. Il s’agit de l’ASPA qui est une allocation, accessible aux Français évidemment, permettant de percevoir le minimum vieillesse. Pour l’obtenir, il faut que la famille, si elle existe, n’ait pas les moyens de prendre en charge la personne âgée. Cela concerne des personnes seules, en situation régulière, touchant une retraite modique. C’est là que vous allez trouver les 50 milliards ?
    Tout est à l’avenant. Entre les « Y a qu’à » et les « il suffirait de » ces propos relèvent plus des brèves de comptoir que de la réflexion économique.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      15/05/2014

      Vous devez être un habitué du café du commerce. Vos commentaires fleurent bon la cruche de piquette.
      In vino veritas, il est des nôtres…

      Répondre
  10. 14/05/2014

    Stopper l’immigration AFRICO MUSULMANE pour réduire la dette ! OUI on le sait !
    L’OUTIL ! signer la pétition nationale pour exiger un REFERENDUM …allez sur ;;;michel-demaynard.blogspot.fr
    et sur F.B.
    Stopper l’immigration ! MIEUX ENCORE aura aussi pour effet de nous préserver d’une GUERRE de RELIGION imposé par les ISLAMISTES sur le sol de France.
    Stopper l’immigration Africo Musulmane 80% des français y sont favorable….mais ils ne s’en donnent pas les moyens
    en votant depuis 40 ans pour les mêmes qui les trahissent.
    Des femmes et des hommes nouveaux sont en marche pour la sauvegarde de nos valeurs, ils nous appartient de leurs accorder notre confiance pour les élections Européennes du Dimanche 25 Mai

    Répondre
  11. 14/05/2014

    Que voila un excellent programme, le hic, c’est qu’aucun parti politique actuel, même le FN ne voudra mettre en place de programme ou le proposer par référendum.
    La seule solution consisterait à obliger que ce référendum soit organisé : pour ce faire il existe une possibilité, certes difficile, mais qui pourrait être obtenu par l’organisation d’une élection populaire, ouverte à tous, avec la carte d’électeur, demandant ce référendum.
    QUI VA POUVOIR ORGANISER CETTE ELECTION ? C’est là ou réside le vrai problème.

    Répondre
  12. ludvigvonprinn

    14/05/2014

    Je propose aussi la fixation dans la Constitution d’ un chiffre maximal de population ( 20 à 30 millions max ) , d’ une taille maximale de la famille ( 3 enfants max par famille « de souche « et 2 maximum pour les familles étrangères ou naturalisées dont le natalisme est bien connu .
    Il en irait de même pour les déductions fiscales et sociales proportionnelles à la taIlle de la famille .
    Moins de population signifierait aussi moins de dépenses sociales liées à la pollution due à la surpôpulation .

    Répondre
  13. 14/05/2014

    Quand le bateau prend l’eau, l’urgence est de boucher les trous. Quand l’immigration représente une grande partie de l’augmentation de la dette, l’urgence commande de la supprimer ou de la choisir au mieux. Quand nos associations diverses crées par la gauche et ces syndicats voraces et destructeurs pèsent sur l’augmentation de la dette, l’urgence est de leur supprimer tout financement d’Etat. est d’une logique implacable que seule une gauche est capable de dénoncer. Aligner les retraites et supprimer celles des étrangers n’ayant jamais cotisé. La réduction de ces dépenses de plusieurs milliards se retrouvera chaque année et la dette sera réduite, en effet, en peu de temps. Tout repose donc sur le seul courage de les mettre en place. Seuls seront crédibles ceux qui officiellement présenteront dans leurs programmes ces solutions. Le référendum serait une bonne entrée en matière.

    Répondre
  14. Boutté

    14/05/2014

    C’était déjà le programme de Georges Marchais en 1981 ! Et encore à l’époque n’y avait-il pas de C.M;U. ni A.M.E.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)