Tartufferies politico-médiatiques

Tartufferies politico-médiatiques

Lu dans la presse


Où va le Front national ? La question n’est pas anodine, s’agissant d’un parti qui s’était hissé au deuxième tour de la présidentielle en 2002 et serait susceptible de rééditer cet exploit en 2012, à en croire
Le Journal du Dimanche du 12 décembre. L’hebdomadaire, qui titre « Pourquoi Marine Le Pen inquiète la droite », affirme que « des députés UMP craignent « un 21 avril à l’envers ».

Deux photos à la Une : à gauche Jean-François Copé, avec la légende : « Nous sommes en danger ». A droite Marine Le Pen : « Mon objectif, arriver au pouvoir ».

« Plus Marine Le Pen monte dans les sondages, plus elle affole la droite », écrit Bruno Jeudy dans le Journal du Dimanche (ça ne s’invente pas) : « tous les ingrédients sont réunis pour voir prospérer la candidature de la fille de Jean-Marie Le Pen » écrit encore Jeudy. Au point que Jean-François Copé plaide « pour la reprise du débat sur l’identité nationale »…

Le terme « reprendre » n’est sans doute pas le plus adéquat pour qualifier un débat sur l’identité nationale qui n’a jamais été ouvert, et qu’il serait sans doute temps d’ouvrir, justement, en posant les vraies questions, celles qui intéressent les Français et plus particulièrement les électeurs de droite, à quelque mouvance qu’ils appartiennent. Il est en effet douteux que la majorité présidentielle réussisse à récupérer les voix des électeurs lepénistes qui ont permis à Nicolas Sarkozy de gagner en 2007, tant que les ministres nommés par le président affirmeront, comme le fit Eric Besson lorsqu’il était précisément ministre de l’identité nationale, que « la France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble », et qu’« Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage. »

Reste à décrypter le jeu que sont en train de jouer les médias, concernant le Front national et Marine Le Pen. On sait qu’ils sont à gauche : une enquête de l’hebdomadaire Marianne publiée en avril 2001 montrait que 63% d’entre eux s’apprêtaient à voter au premier tour pour un candidat de gauche à la présidentielle de 2002, tandis que 6 % s’avouaient prêts à voter pour un candidat de droite, (dont 4 % pour Jacques Chirac et 0% pour Jean-Marie Le Pen).

A partir de là, deux questions se posent :

  • Pourquoi le JDD titre-t-il maintenant sur Marine Le Pen en laissant entendre qu’elle peut créer la surprise en 2012 ? Non qu’elle ne puisse effectivement s’imposer au deuxième tour ; mais en publiant cet article à quelque jours des élections pour la présidence du Front national, l’hebdomadaire ne souhaite-t-il pas favoriser la victoire de Marine Le Pen sur Bruno Gollnisch ?

  • Si les médias poussent Marine Le Pen, n’est-ce pas avec l’espoir qu’un bon score de la candidate frontiste affaiblira Nicolas Sarkozy face au candidat de gauche – quel qu’il soit –, avec l’assurance que si Marine Le Pen l’emportait contre Sarkozy au premier tour, ledit candidat de gauche, quel qu’il soit, triompherait aisément au deuxième tour ?

  • En mettant en garde contre la possible présence de Marine Le Pen au deuxième tour, Jean-François Copé ne joue-t-il pas lui aussi sur le registre de la peur, en adressant aux électeurs de droite tentés par le vote FN le même message : attention, vous allez faire gagner la gauche ?

Le jeu est tordu à souhait : au moment même où ils favorisent la candidature de Marine Le Pen contre Bruno Gollnisch avec l’espoir qu’elle gênera Sarkozy, les mêmes médias s’emploient à discréditer la fille de Jean-Marie Le Pen, en exploitant le pseudo-« dérapage » qu’elle aurait commis en comparant « l’occupation » des quartiers par les musulmans à celle de la France par les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale : une « provocation raciste » pour Le Parisien du 12 décembre, « parfaitement calculée pour créer la polémique », aux yeux du Journal du Dimanche.

Comparaison n’est certes pas raison, mais la vice-présidente du parti lepéniste précisait : « Certes il n’y a pas de blindés, il n’y a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants ».

De quoi créer le scandale ? « De droite à gauche, ses propos ont déclenché l’indignation », écrit Martine Chevalet dans Le Parisien. Et Jean-François Copé s’écrie de son côté : « C’est son père, la même personnalité, les mêmes techniques, les mêmes amalgames ».

On savait depuis la parution d’un de ses derniers livres et l’évocation de ses rapports avec Lady Di que Valéry Giscard d’Estaing est un tombeur, mais de là à lui faire endosser la paternité de Marine Le Pen !… Car si ma mémoire est bonne, c’est VGE, et pas J-M L P, qui avait établi un parallèle entre immigration et invasion, dans Le Figaro Magazine du 21 septembre 1991 : « Ce type de problème actuel auquel nous aurons à faire face se déplace de celui de l’immigration (“arrivée d’étrangers désireux de s’installer dans le pays“) vers celui de l’invasion (“action d’entrer, de se répandre soudainement“, selon la définition donnée par Littré).», écrivait à l’époque l’ancien président de la République, porte-étendard du centre et de l’européisme.

L’échiquier politique aurait-il donc tellement évolué en 20 ans, que les barons de l’UMP, héritiers de l’antique RPR, sont plus à gauche aujourd’hui que ne l’était alors l’euro-centriste Giscard d’Estaing ?

Partager cette publication

(20) Commentaires

  • IOSA Répondre

    [email protected]…..

    Le FN a tout intérêt à ne pas se diviser pour vaincre le complot pertetuel de la Gauche&Droite.

    Alors, oui j’ai une nette préférence pour Marine et parce qu’à travers elle c’est tout un symbole qui peut être montré en exemple aux autres pays européens….car si une femme peut le faire, pourquoi les hommes seraient ils incapables de résister à tout ce qui représente un danger pour la France ?

    Imaginez ce que celà représente envers les pays musulmans ……THE END ! (pour eux) .

    Mais je ne m’inquiète absolument pas pour l’ UMP gauchissante, elle pactisera encore avec la Gauche pour mettre des bâtons dans les roues du FN…..même si ils savent que celui ci est l’unique espoir des français.

    Puis viendra sans doute le tour du Vatican pour mettre en garde contre la montée du FN……

    IOSA

     

     

    15/12/2010 à 10 h 33 min
  • Scipion Répondre

    "Peut-être, mais la majorité des musulmans vivant en France sont Français, ce qui, à ma connaissance, n’était pas le cas des nazis."

    De toute manière, les EUX restent des EUX, indépendamment de la couleur de leur passeport. C’est à ce niveau-là que se pose le problème de l’intégration, quand l’administrativement concitoyen est perçu comme un intrus, un EUX, quoi !

    "Et je ne crois pas que les Allemands demandaient une carte de séjour aux autorités françaises de l’époque pour résider et travailler en France."

    Ils n’en avaient nul besoin. D’abord parce qu’ils avaient gagné la guerre que la France leur avait bien imprudemment déclarée. Et ensuite, eux, ils n’avaient pas du tout l’intention de s’incruster…

    De ce point de vue, ils étaient en quelques sorte plus rassurants… Ils n’étaient pas du tout orientés sur la multiplication.

    Les quelques rejetons qu’ils ont laissés en partant ne représentaient pas le moindre risque de victoire posthume du IIIe Reich.

    15/12/2010 à 0 h 43 min
  • Christian Répondre

    Bonsoir,

    @IOSA   Complétement d’accord avec vous.

    " Le débat Marine versus Dati l’a démontré, la peur est bien présente à l’ UMP qui a donc choisit Dati pour que les cons de français humanistes tombent encore dans le panneau de l’anti- racisme."

    J’ai beaucoup de respect pour Bruno. Mais pourquoi Marine?

    A la différence de M. Le PEN et de M. GOLNISH, elle veut arriver au pouvoir.

    Elle a la conviction et l’énergie de quelqu’un qui veut prendre les commandes, qui veut faire avancer ses idéaux et en rassemblant sur toute l’échelle sociale.

    Avec la conscience que cela va être très dur. Le S.A.C. est de retour avec l’agression de M. BRIOIS à Hénin (Dans le silence général de nos médias bien pensant)

    Les "coups" Médiatiques sont toujours pesés, les boxeurs de mitterrant, l’ont montrés.

    Trouvez-moi quelqu’un qui est une telle énergie, une telle conviction, une telle volonté de vaincre?
    Si elle a la force physique, j’ai l’impression que ça va déménager!!!!

    Mais certain préféreront le dynamisme de Fillon, l’energie de Vals ou les élans de fanatismes de Montebourg, sans parler du sanguinaire Bayrou…..Et j’en passe et des meilleurs…..   :o))

    De la poigne, de la volonté, des idées fortes et beaucoup de charmes VIVE MARINE!!!!

    Je laisse les autres candidats, à ceux qui aiment la soupe tiède. ;o)

    Bonne soirée.
    Christian

    14/12/2010 à 23 h 17 min
  • Dufour Répondre

    Si le FN obtient les 500 voix indispensables à la candidature (cela dépendra de la "stratégie" de la pseudo-droite ou du courage de ceux qui les lui accorderaient…)
    Si le FN est au deuxième tour,
    alors, on nous refera le coup de 2007, mais à l’envers, le pouvoir actuel sciant allègrement la branche sur laquelle il est assis; et les autres l’ont encore "en travers".
    Et après? La France continuera à glisser sur la pente sur laquelle elle a accepté de se placer, et continue de le faire, pour le plus grand plaisir de ses "amis".
    Jusqu’où? Bien malin qui peut répondre mais un clash est si vite arrivé!

    14/12/2010 à 20 h 51 min
  • alf007 Répondre

    Avec un peu de chance le premier tour risque a mettre le FN devant bien d’autres partis.

    Les Mélanchons, le Facteur, font de la pub pour des partis mortifères, et personne  ne trouve a redire.

    Les nazis sont au FN !!! alors que la gauche dans son ensemble a enfourcher le pricipe de Kollaboration avec détermination (et psitt François et bousquet) et a donné quelques beaux salauds:

    Marine doit rester attentive aux dérapages incontrolés, et Jean-Marie doit arreter ses monologues, la suite risque a être SURPRENANTE.

    14/12/2010 à 18 h 58 min
  • ESSIQUE Répondre

    Remettons les pendules à l’heure ! Zemmour résume admirablement qui étaient les collaborateurs des nationaux-socialistes en France ils étaient presque tous radicaux socialistes ! http://www.youtube.com/watch?v=QcGH0ojr-xg&feature=player_embedded#!

    14/12/2010 à 16 h 22 min
  • R. Ed. Répondre

    @ Saint-Tex,

    Moi qui suis germanophone ( de langue germanique, pas Allemand ),  la traduction en français de Nazionalsozialismus est Socialisme national, le nom commun est socialiste et l’adjectif est national.

    Comme en français on dit quarante-deux, en allemand on dit deux-quarante.

    Le parti d’Adolf Hitler était donc le parti socialiste, allié aux communistes soviétiques au début de la guerre !!!

    Staline/ Hitler = même combat.

    14/12/2010 à 12 h 45 min
  • SAS Répondre

    uNE ETAPE DE PLUS….et c est le model Longuet…..au sasier vierge ,mais aux mises en causes nombreuses qui s y colle….

    Faits divers

    ENQUÊTE.

    L’Etat peut vendre les fichiers personnels de carte grise

    Une loi permet à l’Etat de céder au privé les informations personnelles liées aux demandes de cartes grises.Aujourd’hui les députés vont débattre de la possibilité d’enquêter sur ces acheteurs.

     

     
    76 réactions | Réagir

    ÉLISABETH FLEURY | 14.12.2010, 07h00

    C’est une première. L’Etat a désormais la possibilité de vendre à des sociétés privées des données personnelles sur ses citoyens. Une loi votée discrètement il y a quelques mois permet en effet à l’administration de céder toutes les informations fournies par les automobilistes lors de leur demande de carte grise, en préfecture.

     
    En savoir plus
    Questions sur une cession de documents privés
     

    Si le texte n’est pas encore entré en vigueur, le nom, la date de naissance, l’adresse, la marque et la puissance du véhicule peuvent donc être cédés moyennant un prix à débattre, à des entreprises et plus particulièrement à des constructeurs automobiles. L’objectif des promoteurs de la loi, les sénateurs UMP Gérard Longuet et Gérard Cornu, est de faciliter le rappel des voitures pour des questions de sécurité mais aussi pour des opérations commerciales et statistiques.

    Aucune obligation n’est faite de prévenir les usagers

    Particularité : aucune obligation n’est faite à l’administration de prévenir les usagers de ces ventes, qui peuvent tout ignorer de la vente par l’Etat de ces informations personnelles. Du coup « les citoyens ne disposent d’aucun moyen d’opposition pour exiger que la société acheteuse les raie de son listing », s’indigne l’avocat Olivier Hugot, spécialiste du droit sur Internet. Contestée par quelques initiés, cette loi pourrait faire l’objet d’un débat public beaucoup plus vif cet après-midi à l’Assemblée nationale. Afin d’encadrer le texte, les députés doivent en examiner un amendement du gouvernement permettant à l’Etat d’enquêter sur les acheteurs de ces fichiers dans l’objectif affiché d’éviter que ces documents privés ne tombent entre des mains malveillantes. Or la Cada (commission d’accès aux documents administratifs), qui n’a pas été associée à la préparation du texte, doute officiellement de la méthode et de ses conséquences (voir encadré). « Si l’Etat se réserve le droit d’enquêter sur ses futurs clients, c’est bien qu’il existe un risque quant à l’utilisation de ces données », conclut Me Hugot.

    sas

    14/12/2010 à 12 h 42 min
  • mapayul Répondre

    ben, c’est facile à comprendre pourtant !!!
    Il y a en France 2 partis de gauche dont un s’appelle "la droite".

    14/12/2010 à 12 h 03 min
  • Jaures Répondre

    "Par ailleurs, pour ce qui est de l’occupation, il y a actuellement plus de musulmans intra muros à Paris, qu’il n’y avait de soldats allemands dans toute la France en 1940." dit Scipion.

    Peut-être, mais la majorité des musulmans vivant en France sont Français, ce qui, à ma connaissance, n’était pas le cas des nazis. Et je ne crois pas que les Allemands demandaient une carte de séjour aux autorités françaises de l’époque pour résider et travailler en France.

    "Le peuple, lui est d’accord! Cela tombe bien, c’est lui qui vote…" dit François.
    Mais le peuple n’a jamais donné plus de 18% au FN, ne lui a jamais confié une région ou un département, et n’a guère conservé plus d’un mandat les villes qu’il a géré.

    14/12/2010 à 11 h 02 min
  • Rosanov Répondre

    Bien vu SAS.  Marine ne m’intéresse pas. C’est un peu du Sarko-bis : avocate, grande gueule, deux fois divorcée, et sans doute adoubée.  J’adhère pleinement à Gollnish, et aussi à Dupont-Aignan, mais  absolument pas à Marine.

    Je suis également de l’avis d’Ozone.  Les journaleux, véreux comme ils sont, ne savent que manipuler.  Ils ont un plan à deux étages : mettre en valeur Marine puis la sabrer. Tout comme ils avaient le plan de monter Ségo mais SANS la sabrer ensuite. 
    Leur but actuel est peut-être d’affaiblir Sarko, ou de monter des scandales par simple "habitude professionnelle" pour vendre leur torche-cul, ou n’importe quoi d’autre.

    14/12/2010 à 8 h 27 min
  • Moulin Répondre

    L’alternance problable de 2012 conduit l’U.M.P.(droite socialiste) à prevoir 2017 à savoir l’altarnence suivante. Pour cela un 2éme tour P.S-F.N arrangerait bien certain.  Le titre pourrait etre "LA SOIF DU POUVOIR"

    14/12/2010 à 2 h 51 min
  • IOSA Répondre

    Ou va le FN ?

    Mettre la pâté au front global composé de la droite UMP pro-islamiste & de la Gauche islamiste.

    En fait, il ne reste que le FN pour foutre dehors tous ceux qui bouffent sur notre dos depuis des lustres.

    Le débat Marine versus Dati l’a démontré, la peur est bien présente à l’ UMP qui a donc choisit Dati pour que les cons de français humanistes tombent encore dans le panneau de l’anti- racisme.

    Aucune imagination de part de la Droite au pouvoir et pas plus d’intelligence dans la Gauche et tous deux grommelants encore et toujours des propos éculés et vieillots à un peuple qu’ils prennent méthodiquement pour des idiots.

    Preuve qu’il ne faut absolument rien attendre d’eux !

    IOSA

     

    13/12/2010 à 22 h 20 min
  • ozone Répondre

    Tres simple,ils tentent de refaire le "coup" Ségoléne,ils la mettent en avant le temps quelle devienne la candidate de son parti et ensuite lui tombe dessus a bras raccourci pour la ridiculiser.
    Ils se disent que face a une femme celui qui sera candidat au second tour a gagné d’avance,qui plus est s’il s’agit du FN;
    Pourtant ils risquent de se planter,il est loin d’étre certain que B;Golnish serait un candidat plus dangereux,a moins que la seule chose qui compte soit d’avoir le FN au second tour.
    Sauf que c’est surtout le candidat de l’UMP qui risque le plus cette fois ci d’avoir la médaille en chocolat et de regarder le deuxiéme tour depuis la barriere.
    Et puis cette "petite" là à des dents acérées et elle n’à peur de rien.

    13/12/2010 à 21 h 06 min
  • Anonyme Répondre

    Les Français auront-ils les couilles de virer de bord et d’abandonner enfin l’esprit socialiste qui imbibe leur cerveau de moutons depuis plus d’un siècle en votant vraiment à droite ?    Là est la question de fond.

    Pour les socialistes, de toutes façons, tout ce qui n’est pas de gauche est fasciste, nazi et capitaliste. La droite s’écrase dans sa lâcheté et ne traite jamais les socialos et Besancenot de léninistes, staliniens et pol-potistes, non, trop peur de déclencher un tolé qui, soyons-en certains, occupera les médias durant des mois.

    Les socialo-communistes qui sont à l’origine de centaines de millions de morts ne sont jamais vilippandés, et ça c’est dégueulasse.  Le socialisme (et le nazional sozialism – nazi) est un dogme de mort.  Ce sont des pourritures ; et ça ose la ramener.  Et ça protège les islamistes !

    Le grand coup de balai approche probablement. Un tsunami ou ce sera la fin de la France.

    13/12/2010 à 18 h 54 min
  • HOMERE Répondre

    S’agissant du "dérapage" contrôlé de MLP, un sondage d’Orange Net montre que 80% des français considèrent ses propos comme acceptables…c’est dire l’état d’esprit de nos compatriotes vis à vis de l’invasion de notre bitume.Il est dommage que l’ensemble de la droite ne soutienne pas les propos de MLP après tout partagés et au delà…on est pas dans l’outrance dès lors que l’on rapporte un fait implacable.Le MRAP qui à déposé une plainte n’a aucune chance de gagner…

    Par contre,je ne suis pas certain que Sarkozy use de la même tactique en 2012 car son attitude politique dépendra de celle de la gauche.Si la gauche se radicalise, il est clair que bon nombre de centristes, républicains, gaullistes et même sociaux démocrates se tournerons vers le candidat de droite….si,au contraire,le PS prenait une option sociale démocrate libérale du type Vals, ou même DSK, alors le candidat de la droite prendrait des options plus radicales pour siphoner les voix du Front.

    Perso j’opte pour la première hypothèse qui placerait MLP en position favorable au cas ou il y aurait pléthore de candidatures au centre.Dans la deuxième hypothèse, Sarkozy aura du mal à réitérer son exploit de 2007 eu égard à sa position en deçà des promesses faites alors.Coppé ne sera pas forcément suivi dans une posture trop nationaliste et radicale sauf si la situation se dégradait au point de prendre des mesures exceptionnelles (attentats, terrorisme…) ou que des faits accentuent la nécessité de prendre un virage radical.

    Quoi qu’il en soit,si MLP était présente au second tour,et malgré le score important qu’elle pourrait réaliser,elle serait battue…le FN, au cas ou le score de MLP serait supérieur à 30% et proche de 40% alors ce parti aurait l’occasion historique de nouer des relations avec la droite…durablement et utilement !!

    13/12/2010 à 18 h 25 min
  • françois Répondre

     Si M. Copé et l’UMP veulent à nouveau ratisser sur les terres du FN, les parlottes ne suffiront pas. Seuls les actes ( que nous attendons depuis 43 mois maintenant) auront une chance d’être efficaces.
     Quand aux "critiques aussi bien de droite que de gauche" des propos de Marine Le Pen, l’auteur oublie de préciser qu’elles émanent des politiques, des médias et des "intelectuels". Le peuple, lui est d’accord! Cela tombe bien, c’est lui qui vote…

    13/12/2010 à 15 h 25 min
  • Scipion Répondre

    "« C’est son père, la même personnalité, les mêmes techniques, les mêmes amalgames ».

    C’est faux. Les "jeanmarinades" étaient indéfendables dans leur contexte, le propos de Marine Le Pen est susceptible d’être partagé par des millions de Français.

    Par ailleurs, pour ce qui est de l’occupation, il y a actuellement plus de musulmans intra muros à Paris, qu’il n’y avait de soldats allemands dans toute la France en 1940.

    13/12/2010 à 12 h 54 min
  • sas Répondre

    Tant il est sure que Marine est adoubée par l etablishment…avocate de metier et forcément édulcoré…moi je pense qu il faut absolument soutenir BRUNO GOLNICH……

    ………nous ne pourrons pas sortir la france de la merde dans laquelle certains l ont  volontairement plongé……..en votant ou instituant un cghef naturel par defaut ou par bande….

    Il nous en faut un "client" clair, net , intelligent aimant la Gaule et ses Gaulois……attaché forcément au passé chrétien de la fille aînée de l église…..notre propre histoire avec ses hauts et ses bas….connaissant- les arcanes de l economie et de la vie des entreprises vertueuses qui ont assurées les 30 glorieuses…et donc pas un agent du CAC 40…….défenseur de nos savoir faires ancestraux pillés et vendus à l etranger par la grâce de nos tribunaux de commerces…un chef naturel à la hauteur donc plus 1metre 40 les bras levés…

    Puisqu ils veulent MARINE je leur donnerais BRUNO….mais je vous redis encore que si LE FN poind son museau sur la ligne d arrivée ou au gouvernement…..soyez certain que tous les méchants DEMOCRATES RIPOUBLIKAINS vont deboulés afin de recouvrir les sommes abyssales prêtées à la france sous le règne UMPS ….juste pour assurer le train de vie pharaonique de ces laquais fonctionaires , tout en prétendant encore et sans le démontrer jamais que nous avions le meilleurs système de santé de monde…….LE PLUS TORDU assurément qui a fabriqué en 50 ans de nouveau princes riche a milliards…..le PLUS COUTEUX (3 000 milliards de dettes reelles)…..et le plus compliqué….(des milliers de formulaires et autres technocraties inutiles  et ruineuse de l ecologie supposée…)

    Bref ce n est pas la vague FN qui va ebranler le mamouth…..c est la contre vague maçonico/affairiste qui va retirer les etais…

    on va repartir comme en 1914…car la prochaine etape ou chantier sera de récupérer ce qui a été aussi facilement pillé …..en toute impunité donc c est absolument traçable…

    sas

    13/12/2010 à 12 h 30 min
  • yankee sierra Répondre

    Les électeurs du FN , sont ils originaires de la planète Terre ? Si oui, pourquoi ne votent ils pas pour le parti le plus humaniste, le plus démocratique, le plus humain, le plus ….sachant que le royaume n’est pas de ce monde , et la  perfection …….mais une réforme, c’est comme une ordonnance médicale , ça doit apporter une amélioration, même si ça fait vivre aussi le pharmacien , si le FN est aujourd’hui un refuge , manips mises à part, pour certains , quelle horreur, l’image des politiciens d’aujourd’hui, les mêmes que hier d’ailleurs , à quand la suppression du cumul, limitation du nombre de mandats, retraite à 60 ans , seul le renouvellement des hommes (plus 50% de femmes) peut établir les conditions favorables à un changement …..à espérer bien sur que le changement lui même apporte un plus, mais qu’est ce qu’on risque à changer ? A régresser , on sait ! Ma question de fond en fait, en lisant les blogs de mona C. Jacques G , Emmanuel T, Paul R et d’autres , l’intelligence existe , alors pourquoi règne une telle bétise ?

    13/12/2010 à 11 h 02 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *