Sur les résultats électoraux de l’UPR

Posté le mars 24, 2015, 6:33
3 mins

uprL’UPR a obtenu une moyenne de 1,63% des suffrages exprimés dans les 14 cantons où elle présentait des candidats, dimanche 22 mars 2015. Ce score correspond à une multiplication par 4 du score national de 0,41% obtenu par l’UPR, il y a dix mois, lors des élections européennes du 25 mai 2014, et à une multiplication par 3,5 du nombre de votants à périmètre équivalent. Dans le canton de Saint-Dié 1, dans les Vosges, l’UPR obtient même un score qui avoisine la moitié de celui du Front de Gauche.
            
L’évolution des scores électoraux de l’UPR témoigne de son implantation de plus en plus rapide au sein de la société française, et ce malgré le verrouillage médiatique absolu qui lui est opposé.
 
Le taux d’abstention élevé, de 50%, confirme que les Français attendent autre chose que le trio du FN-UMP-PS dans lequel les médias de grande diffusion cherchent à les enfermer. Le jeu de l’oligarchie euro-atlantiste, qui consiste à faire croire que toute remise en cause de la prétendue « construction européenne » serait une position d’extrême droite, trompe de moins en moins de Français.
 
Le score du FN – 12,7% des électeurs inscrits – se situe d’ailleurs, une fois de plus, en-deçà de son plafond de verre électoral, que les politologues ont estimé, de longue date, à environ 13% ou 14% des électeurs inscrits. Les médias de grande diffusion n’ont pourtant pas ménagé leur peine pour assurer au parti d’extrême droite une promotion hors norme, proche du lavage de cerveau. Même si ces derniers faisaient passer Mme Le Pen en boucle pendant des centaines d’heures d’ici aux élections régionales, ils ne pourraient guère faire progresser le FN dans les urnes que de quelques dixièmes de points.
 
Les tentatives – rares – de quelques médias et responsables de l’UMP et du PS d’assimiler l’UPR à l’extrême droite pendant la campagne ont soulevé l’indignation. L’UPR rappelle que ses candidats aux élections départementales, comme aux élections européennes de mai 2014, ont été classés en DIV (« divers ») par le ministère de l’Intérieur qui, de ce fait, a reconnu que vouloir sortir unilatéralement de l’Union européenne et de l’euro est une position qui n’est ni de droite, ni de gauche, ni a fortiori d’extrême droite, ni d’extrême gauche.
 
Aucun parti politique connu, en dehors de l’UPR, ne propose d’ailleurs la sortie unilatérale de l’Union européenne et de l’euro par application de l’article 50 du traité de l’Union européenne. Bien au contraire, tous, de l’extrême droite à l’extrême gauche, en passant par le centre, proposent une banale « autre Europe », c’est-à-dire une chimérique renégociation des traités. Ce sont ces monceaux de mensonges que les Français, grâce à l’UPR, ont commencé à démasquer et à rejeter en bloc.

11 réponses à l'article : Sur les résultats électoraux de l’UPR

  1. HerveLE

    15/04/2015

    l’UPR est en effet le parti en plus forte croissance de la politique francaise, 2ème parti en fréquentation web, et accessoirment le SEUL a proposer officiellement la sortie de l’UE et de l’EURO, remèdes incontournables confirmés par aujorud’hui 8 prix nobel d’économie.

    Regardez les conférences sur youtube elles sont excellentes

    Répondre
  2. PATOIS

    27/03/2015

    Bonjour,
    J’en vois ici qui sont très prétentieux et méprisent l’UPR.
    Les analyses de Monsieur Asselineau sont très pertinentes et l’on apprend beaucoup à écouter ses conférences.
    Il suffit de taper UPR sur le net.
    Bonne lecture

    Répondre
  3. Oeildevraicon

    26/03/2015

    Voici le décompte qui prouve, que cela plaise ou non, que le FRONT NATIONAL est le premier parti de France : (Source : Le Parisien)

    FN – 4.951.091 voix
    Union de la Droite – 4.162.613
    Parti Socialiste – 2.572.933
    Union de la Gauche – 1.605.978
    Divers Droite – 1.346.249
    UMP – 1.328.580
    Divers Gauche – 1.320.672
    Front de Gauche – 939.646
    EELV – 397.907
    Divers – 264.272
    UDI – 261.475
    Parti Communiste – 251.492

    Répondre
  4. BRENUS

    25/03/2015

    « Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ». Bonne chance aux avantureux.

    Répondre
  5. A.F

    25/03/2015

    Hilarant, cet article.
    Merci de nous faire rire en ces temps difficiles.

    Répondre
  6. druant philippe

    25/03/2015

    Ah ce Lineau aurait avantage à clarifier sa position en matière d’ immigration sous peine de passer pour une c…ille molle de droite à la Dupont Aignan .
    On ne ^peut qu’ approuver son désir de quitter l’ UE , cette association mondialiste funeste pour les vrais Européens et passer par l’ article 50 du Traité de Lisbonne .
    Renégocier un tel traité (celui de Schengen + Masstricht) relève de la chimère et ne mènerait qu’ à des négociations Byzantines .
    Marinette devrait en prendre de la graine car sa renégociation relè!ve de la Sainte Farce !

    Répondre
  7. 25/03/2015

    Dernière mais ( malheureusement ) pas ultime déclaration de N-Ni Le Levantin | pour le second tour ]

     » Voter pour le F.N. c’ est renforcer les socialistes  »

    et voter pour les socialistes c’ est renforcer le F.N. ?

    … un penseur politique à la hauteur de la situation , y comprise celle de l’ U.M.P. *** !

    *** il est vrai qu’ avec un conseiller politique personnel du calibre intellectuel de celui de Brice Hortefeux ….

    Répondre
  8. dissident

    25/03/2015

    mais qui sontces gugusses?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/03/2015

      Asselineau je crois savoir … un destin ( et un avenir ) encore en dessous de celui de Chevènement … et de celui du Vicomte … Moralité : ne pas perdre sa voix avec ceux qui … chuchotent dans le désert

      Répondre
  9. Yves

    24/03/2015

    Quoi qu’en dit la médicratie, l’UMP sans la coalition avec l’UDI et le modem, il se situe bien derrière le Front National et donc n’est pas le premier parti de France.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/03/2015

      Je ne serai pas étonné si l’ U.M.P. avait maintenant moins d’ électeurs que l’ U.D.I. !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)