Surenchères avant le 2ème tour

Surenchères avant le 2ème tour

Aujourd’hui, l’idée socialiste en France se confond largement avec l’État providence, avec l’assistance comme moyen. Elle se ramène à l’objectif d’une aliénation totale des individus, grâce à une protection sociale aussi poussée que possible. L’assistanat « compassionnel », du berceau à la tombe, en somme… Mais cela suppose des moyens ! Avec de 54 % à 56 % du PIB de dépenses publiques les marges de manœuvre sont très faibles… Pour la gauche comme pour la droite.

Cependant , au PS, la lutte des classes n’est pas morte ! Et les surenchères vont bon train, à en juger par les nombreuses contributions dans le style  « révolutionnaire » reprises en chœur par les motionnaires. « Moi, je suis plus à gauche que Mélenchon » : ce slogan est devenu  la règle pour les tenants de l’aile gauche du PS.

A côté, le couple Martine Aubry -Benoît Hamont , tous deux étatiste néo-marxistes, développe un programme qui n’a aucune chance d’être mis en œuvre, en cas d’alternance socialiste en 2012.

D’ici-là, si aucun programme de compromis n’est possible entre les différents courants, c’est la scission du PS, l’échec électoral !  Ce qui induit, à terme, une rupture salutaire. Le parti socialiste effectuerait enfin la mutation que toutes les gauches européennes ont réussie. Il deviendrait moderne, responsable, c’est-à-dire social libéral… Avec 20 à 40 ans de retard.

En attendant, voici un petit florilège « socialo ». La motion s’intitule : « D’abord, redistribuer les richesses » ( celles des autres bien sûr ). Elle réclame et prévoit l’instauration d’une « république sociale », avec pour objectifs : la réhabilitation de l’impôt ; la restauration de la progressivité de l’impôt sur le revenu ; La taxation des revenus financiers ; le rétablissement d’une véritable imposition des sociétés ; l’augmentation de l’impôt de solidarité sur la fortune ; la taxation accrue des grosses successions ; celle des rentes de l’Etat et des gains spéculatifs ; l’instauration d’une taxe sur les mouvements de capitaux en Europe, etc.

C’est la taxe finale… à 60 % du PIB et plus !

Citation libérale : grâce au socialisme, il n’y aura plus que deux partis en France: Ceux qui vivent de l’impôt et ceux qui en meurent.

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • arnaud Répondre

    les socialites que vont ils faire ? les caisses sont vides comment vont rermonter la pente il y a de plus en plus de gens qui ne travaillent pas 

     c’est les même con-citoyen qui vont payer

    la france va plonger dans le désastre

    droite ou gauche c’est le pouvoir qui compte 

    22/03/2010 à 17 h 49 min
  • LOUIS Répondre

    Salaire net de notre ménage après la fausse sécurité sociale, la prétendu charge patronale et tutti quanti : 2 500 euros. Reste après impôts 1800 euros. Oui, nous sommes pauvres et pas très contents de l’être.

    22/03/2010 à 14 h 11 min
  • SAS Répondre

    La droite la plus con du monde…va t elle revoir enfin les conditrions et clauses electorales clientelistes et iniques ?????

    …le risque ? c’est qu ils disparaissent des postes de gestion de la France au profit d une armée espagnole faite de bric et de brac……et qui va reprendre les gabgies et la ruine là où la gauche l avait arrêtée il y a quelques temps et que cette droite a continué à creuser….

     

    ……sauf si les intérets et les commanditaires sont ailleurs…

    sas

    22/03/2010 à 1 h 49 min
  • Lucas Répondre

    Pas d’autres solutions que de quitter le pays avant qu’il ne soit trop tard, déjà au vu de l’islamisation galopante (sauf à accepter un changement de mode de vie) . La censure deviendra vite la règle comme celle qui interdit l’affiche électorale du FN alors qu’en Suisse une affiche similaire est restée en place. France pays qui fut celui des droits de l’homme ! Compte tenu des dettes colossales, il faudra se serrer encore plus la ceinture. Et devinez qui va payer ?? Les responsables mais pas coupables seront partis mais l’ardoise c’est ceux qui restent qui la paieront… comme toujours ! Mais puisque les français votent toujours UMP ou PS, c’est à dire les mêmes (Sarko en a fait une éclatante démonstration en plaçant ses copains Bernard, Dominique, Michel etc et pas seulement le fils à papa propulsé… au mérite bien sûr !) cela veut dire que les français sont Heu-reux !!

    21/03/2010 à 3 h 56 min
  • sas Répondre

    décidémment RIPOUBLIK BANANIERE en action oblige…..

    sarkozy dégage les réseaux qui servaient la chiraquie et ses comnines pénales…….après leon bertrand en taule qui est juste relâché avant le 1 er tour…..

    …..voile le président de la région Martinique un indépendantiste pur jus alfred marie jeanne……CONVOQUE PAR LE JUGE D INSTRUCTION 2 jours avant le 2 ème tour…..en audition à sa propre plainte pour diffamation contre X……mais qui ommet de CIBLER LE CANARD ENCHAINE qui étayent les faits délictuels à force de détail……

    ……si ce n’est pas la démonstration de l instrumentalisation permamente de la justice, et là du juge du siège(doyen des juges d instruction) dites moi ce que c’est …???????

    ……alors qu ici usuellement la moindre plainte c’est consignation dans les 6 mois à 1 ans,convocation quand il y a 1 à 2 ans……l instruction peu durer 5 à 10 ans……et les voies de recours cassation ou conseil d ETAT 20 ans après les 1 er faits…si le plaignant méthodiquement ruiné ne c’est pas suicidé ou disparu dans la pampa….

    La timing exemplaire mais à double tranchant : plainte il a 15 jours, convocation la veille de l election avec gros titre : ALFRED MARIE JEANNA CHEZ LE JUGE D INSTRUCTION…..pas racoleur ,mais destructeur que ce soit comme victime ou coupable….

    c’est a chier et odieux…….la ripoublik reste une et indivisible….la médiocrité aussi…

    SAS economie de comptoire et modèle coloniale.

    20/03/2010 à 22 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: